En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Malika Sorel : "Emmanuel Macron commet une grave erreur dans sa stratégie face à l’islamisme"

02.

Plus odieuse que les caricatures de Mahomet, la caricature d'Erdogan

03.

Stratégie de la tension ? Ce piège dans lequel Erdogan tente d’entraîner la France pour s’imposer comme le nouveau sultan au yeux du monde musulman

04.

Un islamiste radical armé d'un couteau a été interpellé dans le centre de Lyon

05.

Pénuries de (re)confinement : voilà ce que vous devriez acheter pour affronter novembre (et non, on ne vous parle pas de papier toilette)

06.

Lutte anti-terroriste : un problème nommé DGSI

07.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

Une certaine gauche s’étrangle des accusations de complicité avec l’islamisme mais sera-t-elle capable d’en tirer des leçons sur ses propres chasses aux fachos imaginaires ?

04.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

05.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

06.

« Qu'est-ce que ce pays qui a perdu la tête ? » Clémentine Autain a fait mine d'oublier que c'est Samuel Paty qui avait perdu la sienne

01.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

02.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

03.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

04.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

05.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

06.

Plus odieuse que les caricatures de Mahomet, la caricature d'Erdogan

ça vient d'être publié
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand l’émail est semé de fleurs de sel et quand il neige sur la toundra : c’est l’actualité reconfinée des montres
il y a 26 min 23 sec
pépites > Consommation
Confiné
La France reconfinée pour au moins 4 semaines : ce qui est ouvert ou fermé
il y a 2 heures 20 min
pépite vidéo > Terrorisme
Face à l'info
Attaques terroristes : l'échec du renseignement français ?
il y a 3 heures 3 min
décryptage > France
Lutte contre le séparatisme

Malika Sorel : "Emmanuel Macron commet une grave erreur dans sa stratégie face à l’islamisme"

il y a 3 heures 44 min
pépites > Politique
Reconfinement
Sept Français interrogés sur dix (sondage Odoxa pour Figaro et France Info) se disent favorables au nouveau confinement qui vient de débuter
il y a 4 heures 7 min
décryptage > Politique
Maison Blanche

Le chemin de la victoire de Donald Trump est étroit mais il existe encore

il y a 4 heures 45 min
décryptage > Politique
Manque de pot

Covid 19 – Macron 1 : 0

il y a 5 heures 25 min
décryptage > Terrorisme
Méthode

Lutte anti-terroriste : un problème nommé DGSI

il y a 6 heures 9 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les Roses fauves" de Carole Martinez : les femmes attirent et piquent autant que les roses... un conte envoûtant, merveilleux et cruel

il y a 17 heures 22 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition "Aubrey Beardsley (1872-1898)" au Musée d'Orsay : 1re monographie en France de l’étrange et virtuose illustrateur

il y a 17 heures 45 min
rendez-vous > Terrorisme
Géopolitico-scanner
La guerre indiscriminée des jihadistes contre la France : du "blasphémateur" Samuel Paty aux chrétiens respectueux de la Basilique niçoise
il y a 55 min 29 sec
pépites > Terrorisme
Religion
Des milliers de manifestants anti-Macron au Bangladesh, au Pakistan, en Afghanistan signale le Daily Mail
il y a 2 heures 56 min
light > Science
Singes
Les gorilles de montagne n'oublient pas leurs amis et sont amicaux avec eux quand ils se retrouvent même après une décennie de séparation
il y a 3 heures 31 min
décryptage > International
Paris - Ankara

Stratégie de la tension ? Ce piège dans lequel Erdogan tente d’entraîner la France pour s’imposer comme le nouveau sultan au yeux du monde musulman

il y a 4 heures 1 min
décryptage > Santé
Barrière contre le virus

Zorro contre le Covid-19 : le masque comme solution efficace et peu coûteuse

il y a 4 heures 10 min
décryptage > Politique
Le roi est nu

Non, l’unité nationale ne peut plus être invoquée par les élites françaises pour masquer leurs faillites

il y a 5 heures 13 min
décryptage > Politique
Freiner l'épidémie

Reconfinement : ces pulsions mauvaises qui paraissent plus guider le gouvernement que la rationalité sanitaire

il y a 5 heures 52 min
pépites > Economie
Coronavirus
La barre des 36.000 morts franchie en France, premier jour de confinement, quel effet sur l'économie ?
il y a 6 heures 44 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Avant la retraite" de Thomas Bernhard : il est encore fécond le ventre…

il y a 17 heures 33 min
pépites > Politique
Réalité du confinement
Jean Castex et les ministres du gouvernement ont dévoilé les différentes mesures et aménagements liés au reconfinement
il y a 18 heures 9 min
© Reuters
Le gouvernement souhaiterait une baisse de la TVA de 7% à 5 % sur le logement social.
© Reuters
Le gouvernement souhaiterait une baisse de la TVA de 7% à 5 % sur le logement social.
Inutile

Pourquoi baisser la TVA sur la construction de logements sociaux est hors sujet

Publié le 22 mars 2013
François Hollande a dévoilé 20 mesures choc de soutien au secteur du bâtiment ce jeudi 21 mars. Au programme : une TVA réduite à 5 % sur la construction de logements sociaux, une subvention de 1 350 euros pour les travaux de rénovation des classes moyennes.
Vincent Bénard
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ingénieur et économiste, Vincent Bénard analyse depuis plus de 15 ans l’impact économique et sociétal des décisions publiques, pour le compte de plusieurs think tanks et partis politiques promouvant les libertés économiques et individuelles. ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
François Hollande a dévoilé 20 mesures choc de soutien au secteur du bâtiment ce jeudi 21 mars. Au programme : une TVA réduite à 5 % sur la construction de logements sociaux, une subvention de 1 350 euros pour les travaux de rénovation des classes moyennes.

