En direct
Best of
Best of du 28 novembre au 4 décembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

40 ans après son départ vers les profondeurs de l'espace, Voyager continue de découvrir des phénomènes inconnus

02.

Record de cagnotte pour l’EuroMillions : et au fait, voilà ce que font les vrais riches quand ils ont 200 millions devant eux

03.

Rihanna a un nouveau lover rappeur cogneur; Pas con(finé)s : Patrick Bruel & Ary Abittan sont allés à un dîner clandestin, George Clooney a un coiffeur du même genre dans sa vie; Elie Semoun est sûr qu’il n’y a rien entre François Hollande et son ex

04.

Macron en appelle à l’ONU. Et contre qui ? Contre Darmanin et Castex !

05.

Le magazine Time choisit son "enfant de l’année" mais réalise-t-il vraiment ce qu’il fait ?

06.

L'étrange fiasco de la stratégie gouvernementale sur la grippe

07.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

01.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

02.

Record de cagnotte pour l’EuroMillions : et au fait, voilà ce que font les vrais riches quand ils ont 200 millions devant eux

03.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

04.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

05.

Pour une Charte de l'Islam de France : la primauté des lois françaises sur la charia n'est pas négociable

06.

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

01.

Valéry Giscard d’Estaing, le plus grand président de la Ve République après De Gaulle

02.

Loi de Dieu ou loi de la République ? Ce que Jean-Luc Mélenchon feint de ne pas comprendre sur la différence entre l’islam politique et les autres religions

03.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

04.

Socle citoyen : l’Assemblée nationale vote pour l’exploration d’un revenu universel qui ne dit pas son nom mais demeure une très bonne idée

05.

Covid-19 : Et si la première cible à convaincre de l’efficacité du vaccin étaient les médecins et soignants eux-mêmes ?

06.

Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger

ça vient d'être publié
pépite vidéo > France
Les casseurs de sortie
Loi "sécurité globale" : 50.000 manifestants en France, des violences à Paris
il y a 6 heures 58 min
pépite vidéo > France
Vestiges
Sahara : des déchets français radioactifs enfouis sous le sable ?
il y a 14 heures 3 min
pépites > Société
Contrôles au faciès
Après des propos d'Emmanuel Macron, des syndicats de police appellent à l'arrêt des contrôles d'identité
il y a 14 heures 25 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Art Nouveau" : un architecte visionnaire à Budapest juste avant les heures sombres de la guerre de 1914. Un roman dense, bien écrit mais un peu décevant

il y a 14 heures 53 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le métier de mourir", Prix Renaudot des Lycéens 2020 : le roman inoubliable d'une histoire vraie

il y a 14 heures 59 min
pépites > International
Désengagement
Somalie : la "majorité" des troupes américaines vont se retirer, annonce le Pentagone
il y a 15 heures 30 min
pépites > Société
Droit à l'enfant
L'Assemblée nationale assouplit les conditions d'adoption
il y a 16 heures 34 min
décryptage > Media
L’innocence plus forte que la sagesse ?

Le magazine Time choisit son "enfant de l’année" mais réalise-t-il vraiment ce qu’il fait ?

il y a 17 heures 50 min
décryptage > Politique
Rien de nouveau

Emmanuel Macron chez Brut : le message, c’est le médium

il y a 18 heures 12 min
décryptage > High-tech
Deux poids, deux mesures

Des documents internes montrent que Facebook souhaite modérer les discours de haine contre les Noirs de manière plus agressive que les commentaires anti-blancs : gestion fine d'une réalité complexe ou délire d'apprentis-sorciers woke ?

il y a 18 heures 28 min
pépites > Justice
Justice
Attentat de la rue des Rosiers : le suspect extradé de Norvège mis en examen et écroué
il y a 13 heures 33 sec
pépite vidéo > International
My heart will go on
Une entreprise américaine veut proposer des visites touristiques sous-marines du "Titanic"
il y a 14 heures 15 min
pépites > Politique
Elections
Régionales : la candidature de Jean-Michel Blanquer en Ile-de-France se précise
il y a 14 heures 34 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Retour à Martha’s Vineyard" : Trois vieux amis tentent de retrouver la magie du passé. Un beau récit romanesque et nostalgique

il y a 14 heures 56 min
light > Media
Sujet sensible
Royaume-Uni : Netflix accusé de "troller la famille royale" en promouvant un documentaire "mensonger" sur le mariage de Diana et Charles
il y a 15 heures 11 min
pépites > Europe
No deal
Brexit : "les conditions d'un accord ne sont pas réunies", notent les négociateurs
il y a 15 heures 53 min
décryptage > Science
La vérité est ailleurs

