En direct
Best of
Best of du 10 au 16 octobre
En direct
ça vient d'être publié
pépites > Politique
"Les actions s'intensifieront"
Lutte contre l'islamisme : Emmanuel Macron annonce la dissolution du collectif "Cheikh Yassine" et s'engage à "intensifier" les actions
il y a 5 heures 17 min
décryptage > France
Frivolités de banlieue

Et cette pancarte vous la trouvez grotesque, inappropriée ou simplement abjecte ?

il y a 7 heures 42 min
pépites > Education
Fléau de la haine en ligne
Les collègues de Samuel Paty expriment leur "vive inquiétude face à l'impact des réseaux sociaux"
il y a 8 heures 55 min
pépites > France
Ampleur de la catastrophe
Alpes-Maritimes : les dégâts des crues ont été évalués à 210 millions d'euros par les assurances
il y a 10 heures 43 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Yoga" d'Emmanuel Carrère : une leçon de vie, la liberté a un prix

il y a 11 heures 32 min
light > Science
Anatomie
Selon des chercheurs des Pays-Bas, il y aurait une quatrième paire de glandes salivaires, dans votre tête
il y a 12 heures 31 min
light > High-tech
Espionnage
Des diplomates et des agents secrets américains critiquent l'administration Trump qui ne réagit pas aux attaques qu'ils subissent dans des postes diplomatiques à l'étranger
il y a 13 heures 15 min
pépites > Terrorisme
Enquête
Le père d'une élève du collège de Conflans-Sainte-Honorine et un militant islamiste auraient été en contact avec le jeune tchétchène qui avait annoncé sa volonté d'agir
il y a 13 heures 47 min
light > Science
Paquebot
Un projet de récupération de la radio du Titanic pour l'exposer provoque une bataille juridique
il y a 14 heures 11 min
light > Economie
Taxes
La taxe foncière payée par tous les propriétaires a augmenté de plus de 30% en dix ans
il y a 14 heures 46 min
light > Culture
Mea Culpa
Covid-19 : Nicolas Bedos reconnaît avoir écrit un texte "excessif et maladroit"
il y a 7 heures 19 min
décryptage > Justice
Justice

Abliazov, un délinquant financier dissimulé derrière le statut de réfugié politique ?

il y a 8 heures 7 min
pépites > France
Emotion
L'hommage national à Samuel Paty se déroulera dans la cour de la Sorbonne ce mercredi
il y a 10 heures 7 min
pépites > France
Seine-Saint-Denis
Emmanuel Macron en déplacement à Bobigny ce mardi pour faire le bilan de la lutte contre l'islamisme
il y a 11 heures 7 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L'Amérique n'existe pas" d’après "Histoires enfantines", de Peter Bichsel : la candeur du regard, le vertige du langage

il y a 11 heures 48 min
décryptage > Culture
Polémique à Hollywood

L'actrice Gal Gadot peut-elle interpréter Cléopâtre ?

il y a 13 heures 11 min
pépite vidéo > Santé
"Célébrer Noël correctement"
Coronavirus : l'Irlande et le Pays de Galles décident de reconfiner
il y a 13 heures 32 min
rendez-vous > Société
Zone Franche
Contorsionnisme : à trop trianguler, Mélenchon perd (littéralement) la Baraka
il y a 14 heures 4 min
décryptage > Environnement
Objectifs

Emissions de carbone : la Chine se décide enfin à faire payer ses pollueurs

il y a 14 heures 17 min
décryptage > Santé
Bienfaits

La nage en eau froide pourrait-elle fournir une piste pour les traitements contre la démence sénile ?

il y a 14 heures 46 min
© Reuters
L'une des tâches les plus importantes de la gouvernance américaine au cours de la prochaine décennie sera d'augmenter ses investissements dans la région Asie-Pacifique, entre autres dans les domaines diplomatique, économique, et stratégique.
© Reuters
L'une des tâches les plus importantes de la gouvernance américaine au cours de la prochaine décennie sera d'augmenter ses investissements dans la région Asie-Pacifique, entre autres dans les domaines diplomatique, économique, et stratégique.
Decod'Eco

