En direct
Best of
Best of du 24 au 30 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Plus odieuse que les caricatures de Mahomet, la caricature d'Erdogan

02.

Malika Sorel : "Emmanuel Macron commet une grave erreur dans sa stratégie face à l’islamisme"

03.

Stratégie de la tension ? Ce piège dans lequel Erdogan tente d’entraîner la France pour s’imposer comme le nouveau sultan au yeux du monde musulman

04.

Sept Français interrogés sur dix (sondage Odoxa pour Figaro et France Info) se disent favorables au nouveau confinement qui vient de débuter

05.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

06.

"Effacer les dettes publiques - c’est possible et c’est nécessaire" de Hubert Rodarie : la thèse "contre-intuitive" d’un expert sur un sujet qui interroge les économistes, un appel à une révolution de la pensée

07.

Lutte anti-terroriste : un problème nommé DGSI

01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

Une certaine gauche s’étrangle des accusations de complicité avec l’islamisme mais sera-t-elle capable d’en tirer des leçons sur ses propres chasses aux fachos imaginaires ?

04.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

05.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

06.

« Qu'est-ce que ce pays qui a perdu la tête ? » Clémentine Autain a fait mine d'oublier que c'est Samuel Paty qui avait perdu la sienne

01.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

02.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

03.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

04.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

05.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

06.

Plus odieuse que les caricatures de Mahomet, la caricature d'Erdogan

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Hourra l'Oural encore" de Bernard Chambaz : en route pour l'Oural avec un amoureux de la Russie, de son peuple et de sa littérature. Un voyage intéressant et émouvant

il y a 8 heures 30 min
pépites > Education
Education nationale
Hommage à Samuel Paty : la rentrée scolaire n'est plus décalée à 10h lundi prochain
il y a 11 heures 22 sec
light > Science
Ancêtre
Le chien est le plus vieil ami de l'homme, sa domestication est survenue il y a plus de 10.000 ans
il y a 12 heures 52 min
pépites > Politique
Décision
Antisémitisme : Jeremy Corbyn a été suspendu du Parti travailliste britannique
il y a 13 heures 27 min
pépites > France
Mobilisation des forces de l'ordre
Attentat à Nice : le gouvernement annonce le rappel de 3.500 gendarmes réservistes et la mobilisation de 3.500 policiers
il y a 14 heures 12 min
rendez-vous > Terrorisme
Géopolitico-scanner
La guerre indiscriminée des jihadistes contre la France : du "blasphémateur" Samuel Paty aux chrétiens respectueux de la Basilique niçoise
il y a 15 heures 20 min
pépites > Terrorisme
Religion
Des milliers de manifestants anti-Macron au Bangladesh, au Pakistan, en Afghanistan signale le Daily Mail
il y a 17 heures 21 min
light > Science
Singes
Les gorilles de montagne n'oublient pas leurs amis et sont amicaux avec eux quand ils se retrouvent même après une décennie de séparation
il y a 17 heures 56 min
décryptage > International
Paris - Ankara

Stratégie de la tension ? Ce piège dans lequel Erdogan tente d’entraîner la France pour s’imposer comme le nouveau sultan au yeux du monde musulman

il y a 18 heures 26 min
décryptage > Santé
Barrière contre le virus

Zorro contre le Covid-19 : le masque comme solution efficace et peu coûteuse

il y a 18 heures 35 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Effacer les dettes publiques - c’est possible et c’est nécessaire" de Hubert Rodarie : la thèse "contre-intuitive" d’un expert sur un sujet qui interroge les économistes, un appel à une révolution de la pensée

il y a 8 heures 48 min
pépites > Faits divers
Forces de l'ordre
Tentative d’agression au couteau sur un policier dans le XVe arrondissement de Paris
il y a 12 heures 23 min
pépites > Politique
Moyens d'action face au virus
Covid-19 : le Sénat a voté la prolongation de l'état d'urgence sanitaire jusqu'au 31 janvier
il y a 13 heures 4 min
pépites > International
Mini tsunami
Turquie : au moins quatre morts et 120 blessés après un séisme de magnitude 7 en mer Egée
il y a 13 heures 56 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand l’émail est semé de fleurs de sel et quand il neige sur la toundra : c’est l’actualité reconfinée des montres
il y a 14 heures 51 min
pépites > Consommation
Confiné
La France reconfinée pour au moins 4 semaines : ce qui est ouvert ou fermé
il y a 16 heures 45 min
pépite vidéo > Terrorisme
Face à l'info
Attaques terroristes : l'échec du renseignement français ?
il y a 17 heures 28 min
décryptage > France
Lutte contre le séparatisme

Malika Sorel : "Emmanuel Macron commet une grave erreur dans sa stratégie face à l’islamisme"

il y a 18 heures 9 min
pépites > Politique
Reconfinement
Sept Français interrogés sur dix (sondage Odoxa pour Figaro et France Info) se disent favorables au nouveau confinement qui vient de débuter
il y a 18 heures 32 min
décryptage > Politique
Maison Blanche

Le chemin de la victoire de Donald Trump est étroit mais il existe encore

il y a 19 heures 10 min
Enfin les vrais chiffres ?!

Le fact checking constitue-t-il forcément une avancée démocratique ?

Publié le 22 février 2013
Le fact checking, qui consiste à vérifier les informations données, parfois en temps réel, connaît un boom sur Internet, en télévision et en radio. Mentir sur les chiffres deviendrait donc difficile pour les hommes politiques... En effet, cette invention que l'on doit à la presse américaine pourrait bien révolutionner les débats. Mais le fact checking constitue-t-il forcément une avancée démocratique ?
Jean-Marie Charon
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marie Charon est sociologue, spécialiste des médias et chercheur au CNRS. Il a notamment co-dirigé avec Arnaud Mercier l'ouvrage collectif Armes de communication massives : Informations de guerre en Irak 1991-2003  chez CNRS Éditions
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le fact checking, qui consiste à vérifier les informations données, parfois en temps réel, connaît un boom sur Internet, en télévision et en radio. Mentir sur les chiffres deviendrait donc difficile pour les hommes politiques... En effet, cette invention que l'on doit à la presse américaine pourrait bien révolutionner les débats. Mais le fact checking constitue-t-il forcément une avancée démocratique ?

