En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

02.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

03.

Des chercheurs ont découvert des dizaines de milliers (!) de dessins vieux de 12.500 ans dans la forêt amazonienne

04.

Vous subodoriez que Grigny n’était plus en France : Gabriel Attal l’a confirmé

05.

Et l’Italie fut le premier pays à demander l’annulation d’une partie des dettes européennes... voilà pourquoi il faut prendre sa demande au sérieux

06.

Le Covid touche les plus vieux mais les jeunes vont en payer les factures

07.

Delta Airlines lance un programme pour réduire le risque de contamination Covid à 1 sur 1 million sur ses vols transatlantiques. Pourquoi ne pas s'en inspirer pour des Noëls en famille sans risque ?

01.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

02.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

03.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

03.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

« La France aimez-la ou quittez-la ». Et qui a dit ça ? Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale !

ça vient d'être publié
pépites > Société
Exode
Un Français sur dix a quitté sa résidence principale à l'occasion du deuxième confinement, un million de plus que lors du premier confinement
il y a 1 heure 43 min
pépites > Justice
Police
Un des policiers qui suspectent, à tort, 6 jeunes dans une voiture, tire, sans raison, deux coups de feu sur eux, il n'a pas fait l'objet de sanction
il y a 2 heures 51 min
décryptage > Economie
Perte de pouvoir d'achat

La crise du Covid pourrait faire perdre aux Britanniques 1350 euros sur leur rémunération annuelle d’ici 2025. Quid des Français ?

il y a 3 heures 32 min
décryptage > Santé
Protocole ultra-renforcé

Delta Airlines lance un programme pour réduire le risque de contamination Covid à 1 sur 1 million sur ses vols transatlantiques. Pourquoi ne pas s'en inspirer pour des Noëls en famille sans risque ?

il y a 4 heures 4 min
pépite vidéo > Justice
Jour J
Le procès de Nicolas Sarkozy pour corruption dans "l'affaire des écoutes" reprend aujourd'hui
il y a 4 heures 30 min
décryptage > Politique
Janus

Ce qui se cache vraiment derrière le paradoxe Macron

il y a 5 heures 46 min
pépites > Justice
Bavure
4 policiers mis en examen dont 2 ont été écroués dans l'affaire Michel Zecler
il y a 5 heures 54 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Huit jeux auxquels vous pouvez jouer en famille par écran interposés pendant le confinement
il y a 6 heures 19 min
décryptage > Economie
Début de renaissance italienne

Et l’Italie fut le premier pays à demander l’annulation d’une partie des dettes européennes... voilà pourquoi il faut prendre sa demande au sérieux

il y a 6 heures 20 min
pépite vidéo > France
Heurts
Manifestation : les images très violentes d'un policier tabassé par plusieurs manifestants
il y a 22 heures 11 min
décryptage > Economie
LES ENTREPRENEURS PARLENT AUX FRANÇAIS

La France et l’Allemagne tentent de rallier l’Europe à sa folie. Ils résistent pour protéger l’économie. Tant mieux 

il y a 1 heure 48 min
décryptage > Economie
Panorama

COVID-19, vaccins, politique et vérités

il y a 3 heures 9 min
pépites > Politique
Dilemme
Emmanuel Macron pris au piège de la loi sur la sécurité globale et de l'article 24, Darmanin sur le grill
il y a 3 heures 41 min
pépites > Santé
Covid-19
Coronavirus : la Haute Autorité de Santé recommande de vacciner en 5 phases avec priorité aux Ehpad
il y a 4 heures 23 min
décryptage > Politique
Surprise Surprise

Comment la gauche a subitement découvert les vertus de la vidéosurveillance

il y a 5 heures 29 min
décryptage > France
Union de la colère

La France n’est-elle plus qu’une somme de colères dirigée par un gouvernement incapable de les comprendre ?

il y a 5 heures 54 min
décryptage > France
Glottophobie

Il faut sauver l'accent de Jean Castex !

il y a 6 heures 18 min
décryptage > Economie
ATLANTICO BUSINESS

Le Covid touche les plus vieux mais les jeunes vont en payer les factures

il y a 6 heures 19 min
light > Histoire
Incroyable
Des chercheurs ont découvert des dizaines de milliers (!) de dessins vieux de 12.500 ans dans la forêt amazonienne
il y a 21 heures 46 min
pépite vidéo > Sport
Plus de peur que de mal
Formule 1 : Romain Grosjean miraculé après un accident très impressionnant
il y a 22 heures 30 min
Le nettoyeur

Le PIB, tout le monde en parle, personne ne sait ce que c'est : explications

Publié le 29 décembre 2012
Cette semaine, Pascal-Emmanuel Gobry explique ce qu'est le Produit intérieur brut.
Pascal-Emmanuel Gobry
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pascal-Emmanuel Gobry est journaliste pour Atlantico.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Cette semaine, Pascal-Emmanuel Gobry explique ce qu'est le Produit intérieur brut.

La fin de l'année signifie une chose, en tous les cas pour les économistes : les statistiques de fin d'année. Nous allons enfin savoir beaucoup de choses sur l'année 2012. Mais le chiffre qui sera peut-être le plus commenté sera celui du produit intérieur brut (PIB). On pourrait dire “la croissance”, mais pour ça encore faudrait-il qu'il y en ait...

Tout le monde parle du PIB, mais personne ne sait, précisément, de quoi il s'agit. Quelques explications, donc, un peu techniques, mais simples.

