En direct
Best of
Best of du 11 au 17 janvier
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

02.

« Plus c’est jeune, moins cela veut travailler, plus c’est vieux plus cela veut toucher » !! Analyse d’une France non entrepreneuriale, celle de la rente

03.

Les taux d’intérêt vont rester durablement très bas ... mais au profit de qui ?

04.

Betelgeuse superstar : voilà pourquoi nous pourrions bientôt voir apparaître une supernova dans notre ciel

05.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

06.

Macron prépare un plan contre l'islamisme! Et il sera prêt - pure coïncidence? - avant les municipales

07.

Pourquoi les hôpitaux ont moins de problèmes de moyens qu’on le croit

01.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

02.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

03.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

04.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

05.

Chine : un virus mystérieux inquiète les autorités chinoises. Et désormais l'OMS

06.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

01.

Ce boulevard qui devrait s’ouvrir au RN… mais ne s’ouvre pas tant que ça

02.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

03.

Jeanne Balibar (« Les Misérables ») veut qu'on enseigne les mathématiques en arabe !

04.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

05.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

06.

Attention danger ? Ce risque de violence qui émerge lorsque l’alternance dans une démocratie paraît bloquée

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti culture

Eva, une aventure de Lorenzo Falco d' Arturo Pérez-Reverte: un second chapitre des aventures de Falco, qui rachète le premier !

il y a 10 heures 25 min
pépite vidéo > People
L'adieu du Prince
Harry l'affirme: il n'avait "pas le choix" que de partir
il y a 11 heures 31 min
décryptage > Economie
LES ENTREPRENEURS PARLENT AUX FRANÇAIS

« Plus c’est jeune, moins cela veut travailler, plus c’est vieux plus cela veut toucher » !! Analyse d’une France non entrepreneuriale, celle de la rente

il y a 12 heures 30 min
décryptage > Politique
Cachoteries parlementaires

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

il y a 17 heures 25 min
décryptage > Religion
Les imams comme les curés?

Macron prépare un plan contre l'islamisme! Et il sera prêt - pure coïncidence? - avant les municipales

il y a 17 heures 56 min
décryptage > Economie
Bismarko Scanner

La France devrait-elle négocier avec l’Allemagne comme les Etats-Unis viennent de le faire avec la Chine?

il y a 18 heures 5 min
décryptage > Santé
Sans (aucun) risque ?

Retrait de médicaments : pourquoi la France ne devrait pas avoir peur de vivre une épidémie d'addiction aux opioïdes à l’américaine

il y a 22 heures 28 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

Les taux d’intérêt vont rester durablement très bas ... mais au profit de qui ?

il y a 23 heures 5 min
décryptage > Société
Multi-facettes

Politique, sociale ou purement criminelle, la violence s’impose partout en France. Est-il encore possible d’échapper à la spirale infernale ?

il y a 23 heures 27 min
light > Politique
Une nouvelle vie
Royaume-Uni : le prince Harry et son épouse Meghan Markle renoncent à leur titre d'altesse royale
il y a 1 jour 12 heures
décryptage > Culture
Atlantic-culture

"Où bat le cœur du monde" de Philippe Hayat: Quand le jazz fait parler les muets, un roman intense, rythmé, syncopé...

il y a 10 heures 51 min
pépites > Social
Enfants en danger
Les nouvelles failles de l'Aide sociale à l'enfance
il y a 12 heures 45 sec
pépites > Environnement
Total à la porte du campus
L'implantation de Total sur le campus de Polytechnique contestée au nom de l'environnement
il y a 13 heures 9 min
décryptage > Santé
La vérité (et le problème) sont ailleurs

Pourquoi les hôpitaux ont moins de problèmes de moyens qu’on le croit

il y a 17 heures 46 min
décryptage > Economie
Erreur de calcul ?

