En direct
Best of
Best of du samedi 9 au vendredi 15 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Corinna Betsch, la femme de Michael Schumacher, évoque l'état de santé de l'ancien champion de Formule 1

02.

Retraites : le modèle suédois ne va pas si mal que ça, merci

03.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

04.

Univers : les physiciens commencent à comprendre les structures géantes qui connecteraient des galaxies distantes de milliards d’années lumière

05.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

06.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

07.

Emmanuel Macron en passe d’entériner la victoire posthume des Gilets jaunes

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

04.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

05.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

06.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

03.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

04.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

05.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

06.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

ça vient d'être publié
light > Justice
Témoignages
Affaire Epstein : un appel à témoins international a été lancé afin de retrouver d'éventuelles victimes
il y a 3 heures 42 min
pépites > Terrorisme
Enquête
Projet d'attentat contre Emmanuel Macron : arrestation de deux nouveaux suspects liés à l'ultra-droite
il y a 4 heures 40 min
pépites > Environnement
Tri des déchêts
La décharge géante chinoise de Xi'an atteint déjà ses limites avec 25 ans d'avance
il y a 5 heures 30 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 14 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 6 heures 33 min
décryptage > Culture
Atlantico Culture

"Le Mur des cons, le vrai pouvoir des juges" de Philippe Bilger : les dérives de la justice dénoncées dans un essai revigorant

il y a 7 heures 46 min
pépite vidéo > Terrorisme
Coopération internationale
La Turquie poursuit sa politique d'expulsions de djihadistes
il y a 9 heures 59 min
décryptage > Politique
Sondages

Cette volatilité croissante de l'électorat qui renforce le risque de crise sociale

il y a 11 heures 39 min
décryptage > Education
Comme les chemises brunes…

Fac de Jussieu : une conférence sur le terrorisme interdite par des terroristes d'un nouveau genre !

il y a 12 heures 25 min
décryptage > Media
France Télévisions

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

il y a 12 heures 57 min
décryptage > High-tech
Maîtres des données personnelles

Ce que Margrethe Vestager ne semble pas comprendre à la phase 2 de la conquête du monde par les GAFAM

il y a 13 heures 37 min
pépites > Justice
Derniers mystères
Chokri Wakrim, témoin-clé dans l'affaire Benalla, pourrait livrer des informations sur un deuxième coffre-fort et souhaiterait être entendu par la justice
il y a 4 heures 11 min
pépite vidéo > Europe
Patience
Venise : les digues pour protéger la ville ne seront pas opérationnelles avant 2021
il y a 5 heures 5 min
rendez-vous > International
Géopolitico-scanner
Éclatement des positions kurdes en Syrie : une aubaine pour l’État islamique ?
il y a 6 heures 2 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La famille Ortiz" de jean-Philippe Daguerre : ce n’est pas un beau roman, mais c’est une belle histoire !

il y a 7 heures 37 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand Mars regarde la Terre et quand les stylos écrivent l’heure : c’est l’actualité des montres aux premières neiges
il y a 9 heures 38 min
pépites > Social
Montoir-de-Bretagne
Les Gilets jaunes ont bloqué brièvement une usine chimique classée Seveso en Loire-Atlantique
il y a 10 heures 45 min
décryptage > Sport
Euro 2020

France - Moldavie : Olivier Giroud se rapproche du record de buts de Michel Platini... ou pas

il y a 12 heures 3 min
décryptage > Science
Espace

Univers : les physiciens commencent à comprendre les structures géantes qui connecteraient des galaxies distantes de milliards d’années lumière

il y a 12 heures 43 min
décryptage > Société
"Arabe de service", "nègre de maison" et autres joyeusetés

Pourquoi les militants qui traitent leurs adversaires issus de minorités de "native informant" ne sont ni démocrates, ni républicains

il y a 13 heures 23 min
décryptage > Social
Mesures fortes ?

Emmanuel Macron en passe d’entériner la victoire posthume des Gilets jaunes

il y a 13 heures 52 min
© Ruetrs
Manifestation de l'association SOS racisme à Lyon.
© Ruetrs
Manifestation de l'association SOS racisme à Lyon.
Bonnes feuilles

Comment l'antiracisme s'est imposé comme cause de remplacement (facile) à la défense de la classe ouvrière

Publié le 02 février 2013
Comment le PS choisit ses pauvres, délaisse les ouvriers, et se tourne finalement vers la classe moyenne supérieure pour trouver des électeurs. Extrait de "De l'abandon au mépris" (1/2).
Bertrand Rothé est agrégé d’économie, il enseigne à l’université de Cergy-Pontoise et collabore régulièrement à Marianne. Il est déjà l’auteur de Lebrac, trois mois de prison (2009) et co-auteur de Il n’y a pas d’alternative. (Trente ans de propagande...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bertrand Rothé
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bertrand Rothé est agrégé d’économie, il enseigne à l’université de Cergy-Pontoise et collabore régulièrement à Marianne. Il est déjà l’auteur de Lebrac, trois mois de prison (2009) et co-auteur de Il n’y a pas d’alternative. (Trente ans de propagande...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Comment le PS choisit ses pauvres, délaisse les ouvriers, et se tourne finalement vers la classe moyenne supérieure pour trouver des électeurs. Extrait de "De l'abandon au mépris" (1/2).

