En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

02.

Vers un reconfinement national : en quoi sera-t-il différent du précédent ?

03.

Et l'attaché parlementaire d'Aurélien Taché dénonça les "exhibisionistes"...

04.

Une certaine gauche s’étrangle des accusations de complicité avec l’islamisme mais sera-t-elle capable d’en tirer des leçons sur ses propres chasses aux fachos imaginaires ?

05.

Ramzan Kadyrov estime qu'Emmanuel Macron pousse les musulmans "vers le terrorisme"

06.

Le président turc n'apprécie pas du tout d'être caricaturé à la Une de Charlie Hebdo et il va riposter

07.

Face aux rumeurs de reconfinement, les ventes de certains produits alimentaires ont déjà augmenté depuis quelques jours confirme Michel-Edouard Leclerc

01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

04.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

05.

« Qu'est-ce que ce pays qui a perdu la tête ? » Clémentine Autain a fait mine d'oublier que c'est Samuel Paty qui avait perdu la sienne

06.

Le gouvernement fait peser la totalité du poids de l’épidémie sur les soignants et sur les Français. Y a-t-il un moyen de le forcer à assumer enfin ses responsabilités ?

01.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

02.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

03.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

04.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

05.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

06.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

ça vient d'être publié
light > France
Festivités annulées
Lyon : la Fête des Lumières 2020 n'aura pas lieu
il y a 29 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Impossible" de Erri de Luca : huis-clos entre un accusé et son juge. Un roman puissant lu par deux comédiens talentueux

il y a 1 heure 18 min
pépites > France
Séparatisme
Gérald Darmanin annonce la dissolution de l'association BarakaCity
il y a 2 heures 41 min
décryptage > Politique
Menace contre notre modèle de vie

Islamisme : la France face au défi du siècle

il y a 3 heures 48 min
décryptage > Economie
Adaptation face à la pandémie

Economie Covid-19 : et le pays qui bénéficie le plus du télétravail est…

il y a 4 heures 14 min
pépite vidéo > Politique
"La vie doit continuer"
Renaud Muselier plaide pour un confinement aménagé et différent de la période de mars dernier
il y a 4 heures 54 min
décryptage > France
Combat contre le séparatisme

Islamisation de la France : déni, lâcheté ou compromission ?

il y a 5 heures 25 min
décryptage > France
Tout change

Voici comment et pourquoi Hollande et le CFCM sont bizarrement devenus islamophobes

il y a 6 heures 2 min
pépites > Politique
Coronavirus
L'exécutif pris entre deux feux : médecins d'un côté, chefs d'entreprises de l'autre
il y a 6 heures 17 min
décryptage > Santé
Lutte contre la pandémie

Covid-19 hors de contrôle : les nouveaux tests feront-ils (enfin) la différence ?

il y a 7 heures 17 min
light > Culture
Amoureux des mots
Mort d'Alain Rey à l'âge de 92 ans
il y a 26 min 53 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"ADN" : Maïwenn en quête de ses racines algériennes dans une autofiction comique et volcanique...

il y a 1 heure 40 min
pépites > Consommation
Angoisse
Face aux rumeurs de reconfinement, les ventes de certains produits alimentaires ont déjà augmenté depuis quelques jours confirme Michel-Edouard Leclerc
il y a 3 heures 37 min
décryptage > International
Or noir

Israéliens et Arabes, unis même dans le pétrole

il y a 4 heures 2 min
light > Science
Gratte-ciel
Un récif plus haut que l'Empire State Building dans la Grande Barrière de corail en Australie
il y a 4 heures 34 min
pépites > Media
Contrarié
Le président turc n'apprécie pas du tout d'être caricaturé à la Une de Charlie Hebdo et il va riposter
il y a 5 heures 4 min
décryptage > France
Attentat de Conflans-Sainte-Honorine

Liberté, j’écris ton nom

il y a 5 heures 42 min
décryptage > Santé
Lieux ciblés

Parcs, plages et autres interdictions de promenade : ces mesures du premier confinement qu’aucune efficacité sanitaire ne justifie

il y a 6 heures 11 min
décryptage > International
Résistance face à la pandémie

Samfundssind : les Danois ont choisi leur mot de l’année 2020 et il est la clé de leur résilience face au Coronavirus

il y a 6 heures 19 min
décryptage > Politique
Chasse aux sorcières

Une certaine gauche s’étrangle des accusations de complicité avec l’islamisme mais sera-t-elle capable d’en tirer des leçons sur ses propres chasses aux fachos imaginaires ?

il y a 7 heures 29 min
Révolte

Printemps des révolutions : et si on s'abstenait aux cantonales ?