Les Etats-Unis chercheraient une guerre avec la Chine qu’ils ne s’y prendraient pas autrement

Publié le 31 janvier 2013
Le programme d'armement de la Chine fait souvent parler de lui mais si l'on élargit un peu le champ, on s'aperçoit que l'Empire du Milieu a peut-être de bonnes raisons pour cela...
Addison Wiggin
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Addison Wiggin est un analyste financier américain.Il est le directeur de publication de Agora Financial, LLC et le producteur du documentaire I.O.U.S.A, sur la situation économique et fiscale aux Etats-Unis.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le programme d'armement de la Chine fait souvent parler de lui mais si l'on élargit un peu le champ, on s'aperçoit que l'Empire du Milieu a peut-être de bonnes raisons pour cela...

La guerre entre les Etats-Unis et la Chine... En voilà une pensée déplaisante... à moins d'être une entreprise dans la défense. La menace d'une guerre pourrait suffire à augmenter la croissance des bénéfices de l'industrie de la défense sur plusieurs années.

Nous n'aborderions pas ce sujet macabre -- qui consiste à rentrer dans une danse de la mort version marché financier -- si les pontes de Washington comprenaient que la Chine est simplement en train de mettre en œuvre sa propre version de la doctrine de Monroe.

Si vous ne vous souvenez plus de cette doctrine, en voici un petit rappel : en 1823, le président James Monroe a fait savoir aux puissances européennes que les Etats-Unis interviendraient pour mettre fin à toute ingérence de leur part en Amérique latine. C'était un signal très fort sur le thème "tenez-vous éloignés de notre pré carré". 

Certes, le message était plus subtil que cela ; un Thomas Jefferson vieillissant félicita Monroe pour avoir réussi "une entente cordiale avec l'Angleterre". En effet, cette doctrine était un accord tacite entre les Etats-Unis et la Grande-Bretagne. Les Etats-Unis profitaient de la flotte britannique, la Royal Navy, dont les navires patrouillaient les eaux autour de l'Amérique Latine, empêchant les puissances continentales européennes de s'approcher des pays américains.

A l'origine, la doctrine de Monroe avait pour but de tenir éloignés les Européens. La doctrine de Monroe à la chinoise a pour but d'empêcher les Etats-Unis de s'approcher encore plus qu'ils ne le sont déjà.

"Les pays du Bassin Pacifique ont longtemps été les plus grands partenaires commerciaux des Etats-Unis et Washington déploie plus de 320 000 militaires dans la région, dont 60% de sa marine", écrit Conn Hallinan, du think tank Foreign Policy in Focus. "Le drapeau américain flotte sur des bases au Japon, aux Philippines, en Corée du Sud, en Malaisie, en Thaïlande, dans les Iles Marshall, Guam et Wake". La 7ème flotte américaine navigue régulièrement près des côtes chinoises, à la limite des 12 miles des eaux internationales.

Pas étonnant que les dirigeants chinois aient le sentiment -- à tort ou à raison -- d'être encerclés.

"La Chine a clairement fait savoir qu'elle ne tolérera pas la menace envers sa sécurité que représente la présence militaire étrangère à ses portes, lorsque ces forces étrangères sont engagées dans des activités conçues pour explorer les défenses chinoises et pour trouver un moyen de les pénétrer", écrit notre ami Chas Freeman, ancien diplomate américain qui était l'interprète du président Nixon lors de sa visite révolutionnaire en Chine "rouge" en 1972.

"Il n'y a aucune raison de supposer que la Chine est moins sérieuse à ce propos que nous-mêmes le serions si nous devions faire face à des opérations maritimes et aériennes toutes autant provocantes le long de nos frontières".

Les îles Senkaku ne sont pas le seul point de dispute

C'est ainsi que les Chinois revendiquent leur domination sur les îles Senkaku, très disputées. "La Chine considère ces îles comme faisant partie de son périmètre défensif", explique Hallinan, "ce qui est un point de vue compréhensible au vu de l'histoire du pays. La Chine a été la victime de l'invasion et de l'exploitation par des puissances coloniales, dont le Japon, qui remonte à la première Guerre de l'opium en 1839".