Age pivot, travail des séniors…et si l'essentiel pour l’équilibre des retraitées était ailleurs ?

il y a 18 heures 1 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Petit guide des multiples moyens employés par Facebook pour vous traquer en ligne
il y a 22 heures 15 min
décryptage > Science
Evolution stellaire

Betelgeuse superstar : voilà pourquoi nous pourrions bientôt voir apparaître une supernova dans notre ciel

il y a 22 heures 57 min
décryptage > Economie
Âge d'or

Voilà pourquoi l’âge d’or qu’ont représenté les années 2010 pour les riches ne devrait pas se poursuivre dans la décennie qui vient de s’ouvrir

il y a 23 heures 10 min
pépites > Politique
A torts ou à raison ?
Violences policières : Sibeth Ndiaye défend les forces de l'ordre
il y a 1 jour 10 heures
pépites > Politique
"10, 9, 8... boum"
Donald Trump raconte l'élimination du général Qassem Soleimani par les forces américaines
il y a 1 jour 13 heures
info atlantico
© Reuters
Une majorité de Français soutient l'intervention de la France au Mali.
© Reuters
Une majorité de Français soutient l'intervention de la France au Mali.
Guerre

59% d'adhésion : contrairement aux conflits précédents, le soutien des Français à l'intervention au Mali reste solide

Publié le 28 mars 2013
Un sondage Ifop pour Atlantico montre que deux mois et demi après le début de l'intervention au Mali, l'adhésion des Français reste stable.
Jérôme Fourquet est directeur du Département opinion publique à l’Ifop.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jérôme Fourquet
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jérôme Fourquet est directeur du Département opinion publique à l’Ifop.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Un sondage Ifop pour Atlantico montre que deux mois et demi après le début de l'intervention au Mali, l'adhésion des Français reste stable.

Il est intéressant  de noter que nous sommes deux mois et demi après le début de l’intervention militaire, et lorsqu’on compare les résultats d’aujourd’hui à ceux qui étaient mesurés lors de notre première vague d’enquête, il n’y a pratiquement pas d’évolution (63% à 59%).

Donc l’adhésion forte des français à cette intervention se maintien dans le temps, alors que le précédent conflit libyen ou d’autres comme l’Afghanistan avaient montré une érosion du soutien populaire des intervenions militaires à l’étranger.  Ici ce n’est pas le cas, c’est un fait relativement nouveau, c’est un élément positif pour le gouvernement. Le gouvernement envisage et prépare le terrain à un éventuel retrait ou un allègement du dispositif. Or cette stratégie est notamment mise en place pour anticiper un désaveu de l’opinion public, forcé de constater que le désaveu n’est pas là aujourd’hui. Laurent Fabius a rappelé sa volonté de commencer le désengagement dès le mois d’avril, ce désengagement ne se fera pas sous la pression de l’opinion public, car 6 français sur 10 restent favorables à cette intervention.

Le conflit malien est assez différent, en Libye en deux mois l’opinion était descendue de 66% à 55%, une érosion plus importante. Là l’érosion n’est pas de la même nature pour le Mali. C’est un élément important à deux jours de l’intervention télévisée du président de la République. Pour l’instant aux yeux de l’opinion publique, l’affaire malienne n’est pas un sujet de préoccupations majeures. Il n’y a pas de fort décrochage.

On constate un très large soutien dans l’électorat de gauche 77% pour le PS et 63% pour le Front de gauche. Deux remarques : il y a un réflexe partisan qui fonctionne sur cette question-là. Habituellement c’est plutôt l’électorat de droite qui se positionne en soutien de l’armée et des interventions extérieures, et l’électorat de gauche qui est plus réticent, frileux. Là on a le schéma inverse, cela s’explique par le fait qu’aujourd’hui la gauche est au pouvoir avec François Hollande, donc il y a un réflexe partisan de la gauche. Au Front de gauche où le discours pacifiste traditionnel des communistes et assez présent, on retrouve quand même quasiment deux tiers des électeurs qui soutiennent l’intervention.