40 ans après son départ vers les profondeurs de l'espace, Voyager continue de découvrir des phénomènes inconnus

il y a 17 heures 39 min
décryptage > Santé
Pénurie

L'étrange fiasco de la stratégie gouvernementale sur la grippe

il y a 18 heures 3 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Consommation, Black Friday : adieu le bio, local ou circuit court, 3 Français sur 4 vont regarder d’abord le prix

il y a 18 heures 21 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Rihanna a un nouveau lover rappeur cogneur; Pas con(finé)s : Patrick Bruel & Ary Abittan sont allés à un dîner clandestin, George Clooney a un coiffeur du même genre dans sa vie; Elie Semoun est sûr qu’il n’y a rien entre François Hollande et son ex
il y a 18 heures 34 min
© DR
© DR
Du berger à la bergère

"Non, je n'ai jamais été blogueur d'extrême droite" : la réponse de Laurent Obertone aux nouvelles accusations de Mediapart

Publié le 02 mars 2013
Le débat Mediapart/Obertone sera tranché par la justice. L'auteur de "La France orange mécanique" ayant décidé de porter plainte contre le journal en ligne pour diffamation.
Laurent Obertone
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Laurent Obertone est journaliste diplômé de l’ESJ de Lille. Après avoir travaillé pour un hebdomadaire français, il s'est consacré à l'écriture de "La France orange mécanique" (2013, Editions Ring). Il est l'auteur de "La France Big Brother"...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le débat Mediapart/Obertone sera tranché par la justice. L'auteur de "La France orange mécanique" ayant décidé de porter plainte contre le journal en ligne pour diffamation.

Mediapart accuse Laurent Obertone d'être l'auteur anonyme d'un blog d'extrême-droite. Une affirmation que l'auteur de La France Orange mécanique conteste formellement et contre laquelle il nous a informé qu'il portera plainte.

Un blogueur journaliste a revendiqué auprès d'Atlantico la paternité du site d’extrême-droite incriminé par Médiapart : « Le Pélicastre jouisseur c’est moi ! Il faut rendre à César ce qui est César ! Je suis furieux qu’on attribue mon travail à Laurent Obertone… D’ailleurs, son livre est très en-dessous de la réalité…».  Le « Pélicastre jouisseur » affirme avoir fermé son blog au grand public à l’été 2012 car il avait un projet de « réseau plus vaste dans la réaco-sphère ». Un projet qui a échoué et qui l’aurait, comme il nous l'a expliqué, conduit à quitter la France, "dégoûté". Également diplômé de l’Ecole Supérieure de Journalisme de Lille  (ESJ) en 2010, cela nous a été confirmé par la direction, il nous a affirmé avoir côtoyé Laurent Obertone.

Joint par Atlantico, le directeur de l'ESJ affirme ne pas avoir de souvenirs particuliers de Laurent Obertone : « C’était un étudiant comme les autres. S’il avait eu une attitude répréhensible, il n’aurait peut-être pas été diplômé. Ce n’est pas le cas ».

Nous publions ici un droit de réponse de Laurent Obertone aux nouvelles accusations de Médiapart :

"Devant l'imperturbable succès de mon livre, la France orange mécanique, les bots-journalistes qui défendent leur utopie contre la réalité sont aux abois. Ceux de Média-tarte se sont mis en quatre, Louise Fessard, Stéphane Alliès, Jérôme Hourdaux et Marine Turchi, pas pour attaquer le livre, non. Pour attaquer son auteur. Pour tenter de me salir. Quand bot-journaliste fâché, lui toujours agir ainsi.

Média-tarte est certain que je fus un obscur blogueur, comme Média-tarte était certain que Jérôme Cahuzac avait un compte en Suisse.

Quand les bots-journalistes de Média-tarte poseront leur dossier de trois pages sur la table du juge, ce dernier aura du mal à ne pas s'étrangler de rire. C'est d'ailleurs la dernière fois que je réponds publiquement à leurs clowneries diffamatoires, un tribunal étant mieux à même de le faire.

