En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

03.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

04.

Coronavirus : Italie, Corée du Sud et contaminations non détectées, la France se prépare-t-elle assez à une potentielle pandémie ?

05.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

06.

Yassine Belattar trouve que Jean Messiha a "une tête de chameau". Et SOS racisme applaudit !

07.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

04.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Les gros salaires de plus en plus gros... Mais qu'est ce qui peut justifier de telles extravagances ?

01.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

02.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

03.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

04.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

ça vient d'être publié
pépites > Europe
Enquête en cours
Allemagne : une voiture fonce sur la foule lors d'un carnaval de la ville de Volkmarsen
il y a 13 min 31 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le chemin de la Garenne" de Michel Onfray : pèlerinage lucide et sombre sur le chemin de l’enfance

il y a 1 heure 32 min
décryptage > International
Les entrepreneurs parlent aux Français

Le centre ? Quel centre ? Le socialisme gagne les USA et le centre quitte la vie politique mondiale. Pourquoi ?

il y a 3 heures 1 min
pépite vidéo > Europe
Zones d'ombre
Inquiétudes en Europe : comment le coronavirus a-t-il pu arriver en Italie si rapidement ?
il y a 4 heures 33 min
décryptage > Politique
Qu'est-ce qu'on se marre avec lui…

Yassine Belattar trouve que Jean Messiha a "une tête de chameau". Et SOS racisme applaudit !

il y a 5 heures 39 min
décryptage > Santé
Lutte contre le Covid-19

Coronavirus : Italie, Corée du Sud et contaminations non détectées, la France se prépare-t-elle assez à une potentielle pandémie ?

il y a 6 heures 11 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Et si le principal obstacle sur la route des voitures autonomes était… la neige et la pluie ?
il y a 7 heures 1 min
décryptage > Politique
Paysage politique

Etiquettes partisanes : le paradoxe des municipales

il y a 7 heures 30 min
décryptage > Justice
"Penelope Gate"

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

il y a 8 heures 8 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
L'Agence spatiale européenne vous propose de passer des mois dans un lit en apesanteur ; Seti met en ligne deux pétaoctets de données pour la recherche extraterrestre
il y a 1 jour 3 heures
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Mégère apprivoisée" de William Shakespeare : féministe ou pas, telle est la question !

il y a 1 heure 22 min
pépites > Justice
Renvoi
Grève des avocats : le procès de François Fillon et de son épouse Penelope est renvoyé au mercredi 26 février
il y a 1 heure 49 min
pépites > Justice
Terrorisme
Nicole Belloubet révèle qu'une quarantaine de djihadistes vont sortir de prison en 2020 et près de 300 d'ici 2023
il y a 3 heures 16 min
décryptage > Economie
Diplomatie

L'euro au plus bas par rapport au dollar : pourquoi, jusqu’où ?

il y a 5 heures 23 min
décryptage > Economie
Disraeli Scanner

La République une et indivisible d’Emmanuel Todd

il y a 5 heures 56 min
décryptage > Terrorisme
Etat islamique

Vous pensiez Daesh battu ? Revoyez votre copie

il y a 6 heures 41 min
décryptage > Politique
Leçons

Le Fillonisme, ce deuil non accompli qui revient hanter la droite

il y a 7 heures 13 min
décryptage > Environnement
Atlantico Business

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

il y a 7 heures 53 min
pépites > France
Drame
Suicide des agriculteurs : un député LREM chargé de faire un état des lieux
il y a 22 heures 20 min
décryptage > Economie
Négociations

Brexit : vers une bataille de poissonniers

il y a 1 jour 4 heures
© Reuters
Les banques sont encore dans de sales draps.
© Reuters
Les banques sont encore dans de sales draps.
Décod'Eco

Nouvelle bulle en vue : les banques sont loin d'avoir réglé tous leurs problèmes

Publié le 15 février 2013
La crise déclenchée en 2007-2008 par les subprimes n'est pas terminée, et de nouveaux dangers se présentent pour le secteur bancaire.
Simone Wapler est rédactrice en Chef des Publications Agora (analyses et conseils financiers).Elle est l'auteur de "Comment l'Etat va faire main basse sur votre argent: ... et ce que vous devez faire pour vous en sortir !", paru chez Ixelles Editions en...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Simone Wapler
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Simone Wapler est rédactrice en Chef des Publications Agora (analyses et conseils financiers).Elle est l'auteur de "Comment l'Etat va faire main basse sur votre argent: ... et ce que vous devez faire pour vous en sortir !", paru chez Ixelles Editions en...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La crise déclenchée en 2007-2008 par les subprimes n'est pas terminée, et de nouveaux dangers se présentent pour le secteur bancaire.

