En direct
Best of
Best of du 10 au 16 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Selon « Le Monde », Abdouallakh Anzorov, l’auteur de l’attentat, a donné plusieurs centaines d’euros à des élèves du collège en échange d’informations pour identifier le professeur

02.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

03.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

04.

Les courants qui nous mènent droit à la déflation se font de plus en plus forts

05.

Islamisme : la République de la complaisance

06.

Gérald Darmanin & Brad Pitt bientôt papas, M. Pokora bientôt marié; Voici pense que le bébé de Laura Smet s'appelle Léo, Closer Jean-Philippe; Adele aurait succombé au charme de l'ex (cogneur) de Rihanna; Kanye West propose l'union libre à Kim Kardashian

07.

Comment les comparateurs en ligne menacent la survie de pans entiers de l’industrie des services en France

01.

Gérald Darmanin & Brad Pitt bientôt papas, M. Pokora bientôt marié; Voici pense que le bébé de Laura Smet s'appelle Léo, Closer Jean-Philippe; Adele aurait succombé au charme de l'ex (cogneur) de Rihanna; Kanye West propose l'union libre à Kim Kardashian

02.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Thibault de Montbrial : « Le vivre-ensemble n’est plus qu’une incantation psalmodiée par des gens qui, à titre personnel, font tout pour s’y soustraire »

06.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

01.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

02.

Islamisme : la République de la complaisance

03.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Professeur décapité à Conflans-Sainte-Honorine : "Il a été assassiné parce qu'il apprenait à des élèves la liberté d'expression"

06.

Emmanuel Macron, le Gorbatchev de la technostructure française ?

ça vient d'être publié
light > Politique
Principe de précaution
Coronavirus : Brigitte Macron décide de se mettre à l'isolement pendant 7 jours après avoir été cas contact
il y a 3 heures 55 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"On purge bébé" de Georges Feydeau : un vaudeville comme on les aime

il y a 4 heures 34 min
pépites > Justice
Enquête en cours
Mort de Samuel Paty : le terroriste était en contact avec les auteurs des vidéos qui visaient l'enseignant
il y a 6 heures 14 min
pépites > Politique
Liberté d'expression
Les régions vont diffuser un livre de caricatures dans les lycées
il y a 7 heures 21 min
décryptage > Economie
Evolution de la pandémie

Panorama COVID-19 : maintenant, c’est l’Europe qui est la plus touchée par les nouveaux cas

il y a 9 heures 59 min
décryptage > France
Liberté d'expression

Pour une publication massive des caricatures

il y a 10 heures 19 min
light > Economie
Voiture propre
La Chine, leader dans le domaine des voitures électriques - avec 138 modèles sur son marché, contre 60 en Europe, et seulement 17 aux États-Unis - abrite aussi le premier constructeur mondial
il y a 11 heures 31 sec
Alimentation
La Chine se met à aimer le lait après l'avoir ignoré pendant plusieurs générations
il y a 12 heures 10 min
décryptage > Terrorisme
Reculer pour mieux sauter

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

il y a 12 heures 43 min
décryptage > Finance
Impact de la pandémie

Les courants qui nous mènent droit à la déflation se font de plus en plus forts

il y a 13 heures 27 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Covid-19 et réchauffement climatique" de Christian de Perthuis : une analyse qui mérite un détour, comme tout témoignage sincère, mais avec ses limites

il y a 4 heures 18 min
pépites > Politique
Chaises musicales
Le rapporteur général de l'Observatoire de la laïcité, Nicolas Cadène, devrait être remplacé
il y a 5 heures 25 min
light > France
Magie de Noël menacée
Covid-19 : le marché de Noël des Tuileries est annulé à Paris suite au coronavirus
il y a 6 heures 49 min
décryptage > Economie
Les entrepreneurs parlent aux Français

Choisir la mort ou la Mort. La France a fait son choix

il y a 9 heures 23 min
décryptage > International
MilkTea

« L’alliance du thé au lait » : le mouvement du refus de l’expansionnisme chinois s’étend en Asie

il y a 10 heures 12 min
light > High-tech
Justice
Instagram visé par une enquête de la Commission irlandaise pour la protection des données
il y a 10 heures 32 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Couvre-feu : et les meilleures solutions pour les télé-apéros sont...
il y a 11 heures 25 min
pépite vidéo > France
Lutte contre le fondamentalisme
Conflans-Sainte-Honorine : "Nous ne pouvons pas laisser faire ce genre de fatwas en ligne", selon Gérald Darmanin
il y a 12 heures 24 min
décryptage > Politique
Stratégie

LR contraint de s’allier à LREM pour survivre ? Les faux calculs de Christian Estrosi

il y a 13 heures 7 min
rendez-vous > Santé
Zone Franche
Coronavirus : le scandale caché du sous-investissement mortuaire
il y a 13 heures 44 min
© Reuters
"Smartphones, ordinateurs, lecteurs MP3, cartes de crédit, télécommandes : le monde qui nous entoure est quantique."
© Reuters
"Smartphones, ordinateurs, lecteurs MP3, cartes de crédit, télécommandes : le monde qui nous entoure est quantique."
Eurêka !

Physique quantique et mystères de l'univers : comment expliquer qu'après 50 ans, les scientifiques accumulent encore de tels désaccords fondamentaux ?

