En direct
Best of
Best of du 11 au 17 janvier
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

03.

Betelgeuse superstar : voilà pourquoi nous pourrions bientôt voir apparaître une supernova dans notre ciel

04.

Les taux d’intérêt vont rester durablement très bas ... mais au profit de qui ?

05.

« Plus c’est jeune, moins cela veut travailler, plus c’est vieux plus cela veut toucher » !! Analyse d’une France non entrepreneuriale, celle de la rente

06.

Cette très chère Ségolène Royal

07.

Mystérieux virus venu de Chine : pourquoi les poumons sont le maillon faible des épidémies planétaires

01.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

02.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

03.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

04.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

05.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

06.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

01.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

02.

Jeanne Balibar (« Les Misérables ») veut qu'on enseigne les mathématiques en arabe !

03.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

04.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

05.

Derrière le cas Meghan & Harry, le conflit de générations généralisé qui fragilise les démocraties occidentales

06.

Valeurs Actuelles démolit Greta Thunberg, le Point la CGT; Le permis de conduire: truc de vieux; Les secrets de Netflix pour nous rendre addicts; François Baroin & Eric Besson gagnent très bien leur vie, Arnaud Lagardere ses finances virent au rouge vif

ça vient d'être publié
pépites > People
Retraite
Après 50 ans de carrière, le couturier Jean Paul Gaultier dit adieu aux défilés haute couture
il y a 7 heures 49 min
pépites > Politique
Luanda Leaks
La femme "la plus riche d'Afrique" rattrapée par la justice
il y a 8 heures 46 min
décryptage > Culture
Atlanti culture

"L’Abominable", de Dan Simmons: Sur les flancs glacés de l’Everest, une aventure à donner le vertige !

il y a 12 heures 42 min
décryptage > Société
Intrusions à tous les étages

Bestiaire révolutionnaire et autodafés de pacotille

il y a 13 heures 35 min
pépite vidéo > Politique
Voeux
Nicolas Sarkozy dénonce le climat de "violence" qui règne en France
il y a 14 heures 10 min
décryptage > Politique
Interview

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

il y a 14 heures 57 min
décryptage > Economie
Point de vue

Petit cynisme entre amis: Davos attend plus de Greta Thunberg que de Donald Trump pour protéger le système libéral capitaliste

il y a 16 heures 9 min
décryptage > Economie
Trompe l’oeil

Pourquoi le classement Oxfam sur la concentration des richesses entre les mains de milliardaires ne nous dit quasiment rien de la réalité de celle des pauvres

il y a 16 heures 41 min
décryptage > Culture
Atlanti culture

Eva, une aventure de Lorenzo Falco d' Arturo Pérez-Reverte: un second chapitre des aventures de Falco, qui rachète le premier !

il y a 1 jour 6 heures
pépite vidéo > People
L'adieu du Prince
Harry l'affirme: il n'avait "pas le choix" que de partir
il y a 1 jour 7 heures
pépites > Politique
Présidentielle 2020
Marine Le Pen opposée d'accord pour travailler avec Nicolas Dupont-Aignan mais sans primaire
il y a 8 heures 24 min
décryptage > Culture
Atlanti-culture

"Ménopause", livret d'Alexandra Cismondi, Parodies de chansons et mise en scène d'Alex Goude : Pas de pause pour "Ménopause" qui est prolongé à la Gaité, par Anne-Marie Joire-Noulens

il y a 12 heures 25 min
décryptage > Politique
Coup de froid

Cette très chère Ségolène Royal

il y a 13 heures 7 min
décryptage > Politique
Critique

Pourquoi nous devons sérieusement parler de la Chine

il y a 13 heures 54 min
décryptage > Société
PMA ou GPA: c’est au choix

Un vol pour Kharkov ( Ukraine) et vous revenez avec un bébé d’appellation controlée

il y a 14 heures 34 min
décryptage > Economie
Faux-semblant

Choose France : voilà pourquoi l’attractivité de l’Hexagone n’a que très peu à voir avec la manière dont le pays est gouverné

il y a 15 heures 32 min
décryptage > Economie
Davos 2020

Ce que les grandes entreprises pourraient réellement faire pour enfin se mettre au vert... et sans gadget

il y a 16 heures 22 min
décryptage > Santé
Poumons en danger

Mystérieux virus venu de Chine : pourquoi les poumons sont le maillon faible des épidémies planétaires

il y a 17 heures 22 min
décryptage > Culture
Atlanti-culture

"Où bat le cœur du monde" de Philippe Hayat: Quand le jazz fait parler les muets, un roman intense, rythmé, syncopé...

