En direct
Best of
Best of du 18 au 24 janvier
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Révolution en Grande Bretagne : Boris Johnson va interdire la "réparation de l’hymen" !

02.

Anus au soleil : la nouvelle méthode pour être en pleine forme

03.

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

04.

Des déchets nucléaires recyclés permettraient d'obtenir des batteries quasi éternelles

05.

LR : ce que le parti devrait retenir de la stratégie sans concession de Rachida Dati

06.

Coronavirus : quand les experts américains en sécurité biologique alertaient sur les risques posés par le laboratoire chinois ultra sensible de… Wuhan

07.

Pourquoi l’indépendance de la justice ne signifie pas que les magistrats ne doivent aucun compte aux Français

01.

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

02.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

03.

Les ministres seraient deux fois plus riches sous le quinquennat d’Emmanuel Macron que sous François Hollande

04.

Macron est content, Martinez ronge son frein et Berger engrange les adhésions. Mais la France va mieux ou pas ?

05.

Des déchets nucléaires recyclés permettraient d'obtenir des batteries quasi éternelles

06.

Pourquoi le projet de loi de lutte contre la cyber haine représente une menace aussi grave que la réalité qu’il entend combattre

01.

La France, ni dictature, ni régime autoritaire mais néanmoins une démocratie affaiblie…

02.

Vu dans un manuel d'histoire : "les attentats du 11 septembre ont été orchestrés par la CIA" !

03.

Mila menacée de mort et de viol pour avoir critiqué l’Islam : « elle l’a cherché, qu’elle assume » !

04.

Mais pourquoi la droite semble-t-elle incapable de capitaliser sur le rejet du duel retour Macron / Le Pen ?

05.

Pourquoi l’indépendance de la justice ne signifie pas que les magistrats ne doivent aucun compte aux Français

06.

69% des Français pensent qu’Emmanuel Macron ne sera pas réélu. Mais quel scénario pourrait empêcher son match retour avec Marine Le Pen ?

ça vient d'être publié
light > Insolite
Ouvrez vos...
Anus au soleil : la nouvelle méthode pour être en pleine forme
il y a 5 heures 2 min
pépites > France
Pompiers VS policiers
Manifestation nationale à Paris: de violents incidents ont éclaté entre pompiers et policiers
il y a 7 heures 9 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 28 janvier 2020 en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 10 heures 41 min
décryptage > International
Une ingérence qui pèse

La privatisation de la guerre par les EAU en Libye et au Yémen ou comment Abu Dhabi recrute de jeunes soudanais pour « leurs » guerres

il y a 12 heures 11 min
décryptage > France
Chômage 2019

Pourquoi la baisse du chômage ne se joue pas à Paris

il y a 13 heures 17 min
décryptage > Santé
Septicémies

Alerte à l’empoisonnement du sang : une mort sur 5 dans le monde causée par les sepsis

il y a 13 heures 40 min
décryptage > Politique
Une stratégie sans faille ?

LR : ce que le parti devrait retenir de la stratégie sans concession de Rachida Dati

il y a 14 heures 20 min
pépites > High-tech
Apple Pay
2020 : 99 % des cartes françaises seront compatibles Apple Pay
il y a 1 jour 3 heures
pépite vidéo > Media
Un bad buzz
Rognée d'une photo officielle : Vanessa Nakate dénonce un acte raciste
il y a 1 jour 6 heures
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Dépendances" : une pièce de théâtre où la fratrie est mise en avant

il y a 1 jour 9 heures
pépites > Politique
Sur le devant de la scène
Invité de "Vous avez la parole" sur France 2, François Fillon prendra la parole à nouveau
il y a 5 heures 53 min
pépite vidéo > Politique
Municipales 2020
"Je ne fais pas de combine" : Rachida Dati se défend sur sa candidature
il y a 9 heures 48 min
décryptage > International
Un accord de paix

Ce plan Trump pour la paix dont les Palestiniens ne sauront pas plus saisir que des précédents

il y a 11 heures 47 min
décryptage > International
Ils veulent du sang

Révolution en Grande Bretagne : Boris Johnson va interdire la "réparation de l’hymen" !

