En direct
Best of
Best of du samedi 9 au vendredi 15 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

La NASA développe la plus grande arme à feu au monde pour gérer un problème majeur de l’espace

03.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

04.

Kylie Jenner vend sa marque de cosmétiques pour la somme de... 600 millions de dollars

05.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

07.

Les Misérables : et si Emmanuel Macron permettait enfin aux banlieues d’être libérales

01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

03.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

04.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

05.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

06.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

04.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

05.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

06.

Emmanuel Macron, combattant sans arme de la paix, de la prospérité et de la puissance européennes

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Sauvetage
Congrès des maires de France: Emmanuel Macron dit avoir "tant appris" des élus
il y a 19 min 44 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Théâtre : Perrine Perrez "Celle qui a dit non" : Nous on dit "oui" sans hésiter !

il y a 3 heures 11 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Livre : "Encre sympathique" de Patrick Modiano : Modiano en détective, une délicieuse partition sur l’écriture et l’oubli

il y a 3 heures 26 min
Couette tueuse
Le mystère de la couette tueuse enfin élucidé !
il y a 5 heures 2 min
décryptage > Politique
Perte d'autorité

L’autorité de l’Etat ne sera pas restaurée par la violence

il y a 5 heures 32 min
décryptage > Economie
La traque

Mais pourquoi traquer la fraude fiscale ?

il y a 5 heures 46 min
décryptage > Science
Kesako ?

Les éoliennes produisent-elles une énergie "écologique” ?

il y a 5 heures 55 min
décryptage > Politique
L'art de la punchline

Un 18 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 6 heures 58 min
décryptage > Economie
Tout ça pour ça

Vote du PLF 2020 : 3 mois de débats pour presque rien (de nouveau)

il y a 8 heures 20 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

il y a 10 heures 30 min
pépites > Justice
Aucun remord
Bilal Taghi, le premier homme à avoir fomenté un attentat djihadiste en prison, jugé dès ce mardi
il y a 1 heure 6 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Livre : "Un dimanche à Ville d'Avray" de Dominique Barbéris : Une Madame Bovary des temps modernes, un roman à l’humour mordant

il y a 3 heures 16 min
light > People
The Big bucks
Kylie Jenner vend sa marque de cosmétiques pour la somme de... 600 millions de dollars
il y a 4 heures 57 min
pépite vidéo > Politique
Décentralisation
François Baroin : "la fédération des volontés locales" plus importante "qu'un pouvoir très centralisé"
il y a 5 heures 21 min
décryptage > Justice
Je baise la France jusqu'à l'agonie

Pourquoi il faut laisser s'exprimer Nick Conrad

il y a 5 heures 40 min
décryptage > Politique
Adieu Jupiter!

Hollande c'était "moi je " : Macron c'est "bibi"

il y a 5 heures 51 min
décryptage > Société
Bonne solution ?

Education : Plusieurs études convergent pour dire que mieux payer les enseignants est le meilleur moyen d'améliorer la situation des jeunes enfants

il y a 6 heures 1 min
décryptage > Politique
Libéralisation ?

Les Misérables : et si Emmanuel Macron permettait enfin aux banlieues d’être libérales

il y a 8 heures 16 min
décryptage > Science
Etrange...

La NASA développe la plus grande arme à feu au monde pour gérer un problème majeur de l’espace

il y a 10 heures 13 min
décryptage > Politique
Info ou intox ?

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

il y a 10 heures 35 min
© Reuters
François Hollande et Angela Merkel doivent discuter ce mercredi de l'Europe de la défense.
© Reuters
François Hollande et Angela Merkel doivent discuter ce mercredi de l'Europe de la défense.
L'union fait la force

Impuissante : réussira-t-on un jour à dépasser la malédiction qui pèse sur l’Europe de la défense ?

Publié le 06 mars 2013
François Hollande et Angela Merkel se réunissent ce mercredi à Varsovie pour discuter de l'Europe de la défense.
Fabio Liberti est Directeur de recherche à l’IRIS, chargé du suivi de divers aspects du fonctionnement et développement de l’Union Européenne. Il est également spécialiste de la vie politique italienne, notamment pour les questions économiques et...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Fabio Liberti
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Fabio Liberti est Directeur de recherche à l’IRIS, chargé du suivi de divers aspects du fonctionnement et développement de l’Union Européenne. Il est également spécialiste de la vie politique italienne, notamment pour les questions économiques et...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
François Hollande et Angela Merkel se réunissent ce mercredi à Varsovie pour discuter de l'Europe de la défense.

Atlantico : François Hollande et Angela Merkel se réunissent ce mercredi à Varsovie pour discuter de l'Europe de la défense. Pour quelles raisons l'Europe de la défense n'a t-elle jamais véritablement commencé ?

Fabio Liberti : Le non succès de l'Europe de la défense est avant tout lié au manque de définition réelle de ce que l'on entend par "Europe de la défense". Plusieurs versions s'affrontent :

  • la création d'une armée européenne : nous n'y sommes actuellement pas et il est peu probable que l'Union y parvienne au cours de la prochaine décennie

  • une coopération accrue entre les Etats européens : de nombreux progrès ont été réalisés ces dix dernières années notamment depuis le sommet franco-britannique de Saint-Malo en 1998 qui a donné naissance à cette coopération

  • un renforcement de la coopération entre les Etats européens qui permettrait de peser sur la scène internationale

Au final, l'Europe de la défense n'est qu'une subordonnée d'une "Europe de la politique étrangère" qui n'existe pas. Chaque gouvernement garde jalousement ses prérogatives en matière de fixation de ses intérêts stratégiques. Or, sans politique étrangère commune il est difficile de créer une défense commune.

