En direct
Best of
Best of du samedi 9 au vendredi 15 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

La NASA développe la plus grande arme à feu au monde pour gérer un problème majeur de l’espace

03.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

04.

Kylie Jenner vend sa marque de cosmétiques pour la somme de... 600 millions de dollars

05.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

07.

Les Misérables : et si Emmanuel Macron permettait enfin aux banlieues d’être libérales

01.

Guerlain: une polémique excessive ?

01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

03.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

04.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

05.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

06.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

04.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

05.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

06.

Emmanuel Macron, combattant sans arme de la paix, de la prospérité et de la puissance européennes

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Sauvetage
Congrès des maires de France: Emmanuel Macron dit avoir "tant appris" des élus
il y a 18 min 22 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Théâtre : Perrine Perrez "Celle qui a dit non" : Nous on dit "oui" sans hésiter !

il y a 3 heures 10 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Livre : "Encre sympathique" de Patrick Modiano : Modiano en détective, une délicieuse partition sur l’écriture et l’oubli

il y a 3 heures 24 min
Couette tueuse
Le mystère de la couette tueuse enfin élucidé !
il y a 5 heures 50 sec
décryptage > Politique
Perte d'autorité

L’autorité de l’Etat ne sera pas restaurée par la violence

il y a 5 heures 31 min
décryptage > Economie
La traque

Mais pourquoi traquer la fraude fiscale ?

il y a 5 heures 45 min
décryptage > Science
Kesako ?

Les éoliennes produisent-elles une énergie "écologique” ?

il y a 5 heures 54 min
décryptage > Politique
L'art de la punchline

Un 18 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 6 heures 56 min
décryptage > Economie
Tout ça pour ça

Vote du PLF 2020 : 3 mois de débats pour presque rien (de nouveau)

il y a 8 heures 19 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

il y a 10 heures 29 min
pépites > Justice
Aucun remord
Bilal Taghi, le premier homme à avoir fomenté un attentat djihadiste en prison, jugé dès ce mardi
il y a 1 heure 4 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Livre : "Un dimanche à Ville d'Avray" de Dominique Barbéris : Une Madame Bovary des temps modernes, un roman à l’humour mordant

il y a 3 heures 15 min
light > People
The Big bucks
Kylie Jenner vend sa marque de cosmétiques pour la somme de... 600 millions de dollars
il y a 4 heures 56 min
pépite vidéo > Politique
Décentralisation
François Baroin : "la fédération des volontés locales" plus importante "qu'un pouvoir très centralisé"
il y a 5 heures 19 min
décryptage > Justice
Je baise la France jusqu'à l'agonie

Pourquoi il faut laisser s'exprimer Nick Conrad

il y a 5 heures 39 min
décryptage > Politique
Adieu Jupiter!

Hollande c'était "moi je " : Macron c'est "bibi"

il y a 5 heures 50 min
décryptage > Société
Bonne solution ?

Education : Plusieurs études convergent pour dire que mieux payer les enseignants est le meilleur moyen d'améliorer la situation des jeunes enfants

il y a 6 heures 29 sec
décryptage > Politique
Libéralisation ?

Les Misérables : et si Emmanuel Macron permettait enfin aux banlieues d’être libérales

il y a 8 heures 14 min
décryptage > Science
Etrange...

La NASA développe la plus grande arme à feu au monde pour gérer un problème majeur de l’espace

il y a 10 heures 12 min
décryptage > Politique
Info ou intox ?

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

il y a 10 heures 34 min
Bras de fer

Libye : la guerre contre Kadhafi, militaire et médiatique

Publié le 22 mars 2011
Les avions de Kadhafi ont bombardé malgré le cessez-le-feu qu'il avait annoncé. Au poker menteur, le vieux dictateur a 40 ans d'expérience... Méfiance.
Général (2S) et dirigeant d'entreprise, Jean-Bernard Pinatel est un expert reconnu des questions géopolitiques et d'intelligence économique.Il est l'auteur de Carnet de Guerres et de crises, paru aux éditions Lavauzelle en 2014. En mai 2017,...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Bernard Pinatel
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Général (2S) et dirigeant d'entreprise, Jean-Bernard Pinatel est un expert reconnu des questions géopolitiques et d'intelligence économique.Il est l'auteur de Carnet de Guerres et de crises, paru aux éditions Lavauzelle en 2014. En mai 2017,...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les avions de Kadhafi ont bombardé malgré le cessez-le-feu qu'il avait annoncé. Au poker menteur, le vieux dictateur a 40 ans d'expérience... Méfiance.

Je voudrais tout d’abord m’élever contre les abus de langage de certains commentateurs qui clament déjà : nous sommes désormais en guerre avec la Libye.

Dans un état de guerre, il n’y a pas de limitation sur la nature des forces engagées. L’action de la coalition est clairement encadrée par le mandat du conseil de sécurité et exclut l’engagement de forces terrestres sur le sol libyen.

Nous sommes encore clairement dans une gestion de crise où les actions militaires ne sont qu’une composante d’une stratégie générale dans laquelle les actions diplomatique, médiatique, et psychologique seront tout aussi décisives pour son succès.

Or nous savons qu’à ce jeu le colonel Kadhafi excelle.

Les militaires français en conservent la mémoire.

En 1986, le leader libyen avait fait de la base d’Ouaddi-Doum, dans la bande contestée d'Aouzou une plate-forme surarmée destinée à appuyer les actions de ses troupes contre le Tchad. Pour camoufler la montée en puissance de cette menace, il avait déployé toute une propagande complaisamment relayée par certains médias qui présentait Ouaddi-Doum comme une plateforme logistique destinée à fournir une aide humanitaire au Sahel.

