En direct
Best of
Best of du 16 au 22 mai
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

02.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

03.

Ces technologies inquiétantes qui ont envahi le monde du travail depuis la pandémie

04.

« L’islam est la religion la plus con » avait dit il y a quelques années Houellebecq. « L’islam est la religion la plus à craindre » déclare aujourd’hui Onfray

05.

Harry & Laeticia Hallyday ont le blues sous le soleil de LA, Vanessa Paradis l’a pour Johnny D.; Laura Smet enceinte; Stéphane Plaza ne sait pas faire sa toilette seul; Zahia milliardaire (vraiment ?); Olivier Sarkozy & Mary-Kate Olsen : sanglant divorce

06.

Le camarade Darmanin réclame "une politique pour le peuple" ! Parce qu'avant c'était une politique pour les riches ?

07.

Philippe Juvin: "Si la France s’en sort aujourd’hui, c’est uniquement grâce aux Français, pas à l’État"

01.

Loi Avia : la mort d’une liberté

02.

« L’islam est la religion la plus con » avait dit il y a quelques années Houellebecq. « L’islam est la religion la plus à craindre » déclare aujourd’hui Onfray

03.

Covid-19 : l’outil de notification de l’exposition au virus d’Apple-Google ne semble pas parti pour un envol spectaculaire

04.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

05.

Coronavirus : Combien de temps faut-il vraiment aux malades pour s’en remettre ?

06.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

01.

« L’islam est la religion la plus con » avait dit il y a quelques années Houellebecq. « L’islam est la religion la plus à craindre » déclare aujourd’hui Onfray

02.

Renault : sauver les entreprises en les accablant de contraintes nouvelles est-il vraiment le meilleur moyen de reconstruire une industrie française performante ?

03.

Chloroquine : Olivier Véran saisit le Haut conseil de la santé publique

04.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

05.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

06.

Euro-miracle ? Comment ne pas louper le tournant historique que Macron et Merkel proposent à l’Europe

ça vient d'être publié
décryptage > Economie
Atlantico Business

Les entreprises aspirent à plus de Made in France, moins de CO2... mais surtout pas à la décroissance

il y a 11 min 40 sec
light > Culture
Goût de la lecture
Les ventes de livres sont en forte hausse depuis la levée du confinement
il y a 10 heures 49 min
pépites > Santé
"Etude foireuse" ?
Covid-19 : l'OMS décide de suspendre temporairement les essais cliniques avec l'hydroxychloroquine
il y a 13 heures 41 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Killign Eve" de Phoebe Waller-Bridge (saison 1), Emerald Fennell (saison 2) et Suzanne Heathcote (saison3) : la série qui tue !

il y a 15 heures 1 min
pépites > Santé
Réforme
Plan Ségur de la santé : Edouard Philippe promet des changements rapides et annonce une hausse des salaires "significative"
il y a 15 heures 38 min
pépites > Justice
Colère des syndicats
Déclarations de Camélia Jordana : Christophe Castaner ne saisira pas la justice
il y a 17 heures 34 min
pépites > Santé
Bilan de la crise
François Hollande reconnaît une "part de responsabilité dans la situation de l’hôpital"
il y a 18 heures 52 min
décryptage > International
Vague épidémique

Le Brésil, nouvel épicentre du Covid-19 ?

il y a 20 heures 58 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Ces technologies inquiétantes qui ont envahi le monde du travail depuis la pandémie
il y a 21 heures 29 min
décryptage > Politique
Encore des mots, toujours des mots…

Les mots-clés du macronisme post-covid décrivent-ils sa réalité ?

il y a 22 heures 10 min
décryptage > Santé
Réforme

Ségur de la santé : voilà pourquoi l’argent seul ne réglera pas les problèmes des hôpitaux français

il y a 40 min 24 sec
pépites > France
"Route Nationale 7"
Nicolas Dupont-Aignan réclame la gratuité des autoroutes pour cet été
il y a 11 heures 4 min
pépites > Economie
Soutien aux salariés
Coronavirus : les entreprises vont assumer 15% du coût du chômage partiel dès le 1er juin
il y a 14 heures 15 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Et passe le souffle des dieux, ainsi était l'An Mil" de Philippe Séguy : une épopée envoûtante, Bataille d'Hastings, Tapisserie de Bayeux, druides contre chrétiens et... amour toujours !