Le PIB est désigné par l'équation suivante : C + I + G + (X – M)

Le PIB, c'est simplement l'addition de la consommation (C), de l'investissement (I), de la dépense publique (G), plus les exportations moins les importations (X – M). L'Insee utilise une formule différente, mais équivalente, et celle-ci est la plus éclairante conceptuellement.

Le PIB c'est donc, en gros, la somme de tout l'argent dépensé dans le pays pendant une année. C'est un concept de comptabilité nationale, et ça veut dire plusieurs choses...

C'est un flux, pas un stock.

Quand on parle de PIB, on dit souvent “la richesse nationale.” C'est faux ! Le PIB est un flux : de l'argent dépensé dans une durée. Cela n'a pas de rapport avec la richesse nationale, qui serait la somme de nos actifs. Cela montre aussi que ça n'a pas beaucoup de sens de comparer notre dette à notre PIB, comme tout le monde le fait. Comparer un flux avec un stock, c'est comme additionner des choux et des carottes.

Les exportations augmentent la croissance (mais ne rendent pas riche)

Si vous avez fait attention à l'équation, vous vous êtes rendu compte que le surplus (ou déficit) commercial rentre dans le calcul du PIB. La raison est que le PIB mesure le “produit” intérieur brut—ce que le pays produit. Si vous voulez compter toutes les pommes produites en France, comment faites-vous? Le plus simple est de compter toutes celles qui sont vendues. Mais voilà : des pommes produites sont exportées. Et des pommes vendues sont importées. Donc pour compenser cet effet, vous rajoutez les pommes exportées et soustrayez les pommes importées.

Autrement dit : l'impact du solde commercial sur le PIB est un simple effet comptable, lié à ce qu'il mesure. Oui, toutes choses égales par ailleurs, augmenter des exportations augmente le PIB. Mais ça ne veut pas dire que c'est en exportant qu'on s'enrichit ! Sinon, le Luxembourg, qui importe tout, serait le pays le plus pauvre du monde.

Oui, la dépense publique augmente la croissance

Le même effet comptable joue sur les autres variables du PIB. Notamment la dépense publique. C'est mathématique : toutes choses égales par ailleurs, si la dépense publique augmente, le PIB aussi. Cela ne veut pas dire qu'on peut ou qu'on doit augmenter la dépense publique à l'infini. C'est pour ça que les modèles économiques qui prônent l'augmentation de la dépense pendant une récession incluent un “multiplicateur”, qui fait que la dépense publique augmente les autres facteurs de consommation. L'effet est plus intéressant dans l'autre sens, cependant : la baisse de la dépense publique baisse le PIB. C'est un effet mécanique, mathématique. Cet effet peut expliquer l'impact des politiques d'austérité en Europe, qui ont détérioré la croissance (et ainsi, les déficits et la dette).

Bref, on peut augmenter le PIB en dépensant beaucoup d'argent public auprès des exportateurs. Cela permettra-t-il mieux aux gens de mieux collaborer ensemble pour créer de la valeur, ce qui est l'utilité de l'économie ? Non. Mais on aura augmenté un chiffre.

Ce qu'il faut savoir sur le PIB, c'est surtout que c'est un concept comptable et statistique. Ce n'est pas “la richesse du pays”, ni rien d'autre. C'est un outil. On ne peut l'utiliser à bon escient que si on comprend de quoi il est fait et comment il fonctionne.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (10)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
g de bouillon
- 30/12/2012 - 10:38
tout est pipé
c est un bide ce pib; il suffit de voir en micro économie celle de la vie de tous les jours pour se rendre compte que la nomenklatura pipe chaque jour les chiffres!
laurentso
- 29/12/2012 - 11:36
Edifiant et intéressant : l'exemple de l'article "objectif"
et rigoureusement exact, mais qui donne lieu à des interprétations tendancieuses! Réaliser un papier sur le PIB sans parler de production des entreprises, de valeur ajoutée, faut le faire !
Et l'auteur raisonne en termes de dynamique pour tirer des conclusions "statiques" ; il le dit lui-même, le PIB n'est qu'une photo de la période écoulée.
Pas compris le topo sur l'exportation. Si, bien sûr, toutes choses égales par ailleurs, une hausse des exportation "enrichit" le pays, car les entreprises produisent davantage, distribuent des salaires, font entrer des devises.
Quand aux "dépenses publiques" qui suscitent le racisme anti-fonctionnaires ci-dessous, il s'agit surtout des "Investissements publics" (infrastructures). Un reproche adressé au PIB est justement de sous-estimer l'action induite des administrations (éducation, services publics). Augmenter la "dépense" (en embauchant des fonctionnaires) n'aurait qu'un impact marginal sur le PIB. En revanche, les dépenses "structurantes" sont plus significatives. Cf "le Grand Emprunt" de Sarkozy en 2010 qui a relancé un peu la croissance.
brennec
- 29/12/2012 - 09:27
Miroir aux alouettes.
La confusion est peut être aussi due a la dénomination de cet indice: une dépense est elle un produit? On peut très bien dépenser plus sans produire plus, par exemple en cas de désépargne. Il aurait été plus juste de parler de Dépense Intérieur brute, mais dans ce cas un certain nombre de choses seraient devenues un peu trop évidentes pour le bien de nos gouvernants en particulier concernant la dépense publique. Dans votre formule l'effet de la dette n'apparait pas, on peut supposer qu'emprunter pour dépenser (cas du déficit budgétaire) fait augmenter le PIB.