Le 14 février 1986, le président de la République François Mitterrand autorisait la neutralisation de la base libyenne. L’opération devait être exécutée par un raid aérien de douze Jaguar français opérant directement à partir de Bangui[1]. Le SIRPA (service d'information et de relations presse des armées) que je dirigeais attirait l’attention de Monsieur Paul Quilès, alors ministre de la Défense, sur le risque de voir apparaître dans la presse des photos de femmes et d’enfants tués par nos bombes. Monsieur Quilès donnait alors l’ordre d’adjoindre à nos avions des caméras et appareils de photos qui rapporteraient la preuve que cet aérodrome était bien une base militaire fortement armée. Le dispositif s’avéra efficace et deux jours plus tard le 16 février 1986. L’Armée de l’Air[2] réussit à neutraliser la piste d’envol tout en récupérant des dizaines de photos démontrant l’évidence du caractère totalement militaire de cette plateforme. Dès que les photos du bombardement furent disponibles à Paris, le 20 février, le Général Litre, qui dirigeait les opérations de l’Armée de l’Air tenait au Ministère de la Défense une conférence de presse qui acheva de détruire le mythe libyen.

A quoi faut-il s’attendre?

La manœuvre de désinformation est déjà commencée avant même l’intervention de la coalition : Kadhafi essaie d’en diminuer la légitimité en proclamant qu’il accepte le cessez-le feu demandé par l’ONU. Heureusement des reporters sur le terrain témoignent que les attaques contre la population se poursuivent dans certaines villes.

Lorsque les actions aériennes seront lancées, il faut s’attendre à voir les médias convoqués pour constater des destructions d’habitations et dans les décombres des femmes et des enfants qu’il aura probablement lui même tués.

C’est pourquoi il serait préférable de frapper des colonnes dans le désert que des installations en bordure ou dans les villes et en tout état de cause de disposer d’images de chaque frappe pour démontrer qu’elles n’ont pas causées de dégâts collatéraux.

A l’ère de l’audiovisuel et aujourd’hui de l’audiovisuel numérique, le mensonge par manipulation de l’image devient une pratique de plus en plus courante dans la gestion des crises et la manipulation de l’opinion publique.

Gardons en mémoire l’affaire du charnier de Timisoara, il est probable que Kadhafi va essayer de nous servir une action de désinformation de ce type.

Sur les médias du monde entier est publiée la photo d’un père pleurant sur le corps de son bébé et de sa femme devant un charnier à Timisoara, où, d’après les insurgés, les émeutes des 17 et 19 décembre ont fait 4 632 morts. Cette photo accable le régime de Nicolae Ceausescu, le dernier dictateur communiste européen. En fait cette photo, réalisée par un reporter américain, est un montage : Les opposants ont réalisé la macabre mise en scène en déterrant une vingtaine de cadavres du cimetière ; l’homme n’est pas le père de l’enfant ; ce dernier a été victime de la mort subite du nourrisson ; et la femme, qui n’est pas sa mère, a été emportée par une cirrhose.

Ces exemples démontrent qu’il faut apporter à la gestion médiatique de cette crise autant d’importance qu’à sa gestion diplomatique et militaire. L’objectif est de maintenir aux yeux de l’opinion la légitimité de l’action entreprise en gardant en permanence en mémoire qu’en démocratie il n’est de légitimité que reconnue par l’opinion publique.



[1] Capitale du Centre-Afrique, Etat africain ayant une frontière commune avec le Tchad.

[2] Raid de 8 jaguar depuis Bangui à plus de 1 600 km, escortés de 4 F1 soutenus par 2 Atlantic et ravitaillés par 5 C135

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

La NASA développe la plus grande arme à feu au monde pour gérer un problème majeur de l’espace

03.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

04.

Kylie Jenner vend sa marque de cosmétiques pour la somme de... 600 millions de dollars

05.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

07.

Les Misérables : et si Emmanuel Macron permettait enfin aux banlieues d’être libérales

01.

Guerlain: une polémique excessive ?

01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

03.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

04.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

05.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

06.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

04.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

05.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

06.

Emmanuel Macron, combattant sans arme de la paix, de la prospérité et de la puissance européennes

Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
slavkov
- 20/03/2011 - 16:08
ras-le-bol
dépeche reuter 15h45
Le secrétaire général de la Ligue arabe, Amr Moussa, a déclaré qu'il ne voulait pas des raids aériens en Libye qui ont frappé des civils, alors que la Ligue avait demandé une zone d'exclusion aérienne, rapporte, dimanche, l'agence égyptienne Mena.

... et les emmerdes commencent ...
RR 77
- 20/03/2011 - 15:52
désinformation
pourquoi certains d'entre nous s'obstinent ils à faire de la désinformation et à activer la peur (Leditgaga entre autre) ? Les pays de la Ligue Arabes sont parties prenantes dans ce combat, notamment les Emirats Arabes Unis et le Quatar .pourquoi agiter le chiffon de la peur si ce n'est par manque d'information ou pour une cause non avouable ?
LeditGaga
- 19/03/2011 - 22:03
Quand la France disjoncte
Il est clair que désormais, il faut s'attendre à des représailles légitimes de la part des pays arabes, sur notre sol et sous forme d'attaques kamikazes imparables et sanglantes. On ne peut rester indemne après avoir malmené un pays à majorité musulmane. Nous n'avons rien à faire par là, sauf à redorer le blason de notre Président par ailleurs en pleine déconfiture, politiquement parlant !