Atlantico : Le fact checking constitue-t-il forcément une avancée démocratique ?

Jean-Marie Charon : Pour que le fact checking soit une avancée pour l’information et la démocratie il faut qu’il constitue un pas de côté vis-à-vis d’une actualité dont le rythme s’accélère sans cesse. L’équipe de fact checking qui suit l’actualité choisit dans celle-ci les sujets qui méritent d’être validés, vérifiés, enrichis. C’est dire que le fact checking est pratiqué par des journalistes expérimentés, qui sont susceptibles d’être alertés par une thèse, une affirmation, des chiffres, qui posent problème. Ils sont aussi des journalistes qui connaissent les ressources en matière de données, de connaissance et de documentation. Des journalistes qui savent mobiliser ces ressources permettant la vérification. Enfin des journalistes qui sauront expliquer en quoi une affirmation a pu être biaisée, sortie de son contexte ou complètement fausse, avec le souci de fournir au public les liens qui lui permettent de vérifier et comprendre à son tour. Si le fact checking s’enferme dans l’immédiateté ou la seule question des chiffres, il s’engage dans une impasse, s’exposant à superposer des approximations sur des approximations, sans permettre d’exprimer le potentiel de pédagogie qu’il recèle pour le public. C’est le programme que s’était fixé Politifact aux Etats-Unis, et c’est la démarche employée par des applications comme « désintox » (Libération) ou les « décodeurs » (Le Monde).

Comment utiliser de façon optimale cette méthode ?

A mon sens, la démarche la plus intéressante en matière de fact checking est celle qui ne se donne pas a priori de délais dans le traitement du sujet. L’avantage est double : d’abord il offre la garantie que le travail de vérification sera poussé à son terme, surtout si le sujet est complexe. Ensuite il s’agit d’une opportunité de revenir sur un fait, un évènement, une déclaration alors que précisément l’une des grandes faiblesses d’une information aussi abondante, délivrée à un rythme soutenu, c’est de ne jamais permettre de revenir sur l'annonce pour la remettre en perspective, en comprendre la portée. De ce point de vue le « véritomètre » qui n’est qu’un gadget marketing inventé par Politifact risque d’appauvrir le potentiel du fact checking en le soumettant aux exigences du rythme de la télévision. L’enjeu du fact checking, n’est pas une prouesse journalistique. Il ne s’agit pas d’instaurer le journaliste en position de savant suprême face à des acteurs politiques, économiques, etc. Ignorants ou truqueurs. Dans une période où le journaliste, comme le politique, se heurte à la défiance, il apporte alors des éléments de compréhension, des instruments d’analyse, des méthodes permettant de prendre du recul, au profit du citoyen, et de l’honnête homme.

L'opinion s'intéresse-t-elle vraiment à la véracité des chiffres ?

L’opinion ou le public, n’est pas un, surtout dans des sociétés aussi complexes dont le niveau de connaissances et de compétences s’élève sans cesse. L’un des principaux reproches fait aux journalistes de la part des destinataires de l’information c’est précisément le manque de fiabilité, de la petite approximation au gros contresens, en passant par l’incapacité à rectifier les discours orientés des acteurs de l’actualité. Il faut aussi distinguer les temps dans les réactions du public, qui peut être séduit, voire subjugué par la performance d’un acteur politique (discours, interview, etc.) alors que dans un second temps apparaîtra dans l’expérience vécue, tout l’écart à la réalité. Et c’est alors au journaliste que sera reproché de ne pas l’avoir perçu, dénoncé. Et c’est en quoi le fact checking apparaît comme une réponse adaptée, y compris dans cette temporalité décalée.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (9)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Decebal
- 23/02/2013 - 00:39
Bon sang
vous faites chiez avec ces anglicisme, par pitié essayer si vous le pouvez de parler Français ou alors ouvrez un dictionnaire ou lieu de copier sur vos confrères.
jerem
- 22/02/2013 - 23:19
le fact checking pour les journalistes
il serait d'autant plus perspicace si les journalistes au quotidien s'en servait pour lire les resultats avant de resservir toujours les meme idioties comme 25% des jeunes au chomage ..... sans comprendre et dire 25% des jeunes actifs (soit 9% de la tranche d'age et pas davantage).
miltrist
- 22/02/2013 - 12:35
Chaque récepteur d'un message est un "fact checkeur" !
Chacun négocie le sens du message qu'il reçoit. Et quand on s'indigne d'une erreur non contredite par le journaliste, on évacue trop rapidement la capacité individuelle de chacun à ne pas être dupe. Quand on s'indigne devant une énormité, on pense plus ou moins consciemment que d'autres que soi peuvent se faire abuser. Or chacun, selon les thématiques, est à la fois plus intelligent que la masse et moins intelligent que son voisin.
A l'évidence, les gens dupés sont surtout ceux qui le veulent bien, en général ,les partisans de la parole qui s'exprime. Et vu le nombre d'élus réélus après condamnation juridique ou morale, on peut s'interroger sur l'efficacité réélle du fact checking". Aux USA, les sites spécialisés n'ont pas fait bouger une voix.

Cela dit, c''est quand même la base du journalisme que d'être en position de contredire. Si le fact checking permet de retrouver un peu de crédit, ou d'estime de soi...