il y a 15 heures 15 min
Vigilance
La Californie fait face à une importante vague de chaleur
il y a 16 heures 43 min
pépites > Justice
Moteurs truqués
Dieselgate : la justice condamne Volkswagen à rembourser partiellement un client
il y a 18 heures 13 min
pépite vidéo > Insolite
La grande évasion
Saturne, "l'alligator d'Hitler", est mort au zoo de Moscou à l'âge de 84 ans
il y a 19 heures 31 min
décryptage > Europe
Disraeli Scanner

La réindustrialisation de l’Europe suite au COvid-19. Sera-t-elle centrée sur l’Allemagne ou également répartie entre les nations d’Europe ?

il y a 21 heures 15 min
décryptage > France
Ils sont des dizaines de milliers à l’écouter

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

il y a 21 heures 44 min
décryptage > High-tech
Zoom

Voilà à quoi nous expose l’extension du domaine du virtuel pendant la pandémie

il y a 22 heures 31 min
© Here One
De nouveaux dispositifs pour corriger et guérir la surdité  pourraient apparaître au cours des dix prochaines années.
© Here One
De nouveaux dispositifs pour corriger et guérir la surdité  pourraient apparaître au cours des dix prochaines années.
Qu'est-ce qui dit ?!

La science plus forte que les handicaps ? Demain, des micropompes pour retrouver l'ouïe

Publié le 28 décembre 2012
Quatrième volet de notre série sur la science contre les handicaps. D'ici dix ans, de nouveaux dispositifs pour corriger et guérir la surdité pourraient émerger.
Bruno Frachet est Professeur des universités à Paris 13, médecin et chirurgien ORL. Il exerce au sein de l'hôpital Rothschild à Paris.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bruno Frachet
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bruno Frachet est Professeur des universités à Paris 13, médecin et chirurgien ORL. Il exerce au sein de l'hôpital Rothschild à Paris.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Quatrième volet de notre série sur la science contre les handicaps. D'ici dix ans, de nouveaux dispositifs pour corriger et guérir la surdité pourraient émerger.

Vous pouvez également lire ou relire les autres épisodes de notre série sur la science plus forte que les handicaps, consacrés notamment à la "réparation" des amputés et aux pistes pour retrouver la vue.

Atlantico : Peut-on espérer que les progrès scientifiques permettent aux personnes sourdes et malentendantes de retrouver l'ouïe ?

Bruno Frachet : On cherche maintenant à réparer, et corriger la surdité. Dans dix années, on sera sans doute capable de placer des médicaments dans l'oreille interne, qui seront eux- même capables d'éviter qu'une surdité s'aggrave, ou qui pourront réparer des cellules nerveuses défaillantes, ou disparues. Il n 'y a pas encore d'application chez l'homme, mais la recherche avance très vite.

L'opération consistera à placer sous la peau une "micro-pompe" toute petite, qui délivrera très progressivement des médicaments. Plutôt que de prendre ces derniers par la bouche, ils seront directement diffusés dans l'oreille interne. On entendra beaucoup parler de ce dispositif dans cinq à dix ans, c'est un axe de la recherche qui est fort.

Pour le moment, les scientifiques ont à peu déterminé les médicaments qui seront utilisés, mais on n'a pas encore les voies d'injection, les "micro-pompes". Trouver ce diffuseur constitue la principale difficulté. De plus, même si on dispose de produits candidats, il faut encore vérifier les doses, les risques qu'ils présentent, … Il y a encore beaucoup de travail, qui va être fait chez l'animal, et sur l'homme pour essayer de démontrer tout cela.  

Quels sont les progrès qui ont été faits ces dernières années en matière d'appareils auditifs ?

Les appareils auditifs visent à compenser la surdité par un dispositif qui va permettre de mieux entendre. Dans une première catégorie, on peut placer les progrès de la prothèse dite conventionnelle, qui très connue. Il s'agit de placer un petit appareil dans le conduit auditif externe de l'oreille. Les progrès électroniques de cet appareil sont permanents, et c'est un dispositif amovible et évolutif : si jamais la surdité de la personne s'aggrave, on peut améliorer la performance de cette prothèse.

Le grand défi vis-à-vis de cette prothèse qui se pose est la compréhension dans le bruit. Il est nécessaire de permettre la compréhension de la parole de son interlocuteur alors qu'il y a un bruit de fond, ou une situation dans laquelle  plusieurs personnes parlent en même temps, comme au restaurant on ou en réunion. C'est difficile à gérer mais il y a des progrès tous les jours.  

Y-a-t-il des améliorations concernant les implants auditifs ?

