En direct
Best of
Best of du 12 au 18 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

03.

Renault en plein chaos post Ghosn

04.

Ce "petit" problème de ressources humaines qui complique la réindustrialisation de la France

05.

L'arrestation du fils d'El Chapo entraîne des affrontements violents entre la police et le cartel de Sinaloa

06.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

07.

Comment Poutine a réussi à subtiliser le Moyen-Orient au nez et à la barbe des Etats-Unis

01.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

02.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

03.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

04.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

05.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

06.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

05.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

06.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

ça vient d'être publié
pépites > International
Cessez-le-feu
Recep Tayyip Erdogan menace les combattants kurdes en cas de non-respect de l’accord
il y a 9 heures 38 min
light > Insolite
"Highway to Hell"
Un informaticien a piraté la billetterie du Hellfest afin de tenter d'obtenir désespérément une place
il y a 12 heures 54 min
pépites > Europe
Casse-tête politique
Brexit : l'amendement Letwin a été adopté, les députés reportent leur décision sur l'accord
il y a 14 heures 31 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"John Tanner, Tome 1, le captif du peuple des 1000 lacs" de Christian Perrissin et Boro Pavlovic : une histoire vraie, servie par des dessins bien loin des images d'Epinal

il y a 16 heures 12 min
pépite vidéo > Europe
Catalogne
Les images des violences à Barcelone en marge de la manifestation des indépendantistes catalans
il y a 16 heures 45 min
pépites > Europe
Chambre des communes
Brexit : journée décisive et vote historique au Parlement britannique
il y a 18 heures 3 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

il y a 20 heures 9 min
décryptage > Culture
Shakespeare revient, ils sont devenus fous !

Pendant des siècles, Othello a été noir : le théâtre des Abbesses a mis fin à ce scandale

il y a 20 heures 20 min
décryptage > Politique
Avenir de la droite

La petite mort des Républicains

il y a 20 heures 42 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Renault en plein chaos post Ghosn

il y a 21 heures 6 min
Vallée des Rois
Egypte : découverte exceptionnelle de trente sarcophages de plus de 3.000 ans
il y a 11 heures 7 min
pépite vidéo > People
Epreuve
Meghan Markle se confie sur le harcèlement des tabloïds
il y a 13 heures 45 min
pépites > Europe
Journée décisive et historique
Brexit : manifestation à Londres devant le Parlement pour réclamer un nouveau référendum
il y a 15 heures 8 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"La Bruyère, portrait de nous-mêmes" de Jean-Michel Delacomptée : un portrait captivant

il y a 16 heures 23 min
pépites > France
Mouvement social
Grève à la SNCF : Edouard Philippe déplore un "détournement du droit de retrait"
il y a 17 heures 32 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 18 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 19 heures 1 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

La douloureuse question du suicide dans la police

il y a 20 heures 12 min
décryptage > Economie
industrie

Ce "petit" problème de ressources humaines qui complique la réindustrialisation de la France

il y a 20 heures 33 min
décryptage > High-tech
Icônes

Emojis, instagram et selfie : cette bascule vers une civilisation de l’image qui nous tombe sur la tête

il y a 20 heures 52 min
rendez-vous > Media
Revue de presse people
Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday
il y a 21 heures 15 min
© DR
Un officiel iranien a confirmé ce week-end que Bachar el-Assad se présenterait aux élections présidentielles prévues par le régime en 2014.
© DR
Un officiel iranien a confirmé ce week-end que Bachar el-Assad se présenterait aux élections présidentielles prévues par le régime en 2014.
On oublie tout... ?

