En direct
Best of
Best of du 5 au 11 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

06.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

01.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

02.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

03.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

04.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

05.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

06.

Tensions communautaristes et laïcité : cette spirale de ressentis victimaires dans laquelle sombrent les débats publics français

ça vient d'être publié
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 15 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 7 heures 52 min
pépites > Religion
Off
En privé, Macron trouve "irresponsable de faire des amalgames et de stigmatiser" sur l'islam
il y a 9 heures 14 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Livre Audio : "La cage dorée" de Camilla Lackberg, Les livres s'écoutent aussi

il y a 10 heures 17 min
pépites > Environnement
Usine à gaz
Pourquoi le "Green Deal" d'Ursula von der Leyen pourrait bien être un projet mort-né
il y a 12 heures 5 min
décryptage > Religion
Touche pas à mon Islam !

Non, il ne faut pas parler de Mohamed Merah, ni des souffrances des chrétiens d'orient : la croisade de France Culture contre l'islamophobie des médias

il y a 14 heures 5 min
décryptage > International
Cynisme

La Syrie, dernier tombeau des idéalismes

il y a 14 heures 52 min
décryptage > Europe
Drôle de guerre

Conseil des ministres franco-allemand : Angela Merkel et Emmanuel Macron ne peuvent plus cacher la crise du couple moteur de la construction européenne

il y a 15 heures 13 min
décryptage > Société
Habile

Inquiétudes sur la bioéthique : ces autres dispositions votées par l’Assemblée que le débat sur la PMA a masquées

il y a 15 heures 27 min
décryptage > Société
Méritocratie en panne

Ce plancher de verre qui protège de plus en plus les enfants des riches des conséquences de leur manque de talents ou d’efforts

il y a 15 heures 57 min
décryptage > Religion
Victimisation

Tensions communautaristes et laïcité : cette spirale de ressentis victimaires dans laquelle sombrent les débats publics français

il y a 16 heures 10 min
light > Insolite
L'homme qui murmurait à l'oreille des chevaux
Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument
il y a 8 heures 50 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"L'aube des idoles" de Pierre Bentata : Voici décortiquées quelques croyances d’aujourd’hui, souvent prêtes à l’emploi, parfois radicales…

il y a 10 heures 12 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Cinéma : Fahim : Avec cette histoire vraie, Pef quitte la comédie pour le drame sociétal

il y a 10 heures 22 min
pépite vidéo > Société
Polémique
Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"
il y a 12 heures 55 min
décryptage > Société
Blog

Ce qu’être libéral signifie vraiment

il y a 14 heures 33 min
décryptage > Religion
Tribune

L'hydre islamiste ne sera pas combattue efficacement sans combattre aussi l'auto-censure des débats publics

il y a 14 heures 58 min
décryptage > Nouveau monde
Nouvelles menaces

Infox, astroturfing, bad buzz : ces nouvelles menaces qui peuvent coûter des milliards aux entreprises

il y a 15 heures 18 min
décryptage > Religion
Essentialisation

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

il y a 15 heures 44 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico Business

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

il y a 16 heures 4 min
pépite vidéo > Religion
Polémique
Polémique sur le port du voile : doit-on l'interdire en sortie scolaire ?
il y a 1 jour 6 heures
Mixité

Le métissage : un tabou français

Publié le 01 avril 2011
Quelle place pour les métis dans la France «black blanc beur»? C’est la question que pose Fabrice Olivet dans son ouvrage La Question métisse (1000 et une nuits) dont nous publions ici quelques extraits.
Ancien professeur d’histoire, Fabrice Olivet est aujourd’hui engagé dans l’action sociale. Il décrit dans son dernier ouvrage : La Question Métisse, cette singularité française méconnue.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Fabrice Olivet
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ancien professeur d’histoire, Fabrice Olivet est aujourd’hui engagé dans l’action sociale. Il décrit dans son dernier ouvrage : La Question Métisse, cette singularité française méconnue.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Quelle place pour les métis dans la France «black blanc beur»? C’est la question que pose Fabrice Olivet dans son ouvrage La Question métisse (1000 et une nuits) dont nous publions ici quelques extraits.