Alors qu'une jeune angevine était violée en pleine rue avant d'avoir le visage tartiné d'excréments par son agresseur, les bots-journalistes de Média-tarte interrogeaient l'ESJ de Lille, pour vérifier si ce Laurent Obertone qui dénonce si effrontément l'insécurité était fréquentable ou non. Alors qu'une famille d'Argenteuil était cambriolée et agressée, le père frappé, le fils ligoté, la mère violée, les bots-journalistes de Média-tarte tentaient de faire pression sur mes anciens collègues putatifs pour leur faire dire du mal de ce Laurent Obertone qui ose défendre sans vergogne les victimes de l'insécurité.

264 viols tous les jours, et les bots-journalistes s'efforcent de tuer le messager. Une source anonyme n'aurait-elle pas admis qu'une amie de l'arrière-grand-mère d'Obertone aurait adressé un sourire en coin au cousin d'un milicien lors d'une fête de village ? On ne pouvait guère mieux illustrer la préface de Xavier Raufer qu'avec cette « enquête » publiée en Une de Média-tarte.

Stéphane Hessel est mort, certes, mais Laurent Obertone est vivant. Et c'est ça qui est grave.

On appelle ça la hiérarchie de l'information.

Il était évident que s'en prendre à mes victimes et à mes chiffres dépassait ces malheureux. Le livre a frappé juste. Les bots-journalistes, qui ont sagement attendu l'autorisation de Marine Le Pen pour parler de mon livre, ont donc mené une enquête sur moi. Qu'est-ce qu'une « enquête » à la Média-tarte ? Essentiellement, le harcèlement de mes anciens collègues présumés à propos de supputations grotesques et comiques (pour Média-tarte « des informations sûres et vérifiées »). Soit une échafaud(age) d'hypothèses jamais étayées par la moindre preuve... Sans surprise, la « démonstration » est d'une rare opacité. Je suis encore en train d'essayer de comprendre l'histoire des quatre blogs d'il y a cinq ans et par quel miracle il existe dans la tête des bots-journalistes un lien tangible entre ces gens et moi.

Média-tarte a enquêté de son propre aveux « dans les méandres du web », où l'on peut aussi trouver des sources concordantes expliquant que Napoléon n'existait pas. Dans le monde de Média-tarte, des commentaires (anonymes) copiés sur les blogs de la réacosphère, ainsi qu'une déclaration (anonyme) de fin de soirée étudiante tiennent lieu de preuve. Les sources de Média-tarte sont des « confirmations avec certitude mais sous couvert de l'anonymat ».

Honnêtement, en lisant cet article, j'ai cru à un pastiche, à l'image de la « spécialiste de la police » Louise Fessard, qui ne s'est pas gênée pour intimider ses interlocuteurs et leur suggérer fortement leurs réponses. Déontologie, devoir d'informer, tout ça...

Devant la perplexité de mes anciens collègues putatifs, les bots-journalistes concluent que je leur ai intimé « l'ordre » de se taire. Information à l'attention des bots-journalistes : de ce côté-ci du monde, ce n'est pas le Soviet suprême. Les gens sont libres et responsables, ils font ce qu'ils veulent et n'obéissent pas à des ordres. Ils ne se sentent pas obligés d'accueillir avec sympathie les appels à la délation et à la calomnie, dans le seul et unique but d'attaquer personnellement un auteur, parce que son travail n'est pas attaquable. « Y'en a qu'ont essayé »... Pas vrai, Louise ?

Il faut savoir que des indications sur ma personne -présumée- ont été gracieusement fournies par des responsables de l'ESJ de Lille (j'ai une tête de « catho tradi » ?). Des gens qui ne me reconnaissaient pas il y a quelques jours...

Sachez, cher lecteur, que c'est vous qui payez ce « travail ». Des « spécialistes » sont rémunérés pour lire la réacosphère. Média-tarte reçoit 200 000 euros de subventions depuis 2009. Je dois être un des rares diplômés de l'ESJ qui rapporte aujourd'hui de l'argent à l'État.

On comprend que tous ces bots-fonctionnaires essaient de détourner l'attention...

Oui, j'ai choisi un pseudonyme, pour me protéger. Et oui, je m'affiche publiquement. Mon visage ne mène pas à mon nom, donc il ne mène ni à mon adresse, ni à ma famille. Est-ce concevable pour les bots-journalistes ?

