En direct
Best of
Best of du samedi 2 au vendredi 8 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

04.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Présomption d’innocence et tribunaux sont-ils indispensables si l’accusé a vraiment l’air méchant ?

01.

"Islamophobie" : question choc sur une nouvelle névrose nationale

02.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

03.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

04.

30 ans après la chute du mur de Berlin, les communistes européens sont encore bien vivants

05.

Oui, nous voulons des plages islamiques !

06.

LR : l’illusion de la renaissance par le local

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Politique
Journée de commémorations
11 novembre : Emmanuel Macron inaugure un monument en mémoire des soldats morts
il y a 6 heures 41 min
pépites > International
Incertitude
Bolivie : Morales démissionne, le pays plonge dans l'incertitude
il y a 8 heures 6 min
pépites > Terrorisme
Expulsion
La Turquie va expulser 11 djihadistes français dans les prochains jours
il y a 9 heures 24 min
décryptage > Europe
Les entrepreneurs parlent aux Français

Margrethe Vestager : Démission !! Le Breton vite ! Mais nous sauvera-t-il ?

il y a 11 heures 3 min
décryptage > Economie
(Piètres) raisons

1,3% de croissance en France : pourquoi pas plus ? Quatre (piètres) raisons et une obligation

il y a 14 heures 30 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

La droite française est-elle maudite ? : les causes historiques de la malédiction de la droite

il y a 14 heures 53 min
décryptage > Environnement
Immobilité

Mais pourquoi la pollution en Inde est-elle bien pire qu’en Chine ?

il y a 15 heures 14 min
décryptage > Media
Totalitarisme de la gentillesse

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

il y a 15 heures 42 min
décryptage > Politique
Esprit du 11 novembre, es-tu là ?

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

il y a 16 heures 45 min
pépites > Economie
Renouveau
Le Medef pourrait changer de nom et être rebaptisé "Entreprises de France"
il y a 1 jour 3 heures
Grossière erreur...
Etats-Unis : un jeune américain choque Twitter après s'être déguisé en Jawad Bendaoud pour Halloween
il y a 7 heures 12 min
light > Culture
Hommage
Abou Dabi inaugure sa nouvelle avenue Jacques Chirac
il y a 8 heures 55 min
décryptage > Politique
Vraiment ?

Accusé d'être une association islamiste, le CCIF affirme que cela n'a jamais été prouvé. Vraiment ?

il y a 10 heures 48 min
décryptage > Sport
Réel succès ?

Cette maladie du tennis français qui se cache derrière la victoire de la France en finale de la FED Cup

il y a 14 heures 16 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Les mystères médicaux autour de l’affaire de la nouvelle formule du Levothyrox

il y a 14 heures 53 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Au secours ? Amazon veut rendre Alexa intelligente en traitant nos données personnelles
il y a 15 heures 5 min
décryptage > Religion
Nouvelle ère

Cette nouvelle ère politique que vient s’ouvrir avec la marche contre l’islamophobie

il y a 15 heures 18 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

Alibaba tente d’acclimater le « Single Day » en France, sans TVA ni droits de douane

il y a 16 heures 40 min
décryptage > Histoire
L'air du temps

11 Novembre : il y a 100 ans débutaient les années folles… Aujourd’hui, les années vaches (sacrées) folles ?

il y a 16 heures 57 min
light > Finance
Bon investissement
Actions de la Française des Jeux : attention aux arnaques aux sites frauduleux
il y a 1 jour 3 heures
Intervention en Libye

La clé du succès : frapper l'intendance de Kadhafi

Publié le 23 mars 2011
A quoi doivent s'attaquer les avions de la coalition ? Aux blindés, aux troupes au sol ? A l'intendance, dépôts de carburant, de munitions, et de pièces détachées rappelle le Général Pinatel (2S).
Général (2S) et dirigeant d'entreprise, Jean-Bernard Pinatel est un expert reconnu des questions géopolitiques et d'intelligence économique.Il est l'auteur de Carnet de Guerres et de crises, paru aux éditions Lavauzelle en 2014. En mai 2017,...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Bernard Pinatel
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Général (2S) et dirigeant d'entreprise, Jean-Bernard Pinatel est un expert reconnu des questions géopolitiques et d'intelligence économique.Il est l'auteur de Carnet de Guerres et de crises, paru aux éditions Lavauzelle en 2014. En mai 2017,...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
A quoi doivent s'attaquer les avions de la coalition ? Aux blindés, aux troupes au sol ? A l'intendance, dépôts de carburant, de munitions, et de pièces détachées rappelle le Général Pinatel (2S).

Depuis le début de l’intervention de la coalition on voit les forces fidèles au Colonel Kadhafi poursuivre leur action dans plusieurs villes. Les combats continuent avec des pertes importantes du coté des insurgés.

Les forces de Kadhafi sont composées de chars et d’artillerie. Ce sont des forces motorisées et mécanisées. Pour combattre, elles doivent être soutenues quotidiennement  par un important flux logistique en carburant, munitions, pièces détachées et moyens de réparation. Sans cette mise à niveau quotidienne, leur capacité opérationnelle s’étiolera très rapidement et les hommes qui les servent devront abandonner les armes qui leur fournissent actuellement une supériorité face aux insurgés.

Pour rendre cette puissance inutilisable contre la population civile il faut donc frapper les dépôts de carburant et de munitions où cette armée se ravitaille et  couper leurs lignes logistiques en frappant les citernes et camions de munitions  qui circulent probablement de nuit sur les axes.

Face au risque de voir notre intervention s’éterniser et les pertes des insurgés s’accroître, il faut donc s’interroger sur l’emploi restrictif de nos forces aériennes.

En effet, si j’en crois le porte-parole du Ministère de la Défense,  nos pilotes n’ouvrent le feu que lorsque des civils sont directement menacés. Or laisser se dérouler le ravitaillement en carburant et en munitions des forces de Kadhafi c’est aussi accepter une menace directe contre les populations mais différée de quelques heures.

De plus, si ce sont les consignes qui sont effectivement données à nos pilotes, la situation risque de ne pas évoluer car d’un coté on aura une armée mécanisée même réduite mais qui se ravitaillant quotidiennement continuera à être capable de se déplacer et de combattre face des insurgés ne disposant que des armes légères.

Frapper la logistique de Kadhafi est la clé d’un succès rapide de notre intervention.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
FIGAROCB
- 23/03/2011 - 19:00
D'accord avec cette stratégie
Cette stratégie est la base même de toute interventions militaires : il faut priver l'ennemi de ces ressources en approvisionnement.
Par ailleurs, cela permettrait de raccourcir notre intervention, il faut absolument éviter l'enlisement.
Question : les militaires commandent-ils vraiment ? les politiques sont de mauvais militaires, le passé nous l'a appris à nos dépens.
slavkov
- 23/03/2011 - 17:32
déjà vu ...
... irak, kosovo etc, il me semble qu'une nouvelle fois on nous prend pour de c.. - et puis le bédouin libyen du désert s’en fout de la démocratie, il lui faut un chef, un chef fort ...
Chamaco
- 23/03/2011 - 09:45
@Romatou
protéger les civils . ces motifs d'intervention sont trop vagues. Où (Benghazi, Tobrouk, Tripoli...) ? pendant combien de temps ? et après ? Comment pourra-t-on déterminer que la mission est remplie et terminée ? Selon quels critères ?
Pendant ce temps les avions font des courants d'air... à quelques dizaines de milliers d'euros l'heure de vol...
Et comme vous le dites, la télé et la radio.....