Apparemment le XXIe siècle est celui des identités en souffrance, identité de Noirs, de Juifs, de demi-Noirs, de demi-Juifs, de musulmans, d’Arabes, d’Arméniens, de Corses, de Céfran, de « Souchiens » – oui, les Français de souche… Et j’en passe. C’est le sujet à la mode, le sujet qui fâche : les races, les couleurs, ce que l’on ose à peine pudiquement évoquer sous le terme d’identité, une périphrase à des années-lumière de la crudité des propos de la rue. Dans les années 1960, on parlait des « bougnoules », des « ratons » ou des « nègres ». Autre temps, autre vocabulaire, mais déjà cette difficulté à désigner l’endroit où ça gratte. Le problème des relations interraciales dans l’espace français a besoin d’être vulgarisé pour cesser d’être vulgaire. (…)

Le métissage : une singularité française

Je vis dans un pays qui se bouche les oreilles, qui se bande les yeux, comme s’il savait par avance que les histoires d’Arabes, de Noirs, de Juifs allaient forcément lui être comptées en débit. La France est probablement le pays qui a œuvré le plus pour bâtir un monde sans frontières, sans races et sans religions ! Et nous baissons la tête comme des coupables ? (…)

Or, la situation française possède une incontestable supériorité sur ses homologues occidentaux. La République, dans sa singularité, permet l’interconnexion du métissage. Dans la plupart des pays, les métis n’existent pas. Entendons-nous, ils existent biologiquement, car dans tous les pays du monde l’amour traverse les frontières communautaires. Partout dans le monde des femmes et des hommes mélangent leur patrimoine génétique et conçoivent des enfants pluriels. En général, il est recommandé aux métis de se réclamer une fois pour toutes de l’une ou l’autre communauté, chose que je n’ai jamais eu à faire en France où pourtant les racistes sont aussi nombreux qu’ailleurs.

Des métis tout autour de nous… mais absents du débat public

Je regarde autour de moi, et je vois des Yannick Noah et des Danny Boon élus personnalités préférées des Français, tous deux – est-ce un hasard ? – résultant d’un mélange de culture et de gènes. Je découvre que notre écrivain le plus lu, Alexandre Dumas, est un métis, que le second personnage de l’État sous la Ve République, Gaston Monnerville, était un métis. Que les métis, franco-africains, eurasiens, franco-maghrébins, foisonnent sans bruit dans notre vie culturelle et politique. Les Isabelle Adjani, Julien Clerc, Arnaud Montebourg, Daniel Picouly, Dieudonné, Fabrice Eboué, Kad Mérad, Laurent Voulzy, Jo-Wilfried Tsonga, Harlem Désir, Tony Parker, tous des fifty-fifty qui mènent leur barque tranquillement (ou pas), mais qui marquent les relations interraciales de notre pays. Je me balade dans Paris, je vois toutes ces mamans qui promènent un ou plusieurs moutards café au lait, futurs bobos basanés. Plus loin, au-delà du périph’, le métissage se généralise aussi dans les classes populaires, malgré la double offensive du racisme beauf et du racisme anti-Blanc. En France, la question métisse imprègne structurellement notre fameuse identité nationale, mais personne n’ose en parler. Nul doute que ce thème sera au cœur de la campagne présidentielle de… 2017.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Commentaires (10)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
zen aztec
- 02/04/2011 - 08:29
??
" Que les métis, franco-africains, eurasiens, franco-maghrébins"
Pas d'afro-maghrébins? ni chino-maghrébins?ni chino-africains?
quesako
- 01/04/2011 - 23:45
On régresse depuis Napoléon !
Qui aurait critiqué Joséphine, et les A. Dumas sur lleur peau brune ? N'oublions pas que la France d'Outre-Mer est métissée, et profondément française. Les USA refusent le métissage : aux US Obama est noir, en France il est métis.
Le métissage est une preuve d'ouverture car il va au delà des communautarismes, faisant le lien entre deux composantes. Le rejet du métissage est une preuve de repli
alam1
- 01/04/2011 - 23:27
Identité métisse : une affaire d'éducation
Etre métis, ça doit être une richesse précieuse ; c'est être l'héritier de deux cultures, de deux traditions, de deux histoires. C'est pouvoir puiser dans deux patrimoines les éléments de son identité personnelle, c'est avoir à sa disposition deux systémes de valeurs et pouvoir y prendre le meilleur. Encore faut-il qu'on éduque ces enfants dans la connaissance et le respect de leur double héritage