Deuxième remarque, c’est dans l’électorat du FN que l’adhésion à une intervention extérieure est plus limitée, 47% contre 59% de moyenne. Ici c’est la position un peu isolationniste qui s’exprime : il vaut mieux d’abord se concentrer sur les problèmes du pays avant d’aller jouer les gendarmes aux quatre coins de la planète et dépenser l’argent du contribuable français.

Il y a des schémas assez classiques qui fonctionnent : les hommes soutiennent bien plus l’intervention que les femmes 68% contre 51% et cela dans tous les conflits. On soulève également  des différences générationnelles,  plus on va monter en âge plus on va être favorable, les jeunes sont plus réticents. Un écart un peu moins marqué mais qui existe entre des CSP+ et des milieux populaires, c’est  habituel : les milieux populaires estiment qu’il y a des priorités plus urgentes avant de s’embarquer dans des opérations extérieures, notamment sur des théâtres lointains.

_______________________________________________________

Méthodologie

Étude réalisée par l'Ifop pour :

Atlantico.fr

Échantillon :

 

 

Échantillon de 1009 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

La représentativité de chaque échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par région et catégorie d’agglomération.

Mode de recueil

Les interviews ont eu lieu par questionnaire auto-administré en ligne (CAWI - Computer Assisted Web Interviewing).

Date de terrain

Du 25 au 26 mars 2013


La théorie statistique permet de mesurer l’incertitude à attacher à chaque résultat d’une enquête. Cette incertitude s’exprime par un intervalle de confiance situé de part et d’autre de la valeur observée et dans lequel la vraie valeur a une probabilité déterminée de se trouver. Cette incertitude, communément appelée « marge d’erreur », varie en fonction de la taille de l’échantillon et du pourcentage observé comme le montre le tableau ci-dessous :

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

02.

« Plus c’est jeune, moins cela veut travailler, plus c’est vieux plus cela veut toucher » !! Analyse d’une France non entrepreneuriale, celle de la rente

03.

Les taux d’intérêt vont rester durablement très bas ... mais au profit de qui ?

04.

Betelgeuse superstar : voilà pourquoi nous pourrions bientôt voir apparaître une supernova dans notre ciel

05.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

06.

Macron prépare un plan contre l'islamisme! Et il sera prêt - pure coïncidence? - avant les municipales

07.

Pourquoi les hôpitaux ont moins de problèmes de moyens qu’on le croit

01.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

02.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

03.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

04.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

05.

Chine : un virus mystérieux inquiète les autorités chinoises. Et désormais l'OMS

06.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

01.

Ce boulevard qui devrait s’ouvrir au RN… mais ne s’ouvre pas tant que ça

02.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

03.

Jeanne Balibar (« Les Misérables ») veut qu'on enseigne les mathématiques en arabe !

04.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

05.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

06.

Attention danger ? Ce risque de violence qui émerge lorsque l’alternance dans une démocratie paraît bloquée

Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
jlbaty
- 28/03/2013 - 17:37
blague fn : "erreur de cible"
Il y a plus de maliens en France qu ' en afrique.....
Méme pas drôle!
Stephan_Toulousain
- 28/03/2013 - 17:35
59% pour AREVA et les putchistes !!!!
Avez-vous été sondé ??? pas moi.
Dire qu'ils sont là-bas pour lutter contre les djihadistes alors que Fabius et Hollande les soutiennent, les financent et les arment en Syrie, ça fait sourire.

De plus, le gouvernement Malien n'est pas un gouvernement élu, mais de putchistes.

Et la question posée est floue,car on aurait du dire : est-ce que vous etes d'accord pour que l'armée française aille se battre pour AREVA et des putchistes. Etes vous d'accord pour que l'armée les combattent au mali et que le gouvernement les arment en Syrie ?
sianabog
- 28/03/2013 - 10:18
On ne le répètera jamais assez
Qui prend les sondages au sérieux n'est pas sérieux

Il faudrait déjà que les "Instituts" (ce qui fait très sérieux) le soit, ...... sérieux