il y a 12 heures 32 min
décryptage > High-tech
Décryptage High-Tech

SILICON VALLEY : le célèbre berceau américain de la Tech abandonnerait-il la culture « start-up » que le monde lui envie, en matière d’innovation ?

il y a 13 heures 25 min
décryptage > International
Atlantico Business

Coronavirus : la Chine en profite pour donner des leçons d’efficacité au monde occidental

il y a 14 heures 7 min
décryptage > Justice
Justice en France

Pourquoi l’indépendance de la justice ne signifie pas que les magistrats ne doivent aucun compte aux Français

il y a 14 heures 40 min
pépites > Politique
Et après ?
Brexit : Quelles sont les démarches que les Français devront effectuer pour se rendre en Grande-Bretagne ?
il y a 1 jour 4 heures
pépites > Santé
Conoravirus
Coronavirus : comment les Français atteints du virus sont-ils pris en charge sur le territoire ?
il y a 1 jour 7 heures
décryptage > Politique
C'est grave docteur ?

Et Benjamin Griveaux dérailla gravement à la gare de l'Est…

il y a 1 jour 9 heures
C'est grave docteur ?

De quoi la déferlante médiatique sur Stéphane Hessel est-elle le symptôme ?

Publié le 01 mars 2013
Après le tapage médiatique de son manifeste "Indignez-vous", c'est maintenant la mort de Stéphane Hessel qui est relayée comme celle d'un homme d'Etat. Une bien étrange maladie que celle d'une France qui attache tant d'importance à ce presque inconnu.
Jean-Paul Mialet est psychiatre, ancien Chef de Clinique à l’Hôpital Sainte-Anne et Directeur d’enseignement à l’Université Paris V.Ses recherches portent essentiellement sur l'attention, la douleur, et dernièrement, la différence des sexes.Ses...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Paul Mialet
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Paul Mialet est psychiatre, ancien Chef de Clinique à l’Hôpital Sainte-Anne et Directeur d’enseignement à l’Université Paris V.Ses recherches portent essentiellement sur l'attention, la douleur, et dernièrement, la différence des sexes.Ses...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Après le tapage médiatique de son manifeste "Indignez-vous", c'est maintenant la mort de Stéphane Hessel qui est relayée comme celle d'un homme d'Etat. Une bien étrange maladie que celle d'une France qui attache tant d'importance à ce presque inconnu.

Il y en a qui ne plient jamais. Des politiques comme Aung San Su Kyi ou Nelson Mandela prêts à sacrifier leur liberté pour défendre la liberté. Mais aussi des écrivains, des artistes, des savants… Et d’obscurs sans grade, plus nombreux qu’on ne peut le croire. Ces hommes et femmes-là sauvent l’humanité : à eux seuls, ils parviennent à faire dérailler la machine. Quand le mécanique l’emporte sur l’humain, quand les idées voudraient triompher du vivant, leur exemple inspire le respect : ils donnent la mesure de la valeur de l’homme.

Stéphane Hessel était de cette trempe. Résistant de la première heure, torturé, sauvé in extremis de la pendaison puis déporté, il lui aura toujours fallu mettre sa vie au service d’un engagement. De façon efficace - il participe à la rédaction des Droits de l’Homme en 48 -mais discrète jusqu’à ce livre qui, à 93 ans, lui vaut un immense succès populaire : Indignez-vous.

En un clin d’œil, 4 millions de livres vendus essentiellement dans l’hexagone. Et la mine réjouie du vieil homme apparaissant simultanément sur tous les écrans pour nous appeler à suivre sa voie : s’indigner, résister.

Quoi d’autre ? En une vingtaine de pages, Stéphane Hessel étale sa maigre solution au malaise complexe de la société contemporaine : ne pas accepter, s’engager et résister comme lui-même autrefois face aux nazis. Un message qui ne va guère plus loin que ces pieuses injonctions, accompagnées de quelques notes d’espoir.