Sous l'impulsion de la France, un traité avait été signé par six Etats - les trois pays du Bénélux, l'Allemagne de l'ouest et la France - dans les années 1950 afin de créer la Communauté européenne de défense. L'objectif était de créer une armée européenne visant à unir l'ensemble des armées jusqu'à la plus petite unité existante. L'idée sous-jacente était aussi de contrôler le réarmement de l'Allemagne. Bien que la France ait été signataire, elle n'a pas ratifié le traité à l'Assemblée nationale en 1954 ce qui à conduit inéluctablement à l'échec du projet. Les communistes étaient opposés (afin de ne pas renforcer l'Europe face à l'Union soviétique) ainsi que les gaullistes. La présence américaine à travers le monde s'est imposé comme la seule forme de défense européenne réelle.

Pourquoi la France s'est-elle davantage tournée vers le Royaume-Uni, plutôt eurosceptique, en termes de coopération militaire plutôt que vers d'autres Etats européens ?

Nous parlons souvent du moteur franco-allemand même si depuis quelques temps la locomotive est surtout allemande, la France commençant à accumuler les retards. Les grandes initiatives européennes ont en effet été le fruit de ce duo et les décisions prises ont été par la suite suggérées, voire imposées par la suite aux autres partenaires européens. Mais ce couple n'a jamais existé dans le domaine de la défense car Berlin a toujours été réticent à prendre des responsabilités dans le domaine militaire pour des raisons historiques évidentes. Résultats : le décalage stratégique entre les deux pays est important.

La France a donc naturellement tendance à se tourner vers le Royaume-Uni lorsqu'il s'agit d'organiser une opération militaire sur le plan opérationnel, d'autant plus que les deux pays se considèrent comme les deux gagnants de la Seconde Guerre mondiale, qu'ils disposent tous deux de l'arme nucléaire, d'un siège de membre permanent du Conseil de sécurité de l'ONU et qu'ils assument leurs politiques de défense de leurs intérêts stratégiques. Une chose encore impossible aujourd'hui pour les Allemands et, dans une moindre mesure, les Italiens. Le couple frano-britannique est par conséquent devenu le moteur de l'Europe de la défense. Mais le Royaume-Uni n'est plus certain de vouloir rester au sein de l'Union européenne. Il y a bel et bien un problème à ce que cette collaboration ne soit plus européenne à proprement parler, mais purement bilatérale.

L'Europe de la défense existe t-elle implicitement par la coopération?

Ces dernières années, l'Europe de la défense a plutôt émergé par défaut, notamment parce que les Etats sont étriqués par des considérations d'ordres budgétaires et que chaque gouvernement souhaite protéger ses industries et les emplois industriels, surtout en période de crise économique.

Justement, la crise va t-elle pousser les européens à s'unir sur le plan militaire ?

Sur le plan d'une logique économique de long terme, il est évident que la création d'un chantier européen de la défense - pour les avions de chasse par exemple - générerait des effets biens plus performants qui permettraient de faciliter les exportations.

Mais sur le plan pratique, ce chantier nécessiterait de procéder à des fusions entre les différents groupes et, par la suite, la fermeture d'un nombre important de sites industriels et la suppression des emplois qui y sont associés, ce qui serait très difficile à faire accepter politiquement surtout lorsqu'un Etat y investit plusieurs milliards. Dernier exemple en date, Angela Merkel a posé son veto à la fusion entre BAE System et EADS tout simplement parce qu'elle craignait des pertes d'emplois en Bavières en plein période électorale. La tendance reste toutefois à une véritable consolidation du secteur à l'échelle européenne. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

La NASA développe la plus grande arme à feu au monde pour gérer un problème majeur de l’espace

03.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

04.

Kylie Jenner vend sa marque de cosmétiques pour la somme de... 600 millions de dollars

05.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

07.

Les Misérables : et si Emmanuel Macron permettait enfin aux banlieues d’être libérales

01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

03.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

04.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

05.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

06.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

04.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

05.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

06.

Emmanuel Macron, combattant sans arme de la paix, de la prospérité et de la puissance européennes

Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Gégé Foufou
- 06/03/2013 - 18:01
HOLLANDE
Il va lui donner un cours de stratégie guerrière suite à ses victoires historiques au Mali.

Je me console en le regardant avec Angela Merkel, même taille, même tour de taille, même sourire benet et même goût pour s'habiller enfin un couple bien assorti.
Vous ne trouvez pas ???
Gengis
- 06/03/2013 - 11:11
@EOLE
Envisgez les Saxons dans ce cas ! L'Europe est vaste et la définir géographiquement eest en soi une démarche politique. "De l'Atlantique à l'Oural" selon Charles de Gaulle, moins la Turquie selon d'autres.
Je crois que c'est précisément la pluralité des civilisations qui à la fois enrichissent l'Europe et la divisent en tant que fédération. Je suis d'accord avec vous sur le fait qu'aucune défense commune n'est possible sans une structure fédéraliste, mais je crois qu'il s'agit là d'une condition nécessaire et non suffisante : la RFA comme vous dites ne s'est pas encore libérée de son passé.
EOLE
- 06/03/2013 - 10:49
26 siècles de retard
On ne peut défendre réalistiquement que ce qui existe.
L'Europe existe en tant que civilisation, espace géographique, et zone d'intérêt économique.
L'Europe n'existe cependant pas politiquement en tant que fédération.
Il ne peut donc actuellement y avoir de défense européenne.
Nous avons 26 siècles de retard et en sommes restés au temps des ligues inter-étatiques de la Grèce antique.
Voilà pourquoi nous avons plus d'affinités, en ce domaine, avec le Royaume-encore-Uni qu'avec la RFA ou d'autres.