il y a 1 jour 7 heures
pépites > Social
Enfants en danger
Les nouvelles failles de l'Aide sociale à l'enfance
il y a 1 jour 8 heures
© Reuters
The Guardian a publié cette semaine une tribune intitulée "Pourquoi les idées de Karl Marx sont plus pertinentes que jamais au 21e siècle".
© Reuters
The Guardian a publié cette semaine une tribune intitulée "Pourquoi les idées de Karl Marx sont plus pertinentes que jamais au 21e siècle".
Come-back

Et si Karl Marx était devenu la meilleure lecture pour comprendre le XXIème siècle ?

Publié le 04 février 2013
Une tribune publiée sur le site du quotidien d’information britannique "The Guardian" explique pourquoi les idées de Karl Marx sont devenues plus pertinentes que jamais au 21e siècle.
Philippe Corcuff est maître de conférences de science politique à l'IEP de Lyon depuis octobre 1992. Il participe aux mouvements sociaux, à l'altermondialisme et à la gauche radicale.Alexandre Melnik est Professeur Associé de Géopolitique à ICN...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Philippe Corcuff et Alexandre Melnik
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Philippe Corcuff est maître de conférences de science politique à l'IEP de Lyon depuis octobre 1992. Il participe aux mouvements sociaux, à l'altermondialisme et à la gauche radicale.Alexandre Melnik est Professeur Associé de Géopolitique à ICN...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Une tribune publiée sur le site du quotidien d’information britannique "The Guardian" explique pourquoi les idées de Karl Marx sont devenues plus pertinentes que jamais au 21e siècle.

Qiushi Online, un magazine proche du Parti communiste chinois, vient de publier un article intitulé "Le déclin du fondamentalisme de marché européen" expliquant que, si le gouvernement américain a longtemps utilisé le néo-libéralisme pour assoir son hégémonie sur le reste du monde, l’empire américain a perdu beaucoup de sa puissance depuis le début de la crise financière mondiale.

Pour le magazine, une chose est sure : l’ère du capitalisme touche à sa fin, car le monde est entré dans une « fièvre marxiste ». L’article note l’explosion du chômage mondial, et l’accroissement des inégalités, menant à des mouvements de protestations internationaux de protestation anticapitaliste tels qu’Occupy Wall Street.

Au contraire, l’Occident accorderait "de plus en plus d’attention aux écrits et aux théories de Marx, après une première réception politique plutôt froide. Aujourd’hui la fièvre marxiste ne peut plus être ignorée en Occident. Le marxisme est devenu un des personnages principaux de la vie politique occidentale", assure l’article.

Atlantico : The Guardian a publié cette semaine une tribune intitulée "Pourquoi les idées de Karl Marx sont plus pertinentes que jamais au 21e siècle". Face à la remise en cause du néo-libéralisme, la pensée marxiste semble retrouver ses lettres de noblesses auprès des intellectuels. Peut-on pour autant parler d'un retour des idées de Karl Marx ?

Philippe Corcuff : Dans un premier temps, le retour d’une pensée critique vis-à-vis du néo-libéralisme a emprunté des chemins simplificateurs qui ont épargné le capitalisme en lui-même : une critique du "tout marché" et de la dérégulation généralisée avec un vague parfum de conspirationnisme soft. C’est ce que j’ai appelé "la pensée Monde Diplo".

Aujourd’hui, la critique, si elle ne veut pas s’enliser dans le manichéisme, doit se complexifier. Les analyses des complications sociales et économiques du capitalisme, de ses contradictions et des rapports sociaux qu’il exprime peuvent utilement puiser dans Marx pour sortir de ces ornières. Dans Marx plus que dans "le marxisme", entendu comme un filtre intellectuel et politique réducteur posé sur l’œuvre multiforme et pour une part contradictoire de Marx.

