En direct
Best of
Best of du 8 au 14 juin
En direct
© Flickr/genue.luben
Une proposition de loi ouvrant la voie à l'expérimentation des "maisons de naissance" est actuellement à l'étude par les sénateurs.
Vie
L'accouchement est-il surmédicalisé ?
Publié le 04 mars 2013
Certains actes médicaux pratiqués dans les structures médicalisées sont la plupart du temps inutiles. Les sénateurs se penchent actuellement sur une proposition de loi ouvrant la voie à l'expérimentation des "maisons de naissance" qui sont des structures démédicalisées.
Nathan Wrobel est gynécologue obstétricien, médecin spécialiste en gynécologie obstétrique.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nathan Wrobel
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nathan Wrobel est gynécologue obstétricien, médecin spécialiste en gynécologie obstétrique.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Certains actes médicaux pratiqués dans les structures médicalisées sont la plupart du temps inutiles. Les sénateurs se penchent actuellement sur une proposition de loi ouvrant la voie à l'expérimentation des "maisons de naissance" qui sont des structures démédicalisées.

Atlantico : Le Sénat vient d'examiner une loi en faveur des maisons de naissance, qui sont des structures démédicalisées interdites pour l'instant en France. Est-il vrai de considérer que la grossesse est surmédicalisée en France ?

Nathan Wrobel : Elle est notoirement surmédicalisée. Aujourd’hui, au lieu de laisser les femmes accoucher, on fait accoucher les femmes, ce qui est différent. Avec les déclenchements plus ou moins justifiés, avec un excès d’actes plus ou moins intrusifs, il n’y a plus de prise en considération de la mère, il y a simplement la considération d’une patiente. La surmédicalisation peut s’expliquer par des facteurs multiples : celle de la responsabilité civile, les impératifs économiques, de rentabilité, de vitesse. Il y a certains hôpitaux qui sont surchargés, et qui ne donnent pas le temps au temps, alors qu’en obstétrique le temps peut être envisagé plus comme un allié que comme un ennemi.

La France dépasse largement le taux recommandé par l'OMS pour certaines pratiques lors de l'accouchement, notamment pour la péridurale ou l'épisiotomie. Sont-elles vraiment toujours nécessaires ?

Toutes les pratiques ne sont pas à mettre dans la même catégorie. Pour l'épisiotomie, le taux de pratique est clairement excessif. Les personnels médicaux redoutent très fortement des déchirures importantes, ce qui est légitime, mais quelquefois des consignes sont données à l’intérieur de certains services hospitaliers afin de faire des épisiotomies systématiques. Enfin, il y a l’impératif de temps, de ne pas vouloir ou de ne pas pouvoir attendre. Il y a une éducation dans la préparation de la naissance à faire.

Existe t-il une vraie demande de la part des femmes enceintes ?

Il y a une vraie demande des femmes, certaines veulent un accouchement le plus naturel possible. Elles ne rejettent pas l’aide médicale d’une sage-femme ou d’une équipe médicale. Le progrès est de pouvoir et de devoir surveiller et intervenir si nécessaire. Il ne s’agit pas pour autant de revenir en arrière, mais de remettre des choses en place. La surmédicalisation de la naissance désapropprie la femme de la naissance de son bébé. Il y a dans l’accouchement quelque chose d'une démarche initiatique, c’est un moment décisif comme on n'en connaît que très peu dans notre vie.

Accoucher en dehors d'une structure médicalisée est-il plus dangereux ?

Accoucher en dehors d’une structure médicalisée devrait être la norme. La médicalisation a son intérêt lorsque la situation peut se compliquer (grossesses compliquées, à risques, pathologiques, gémellaires..). Les personnels devraient être formés à écouter les femmes, les suivre et les accompagner dans leur accouchement. Mais il n’y a aucun danger à accoucher dans les maisons de naissance. Ce qui est important, c’est le lien et la nature du lien qui existe entre les praticiens de la maison de naissance et les praticiens en dehors des maisons de naissance qui sont le relais technique des maisons de naissance. Chacun doit être dans sa fonction, avec un lien de confraternité établi entre les deux structures.

Selon vous, comment va évoluer la pratique de l'accouchement en France ?

