En direct
Best of
Best of du 30 novembre au 6 décembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

La guerre Filipetti /Piketty repart; Gad Elmaleh retrouve l’amour avec Léna (4 ans de plus que son fils), Cyril Hanouna reperd Emilie; Brigitte Macron a peur pour sa famille; Louane enceinte jusqu’aux dents; Jenifer Aniston passe Thanksgiving avec son ex

03.

Pourquoi la possibilité de baisser le point de retraite est en fait une mesure de justice sociale

04.

L'Insoumis (Jean-Luc Mélenchon) veut se pacser avec l'Insoumise (Marine Le Pen). Et l'Humanité s'étrangle d'indignation

05.

Brest : les urinoirs retirés à la gare sous pression d'une association féministe

06.

Miss Univers : Maëva Coucke chute pendant le défilé en maillot de bain

07.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

L‘industrie automobile française face à la plus grande crise de son histoire

04.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

05.

PISA : l’école primaire, cette machine à fabriquer de l’échec

06.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Réchauffement climatique : respect des engagements ou pas, les températures pourraient grimper de 3°C d'ici la fin du siècle

03.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

04.

Retraites : mais que se passera(it)-t-il sans réforme ?

05.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

06.

Voilà comment j'ai rendu deux personnes antisémites…

ça vient d'être publié
Sain et sauf
L'aventurier Mike Horn a été sauvé en Arctique
il y a 1 min 25 sec
décryptage > Politique
Idiots utiles

L'instrumentalisation des extrêmes gauches : une astuce des partis de droite pour gagner les élections ?

il y a 1 heure 36 min
décryptage > Société
« Il nous faut une nouvelle nuit du 4 août ! »

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

il y a 1 heure 48 min
décryptage > Insolite
Bonnes feuilles

Comment Charles de Gaulle a été envoûté par Brigitte Bardot lors de sa visite à l'Elysée

il y a 3 heures 16 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Comment la violence a envahi l'espace public face à la faiblesse de ceux qui conservent le monopole de la force

il y a 3 heures 18 min
décryptage > Economie
Liberté chérie

Joseph Macé-Scaron : "Face à la montée des totalitarismes, se passer du libéralisme est plus qu’un crime, c’est une faute"

il y a 3 heures 19 min
décryptage > Media
Censure

Boycotts pub : bien pire que l’activisme des Sleeping Giants, la lâcheté des marques qui cèdent à la pression

il y a 3 heures 21 min
décryptage > France
Equité générationnelle

Pourquoi la possibilité de baisser le point de retraite est en fait une mesure de justice sociale

il y a 3 heures 22 min
décryptage > International
Avertissement

Après les manifestations, l'Iran à l'heure du choix

il y a 3 heures 22 min
pépite vidéo > France
Violences
L'IGPN ouvre une enquête après la diffusion d'une vidéo montrant deux policiers frapper un manifestant à terre le 5 décembre
il y a 18 heures 51 min
pépites > Santé
Générosité
Téléthon : la collecte atteint 74,6 millions d'euros
il y a 24 min 18 sec
décryptage > Santé
Pouvoir du marketing

C’est établi, l’idéologie biaise nos perceptions de ce qui est sain ou pas en matière d’alimentation

il y a 1 heure 42 min
décryptage > Terrorisme
Discrétion

Étrange : un acte vraisemblablement terroriste aux États-Unis qui ne fait pas de bruit

il y a 1 heure 53 min
décryptage > Sport
Bonnes feuilles

Le sport et la marche : ces outils précieux pour aider et guérir certains jeunes en souffrance à l'adolescence

il y a 3 heures 17 min
décryptage > International
Bonnes feuilles

Le plan de Joe Biden face à Donald Trump dans le cadre d'une élection qui ne ressemblera à aucune autre dans l'histoire des Etats-Unis

il y a 3 heures 19 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Ces 5 tendances planétaires qui définissent notre futur climatique
il y a 3 heures 20 min
décryptage > International
Guerre commerciale

Pourquoi l’Occident ne devrait pas avoir peur de la Chine

il y a 3 heures 22 min
décryptage > Histoire
Atlantico Litterati

De Gaulle chef de guerre, ou la panoplie du visionnaire

il y a 3 heures 22 min
décryptage > France
Implacable justice prolétarienne

L'Humanité se surpasse dans le comique. « Le gouvernement a fait appel à des cars privés pour briser la grève ! », s'indigne le journal. Rions un peu.

il y a 3 heures 22 min
pépite vidéo > People
Plus de peur que de mal
Miss Univers : Maëva Coucke chute pendant le défilé en maillot de bain
il y a 19 heures 18 min
© Sony
 Le marché des applications grossit rapidement.
© Sony
 Le marché des applications grossit rapidement.
Boooooom !

