En direct
Best of
Best of du 11 au 17 janvier
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

02.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

03.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

04.

69% des Français considèrent qu'Emmanuel Macron ne sera pas réélu en 2022

05.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

06.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

07.

Une étude universitaire affirme que laver le linge à 25°C est meilleur pour l’environnement. Mais les vêtements ressortent-ils propres de la machine ?

01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

03.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

04.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

05.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

06.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

01.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

02.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

03.

Petit cynisme entre amis: Davos attend plus de Greta Thunberg que de Donald Trump pour protéger le système libéral capitaliste

04.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

05.

Un vol pour Kharkov ( Ukraine) et vous revenez avec un bébé d’appellation controlée

06.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

ça vient d'être publié
pépites > Santé
Coronavirus
Virus en Chine : l’OMS prolonge sa réunion d’urgence d’une journée, les transports publics suspendus à Wuhan
il y a 5 heures 25 min
pépites > International
Soupçons
Piratage du téléphone de Jeff Bezos par l'Arabie saoudite : des experts de l'ONU réclament une enquête
il y a 8 heures 40 min
pépite vidéo > International
Tension
Incident entre Emmanuel Macron et des policiers israéliens au cœur de la Vieille Ville de Jérusalem
il y a 12 heures 6 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part" de Arnaud Viard : l'amour, la tendresse et la nostalgie en partage...

il y a 14 heures 32 min
pépite vidéo > Europe
Vigilance
Les images impressionnantes de la tempête Gloria dans les Pyrénées-Orientales et en Espagne
il y a 15 heures 38 min
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

L’affaire des "médecins empoisonneurs" : quand Staline inventait des complots imaginaires contre les Juifs

il y a 16 heures 45 min
décryptage > Economie
Larmes de crocodile

Inégalités : et le choeur des pleureuses milliardaires repris à Davos

il y a 16 heures 59 min
décryptage > Social
France

Les cercles vicieux du modèle social français

il y a 17 heures 35 min
décryptage > Europe
Concurrence européenne

Post-Brexit : entre un Singapour britannique et un cavalier solitaire allemand, quel destin pour l’économie française ?

il y a 18 heures 54 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

A trop célébrer l’attractivité française, on en oublie les effets pervers

il y a 19 heures 55 min
pépites > Justice
Ultimes mystères
Affaire Benalla : le témoin-clé Chokri Wakrim met en cause des membres de l’Elysée sur la question de la disparition des coffres-forts
il y a 6 heures 16 min
pépites > Politique
L'heure du bilan
69% des Français considèrent qu'Emmanuel Macron ne sera pas réélu en 2022
il y a 9 heures 27 min
light > Culture
"Always look on the bright side of life"
Mort de Terry Jones, membre des Monty Python et réalisateur de "La Vie de Brian"
il y a 13 heures 39 min
pépites > Politique
Bataille de chiffres
L'Association des maires de France souhaite obtenir une modification de la "circulaire Castaner" pour les municipales
il y a 15 heures 2 min
décryptage > Santé
Industrie pharmaceutique

Autorisation de médicaments : les consommateurs ont droit à la transparence

il y a 16 heures 30 min
décryptage > Social
Surtout que Martinez ne se fâche pas !

CGT : Cancer Généralisé du Travail

il y a 16 heures 50 min
décryptage > Social
Réforme

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

il y a 17 heures 15 min
décryptage > Environnement
Révolution ?

Une étude universitaire affirme que laver le linge à 25°C est meilleur pour l’environnement. Mais les vêtements ressortent-ils propres de la machine ?

il y a 18 heures 22 min
décryptage > Politique
Souvenirs, souvenirs

Nicolas Sarkozy présente ses voeux, c’est l’occasion de se repencher sur son mandat ou le dernier mandat présidentiel "tranquille"

il y a 19 heures 27 min
décryptage > Environnement
Davos 2020

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

il y a 20 heures 12 min
© Reuters
Un débat sur ce sujet ne risque-t-il pas de favoriser la "déchirure de la société française" comme l'avait déclaré Manuel Valls au mois de septembre 2012 ?
© Reuters
Un débat sur ce sujet ne risque-t-il pas de favoriser la "déchirure de la société française" comme l'avait déclaré Manuel Valls au mois de septembre 2012 ?
Citoyenneté

Accorder le droit de vote aux étrangers est-elle la meilleure chose à faire pour favoriser leur intégration ?

