En direct
Best of
Best of du 10 au 16 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le rapporteur général de l'Observatoire de la laïcité, Nicolas Cadène, devrait être remplacé

02.

Selon « Le Monde », Abdouallakh Anzorov, l’auteur de l’attentat, a donné plusieurs centaines d’euros à des élèves du collège en échange d’informations pour identifier le professeur

03.

Les courants qui nous mènent droit à la déflation se font de plus en plus forts

04.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

05.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

06.

Mort de Samuel Paty : le terroriste était en contact avec les auteurs des vidéos qui visaient l'enseignant

07.

Comment les comparateurs en ligne menacent la survie de pans entiers de l’industrie des services en France

01.

Gérald Darmanin & Brad Pitt bientôt papas, M. Pokora bientôt marié; Voici pense que le bébé de Laura Smet s'appelle Léo, Closer Jean-Philippe; Adele aurait succombé au charme de l'ex (cogneur) de Rihanna; Kanye West propose l'union libre à Kim Kardashian

02.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Thibault de Montbrial : « Le vivre-ensemble n’est plus qu’une incantation psalmodiée par des gens qui, à titre personnel, font tout pour s’y soustraire »

06.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

01.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

02.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Professeur décapité à Conflans-Sainte-Honorine : "Il a été assassiné parce qu'il apprenait à des élèves la liberté d'expression"

06.

Emmanuel Macron, le Gorbatchev de la technostructure française ?

ça vient d'être publié
light > Politique
Principe de précaution
Coronavirus : Brigitte Macron décide de se mettre à l'isolement pendant 7 jours après avoir été cas contact
il y a 9 heures 53 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"On purge bébé" de Georges Feydeau : un vaudeville comme on les aime

il y a 10 heures 32 min
pépites > Justice
Enquête en cours
Mort de Samuel Paty : le terroriste était en contact avec les auteurs des vidéos qui visaient l'enseignant
il y a 12 heures 12 min
pépites > Politique
Liberté d'expression
Les régions vont diffuser un livre de caricatures dans les lycées
il y a 13 heures 19 min
décryptage > Economie
Evolution de la pandémie

Panorama COVID-19 : maintenant, c’est l’Europe qui est la plus touchée par les nouveaux cas

il y a 15 heures 57 min
décryptage > France
Liberté d'expression

Pour une publication massive des caricatures

il y a 16 heures 17 min
light > Economie
Voiture propre
La Chine, leader dans le domaine des voitures électriques - avec 138 modèles sur son marché, contre 60 en Europe, et seulement 17 aux États-Unis - abrite aussi le premier constructeur mondial
il y a 16 heures 58 min
Alimentation
La Chine se met à aimer le lait après l'avoir ignoré pendant plusieurs générations
il y a 18 heures 8 min
décryptage > Terrorisme
Reculer pour mieux sauter

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

il y a 18 heures 41 min
décryptage > Finance
Impact de la pandémie

Les courants qui nous mènent droit à la déflation se font de plus en plus forts

il y a 19 heures 25 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Covid-19 et réchauffement climatique" de Christian de Perthuis : une analyse qui mérite un détour, comme tout témoignage sincère, mais avec ses limites

il y a 10 heures 16 min
pépites > Politique
Chaises musicales
Le rapporteur général de l'Observatoire de la laïcité, Nicolas Cadène, devrait être remplacé
il y a 11 heures 23 min
light > France
Magie de Noël menacée
Covid-19 : le marché de Noël des Tuileries est annulé à Paris suite au coronavirus
il y a 12 heures 47 min
décryptage > Economie
Les entrepreneurs parlent aux Français

Choisir la mort ou la Mort. La France a fait son choix

il y a 15 heures 20 min
décryptage > International
MilkTea

« L’alliance du thé au lait » : le mouvement du refus de l’expansionnisme chinois s’étend en Asie

il y a 16 heures 10 min
light > High-tech
Justice
Instagram visé par une enquête de la Commission irlandaise pour la protection des données
il y a 16 heures 30 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Couvre-feu : et les meilleures solutions pour les télé-apéros sont...
il y a 17 heures 23 min
pépite vidéo > France
Lutte contre le fondamentalisme
Conflans-Sainte-Honorine : "Nous ne pouvons pas laisser faire ce genre de fatwas en ligne", selon Gérald Darmanin
il y a 18 heures 22 min
décryptage > Politique
Stratégie

LR contraint de s’allier à LREM pour survivre ? Les faux calculs de Christian Estrosi

il y a 19 heures 5 min
rendez-vous > Santé
Zone Franche
Coronavirus : le scandale caché du sous-investissement mortuaire
il y a 19 heures 42 min
Crise africaine

Côte d'Ivoire : les scénarios de l'après Gbagbo

Publié le 28 mars 2011
Les révolutions arabes ont détourné l'attention des médias et des chancelleries occidentales du conflit larvé en Côte d'Ivoire. Deux présidents, deux légitimités, un pays qui s'enfonce...
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les révolutions arabes ont détourné l'attention des médias et des chancelleries occidentales du conflit larvé en Côte d'Ivoire. Deux présidents, deux légitimités, un pays qui s'enfonce...