Cet article publié le 15 mars a été mis à jour

Note de la rédaction

Le "plan d'urgence" présenté par le président de la République à la mairie d'Alfortville, dans le Val-de-Marne ce jeudi vise à relancer la construction de logements en France. Parmi les 20 mesures phares : une TVA réduite à 5 % sur la construction de logements sociaux, une subvention de 1 350 euros pour les travaux de rénovation des classes moyennes ainsi qu'un moratoire de deux ans sur les nouvelles normes, la limitation des recours contre les permis de construire.

_______________________________________

340 000 mises en chantier de logements ont été lancées en 2012, et peut être moins de 300 000 le seront en 2013, les plus bas niveaux depuis plusieurs décennies. Suite à la publication de ces chiffres désastreux, le gouvernement a réagi, comme semble l'exiger la mauvaise tradition Française, par des annonces de "réformes urgentes" qui se voudraient spectaculaires mais qui tiennent lieu, pour la plupart, du gadget de circonstance.

La principale mesure consiste en une réduction de la TVA sur la construction sociale de 7 à 5%. En temps normal, toute réduction d'impôt est bonne à prendre, mais gageons que celle ci ne sera certainement pas répercutée sur les locataires du secteur social, et constitue un simple bol d'oxygène pour les sociétés de HLM. Lequel, d'ailleurs, risque d'être compensé par de nouvelles hausses de taxes qui, cette fois, frapperont l'ensemble des contribuables.

Certes, 400 millions annuels ne sont pas rien, mais ne représentent guère qu'environ 4 000 logements en coût de construction, très grand maximum. Et la construction pour propriétaires privés n'en bénéficiera pas, alors qu'elle représentait peu ou prou 80% de l'activité du secteur lorsque celui ci tournait en "vitesse de croisière" dans les années 90 et 2000. L'acheteur privé d'un logement neuf, lui continuera à supporter une TVA de 20% sur sa construction, et peut être encore un peu plus demain.

Plus encore, aucune mesure ne s'attaque aux causes structurelles de la hausse des prix du logement, qui, en ces périodes de grande incertitude sur l'avenir, dissuadent un nombre croissant d'acheteurs potentiels de passer à l'acte : coûts de construction en hausse soutenue du fait de l'adoption de normes de plus en plus (trop?) sévères, et surtout raréfaction artificielle du foncier constructible disponible par la faute de lois d'urbanisme de plus en plus malthusiennes, dont Cécile Duflot vient d'annoncer qu'elle espérait encore les renforcer, au nom d'une 'peur du grignotage' de l'espace agricole grossièrement exagérée. Rappelons qu'au plus fort de la bulle, avant la crise de 2008, le surcoût moyen engendré pour l'ensemble des transactions immobilières du fait de ces verrous normatifs et fonciers pouvait être évalué à 50 000 Euros en moyenne par logement [1]: bien plus que l'intégralité de la TVA sur la construction neuve ! Même si la crise actuelle a certainement fait baisser un peu ce "prix de la rareté", c'est sur ce levier que le gouvernement doit agir en priorité s'il veut vraiment alléger la charge du logement sur le budget des ménages.

Le gouvernement veut en outre renforcer – avec quel argent ?- les incitations, pour les possesseurs de logements anciens, à en améliorer l'isolation. Malheureusement, la subvention n'aboutit généralement qu'à faire monter les prix de l'objet subventionné, et un simple calcul d'amortissement montre que le plus souvent, même dans le contexte actuel de prix élevés de l'énergie, ces investissements ne sont pas rentables, et donc impossibles à financer pour les ménages moyens... qui sont souvent ceux qui occupent les logements les moins bien isolés. Si le secteur du bâtiment attend un regonflement significatif de ses commandes à partir d'un tel dispositif, qu'il s'arme de patience...

Seul rayon de soleil, la réduction des possibilités de recours judiciaires "frivoles" contre les projets de construction, qui bloquent souvent de nombreux programmes pendant plusieurs mois, voire plusieurs années, alors qu'ils sont rarement suivis au final par les tribunaux. Le diable peut se nicher dans les détails, mais sous réserve d'être bien mise en œuvre, et qu'elle ne serve pas uniquement certains intérêts particuliers, l'idée est bonne, l'on étudiera avec intérêt le détail des textes concernés lorsqu'ils apparaîtront.

Malgré ce point potentiellement positif, les annonces du gouvernement sont trop anecdotiques pour modifier l'équation dramatique qui plombe le logement en France : des prix d'achat artificiellement gonflés par la raréfaction foncière, qui font plus qu'annuler l'effet bénéfique de la baisse des taux d'intérêt pour les emprunteurs, et une situation économique générale marquée par la peur de l'avenir, qui n'incite pas les ménages à s'endetter sur une trop longue période.

 


[1]     Source   : Calcul de l'auteur pour son ouvrage, «   Logement, crise publique, remèdes privés   », ed. Romillat, 2007

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Equilibre
- 15/03/2013 - 10:07
Payons pour le HLM, payons pour les migrants
qui seront les premiers bénéficiaires de ces HLM...
Oui, continuons à payer pour que la fête soit plus folle.
C'est là où on s'aperçoit que le PS est là pour détruire définitivement tout au profit de la société multiculturaliste festiviste et d'engendrer le nouvel homme nouveau aux frais de la population autochtone.
Combien déjà par an? 300 000 au bas mot?