Le business des applications est-il en train d'enfler comme une bulle ?

Publié le 29 avril 2013
Des applications dont la valeur explose, des investissements massifs, une concurrence féroce... Le marché de ces petits logiciels continue de grossir rapidement. Au risque d'exploser ?
John Karp est spécialiste marketing des applications mobiles. Il est également le co-fondateur de BeMyApp. Il organise régulièrement les weekend BeMyApp.Cyril Benhamou est expert en mobiles, entrepreneur et  fondateur notamment des applications...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
John Karp - Cyril Benhamou
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
John Karp est spécialiste marketing des applications mobiles. Il est également le co-fondateur de BeMyApp. Il organise régulièrement les weekend BeMyApp.Cyril Benhamou est expert en mobiles, entrepreneur et  fondateur notamment des applications...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Des applications dont la valeur explose, des investissements massifs, une concurrence féroce... Le marché de ces petits logiciels continue de grossir rapidement. Au risque d'exploser ?

Atlantico : Yahoo a annoncé il y a quelques semaine l'achat de Summly, une application créée par un jeune britannique de 17 ans. Le montant du contrat n'a pas été dévoilé mais la presse britannique le situe autour 24 millions d’euros. Yahoo, au lieu d'acheter l'application, n'aurait-elle pas mieux fait de simplement embaucher le jeune garçon ? En quoi cela peut-il être rentable d'acheter une application à ce prix-là, qui sera peut-être dévaluée dans quelques mois ? 

Cyril Benhamou : Cette application a généré un buzz énorme dès sa sortie, avec un grand nombre de  téléchargements en quelques mois. Les médias ont tendance à occulter le fait que le jeune britannique avait déjà monté des applications de qualité, et qu'il avait plusieurs investisseurs de renoms, dont un milliardaire chinois et l'acteur Aston Kutcher qui se trompe rarement.  Cette application n'a pas été développée sur un coin de table en 48H00, il y a une véritable structure derrière. Il ne faut pas se focaliser sur la jeunesse du garçon et sur le prix du rachat de l'application. Yahoo a racheté cette application car il y a des synergies entre la technologie de cette application et les nouvelles ambitions mobiles de Yahoo. Il y a un fort intérêt stratégique de Yahoo à se positionner sur le mobile.

John Karp : Avec ce rachat, Yahoo réussit un tour de force :  En effet, même avec quelques millions d’euros, le rachat peut être intéressant, et ce à plusieurs niveaux. Quand on achète une application, on achète ses utilisateurs. C’est donc un coup double pour Yahoo : cela permet à la fois de récupérer les utilisateurs de l’application et de recruter ce jeune talent. Cela créé également un énorme buzz, c’est également une nouvelle opportunité pour Yahoo d’attirer l’attention sur leur nouvelle dynamique depuis le retour de Marissa Mayer à la tête du groupe. Et puis, le plus souvent, le rachat d’applications se fait via un équivalent en actions, ce qui se pratique beaucoup dans la Silicon Valley. Ce n’est donc pas aussi impliquant qu’une véritable sortie d’argent.

Sur quoi repose la valorisation des applications aujourd'hui ? 

Cyril Benhamou : Le temps passé sur mobile par les utilisateurs est aujourd'hui en pleine explosion. Toutes les études marketing montrent également que l'attention de l'utilisateur sur son mobile est une attention active et non passive. Le smartphone est aujourd’hui l'outil sur lequel on passe le plus de temps connecté. Tout porte à penser que ce phénomène va continuer de s'accroître dans les prochaines années. Le marché des applications donne l'impression d'être un marché facile d’accès, sans barrière à l’entrée. Dans les faits, il est vrai que n'importe qui peut développer une application et à la diffuser sur iPhone, Android… . Mais, la réalité est très difficile pour les éditeurs d’applications, on sait par exemple que 80% des applications payantes disponibles sur Android, ont été téléchargées moins de 100 fois. 

John Karp : Tout dépend de l’acheteur et du vendeur. L’économie des applications est encore en pleine émergence. Au moment où Facebook a acheté Instagram, il y a avait eu beaucoup de critiques sur le montant de la transaction qui semblait complètement disproportionné, alors que les premiers bilans sont très positifs, dans la mesure où le groupe avait déjà énormément d’utilisateurs avant l’achat. Aujourd’hui, leur pari est réussi, ils en ont encore beaucoup plus. 