Publié le 20 mars 2011
Avec Santiago
Puisque les révolutions sont dans l'air du temps : adaptons les en France. Des scores de participation ridicules aux cantonales pourraient achever de consommer la perte de légitimité des multiples strates de collectivités territoriales.
Santiago
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Santiago est blogueur.Il tient la bibliothèque en ligne catallaxia.net et écrit de temps en temps pour le webzine La catallaxine. 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Puisque les révolutions sont dans l'air du temps : adaptons les en France. Des scores de participation ridicules aux cantonales pourraient achever de consommer la perte de légitimité des multiples strates de collectivités territoriales.
Avec Santiago

Depuis combien de temps se dit-on dans les alcôves feutrées du Pouvoir que l’empilement des entités administratives en France est une aberration, que les 36 000 communes françaises auxquelles s’accrochent les élus locaux comme des naufragés à un radeau de fortune, sont des survivances inutiles sinon sclérosantes pour certains projets ? 20 ans ? 30 ans ? Plus ?

Les innombrables strates du territoire français

Conseils de quartiers, Commune, Communauté urbaine / communautés de communes / intercommunalité / Métropole, Département, Région, Nation, Europe, institutions planétaires. Un citoyen Français n’a ainsi pas moins de 7 ou 8 échelons auxquels il peut appartenir de facto selon sa situation géographique : soit plein de choix pour créer son identité et le paradis pour les querelles qui en découlent, comme ces rivalités entre aixois et marseillais - qui disparaissent lorsqu’il faut montrer que les Bouches-du-Rhône valent mieux que tous les départements de PACA confondus, elle-même meilleure que toutes les régions … disons du monde puisqu’on a compris la logique. Voilà pour la côté positif et pittoresque de l’irrationalité française.

C’est pourtant un problème pour tous les quémandeurs de subventions obligés de se professionnaliser pour avoir le temps d’aller taper à toutes les portes ouvertes de 14h à 16h les semaines paires : comment s’en sortir dans le labyrinthe des multiples doublons administratifs et des querelles d’attributions budgétaires que la décentralisation de Raffarin n’a pas totalement réglées ?

Le paysage français ressemble à un grand champ de plaques tectoniques superposées et mal ajustées, pourtant incapable de produire en son sein la moindre secousse dans le système hormis un tsunami de paperasse et de gabegies aux répliques incessantes. Et comment ceux dont les amis politiques vivent sur les branches de cet arbre pourraient-ils prendre la décision de sacrifier les postes des uns ou des autres quand chacun est persuadé d’être totalement in-dis-pen-sable à la bonne marche du pays ou d’avoir un droit inaliénable à occuper un poste honorifique quelconque pour les besoins de sa carrière ou de sa retraite. Il faut simplifier, certes, mais les autres d’abord !

La révolution de la lavande

Alors c’est peut-être à nous de faire changer les choses. La révolution pacifique est à la mode, franchisons-la. L’idée est simple : il doit bien y avoir un taux de participation en dessous duquel une institution perd toute légitimité ? 20 % 30 % Plus ? Sans doute que des scores ridicules aideraient les décideurs de ce pays à imposer à certains petits seigneurs locaux d’abandonner leur charge, puisque manifestement celle-ci aurait fini de révéler son inutilité aux yeux des Français. Il n’y aurait même pas à dormir dans la rue pour faire bouger des décennies d’immobilisme.

Pendant ce temps-là on irait jouer aux boules, on profiterait de la vie, et comme les journaux aiment bien mettre des noms et des logos à l’actualité, on appellerait cela la révolution de lavande, après les œillets et le jasmin.  Alors c’est décidé, moi ce dimanche je profite du soleil et je vote pour l’OM ! Surtout sans Brandao.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Pas d'autres commentaires