Je pense qu’on va vers de plus en plus de surmédicalisation. Par exemple, pour la césarienne, dans certains établissements on arrive à des taux de 35 à 40 %. On arrivera un jour à des taux de 70 %, ce qui est catastrophique. La césarienne n’est pas à remettre en cause, elle est quelquefois nécessaire mais elle est souvent, trop souvent, inutilement pratiquée.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Mariage de Karine Ferri : Nikos n'est pas venu, les autres stars non plus; Laeticia Hallyday se rabiboche avec son père, Meghan Markle aurait fait fuir sa mère, Rihanna renoue avec son milliardaire;  Kate Middleton snobe Rose, Britney Spears s'arrondit
02.
L’arrestation d'un journaliste qui montre que Poutine contrôle beaucoup moins la Russie et ses services de renseignement qu’on l’imagine depuis l’étranger
03.
Le sondage qui montre que les sympathisants de LREM se situent de plus en plus à droite
04.
Mais pourquoi s’abstenir de faire des enfants pour sauver la planète alors que le pic démographique est passé ? Petits arguments chiffrés
05.
Vous pensiez qu’un verre de lait et un jus d’orange étaient le petit-déjeuner parfait ? Voilà pourquoi vous avez tort
06.
Loi Alimentation : sans surprise, les effets pervers s'accumulent
07.
Stars ET milliardaires : quand la puissance de la célébrité transforme Jay Z ou Rihanna en magnats des affaires
01.
Mariage de Karine Ferri : Nikos n'est pas venu, les autres stars non plus; Laeticia Hallyday se rabiboche avec son père, Meghan Markle aurait fait fuir sa mère, Rihanna renoue avec son milliardaire;  Kate Middleton snobe Rose, Britney Spears s'arrondit
02.
Cette nouvelle technique du dépistage du cancer de la prostate qui pourrait sauver de nombreuses vies
03.
Justification des violences contre les femmes : les étonnants propos de l’imam de l’université la plus prestigieuse du monde sunnite
04.
Hausse des prix de l’électricité : merci qui ?
05.
Révolution sur canapé : une enquête montre que 92% des activistes berlinois d’extrême-gauche vivent chez papa-maman
06.
Réforme des retraites : pourquoi les salariés du privé ont toutes les raisons de s’inquiéter
01.
PMA : la droite est-elle menacée de commettre la même erreur qu’avec le progressisme des années 60 qu’elle a accepté en bloc au nom de l’évolution de la société ?
02.
“Droite moderne”, “LREM pragmatique pour le bien du pays” : mais au fait, qu’est ce que cela veut vraiment dire ?
03.
Justification des violences contre les femmes : les étonnants propos de l’imam de l’université la plus prestigieuse du monde sunnite
04.
Emmanuelle Mignon, proche de Nicolas Sarkozy, qualifie Emmanuel Macron de "meilleur président de droite qu'on ait eu depuis un certain temps"
05.
Mais pourquoi s’abstenir de faire des enfants pour sauver la planète alors que le pic démographique est passé ? Petits arguments chiffrés
06.
Réforme des retraites : pourquoi les salariés du privé ont toutes les raisons de s’inquiéter
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
fms
- 04/03/2013 - 22:07
plein de bon sens...
et totalement vrai !

les maternités accueillent des malades plus que de futures mères, à force de vouloir minimiser les risques et éviter d'être mis en cause, les médecins créent des pratiques abérentes et contreproductives pour les futurs parents et enfants.

Allons voir ce qui se passent des les autres pays, en hollande l'accouchement peut être fait à la maison et une infirmière accompagne la mère pendant une semaine...
docteur Maboul
- 04/03/2013 - 19:43
Vous avez dit bizarre comme c'est bizarre !
Vraiment ? C'est certain ? Il faudrait faire les" comptes" au bout de quelques années, mais qui les fera honnêtement ?
En tout cas le propos a un parfum de "retour à la nature" : pas de méchants médecins , pas d'horribles médicaments avec des effets secondaires, pas de vaccins qui ne servent à rien, vive la Nature, la danse de la pluie et les magiciens.
Après tout je m'en fiche ce n'est pas moi qui risque d'accoucher !