"En 1991, le grand virage sera enfin mis par écrit. La classe ouvrière disparaît avec l'eau de la rigueur des préoccupations du Parti socialiste. Dans son nouveau projet, il préfère s'ouvrir un « nouvel horizon ». Le texte est clair : « Le socialisme ne s'identifie plus avec l'avènement au pouvoir de la classe ouvrière. »  

La classe ouvrière qui souffre en silence vit très mal cette infidélité. « Les campagnes “antiracistes” parisiennes et à forte couverture médiatique ont – c'est incontestable – hérissé de nombreux ouvriers. » Ce coup de foudre du PS déstabilise la classe ouvrière. Pourquoi vouloir d'abord aider les jeunes immigrés ? Sans en prendre vraiment conscience, le gouvernement vient de violer l'une des valeurs fondamentales de l'histoire du monde ouvrier : l'égalité de traitement. Les ouvriers « de souche » ou d'origine étrangère mais intégrés, comme ceux de Longwy, pensent que leurs enfants aussi devraient avoir droit aux mêmes attentions.
 
Pour le PS, le choix des jeunes immigrés offre un double avantage, « d'abord parce qu'ils appartiennent à une catégorie, par définition, minoritaire (ce qui restreint immédiatement le champ de l'injustice et, partant, celui de la mauvaise conscience), ensuite et surtout parce qu'il permet de renvoyer d'un seul coup, par sa seule existence, l'ensemble des travailleurs ordinaires, inclus dans le système d'exploitation classique, du côté des nantis et des privilégiés ». Mais cette stratégie présente néanmoins un inconvénient supplémentaire : les « potes » ne font pas suffisamment d'électeurs. Il faut donc élargir la cible.
 
Pour compenser la diminution constante du soutien électoral de la classe ouvrière, le PS va se focaliser sur les classes moyennes et les fonctionnaires, voire les classes moyennes supérieures. Avec le congrès d'Épinay en 1971, ces deux composantes avaient massivement suivi les principaux leaders du Parti socialiste unifié et intégré le jeune Parti socialiste. La très grande majorité continue d'apprécier les analyses de Michel Rocard, à commencer par sa condamnation des archaïsmes idéologiques. Ce nouvel électorat adhère aux nouveaux choix « réalistes » et européens du gouvernement. À partir de 1983, il vote et votera massivement pour les socialistes. Les professions intermédiaires votent systématiquement plus que la moyenne pour le PS, dans une fourchette comprise entre trois points aux élections présidentielle et législatives de 2002 et treize points pour les élections législatives de 1986. Dans ce groupe, les enseignants arrivent largement en tête des catégories socioprofessionnelles. Comme en écho, ce PS va maintenant se définir comme « le parti du salariat ».
 
En 2011, Benoît Hamon sera obligé d'en convenir, quand il déclare que « la gauche reste, historiquement, le camp du travail ». Historiquement, en effet. Elle a perdu le camp du travail depuis longtemps."
 



Extrait de De l'abandon au mépris, Seuil.
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Corinna Betsch, la femme de Michael Schumacher, évoque l'état de santé de l'ancien champion de Formule 1

02.

Retraites : le modèle suédois ne va pas si mal que ça, merci

03.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

04.

Univers : les physiciens commencent à comprendre les structures géantes qui connecteraient des galaxies distantes de milliards d’années lumière

05.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

06.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

07.

Emmanuel Macron en passe d’entériner la victoire posthume des Gilets jaunes

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

04.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

05.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

06.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

03.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

04.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

05.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

06.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

Commentaires (10)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Satan
- 03/02/2013 - 18:14
Les ouvriers c'est de la merde!
Il faut supprimer la rémunération de ses bons à riens comme cela hausse de la compétitivité et on pourra continuer à s'en mettre plein les poches!
sam75
- 02/02/2013 - 19:02
PS
Il y a longtemps que le PS parti boboise et embourgeoise ne représente plus la classe ouvrière , d'ailleurs les socialistes ne comprennent pas ces gens trop éloignes de leur système de valeur. Le PS sachant que les élections se jouent a quelques % s'appuient sur les minorités, gens d'origine étrangère que l'on attire avec l'anti racisme , la construction de Mosquées, et le vote local les homos attires par la perspective du mariage et d'une reconnaissance.
Seule une dose de proportionnelle évitera a l'avenir cette dictature des minorités et ce clientélisme électoral.
Satan
- 02/02/2013 - 18:14
Beaucoup de trop de racisme envers les racistes!
On n'est tous le raciste de quelqu'un. Moi personnellement je n'aime pas les personnes qui ont entre 40 et 70 ans. J'ai remarqué que ce sont des feignassse qui ont contribué activement à l'écroulement de La France.