La Chine insiste également sur le fait de contrôler dans son bon droit une série d'îles du sud de la Mer de Chine -- de riches zones de pêche et sources potentielles de pétrole et de gaz. Ces îles, comme les Spratlys et Paracels, sont également revendiquées par... une liste entière de nations : le Vietnam, la Malaisie, Taiwan, le sultanat de Brunei et les Philippines.

En outre, la Chine a...

  • Mis en service son premier porte-avion
  • Mis au point un avion de chasse furtif appelé J-20
  • Augmenté ses dépenses de défense de plus de 10% par an depuis ces dix dernières années (même si le budget de la défense de Pékin ne représente encore qu'un cinquième de celui de Washington).

Une réponse raisonnable de la part des Etats-Unis serait : "regardez, la Chine met en place sa propre doctrine de Monroe. Ils veulent établir leur propre pré carré. En même temps, nous avons 16 400 milliards de dollars de dettes dont 11 00 milliards dus à la Chine. Pourquoi nous endetter encore plus pour garder 60% de notre marine stationnée dans le Bassin Pacifique ? Peut-être devrions-nous reconsidérer cette notion de 'lac américain'."

Au lieu de cela, le gouvernement américain double la mise.

"Avec la fin de la guerre en Irak et le début du retrait d'Afghanistan, les Etats-Unis sont à un moment pivot", a écrit en novembre 2011 la secrétaire d'Etat Hillary Clinton dans le magazine Foreign Policy. "L'une des tâches les plus importantes de la gouvernance américaine au cours de la prochaine décennie sera d'augmenter ses investissements dans la région Asie-Pacifique, entre autres dans les domaines diplomatique, économique, et stratégique".

Dans les cercles autorisés de Washington, cette déclaration d'intentions est devenue connue sous le nom "le pivot".

Le même mois où Clinton publiait cet article -- au titre présomptueux "Le siècle du Pacifique pour les Etats-Unis" -- l'administration Obama envoyait pour la première fois 2 500 soldats américains sur la côte nord australienne.

L'étau se resserre autour de la Chine.

Retrouvez plus d'analyses et et de conseils d'investissement sur 
La Chronique Agora : en cliquant ici

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (23)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
titine
- 06/02/2013 - 17:38
C'est comme avec Ben Laden
ou les "milieux" terroristes... "Ils" l'ont voulu, ils l'ont eu.
bp50lecture
- 03/02/2013 - 18:51
Les USA veulent jouer aux échecs avec les Chinois
Cela ressemble à de l'intox digne de ce jeu dans lequel les Chinois sont les plus forts...La Corée a failli tourner mal pour les G.I's et au Viet-Nam, ils sont repartis sans gloire, et chaque fois la Chine rouge était derrière, formait et armait: Sur le terrain les Chinois seront les plus forts s'il y avait conflit et personnes n'en envie de se battre pour le Yankee dollar qui ne vaut rien, sauf à foutre notre économie européenne en l'air car l'Euro se trouve surévalué dans ce jeu de faux-dupes. Mais attention, aux USA il y a des Faucons qui en sont de vrais et un "dérapage" pourrait nous surprendre....
myc11
- 03/02/2013 - 10:33
La Chine n'a rien perdu de ses ambitions impériales,
Il faut être aveugle pour ne pas s'en apercevoir. Elle a l'art de la duplicité, et si ce n'est pour le transfert de technologie elle ne courberait point l'échine. Son arme est redoutable, brader pour étendre son emprise mondiale. Franchement entre le géant américain et le géant chinois, je choisis le premier. La Chine s'implante au Vietnam, grâce à l'infiltration du parti communiste, alors que Ho Chi Minh était pro-russe pour éloigner la mainmise de la Chine. Encore quelques décennies, elle rayonnera en Asie du Sud-est, parce qu'elle a une culture très forte, tout n'est pas mauvais. Mais ...