L’autre élément important est l’attraction du produit qui est la courbe de croissance de l’application. Du coup, même sans avoir beaucoup d’utilisateurs, l’opération peut être intéressante à long terme. 

A terme, toutes les applications pourraient-elles fonctionner sur un modèle gratuit ? 

Cyril Benhamou : On se dirige plus vers le modèle freemium que vers le tout gratuit. Au début du marché des applications, beaucoup d’applications fonctionnaient sur des modèles d’applications payantes. Rapidement, on s'est rendu compte que ce n'était pas le bon modèle pour optimiser l’ARPU (Average Revenu per User). D'autant plus qu'on sait maintenant qu’une application payante génère dix fois moins de téléchargements qu’une application gratuite. La tendance est de proposer une version gratuite de l’application avec des options payantes dans l’application. 

John Karp : De toute façon, quand c’est gratuit, c’est que c’est vous le produit. Les applications sont assez proches du web. Le plus bel exemple à notre disposition est celui de Google : on a accès à un moteur de recherche et à des applications gratuites, qui sont pourtant monétisés des milliards d’euros tous les ans. 

Les applications sont-elles un secteur économique porteur d'avenir ? Quelles sont les limites du modèle ? 

Cyril Benhamou : Economiquement parlant, c'est un secteur qui se cherche et qui n'a pas encore trouvé sa rentabilité. La grande majorité des éditeurs d'applications aujourd'hui ne gagnent pas d'argent, ou en perdent. Développer une application est aujourd'hui très coûteux, bien plus qu'un site internet par exemple. De plus, le marché de la publicité sur mobile est encore très timide. En France, moins de 5 % des budgets des campagnes annonceurs sont alloués sur le mobile. Au UK ou au US, la publicité sur mobile est déjà plus développée. Néanmoins, vu que le temps passé sur les Smartphones ne fait qu’augmenter, cela devrait évoluer dans le bon sens assez rapidement. 

John Karp : Il est essentiel de comprendre que nous ne sommes qu’au début des applications. Nous sommes dans une phase dans laquelle nous avons l’impression que toutes les applications existent, mais c’est justement là que se trouvent les enjeux, car créer de nouveaux services passe très souvent par la création d’une nouvelle application. Par exemple, l’année dernière a vu l’explosion de service de chauffeurs à Paris, qui regroupe désormais une quinzaine d’applications : ces services passent aujourd’hui uniquement par les applications. On peut tout à fait comparer les applications au Web au début des années 2000, après l’explosion de la bulle internet : les gens pensaient que le Web était fini, dépassé.

Mais ce n’est pas une histoire de mode, mais une réelle tendance de fond : tout le monde utilise tous les jours au moins une application par jour. Cela fait partie de notre quotidien, et les applications sont rentrées dans nos moeurs. Sur les millions d’applications qui existent aujourd’hui, la grande majorité n’est pas rentable. Mais c’est comme tout système économique, tout dépend de l’utilisation que l’on veut en faire, car une application est un avant tout un outil. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

La guerre Filipetti /Piketty repart; Gad Elmaleh retrouve l’amour avec Léna (4 ans de plus que son fils), Cyril Hanouna reperd Emilie; Brigitte Macron a peur pour sa famille; Louane enceinte jusqu’aux dents; Jenifer Aniston passe Thanksgiving avec son ex

03.

Pourquoi la possibilité de baisser le point de retraite est en fait une mesure de justice sociale

04.

L'Insoumis (Jean-Luc Mélenchon) veut se pacser avec l'Insoumise (Marine Le Pen). Et l'Humanité s'étrangle d'indignation

05.

Brest : les urinoirs retirés à la gare sous pression d'une association féministe

06.

Miss Univers : Maëva Coucke chute pendant le défilé en maillot de bain

07.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

L‘industrie automobile française face à la plus grande crise de son histoire

04.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

05.

PISA : l’école primaire, cette machine à fabriquer de l’échec

06.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Réchauffement climatique : respect des engagements ou pas, les températures pourraient grimper de 3°C d'ici la fin du siècle

03.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

04.

Retraites : mais que se passera(it)-t-il sans réforme ?

05.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

06.

Voilà comment j'ai rendu deux personnes antisémites…

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Pas d'autres commentaires