Syrie : ces obstacles qui compromettent tout espoir d'une solution politique

Publié le 14 mars 2013
La rébellion, malgré une série de revers militaires, semble décidée à continuer la lutte contre le régime de Bachar Al Assad. En dépit des timides tentatives de négociations initiées par les deux camps, la Syrie semble ainsi condamnée a poursuivre sa descente aux enfers.
François Burgat est politologue et directeur de recherche au CNRS (IREMAM). Il a été directeur de l'Ifpo (Institut français du Proche-Orient) de 2008 à 2013. Son dernier ouvrage est Pas de printemps pour la Syrie (co édité avec Bruno Paoli) aux...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
François Burgat
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
François Burgat est politologue et directeur de recherche au CNRS (IREMAM). Il a été directeur de l'Ifpo (Institut français du Proche-Orient) de 2008 à 2013. Son dernier ouvrage est Pas de printemps pour la Syrie (co édité avec Bruno Paoli) aux...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La rébellion, malgré une série de revers militaires, semble décidée à continuer la lutte contre le régime de Bachar Al Assad. En dépit des timides tentatives de négociations initiées par les deux camps, la Syrie semble ainsi condamnée a poursuivre sa descente aux enfers.

Atlantico : Un officiel iranien a confirmé ce week-end que Bachar el-Assad se présenterait aux élections présidentielles prévues par le régime en 2014. Une solution politique est-elle toujours possible ou s'agit-il d'un bluff de la part du régime ?

François Burgat : Il n’y a rien de bien nouveau dans cette ligne de communication du régime ou de ses soutiens étrangers. L’Iran comme la Russie ont depuis le tout début de la révolte évoqué l’horizon des présidentielles de 2014 comme une possible porte "digne" de sortie de crise, dans le respect de la continuité institutionnelle.

Les rebelles ont multiplié les appels à l'aide en direction des puissances occidentales, demandant une nouvelle fois l'envoi d'armes conventionnelles. Peut-on dire que leur situation sur le terrain, de plus en plus fragilisée, peut les amener à négocier ?

Même si les progrès de l’opposition sur le terrain armé ne sont pas décisifs, il me paraît difficile pour autant de la décrire comme particulièrement fragilisée. Il est exact en revanche que le caractère inégal des soutiens extérieurs mobilisés par les deux camps s’est irrésistiblement explicité, au bénéfice du régime,  au cours de ces 24 premiers mois d’affrontements. Le soutien qu’apportent au régime la Russie, l’Iran et le Hezbollah libanais au pouvoir est d’emblée sorti du seul registre diplomatique et il s’est clairement affermi en se concentrant sur l’essentiel, c’est-à-dire le terrain militaire. A l’inverse, le soutien occidental s’est longtemps cantonné à l’opposition politique en exil et, à l’intérieur, à l’action humanitaire et aux sanctions contre le régime. Mais il a tardé jusqu’à ce jour à porter sur le terrain essentiel de l’armement,  domaine où les financements ponctuels de certains pays du Golfe sont loin d’avoir rétabli l’équilibre. En menaçant de boycotter les négociations internationales, l’opposition en exil a voulu surtout signifier son découragement devant ces atermoiements qui prolongent une situation qui est paradoxalement propice à cette radicalisation sectaire dont l’Occident entend se prémunir. C’est en effet la tonalité religieuse qui a, indiscutablement,  pris le pas au sein de l’opposition armée,  très majoritairement sunnite, qui est manifestement à l’origine de ces hésitations européennes et "états-uniennes"  à soutenir un camp dont elles craignent de le voir échapper ensuite à leur sphère d’influence.

Les puissances extra-régionales impliquées (Russie, États-Unis, Union européenne) sont-elles favorables à une telle issue ? Sous quelles conditions ?

La Russie  ne s’est jamais arc-boutée sur le maintien au pouvoir de la personne de Bachar el-Assad mais bien sur le principe d’une transition négociée laissant quelques ressources au camp du président et à sa communauté. Les Occidentaux ont, au contraire, fait depuis longtemps, à tort ou à raison, du départ sans condition du clan Bachar le préalable obligé de toute sortie de crise. Toutefois, les deux camps ont manifestement des "états d’âme" devant le pourrissement de la situation et on ne peut complètement exclure que l’un ou l’autre assouplisse sa position.