Les regards se sont éloignés de la Côte d’Ivoire ce qui a permis au clan Gbagbo de se renforcer,  il compte sur la lassitude de la communauté internationale. On est dans une situation très grave, dans une guerre latente qui peut devenir une véritable guerre civile. Sur le terrain, les forces spéciales de Gbagbo et les jeunes patriotes qui ont reçu des armes, sont prêts à en découdre contre tous ceux qui viennent du nord, dans un mouvement ethno nationaliste.

Les forces nouvelles, du côté de Ouattara, résistent à Abidjan, dans différents quartiers, mais leur objectif  est de reprendre San Pedro, pour prendre le contrôle du cacao. Pour l’instant San Pedro reste sous le contrôle de Gbagbo.

Au stade des accrochages, pas encore de la guerre

Rien à voir cependant avec les combats de Libye. Ils n’ont pas les mêmes moyens. Mais les deux parties  ont des lance-roquettes, des armes lourdes, des véhicules militarisés. Pour l’instant, ils n’utilisent que de manière épisodiques ces armements, nous sommes dans une confrontation, avec des tirs sporadiques de roquettes, ou d’armes automatiques. Ce sont des accrochages.

En fait, cela ressemble beaucoup à ce qui se passe à la frontière libanaise, avec les accrochages réguliers entre l’armée israélienne et le Hamas. Côté bilan humain, les chiffres officiels sont de 440 morts, mais d’autres sources donnent plus de 1 000 morts. Au milieu, 10 000 hommes de l’ONUCI (Organisation des Nations-Unies en Côte d'Ivoire) tentent de s'interposer. La CEDAO (Communauté des Etats d'Afrique de l'Ouest) voudrait renforcer son mandat, pour intervenir en faveur de Ouattara, mais ce n'est pas fait...

Pendant ce temps, 200 000 personnes originaires d’Abidjan ont fui la ville. Gbagbo espère que les ivoiriens originaires du Nord qui vivent au Sud quittent le territoire afin de faire une sorte de « purification ethnique », alors que le conflit ivoirien n’est pas un conflit ethnique, ni religieux. Mais l’on est aujourd’hui dans un jeu qui s’ethnicise et se marque religieusement.

 

Les voies de sortie de la crise

Les scénari sont multiples. Le premier est celui de l’enlisement. La Côte d’Ivoire est dans une situation de "ni guerre ni paix" depuis 10 ans. Les élections présidentielles auraient dû dénouer la situation mais on peut imaginer une situation qui persiste pendant des années avec des affrontements légers, avec deux présidents deux économies. Peu probables, mais on ne peut l’écarter.

Deuxième scénario, une partition de fait. Gbagbo dit je suis président du Sud, et Ouattara dit je suis président du Nord, ou ils sont de fait président du Sud et du Nord. C’est peut être ce que souhaite Gbagbo.

Troisième scénario, un compromis à l’africaine, avec un retrait de Gbagbo, avec un gouvernement et une réconciliation nationale, avec toutes les forces qui gouvernent, comme un duo Mugabé Zangari au Zimbabwe, ou un duo Kibaki Odinga au Kenya.

L’union Africaine aimerait un compromis à l’africaine, mais cela dépend des rapports de force qui existent. Si Gbagbo est asphyxié économiquement, et si comme vient de le proposer ce vendredi la CEDAO, l’ONUCI est renforcée par l’ECOMOG (force africaine d'intervention), on peut avoir des rapports plus défavorables à Gbagbo. On peut envisager un compromis à l’africaine si les rapports de force et l’asphyxie économique lui sont défavorables. Tout cela peut se faire d’ici 15 jours, 1 mois, mais tout dépend du rythme de l’asphyxie économique, et de la capacité des Nations Unies à se préoccuper de ce dossier en même temps, à coté de la crise libyenne.

Dernière solution, hélas, c’est l’affrontement ouvert. On a déjà un véritable drame sanitaire et humanitaire en ce moment, et le scénario du pire avec une guerre civile est tout à fait possible et à craindre. Le représentant des Nations Unies pense que c’est le scénario plus probable, encore aujourd’hui.

Il faut bien retenir que Gbagbo est un saint politique. Ce n’est pas sur qu’il aille jusqu’au bout. Je pense que la menace de la guerre civile sert à faire partir les non originaires du Sud vers le Nord. Si guerre civile il y a, la communauté internationale ne pourra pas être impassible comme au Rwanda. Les Nations Unies, qui s’étaient retirées du Rwanda, ne pourront pas fermer les yeux. 

 

 

Propos recueillis par Jean-Baptiste Giraud

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Mots-clés :
Côte d'Ivoire, crise
Thématiques :
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Pas d'autres commentaires