Publié le 30 janvier 2013
Matignon l'a affirmé mardi : le droit de votes des étrangers non communautaires aux élections locales n'est pas "enterré". Néanmoins, cette promesse du candidat Hollande, plutôt que de favoriser l'intégration, risque de créer des citoyens de seconde zone.
Tarik Yildiz est est sociologue et président de l'Institut de Recherche sur les Populations et pays Arabo-Musulmans (IRPAM). Il est également essayiste et notamment l'auteur de Qui sont-ils ? Enquête sur les jeunes musulmans de France (Editions...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Tarik Yildiz
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Tarik Yildiz est est sociologue et président de l'Institut de Recherche sur les Populations et pays Arabo-Musulmans (IRPAM). Il est également essayiste et notamment l'auteur de Qui sont-ils ? Enquête sur les jeunes musulmans de France (Editions...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Matignon l'a affirmé mardi : le droit de votes des étrangers non communautaires aux élections locales n'est pas "enterré". Néanmoins, cette promesse du candidat Hollande, plutôt que de favoriser l'intégration, risque de créer des citoyens de seconde zone.

Atlantico : Matignon a assuré mardi que le droit de vote des étrangers non-communautaires aux élections locales n'était pas "enterré" et qu'une initiative serait prise très prochainement pour faire avancer ce dossier. En quoi le droit de vote des étrangers pourrait-il représenter un facteur efficace d’intégration ?

Tarik Yildiz : Je ne pense pas que d’ouvrir le droit de vote aux étrangers non communautaires aux élections locales soit un facteur d’intégration. Il ne s’agit pas d’une avancée en termes d’intégration sociale des étrangers en France et cela ne changera pas fondamentalement la donne sur cette question.

Cette mesure aura davantage tendance à changer le modèle français qui lie citoyenneté, nationalité et droit de vote, et ce, quasiment depuis l’origine de la république.

Un débat sur ce sujet ne risque-t-il pas de favoriser la "déchirure de la société française" comme l'avait déclaré Manuel Valls au mois de septembre 2012 alors qu’un appel de 77 députés du Parti socialiste pressait le président de tenir ses engagements sur ce sujet ?

Porter la lumière sur cette question alors même que l’on sent qu’il ne s’agit pas d’une revendication forte de ces populations peut être dangereux. Il existe en effet un risque de stigmatisation sur un groupe de personnes déjà fragiles. Je pense qu’il ne s’agit pas d’une priorité, que ce soit pour les étrangers eux-mêmes ou pour l’ensemble de la société.

Cela peut-il favoriser le vote communautaire et plus largement une organisation communautariste de la société ? Ou au contraire le partage des responsabilités locales ne permettra-t-il pas de pallier la tentation d’un repli communautaire ?

Je tiens à préciser que lorsqu’un étranger est en séjour régulier en France depuis un certain nombre d’années, il peut faire une demande d’acquisition de la nationalité. Le fait de permettre aux étrangers de voter risquerait de créer des citoyens de seconde zone. Ces citoyens n’auront pas accès à la pleine nationalité mais pourront voter. Ainsi, ils se trouveront dans des situations intermédiaires.

La finalité pour un étranger qui souhaite s’intégrer à la société française, c’est l’acquisition de la nationalité. Créer une situation intermédiaire va confiner des populations dans un statut de citoyen de seconde zone, ne favorisant pas leur intégration au niveau local.