A sa mort, suggestion de Panthéon et tremblement de terre médiatique : la France aurait perdu son grand homme, le plus grand penseur du XXI° siècle…

M’en voudra-t-il de lui résister, comme il y incite ? Ne serait-il pas le premier à m’encourager à ne pas céder à son culte, lui qui conclut son opuscule par l’appel à « une véritable insurrection pacifique contre les moyens de communication de masse » dont il a si largement bénéficié !

On pourrait argumenter sur le fond. Est-ce vraiment la résistance qui a triomphé du nazisme ou la puissance des forces alliées ? On a dit que si on leur avait laissé le temps de produire leurs fusées V2, les allemands auraient été vainqueurs : le courage et l’esprit d’opposition peuvent-ils suffire sans une supériorité technologique ? Et celle-ci ne résulte-t-elle pas d’une volonté de puissance propre à chaque nation, qui défend comme elle peut sa place sur l’échiquier mondial ? L’ennemi, du temps de Hessel, était clairement identifié : le nazi. Mais aujourd’hui ? L’ennemi ne serait-il pas avant tout en nous, qui nous replions frileusement sur nous-mêmes, mus par cette peur qu’il dénonce si bien ?

Certes, on aura beau jeu de contester mes prétentions à m’inscrire dans un débat qui dépasse ma modeste expérience. D’autant que ma pratique m’offre bien des occasions de m’indigner comme lui : encore hier, ce patient effondré qui, à 48 ans, est remercié brutalement par une firme internationale en ayant peu d’espoir de retrouver un emploi...

Toutefois le contraste entre la puissance de l’émotion collective et la faiblesse des arguments développés dans les quelques feuillets du grand homme surprend et interroge. A de telles questions, un psychiatre peut risquer une réponse.

S’il est un totalitarisme que notre homme a oublié de dénoncer, c’est le totalitarisme de l’image. L’apparence a compté de tous temps : « le nez de Cléopâtre, s’il eut été plus court »… Cependant, du temps de l'Égypte antique, l’image n’était pas relayée par des écrans dans les plus humbles demeures. Nos médias d’aujourd’hui lui donnent une importance prépondérante qui s’est avérée très profitable pour Hessel. En le regardant occuper la scène avec son large sourire, ses yeux finement plissés et ses bras grand ouverts en un geste accueillant, combien de fois me suis-je interrogé : et s’il était disgracieux – si par exemple, il était borgne ? Quelle injustice, tout de même, ce pouvoir de l’apparence…

L’apparence de Stéphane Hessel a sans doute beaucoup compté dans son succès. Mais allons plus loin. Stéphane Hessel se présente comme un vieillard jovial, un sympathique grand-père au visage éclairé et généreux. Il dresse sa haute silhouette comme un Pluto emportant chacun loin des conflits dans un Dysneyworld médiatique. Son âge ne serait-il pas également un facteur important du succès ? Notre société s’est débarrassée de l’autorité patriarcale qui oppressait, mais également contenait et rassurait : au moment où le Père disparaît, verra-t-on surgir le Grand-Père ?

Les bouleversements de l’époque rendent à juste titre inquiets. Et quoi de plus rassurant qu’un grand-père apaisé, acceptant son âge et envisageant sereinement sa mort prochaine… Méfions-nous néanmoins de ce mauvais penchant, qui pourrait nous réduire à des réflexes de petits enfants. Restons fidèles à la pensée de Hessel : résister n’est pas se protéger mais au contraire, accepter comme il l’a fait de prendre des risques. Il ne voulait pas nous prendre sur ses genoux pour nous faire oublier la rigueur du monde mais plutôt nous pousser à l’affronter sans crainte, en défendant notre point de vue.

Il ne nous proposait pas non plus l’opium de sa religion et jugerait peut-être sévèrement l’étonnant tapage qui entoure sa disparition.

Dans sa célébration de figures bienveillantes, la France fait parfois penser à ces patients déprimés qui, privés de leur ressort vital, souhaitent revivre chez leurs parents. Le temps d’une crise, en attendant que la cure fasse son effet, pourquoi pas ? Mais attention à ne pas abuser de la pause. Le Mali nous rappelle que le monde exige de rester vigilant. Les Droits de l’Homme doivent parfois être défendus l’arme à la main, et notre voix ne sera entendue que si elle est assez forte pour être écoutée dans le tohu-bohu mondial.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Révolution en Grande Bretagne : Boris Johnson va interdire la "réparation de l’hymen" !

