En direct
Best of
Best of du samedi 2 au vendredi 8 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

02.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

03.

Ces 3 grandes réformes du capitalisme libéral auxquelles Emmanuel Macron ne s’est toujours pas attaqué

04.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

05.

Quatre ans après le Bataclan, la France désemparée face à la zone grise qui sépare islam politique et terrorisme

06.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

07.

"J'Accuse" de Roman Polanski : l'un des films les plus magistraux du réalisateur de Chinatown…

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

04.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

01.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

02.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

03.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

04.

Oui, nous voulons des plages islamiques !

05.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

06.

The Economist : Emmanuel Macron affirme que l'Otan est en état de "mort cérébrale" et que l'Europe est en danger

ça vient d'être publié
décryptage > Economie
Atlantico Business

Face à l’offensive de Disney, Amazon, Google et Apple, les chaînes de télé et le cinéma risquent d’être définitivement dépassés

il y a 24 min 45 sec
pépites > France
Hommage
Un jardin du souvenir pour les victimes des attentats du 13 novembre 2015 sera bientôt ouvert à Paris
il y a 12 heures 46 min
pépites > International
Impeachment
Destitution de Donald Trump : ouverture d'auditions publiques historiques au Congrès
il y a 15 heures 28 min
light > Sport
Légende du cyclisme
Mort de Raymond Poulidor, "l'éternel second" du Tour de France, à l'âge de 83 ans
il y a 17 heures 35 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Vous n'aurez pas le dernier mot" de Diane Ducret : que diable allait-il faire dans cette galère ?

il y a 18 heures 30 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Body and soul" : la chorégraphe Crystal Pite envoûte les danseurs et le public

il y a 18 heures 55 min
pépite vidéo > Europe
Inondations
Les images impressionnantes de "l'acqua alta" historique à Venise
il y a 19 heures 54 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 12 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 20 heures 50 min
décryptage > Science
Fusion nucléaire

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

il y a 22 heures 4 min
décryptage > France
Ayatollahs de la décroissance

Nous devons repenser la croissance. Pas y renoncer

il y a 22 heures 36 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
L'Express voit Macron paralysé; Rachida Dati fait face à ses ennemis; Ségolène Royal veut faire taire les siens, et le PS qu'elle arrête de détourner son temps de parole; Retraite: plus les Français sont âgés, plus ils la souhaitent tardive
il y a 35 min 30 sec
pépite vidéo > Terrorisme
Lutte contre le terrorisme
13 Novembre : selon Laurent Nuñez, l'état de la menace terroriste reste "toujours aussi élevé"
il y a 15 heures 8 min
pépites > International
Révolte
Liban : une déclaration du président Michel Aoun provoque la colère des manifestants
il y a 16 heures 14 min
light > Culture
Emotion des fans
Friends : la bande d'amis la plus célèbre de la télévision sera bientôt de retour pour une réunion spéciale sur HBO Max
il y a 18 heures 2 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"J'Accuse" de Roman Polanski : l'un des films les plus magistraux du réalisateur de Chinatown…

il y a 18 heures 45 min
Expédition
Greta Thunberg débute sa seconde traversée de l'Atlantique en catamaran pour revenir en Europe et participer à la COP25
il y a 19 heures 7 min
pépites > Justice
Ultime recours
Patrick Balkany va déposer une nouvelle demande de mise en liberté
il y a 20 heures 19 min
décryptage > Consommation
Consommation

Des crédits d’impôt pour acheter d’occasion : l’écologie version gadget

il y a 21 heures 43 min
décryptage > Education
Malaise et colère

Précarité des étudiants : vrai sujet, mauvaises pistes de solutions

il y a 22 heures 34 min
décryptage > Société
Dépendance

Pourrions-nous encore survivre sans GPS ? (Et non, on ne vous parle pas que de facilité d’orientation)

il y a 22 heures 55 min
C'est l'anniversaire des 6 ans de la loi concernant l'égalité salariale hommes/femmes.
C'est l'anniversaire des 6 ans de la loi concernant l'égalité salariale hommes/femmes.
Egalité salariale

Maman boulot, papa dodo ?

Publié le 23 mars 2011
La loi sur l'égalité salariale hommes/femmes fête son 6ème anniversaire ce mercredi 23 mars. L'occasion de revenir sur la dernière proposition de la Présidente du MEDEF Laurence Parisot d'un congé paternité obligatoire...
Sophie de Menthon est présidente du Mouvement ETHIC (Entreprises de taille Humaine Indépendantes et de Croissance) et chef d’entreprise (SDME)
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Sophie de Menthon
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Sophie de Menthon est présidente du Mouvement ETHIC (Entreprises de taille Humaine Indépendantes et de Croissance) et chef d’entreprise (SDME)
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La loi sur l'égalité salariale hommes/femmes fête son 6ème anniversaire ce mercredi 23 mars. L'occasion de revenir sur la dernière proposition de la Présidente du MEDEF Laurence Parisot d'un congé paternité obligatoire...