Alexandre Melnik : Je ne vois pas comment les idées de Karl Marx pourrait réellement revenir sachant qu'il s'est trompé sur le fond selon moi. On peut certes retenir son héritage méthodologique dans le sens ou il a su être un penseur complet et pluridisciplinaire, mais sa volonté de mettre fin à l'économie de marché est devenu inenvisageable dans le contexte de globalisation qui est aujourd'hui le notre. Une grille de lecture marxiste apparaîtrait aujourd'hui décalée pour expliquer les causes et les conséquences des évènement mondiaux. On le voit bien à travers les difficultés qu'à la gauche, et en particulier la gauche française, à se positionner idéologiquement au lendemain de la crise des subprimes. Elle peut présenter des concepts électoralistes comme la démondialisation mais sa gestion du pouvoir semble démontrer qu'elle n'a pas réussi à imposer sa marque ni à incarner une alternative particulière.

Comment cette idéologie peut-elle aujourd'hui trouver sa place dans un monde mondialisé ?

Philippe Corcuff : C’est moins d’une "idéologie" systématique, comme "le marxisme" justement, dont on a besoin aujourd’hui que d’une boîte à outils critiques et émancipateurs. Marx avait annoncé la logique mondialisatrice du capitalisme. Le monde globalisé n’est pas alors un handicap. Et Marx, auteur plus individualiste que ne l’ont dit les marxistes et les anti-marxistes, a annoncé aussi notre société d’individus. Mais Marx a pour horizon une émancipation des individus, qui les allègent également des chaînes de la marchandisation capitaliste et de la division capitaliste du travail, dans ce cadre mondial. Cette émancipation des individus a, pour Marx, des conditions sociales : une transformation sociale radicale. C’est quelque chose qui est justement devant nous, comme une des possibilités de notre avenir.

Alexandre Melnik : Je préfère le mot globalisation qui selon moi est une meilleure traduction du mot anglais d'origine et qui évité toute forme de biaisement idéologique à mon avis. Pour répondre à votre question je pense que Marx ne peut trouver réellement sa place dans la pensée contestataire de notre époque puisque l'économie de marché est devenue universelle alors que la politique est restée nationale, ce qui désarticule de fait l'axe entre pouvoir et marché qui est inhérent à la pensée marxiste.

Son approche transversale mêlant politologie, économie, sciences culturelles et histoire est néanmoins un point de départ utile pour comprendre un monde de plus en plus complexe et qui ne peut se décrypter qu'à travers la combinaison des savoirs. Il ne serait ainsi pas une mauvaise chose que les étudiants se penchent davantage sur Marx pour en reprendre le type de réflexion et faire émerger leurs propres pensées "globales". 

Aucune autre véritable pensée d'opposition au capitalisme n'a pris le relais depuis... pourquoi ?

Philippe Corcuff : Après le totalitarisme soviétique, maoïste ou cambodgien, comme les diverses expériences autoritaires qui se sont réclamées du "socialisme", le capitalisme a pu se déployer sans adversaires. Mais des contradictions renouvelées du capitalisme, comme la contradiction capital/individualité, qui pose la question individualiste, ou la contradiction capital/nature, qui pose la question écologiste, sont venues accroître les fragilités du capitalisme dans l’interaction avec la contradiction capital/travail et la question sociale. Des possibilités existent donc pour une contestation pluridimensionnelle du capitalisme. Toutefois, les partis, les syndicats et les mouvements sociaux traditionnels, par l’inertie de leur langage et de leurs modes de pensée, freinent ces possibilités. Ils tendant à imposer un logiciel collectiviste et productiviste à la critique du capitalisme, en passant  à côté des enjeux situés du côté des individus comme de l’écologie.

Alexandre Melnik : Par l'incapacité de développer une vision qui ne soit pas totale mais seulement parcellaire. Karl Marx, à l'inverse de la plupart des philosophes le précédant, n'a pas seulement souhaité expliquer le monde mais a aussi souhaité le changer en développant une idéologie plurielle et puissante, ce qui relève d'un culot et d'une capacité qui ne s'est pas retrouvé aujourd'hui de manière inédite. 

Est-il possible que le phénomène dépasse le stade intellectuel pour redevenir politique ?

Philippe Corcuff : Cela suppose de déplacer les inerties issues du passé, tant du côté des langues de bois marxistes que des représentations des organisations classiques à gauche. "Le mort saisit le vif", écrivait Marx dans la préface à la première édition du livre 1 du Capital, en 1867, c’est-à-dire que le passé mort tend à annihiler les possibilités créatrices du présent.