02.

Anus au soleil : la nouvelle méthode pour être en pleine forme

03.

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

04.

Des déchets nucléaires recyclés permettraient d'obtenir des batteries quasi éternelles

05.

LR : ce que le parti devrait retenir de la stratégie sans concession de Rachida Dati

06.

Coronavirus : quand les experts américains en sécurité biologique alertaient sur les risques posés par le laboratoire chinois ultra sensible de… Wuhan

07.

Pourquoi l’indépendance de la justice ne signifie pas que les magistrats ne doivent aucun compte aux Français

01.

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

02.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

03.

Les ministres seraient deux fois plus riches sous le quinquennat d’Emmanuel Macron que sous François Hollande

04.

Macron est content, Martinez ronge son frein et Berger engrange les adhésions. Mais la France va mieux ou pas ?

05.

Des déchets nucléaires recyclés permettraient d'obtenir des batteries quasi éternelles

06.

Pourquoi le projet de loi de lutte contre la cyber haine représente une menace aussi grave que la réalité qu’il entend combattre

01.

La France, ni dictature, ni régime autoritaire mais néanmoins une démocratie affaiblie…

02.

Vu dans un manuel d'histoire : "les attentats du 11 septembre ont été orchestrés par la CIA" !

03.

Mila menacée de mort et de viol pour avoir critiqué l’Islam : « elle l’a cherché, qu’elle assume » !

04.

Mais pourquoi la droite semble-t-elle incapable de capitaliser sur le rejet du duel retour Macron / Le Pen ?

05.

Pourquoi l’indépendance de la justice ne signifie pas que les magistrats ne doivent aucun compte aux Français

06.

69% des Français pensent qu’Emmanuel Macron ne sera pas réélu. Mais quel scénario pourrait empêcher son match retour avec Marine Le Pen ?

Commentaires (24)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
cloberval
- 02/03/2013 - 01:58
franchement
je n'avais jamais entendu parler de ce monsieur avant qu'il fasse son ultime opération éditoriale. J'ai regardé de vieilles histoires ou en effet il apparait honorablement. Son opuscule dont le contenu m'est connu sans l'avoir lu ne me plait pas vu la direction qu'il indique aux indignations et à l'aspect malcommode jusqu'à être haineux de l'indignation quand elle tourne à vide de propositions.
DEL
- 01/03/2013 - 22:29
Un ballon d'oxygène!
A une époque où beaucoup de gens se sentent seuls, désemparés, abandonné de tous y compris de ceux qui sont censés les écouter et les défendre (partis politiques, syndicats et autres), l'appel de ce monsieur a été une bouffée d'espoir, une respiration, un ballon d'oxygène, au milieu de ce monde qui les étouffe et auquel ils ne croient plus et à juste titre, puisque la démocratie est combattue, étouffée et détournée par la finance internationale ( les fameux marchés) avec l'aide dévouée, pour ne pas dire dévote, des politiques de tous bords chez qui l'on chercherait vainement un homme d'Etat, préoccupé d'autre chose que sa misérable carrière, qu'elle soit prestigieuse ou pas.
urbigen
- 01/03/2013 - 21:10
Il n'y a plus de grand philosophe!
Ah triste époque ! Hessel n'a pas révolutionné le monde avec indignez vous- un poncif de portes ouvertes enfoncées. Il a le mérite d'avoir redonner espoir à tout ceux qui en manque de grande théorie on trouvé un peu de réconfort en lisant ces quelques feuillets ! Pouvons nous les blâmer devant la pauvreté de la pensée actuelle que dit Ferry que dit BHL...rien ! Les "intellectuels" ne sont plus ! Je regrette un Malraux, un Aragon, un Camus, un Rousseau Voltaire ou montesquieu...je n'oublie qu'il me pardonne !