La partie non alignée de la population peut-elle influer sur un éventuel processus de paix ?

Tout en espérant sincèrement me tromper je crains que non. Pour l’heure et pour encore pas mal de temps, il semblerait que l’initiative politique appartienne prioritairement à ceux qui portent les armes. Une solution "à la Yéménite" (l’appareil d’État se divisant entre les deux camps) serait la moins invraisemblable. Mais même celle-là paraît très peu probable vu l’ampleur de la violence que l’artillerie lourde et l’aviation du régime ont déversée sur la population, dans des proportions incommensurablement plus importantes que celle qu’a déployée l’opposition armée pour le combattre. Dans tous les cas, c’est du régime que devrait venir une réelle initiative de paix, tellement il est clair que, depuis le premier discours du président, toutes ses offres et autres promesses précédentes sont demeurées dénuées de toute retombée pratique.

Propos recueillis par Théophile Sourdille

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

03.

Renault en plein chaos post Ghosn

04.

Ce "petit" problème de ressources humaines qui complique la réindustrialisation de la France

05.

L'arrestation du fils d'El Chapo entraîne des affrontements violents entre la police et le cartel de Sinaloa

06.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

07.

Comment Poutine a réussi à subtiliser le Moyen-Orient au nez et à la barbe des Etats-Unis

01.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

02.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

03.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

04.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

05.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

06.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

05.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

06.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Stephan_Toulousain
- 14/03/2013 - 22:18
Une guerre inscrite dans les visées impérialistes de l'OTAN
Toutes les guerres actuelles sont organisées pour voler les ressources des pays qu'on agresse.
Ce fut le cas de la Libye, c'est le cas du conflit syrien, et du probable (espérons que non) conflit avec l'Iran.

Et ces oppositions fantoches sont montées par l'occident qui achète ces pantins et arme des terroristes mercenaires pour les servir.
Je ne crois pas à une victoire des terroristes à l'heure actuelle, même avec un sur-armement occidental.
Au pire, cela finira comme la guerre d'espagne avec 500000 morts et l'exode de tous ceux qui ne sont pas avec.
Quant à la France, quand elle sera suffisamment engluée dans la crise, peut-etre arretera-t-elle de dilapider l'argent public au seul profit des usines d'armement.
mich2pains
- 14/03/2013 - 14:36
Vous oubliez de dire que ....
la France ( FABIUS ) et LONDRES viennent de décider l'envoi d'armes à destination des " Rebelles Syriens " !
Mais qui est ce FABIUS pour filer des armes à des "INCONNUS" Syriens ? Qui fabrique ces armes ? ( celui qui va toucher le Jackpot)
Qui va payer ces armes ? Nous , les cons de Français ? Avec quel argent ? Et le FABIUS , il touchera quelle rétro- commission ?
Et le FABIUS , est-ce que ç'est lui qui ira combattre dans le Sahel Africain contre des Djiadistes , équipés avec nos armes ?
N'a-t-on pas fait la même connerie en Lybie ?
Et le FABIUS , est-ce qu'il arrivera à stopper les filières clandestines qui achemineront ces armes jusque dans nos banlieues de Paris et de Marseille ?
Et bien voilà encore une bonne raison pour voter MARINE prochainement !
Ganesha
- 14/03/2013 - 10:45
Caractères Gras
Beaucoup de phrases en caractère gras dans cet article, mais pas celle qui nous permettrait, peut-être, de comprendre :
"C’est en effet la tonalité religieuse qui a, indiscutablement,  pris le pas au sein de l’opposition armée,  très majoritairement sunnite, qui est manifestement à l’origine de ces hésitations européennes et "états-uniennes"  à soutenir un camp dont elles craignent de le voir échapper ensuite à leur sphère d’influence"
Si un jour, les "glorieux combattants de la Liberté" avaient le pouvoir et les mains libres, ils pourraient se livrer à un massacre à grande échelle des populations chiites (alaouites) !!! ???