La journée de la femme s'institutionnalise à ma grande satisfaction...puisque je reçois des fleurs ! Heureusement que les hommes restent des hommes, galants et un peu machos de temps en temps et que certains confondent la journée de la femme avec leur fête des femmes ! Ainsi, le mercredi 23 Mars, c'est l'anniversaire des 6 ans de la loi concernant l'égalité salariale hommes/femmes, (peut être vais-je avoir un gâteau pour souffler les bougies... )

De l'égalité à la parité...

Plus sérieusement, on ne peut que se réjouir de ce désir bien légitime d'égalité, sachant toutefois qu'elle est dans la constitution et que pour ceux qui n'auraient pas compris : "les hommes naissent libres et égaux en droit", les femmes aussi. Mais nous avons eu besoin de le sur-signifier, de la même façon que "à travail égal, salaire égal" ne prévaut pas encore pour les femmes.

Cette égalité devenue "parité", histoire d'enfoncer le clou, tarde certes à produire les effets escomptés mais tout cela est une histoire de société plus que d'entreprises ; réjouissons-nous par exemple que les Françaises aient relevé le challenge d'être les plus fécondes d' Europe et aussi celles qui s'investissent le plus dans la vie professionnelle. Nous voulons tout et pourquoi pas !

La loi de trop

En revanche, je m'élève vivement à l'occasion de cet anniversaire contre la proposition de Laurence Parisot, la présidente du MEDEF, de demander une loi pour IMPOSER un congé de paternité de 20 jours à la naissance d'un enfant dans le couple. Évidemment lorsqu'on prononce le mot loi, le gouvernement se réjouit et se précipite : ce serait quand même bête d'être en retard d'une loi... surtout lorsque c'est la patronne des patronnes qui la demande et qu'en plus c'est une libérale ! Une aubaine inespérée.

Rappelons que tout existe et largement depuis le congé de trois jours à la naissance jusqu'au congé de paternité qui peut s'y ajouter ; pourquoi alors rajouter une obligation légale que personne ne demandait ? Cela sous -entendrait que les méchants patrons refuseraient ce congé à leurs salariés ? Mais rassurons-nous, ils ne le peuvent pas ! Cela sous-entendrait que les femmes sont incapables d'obtenir auprès d'elles la présence de leur mari après la naissance et qu'il faut faire une loi pour qu'ils rentrent à la maison !? Alors là il va falloir beaucoup d'autres lois (une pour l'aspirateur?). Ce serait, rétorque-t-on, pour habituer les hommes à vivre cette maternité comme les femmes, mais de quoi se mêle-t-on ? Et l'allaitement pendant que nous y sommes : on pourrait exiger que le père soit présent aux tétées? Est-il prévu comme pour la mère de doubler le congé si ce sont des jumeaux ?

Aux couples de décider, pas à l'État

Oui, mais dit-on encore, si les pères prennent un congé de paternité obligatoire, cela pénalisera l'entreprise autant que lorsqu'une femme s'absente et il y aura ainsi moins de discrimination à l'embauche ! (sic). Au delà du grotesque du raisonnement, on est sidéré que cette nouvelle contrainte émane du MEDEF  lui-même, qui est le premier à se plaindre à juste titre de la réduction du temps de travail sous toutes ces formes. Imaginons que les heureux parents travaillent dans la même petite entreprise, le patron n'a plus qu'à prendre aussi un congé de paternité entrepreneurial !

Par ailleurs, cette loi consiste à s'immiscer dans la liberté d'un couple bien capable de décider qui s'arrête, quand et combien de temps. Ce merveilleux moment pour les parents est une histoire privée et s'il est vraiment bien que l'on ait permis ce congé, il faut à tout prix conserver la liberté de le prendre ou pas, sans loi. Finalement cette revendication ne se retourne- t -elle pas contre les femmes ? Car il y a bien une spécificité féminine ; la maternité est un privilège, une différence, un miracle dont nous sommes fières. Nous ne somme pas des hommes comme les autres et ce n'est pas à l'État d'en décider autrement. La femme que je suis, s'irrite, la patronne est exaspérée, la libérale outrée. Pitié Laurence...

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

02.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

03.

Ces 3 grandes réformes du capitalisme libéral auxquelles Emmanuel Macron ne s’est toujours pas attaqué

04.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

05.

Quatre ans après le Bataclan, la France désemparée face à la zone grise qui sépare islam politique et terrorisme

06.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

07.

"J'Accuse" de Roman Polanski : l'un des films les plus magistraux du réalisateur de Chinatown…

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

04.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

01.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

02.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

03.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

04.

Oui, nous voulons des plages islamiques !

05.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

06.

The Economist : Emmanuel Macron affirme que l'Otan est en état de "mort cérébrale" et que l'Europe est en danger

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Pas d'autres commentaires