Le risque communautaire est présent car il peut y avoir dans certaines zones des personnes avides de profiter de la situation afin de mettre en avant une appartenance communautaire. Aujourd’hui nous en sommes encore loin.

Introduire le droit de vote des étrangers non communautaires revient-il à renoncer à la notion de citoyenneté française ?

Je pense que oui mais il ne faut pas trop exagérer. Cela ne changera pas fondamentalement la donne. Par ailleurs, briser ce lien entre citoyenneté et nationalité et droit de vote ne va pas réellement améliorer la situation des étrangers en France.

La France doit affirmer son modèle, un des plus anciens au monde, et doit éventuellement pouvoir proposer aux étrangers qui souhaitent s’intégrer en France, la nationalité, voire en faciliter les conditions d’accès. C’est par là que passe l’intégration. En tout cas, il faudrait affirmer que la perspective pour s’intégrer demeure dans l’acquisition de la nationalité.

Ne peut-on pas avoir envie de participer à la vie politique locale sans pour autant vouloir obtenir la nationalité française ?

En France, nous avons toujours fait un lien entre la nationalité et le fait de s’occuper de la chose publique. Le fait politique en France est lié à la nationalité. Ce n’est pas une mauvaise chose car cela permet de  "fabriquer des Français" et de dépasser les origines ethniques. Cela est très précieux.  

Quelle différence cela fait-il puisque les étrangers communautaires ont d’ores et déjà le droit de voter aux élections locales ?

Votre remarque est juste, néanmoins dans le cas des étrangers communautaires, s’applique le principe de réciprocité. En clair, les Français résidant dans un autre pays européen peuvent également voter aux élections locales. A l’origine de ce dispositif, on trouve la notion de citoyenneté européenne.

Au fond, il est vrai qu'en termes de cohérence, si vous vous positionnez contre le vote des étrangers non communautaires, il me semblerait logique d’être également contre le vote des étrangers communautaires. A moins d’être persuadé qu’il existe une citoyenneté européenne...

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

02.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

03.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

04.

69% des Français considèrent qu'Emmanuel Macron ne sera pas réélu en 2022

05.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

06.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

07.

Une étude universitaire affirme que laver le linge à 25°C est meilleur pour l’environnement. Mais les vêtements ressortent-ils propres de la machine ?

01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

03.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

04.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

05.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

06.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

01.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

02.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

03.

Petit cynisme entre amis: Davos attend plus de Greta Thunberg que de Donald Trump pour protéger le système libéral capitaliste

04.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

05.

Un vol pour Kharkov ( Ukraine) et vous revenez avec un bébé d’appellation controlée

06.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

Commentaires (37)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
claudelouis
- 03/02/2013 - 18:40
Le but est surtout d'obtenir le plus de voix possibles !!!
Les "politicards" comme "Mythe-Errant" le collabo de Pétain en 40, qui avait dans les années 80 déjà offert "le droit du sol" aux étrangers a ouvert la brèche aux "appels électoralistes"... De plus en les choyant Socialement _ce qui RUINE notre Pays_, mais qu'importe s'ils sont réelus et gardent leurs postes très LUCRATIFS bien qu'étant nuls et nuisibles au Pays !!! ...
PIF31
- 31/01/2013 - 16:21
Actuellement dangereux
Nous avons en ce moment de sérieux problèmes avec l'intégration des étrangés de confession musulmane ; et pour cause , du fait qu'ils sont en majorité dans une situation précaire , leur seul refuge est leur religion qui a bien l'intention de s'étendre au monde entier .
Donner le droit de vote à des gens qui n'ont que faire de la République Française , de ses droits et de son Histoire est un véritable suicide .
la vie claire
- 31/01/2013 - 15:48
à Zadig 974
Vous ne voulez pas ce "çà", mais vous l'aurez quand même !
Le Roi fait voter SES lois, pas celles que vous aimeriez voir les vôtres.
Fallait pas élire ce roi sans foi ni loi.