Alexandre Melnik : Je ne pense pas. Les intellectuels souhaitant rafraîchir la pensée marxiste ne semblent pas réellement audible au niveau de l'opinion et des média, ces derniers n'ayant pas la capacité de soulever les masses et de créer une offre politique substantielle comme ce fût le cas au XIXe ou au XXe siècle. La question d'un retour d'une véritable pensée politique, quelqu'elle soit d'ailleurs, est pourtant importante quand nous voyons à quelle point la dérégulation actuelle à pu rendre la mondialisation folle et incontrôlée, bien qu'une globalisation politique ne se fasse pas de si tôt selon moi. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

03.

Betelgeuse superstar : voilà pourquoi nous pourrions bientôt voir apparaître une supernova dans notre ciel

04.

Les taux d’intérêt vont rester durablement très bas ... mais au profit de qui ?

05.

« Plus c’est jeune, moins cela veut travailler, plus c’est vieux plus cela veut toucher » !! Analyse d’une France non entrepreneuriale, celle de la rente

06.

Cette très chère Ségolène Royal

07.

Mystérieux virus venu de Chine : pourquoi les poumons sont le maillon faible des épidémies planétaires

01.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

02.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

03.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

04.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

05.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

06.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

01.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

02.

Jeanne Balibar (« Les Misérables ») veut qu'on enseigne les mathématiques en arabe !

03.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

04.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

05.

Derrière le cas Meghan & Harry, le conflit de générations généralisé qui fragilise les démocraties occidentales

06.

Valeurs Actuelles démolit Greta Thunberg, le Point la CGT; Le permis de conduire: truc de vieux; Les secrets de Netflix pour nous rendre addicts; François Baroin & Eric Besson gagnent très bien leur vie, Arnaud Lagardere ses finances virent au rouge vif

Commentaires (43)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
ElmoDiScipio
- 06/02/2013 - 12:01
Quand à "mon anonymat et mon courage"
L'insulte supreme de tous les beaufs de forum de votre espèce quand ils sentent perdre pied sur le terrain du raisonnement .... Manque de virilité en général ......
Je vous rassure j'ai la carrure pour manger en face à face tous les blaireaux de votre acabit ... avec ou sans son pinceau pour repeindre votre façade. Mais j'en ai nul besoin pour assoir une autorité ou pour confirmer que j'apporte ici des réponses concrètes là où vous ne faites que du charabia.

Vous n'avez pas honte à votre âge de vous comporter encore comme un coq de premier âge ? C'est votre seule défense ?
ElmoDiScipio
- 06/02/2013 - 11:55
Golvan
Et une digression et une de plus....

Le breton du vieux Picard.?? ... Vous avez d'autres pipeaux du même type pour essayer de noyer le poisson dans la baie de Saint Brieuc ?
Par contre j'ai le souvenir d'un petit beauf qui quand on touche à son petit régionalisme devient beaucoup moins open mind et beaucoup plus réactionnaire de base. Pas une grande nouveauté en fait :
http://www.atlantico.fr/decryptage/pourquoi-francais-sont-meilleurs-espagnol-en-anglais-claude-hagege-424029.html

L'emmerdant avec les écrits c'est que ca reste mon petit Golvan. Mais bon déja à l'époque le Golvan avait déja du bouffer son chapeau pour revenir sur ses énièmes propos enfumés.

Sinon le correcteur automatique de Fôtes marche toujours bien ?
golvan
- 05/02/2013 - 19:33
@elmo di truco
Il y a quelques mois vous en nous colliez déjà des tonnes sur les langues régionales et expliquiez que le breton était issu du vieux picard.
Puisque c'est une grosse connerie, je ne vois aucune raison d'accorder à vos propos plus d'intérêt et de fiabilité que ceux de n'importe qui sur ce site, même si vous éprouvez manifestement du plaisir à tenter d'humilier votre interlocuteur par l'étendue de votre supposé savoir.
Personnellement je vais me contenter de cette dernière réponse pour ne pas monopoliser le forum, mais je suis absolument certain que vous ne pourrez pas résister à une dernière petite humiliation. C'est fou ce qu'on peut être courageux caché derrière l'anonymat.