Publié le 28 janvier 2013
Nous manions chaque jour des objets qui, dans leurs fondements, interrogent l'espace, le temps et font intervenir les probabilités. Et chacune de ces interrogations est susceptible d'être interprétée différemment et de conduire à des positions philosophiques diamétralement opposées.
Sven Ortoli
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Journaliste et co-auteur avec Jean-Pierre Pharabod, du Cantique des Quantiques et de Métaphysique Quantique
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nous manions chaque jour des objets qui, dans leurs fondements, interrogent l'espace, le temps et font intervenir les probabilités. Et chacune de ces interrogations est susceptible d'être interprétée différemment et de conduire à des positions philosophiques diamétralement opposées.

Au mois de juillet 2011, au bord du lac Traunsee en Autriche, s’est tenue une  école d’été sur les fondements de la mécanique quantique. Les échos nous en parviennent aujourd’hui à travers une (pré) publication en ligne. Laquelle présente à la manière d’un sondage les réponses faites par 33 des 35  participants - 27 physiciens dont Anton Zeilinger, l’un des grands oubliés du dernier Nobel avec Alain Aspect , 3 mathématiciens et 5 philosophes - à 16 questions portant sur leurs opinions concernant les interprétations possibles de la branche la plus étonnamment prolifique de la physique.  Disons le en préambule, les questions posées sont pour la plupart passionnantes. Elles touchent aussi bien à la question du déterminisme ou de l’indéterminisme d’évènements tels que la désintégration d’un noyau atomique – en somme le hasard existe-t-il ? -  qu’à celle de la nature des objets quantiques avant une mesure – leurs propriétés sont-elles définies avant qu’on les observe ?

Quel rapport avec notre quotidien ? Tout ou presque. Le monde qui nous entoure est quantique. Smartphones, ordinateurs, lecteurs MP3, cartes de crédit, télécommandes... Côté société de l’information, rien de ce qui trône sur nos bureaux ou fait l’ordinaire de nos poches n’échappe à l’empire de l’équation de Schrödinger et du principe d’incertitude d’Heisenberg. Et voilà un joli paradoxe : toutes ces machines que nous tripotons sans relâche sont issues d’un étrange corpus scientifique, celui de la mécanique quantique, dont les objets ultimes sont d’abstraites entités mathématiques, lesquelles ont des propriétés déroutantes : d’abord la non-localité, mystérieux phénomène que les physiciens appellent "intrication" et qui a pour résultat tangible de lier deux particules – photons, atomes ou électrons – de telle sorte qu’une action sur l’une entraîne instantanément, une action sur l’autre, même si elles sont séparées par des années-lumière ! Ensuite, la question est ouverte, l’intemporalité, c’est-à-dire l’appartenance à un réel qui n’est pas plus localisable dans le temps que dans l’espace. Enfin et surtout, la description de ces briques élémentaires dont nous sommes faits par une « fonction d’onde », c’est-à-dire par un objet mathématique qui contient toute l’information possible sur une particule en la représentant sous la forme d’une superposition de tous ses états possibles : lesquels se réduisent à un seul état au moment de la mesure.

En somme, nous manions à chaque instant des objets qui dans leurs fondements interrogent la nature de l’espace, la nature du temps et l’introduction des probabilités au coeur du réel.  Et chacune de ces interrogations est non seulement déroutante mais susceptible d’être interprétée différemment et conduire à des positions philosophiques diamétralement opposées. D’où le fait que les interprétations de la mécanique quantique n’ont jamais cessé, depuis sa construction dans les trente premières années du 20 ème siècle, de provoquer des débats conflictuels entre les physiciens, avec au premier chef, dans les années trente,  l’affrontement  Einstein-Bohr : au "dieu ne joue pas aux dés" du premier répliquait le "cessez de dire à dieu ce qu’il doit faire" du second. Einstein se refusait à abandonner l’idée d’une réalité objective tandis que Bohr se contentait d’observer que la théorie quantique permet de prévoir le résultat des expériences - et que demander de plus ?

90 ans plus tard, les questions[1] posées à l’école d’été de Traunkirchen indiquent que le débat s’est déplacé : aucun des participants ne considère que la position d’Einstein est encore défendable, mais l’interprétation dominante de Bohr ne l’est plus autant  ; il n’y a toujours aucun accord sur la signification profonde de la mécanique quantique mais une cacophonie plutôt joyeuse. Pas de quoi fouetter un chat de Schrödinger en somme.
 
[1] Précisons au passage que l’analyse (pseudo) statistique des réponses est un peu plombante parce qu’elle n’a guère de sens. Ajoutons enfin que le financement de cette école d’été par la fondation Templeton peut raisonnablement laisser supposer un biais dans le choix des participants mais à cheval donné, faut-il regarder la bouche ?    

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Lucide
- 29/01/2013 - 00:22
Poser la question, c'est y répondre ...
Demandez aux célébrissimes et scienticistes Frères Bogdanoff !
Sûr qu'ils ont la réponse ...
Ravidelacreche
- 28/01/2013 - 18:06
désaccords fondamentaux
Parce qu'il n'y a aucune preuve scientifique que des hypothèses qui "s'affrontent".
carredas
- 28/01/2013 - 11:14
Quand les objets nous dépassent...
" En somme, nous manions à chaque instant des objets qui dans leurs fondements interrogent la nature de l’espace, la nature du temps et l’introduction des probabilités au coeur du réel. "
J'en conclus que ces objets qui " dans leurs fondements interrogent la nature de l’espace, la nature du temps.." ont des préoccupations autrement enrichissantes que leurs utilisateurs lesquels le plus souvent utilisent leur smartphone pour demander à leur peti(e) ami(e)
" t'es où ? " :-)