Les dispositifs mis en place par le biais de la chirurgie rentrent dans la deuxième catégorie des dispositifs visant à compenser la perte d'audition. Ils imposent une collaboration étroite entre le chirurgien et l'audioprothésiste. Il existe plusieurs types de dispositifs implantés, comme les implants cochléaires, qui datent d'il y a cinquante ans. Ce sont des prothèses destinées à compenser les surdités complètes, celles qui ne peuvent pas profiter d'un autre type d'appareil.

Ce dispositif va exciter directement les terminaisons nerveuses du nerf auditif, il s'agit donc d'un système placé à l'intérieur de la coquelet qui est l'oreille interne, et qui va envoyer des petites impulsions électriques comme si on appuyait sur les touches d'un piano avec les sons graves et les sons aigus. Cela permet donc la compréhension de la parole. Cette révolution qui date d'il y a cinquante ans est maintenant presque ancienne, et elle intéresse environ 1000 personnes en France. 180 000 personnes sont concernées par ce dispositif dans le monde.

Les implants cochléaires concernent les surdités très sévères ou complètes pour lesquelles il n'y a pas d'autres solutions. Ils s'adressent aux nourrissons à partir du moment où le diagnostic de la surdité est possible. On va alors proposer une implantation afin que l'enfant découvre très tôt l'audition, et puisse avoir une parole normale. Les implants peuvent également bénéficier aux adultes et aux personnes âgées. Ce dispositif est implanté à vie, il faut le changer tous les 12 à 15 ans, et le surveiller. L'implant cochléaire représente une grosse avancée dans le domaine scientifique, mais aussi en termes de bénéfices pour le patient complètement sourd.

Les défis sont les à peu près les mêmes que pour les personnes malentendantes. En matière de résultat dans le bruit, les prothèses conventionnelles sont peut être plus efficaces. Il y a souvent des côtés très bénéfiques, dans le cas où la personne sourde porte d'un côté une prothèse conventionnelle, et de l'autre un implant : c'est une bonne solution lorsque la vitesse d'évolution de la surdité n'est pas la même entre l'oreille gauche et la droite.

Il existe aussi un autre type d'implants : ceux d'oreille moyenne. Cela consiste à placer un vibrateur directement  sur les osselets à l'intérieur de l'oreille moyenne. Le dispositif est très petit, et son implantation sur les os de l'oreille moyenne joue un rôle d'amplificateur.

Ces  "'implants d'oreille moyenne" se trouvent en concurrence avec les prothèses conventionnelles. On les propose lorsque l'on ne peut pas porter de prothèse dans le conduit auditif externe, en cas d'intolérance du conduit, ou lorsque les résultats de la prothèse conventionnelle ne sont pas excellents. On peut donc ce rabattre sur ces prothèses.

Il faut aussi citer les implants vibrateurs directement sur l'os du crâne. Dans certains cas de surdité, on peut proposer placer un vibrateur directement sur l'os, ce qui donne des résultats très intéressants dans certains cas.  Ces dispositifs sont appelés prothèses à ancrage osseux, car ils sont fixés sur l'os du crâne. Ils sont proposés lorsque dans le cas exemple une oreille qui coule, par exemple.

L'ORL doit donc choisir le dispositif le plus approprié à la surdité de la personne qui vient consulter. Tous outils résultent de progrès technologiques énormes, et ils sont tous disponibles.

Propos recueillis par Ann-Laure Bourgeois

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (7)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Gégé Foufou
- 31/12/2012 - 07:58
A Dr H
Merci, le casque pour la TV j'ai essayé, c'est parfait quand on vit seul, mais j'ai une épouse et pour s'isoler il n'y a pas mieux.
Quant aux appareils Sonalto, ils ne sont pas adaptés à mon problème qui est le durcissement de la cochlée, je n'entend pas les aigües ce qui déforme les sons et rend incompréhensible les paroles.
Donc je resterai ce vieux con sourdingue et incompris. LOL
Dr H.
- 29/12/2012 - 19:30
Ersatz de prothèse
Pour Gégé Foufou, il existe "Sonalto" (voir sur internet) à 300 € pièce. Il n'y a que deux niveaux d'amplification préréglés, mais ça peut aider... (Le distributeur est bien sûr poursuivi par le syndicat des audioprothésistes !) Les casques sans fil (infra-rouges) pour la télé peuvent aussi permettre de retrouver la possibilité de suivre des émissions. Evidemment tout dépend de la nature et de l'importance de la surdité...
breevandekampe
- 29/12/2012 - 11:21
un coquille
L'implant cochléaire est placé dans la cochlée et non le coquelet...