Petit florilège des titres ces dernières semaines qui permettront de constater que les banques restent bien au coeur des préoccupations. Cette crise est d’abord financière, même si elle dérive en crise monétaire :

  • Séparation bancaire, l’Allemagne dans les pas de la France, Le Figaro
  • Allemagne : une douzaine de banques devront se scinder, Les Echos
  • La menace de Fitch aux Pays-Bas laisse les marchés obligataires de marbre, L’Agefi
  • Le stress sur la dette bancaire augmente, L’Agefi
  • L’immobilier pèse sur les caisses régionales du Crédit Agricole, L’Agefi
  • La mue de Lombard Odier et Pictet a des impacts fiscaux importants, Le Temps
  • Le scandale de la fixation des taux ébranle trois continents, Financial Times
  • L’emprunt : clé de la récession et de la reprise, The Wall Street Journal

 

Les banques ont connu ces dernières années une prospérité extraordinaire en externalisant leurs risques grâce au procédé dit de titrisation. Dans la finance de grand-papa, une banque prête, connaît son emprunteur et endosse le risque jusqu’à la fin du prêt. La marge de la banque est la différence entre le prix qu’elle a payé ses capitaux (vos dépôts ou l’argent qu’elle lève sur les marchés) et le taux du prêt qu’elle consent. Dans la finance d’aujourd’hui, une banque peut être un intermédiaire qui n’endosse presque plus de risques. Elle va saucissonner ses prêts et créer des “produits structurés” qu’elle vend à des zinzins (investisseurs institutionnels). Comme elle ne porte donc plus le risque jusqu’au bout, elle est beaucoup plus coulante sur à qui elle prête. De fumeux calculs de risques remplacent le contact humain et les statistiques issues de l’expérience.

Les banques sont également devenues “universelles: les mêmes établissements sont censés avoir une approche sécuritaire car ils prêtent les dépôts de leurs clients et une approche audacieuse car ils se livrent à des opérations de marché ou des opérations de prêts risqués. SNS Reaal (bancassureur hollandais en faillite) a donc été nationalisée dans l’urgence (après ABN Amro et Fortis). Selon Didier Burg dans Les Echos, l’Etat néerlandais en est déjà à 40 milliards d’euros, soit plus de 6% du PIB. SNS Reaal est impliquée dans l’immobilier. Or la bulle obligataire a éclaté et la chute des prix est de 25%. L’agence Fitch menace donc de dégrader les Pays-Bas puisque cette nationalisation va peser sur le déficit du pays qui frisera les 4% du PIB. Les mauvaises nouvelles s’enchaînant, les CDS (Credit Default Swap — instruments d’assurance) sur la dette bancaire se tendent à nouveau.

En France, les banques n’ont pas encore été confrontées à l’éclatement de la bulle immobilière

En France, la bulle immobilière n’a pas encore véritablement éclaté. Lorsque cela se produira, nos banques qui ont été chercher de la rentabilité sur des activités de marchés seront à nouveau dans de sales draps. En Suisse, la banque privée vient de se défroquer et trois grandes banques décident que leurs dirigeants ne seront plus responsables sur leurs biens propres. Dommage… Décidément, les havres de paix deviennent difficiles à trouver. Malgré tous les scandales (dont celui du Libor), le lobby bancaire a gagné, il n’y aura pas de véritable séparation des activités bancaires (contrairement à ce qu’avancent Les Echos). Simplement un peu de cosmétique pour faire croire qu’on “fait quelque chose”. C’est normal, n’oubliez pas que les banques financent les gouvernements dispendieux et que l’inceste est total.

Enfin, il ne peut y avoir de sortie de crise sans un système bancaire sain, comme le rappelle The Wall Street Journal. Mais plutôt que l’assainissement, l’establishment politico-financier préfère le replâtrage (cas Dexia) et créer de l’argent pour masquer son insolvabilité. Avec cet argent, les banques spéculent sur les marchés en espérant se refaire une peau. Mais ça ne marche pas tout à fait comme on le voudrait et les cadavres remontent à la surface. Le système est toujours instable.

[N'attendez pas le prochain épisode de la crise pour prendre des mesures de protection : agissez dès aujourd'hui...]

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

03.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

04.

Coronavirus : Italie, Corée du Sud et contaminations non détectées, la France se prépare-t-elle assez à une potentielle pandémie ?

05.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

06.

Yassine Belattar trouve que Jean Messiha a "une tête de chameau". Et SOS racisme applaudit !

07.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

04.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Les gros salaires de plus en plus gros... Mais qu'est ce qui peut justifier de telles extravagances ?

01.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

02.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

03.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

04.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
jerem
- 15/02/2013 - 22:38
l'eclatement ? quel eclatement ?
"En France, la bulle immobilière n’a pas encore véritablement éclaté. Lorsque cela se produira "

mais que n'a t on parler de la specificité d'un marché ou la demande est toujours plus importante que l'offre .....

Alors ou est l'eclatement en devenir ?

ou ont disparu les discours sur les familles eclatées , recomposées , monoparentales , phenomene amplificateur de la demande .

De quoi parle t on de la valeur du m2 dans le micro marché parisien (micro pour sa surface) ?

Eclatement ? avec des taux toujours a la baisse et des durées toujours à la hausse ?


Quoi le marché n'aurait pas raison ?
ElmoDiScipio
- 15/02/2013 - 22:37
Le peuple vote minimum tous les ans
Et souvent pour plus des 3/4 des citoyens dans la plupart des pays d'Europe .. et ceux pour les guignols comme vous dites en place.

Le peuple vous em.. papaoute et vous invite vous et vos théories du grand soir de la révolution à ranger vos dogmes dictatoriaux la ou je pense ...

Cordialement Merci
nez
- 15/02/2013 - 22:25
et oui !
ça ne fait que commencer, gouverner par une bande de bras cassés, on a encore rien vu mais ça va être drôle dans l'année qui vient il faut reprendre le pouvoir par la rue et faire comprendre nous le peuple a nos politiques que ce sont des guignols!!!