À notre tour, nous nous sommes renseignés sur Louise Fessard. Il s'avère qu'après une enquête minutieuse, corroborée par des sources aussi solides que les siennes, nous avons découvert qu'elle travaillait sous pseudonyme.

Voici sa vraie photo, qui est aussi, par un hasard extraordinaire, celle de Mme Turchi, de MM. Legras, Alliès et Hourdaux.

(©Antoine Doyen)

D'autres sources identifient formellement le bot-journaliste Fessard sur cet autre cliché, cette fois en compagnie des dénommés Legras, Alliès, Hourdaux, Turchi, ici lors d'un congrès entre journalistes.

Devinette : savez-vous quel est le rapport entre Edwy Plenel et Fabien Jobard, le « spécialiste » interrogé par Canal+ pour dénigrer la France orange mécanique, entre deux parties de Monopoly ? Le second est le gendre du premier. Le monde est petit.

Edwy Dark Plenel (« son vrai parcours : de Trotsky aux méthodes staliniennes ») est donc à la tête de cette improbable coalition de médias très objectifs dont Gaël Legras, journaliste de Canal+ (stigmatiseur de couples maghrébins à ses heures, voir la Nouvelle édition de lundi 25 février), s'étonne sincèrement qu'ils puissent être perçus comme « de gauche ».

Edwy Dark Plenel, qu'il était convenu de vénérer, a présidé mon intronisation à l'ESJ. C'est me faire trop d'honneur que de chercher aujourd'hui à écraser le sinistre individu qui a réussi à entrer et à sortir de cette chaîne de montage de bots-journalistes sans se voir apposer tous les logiciels réglementaires.

Et comme j'ai parlé de l'insécurité sans consulter Mucchielli, en faisant passer les bots-journalistes pour ce qu'ils sont, je suis devenu leur ennemi public numéro 1. En témoigne l'énergie qu'ils déploient pour me salir. Ils ne salissent qu'eux-mêmes, si c'est encore possible.

Elle était seule, Louise, maintenant ils sont quatre. Ils y reviendront, sans doute à seize : ils sont programmés pour ça. Il est évident que je ne cèderai à aucune intimidation. Il est temps que ces logiciels sur pattes comprennent que leur terrorisme intellectuel et leurs manœuvres d'intimidations ne parviennent plus qu'à nous faire rire.

Ceci étant, je ressens toutefois, je dois le confesser, une certaine angoisse. Peut-être que lors de l'affrontement final, Edwy Dark Plenel, qui croyait m'avoir fait avant de me haïr, arrachera son masque de Magnum et me lancera, entre deux respirations mécaniques, « Je suis ton père ».

Encore faudra-t-il qu'une source anonyme le confirme avec certitude."

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (123)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Lefrançois
- 07/03/2013 - 23:38
Abonné de Medipart
je m'en vais me désabonner. Ceci dit les statistiques émaillés d'exemple renvoient à l'insupportable responsabilité de chacun de n'avoir pas exigé, réclamé à cors et à cri de ne s'être pas saisi ni de la question des peines, ni de celle de la réinsertion, ni de l'éducation et du rôle des services sociaux. On se retrouve avec des milliers de Merah à la petite semaine, qu'ils soient de couleur ou non m'importe peu, que leur origine soit label france ou non n'est pas le propos (vous auriez dû le formuler ainsi), ils constituent un vrai danger et c'est le rôle des politiques de définir une stratégie pour endiguer cet ensauvagement.
Kowalsky
- 07/03/2013 - 22:21
Besoin d'une statistique officielle sur l'origine des criminels
Il est essentiel que les statistiques sur la délinquance et la criminalité précisent l'origine nationale ou ethnique des auteurs. La gauche s'y opposera évidemment en dénonçant le risque de "stigmatisation" des minorités. Pourtant, il n'y a aucune raison. Si les Africains et Maghrébins ne commettent pas plus de crimes que les autres, on le saura et tout ira bien. Si au contraire, ils sont responsables d'une partie importante des crimes, pourquoi le cacher? N'avons-nous pas le droit de connaître la vérité? L'accès à une information correcte n'est-il pas indispensable pour qu'une société puissent prendre des mesures adéquates?
Apéro 64
- 06/03/2013 - 19:57
Pour obertone
Bien sur que son livre réveille les consciences et pour ceux qui doutent, allez sur le site de la police et allez voir les personnes recherchées..... No comment