En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

02.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

03.

Nous vivons un des hivers les moins froids jamais enregistrés et la cause nous vient droit du... Pôle Nord

04.

Quand une étude britannique révèle que 8 salariés sur 10 dans le monde de l’art et de la culture taisent leurs convictions par peur du "politiquement correct" qui y prévaut

05.

Voyeurisme, une addiction contemporaine : il y a ceux qui filment...et ceux qui regardent

06.

Mort de Kirk Douglas : son fils Michael Douglas sera privé d’héritage… pour la bonne cause

07.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

04.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

05.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

06.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Fauda" : devant l’engouement pour la fiction israélienne sur la scène internationale, focus sur Fauda (= Le Chaos)

il y a 43 min 5 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L’opposition Mitterrand vs Rocard" : un fauteuil pour deux

il y a 1 heure 15 min
pépites > Santé
Contamination
Le vice-ministre iranien de la Santé, Iraj Harirchi, a été testé positif au coronavirus
il y a 2 heures 29 min
pépite vidéo > Media
Lanceur d'alerte
WikiLeaks : où en est l'affaire Julian Assange ?
il y a 4 heures 50 min
pépites > Politique
Détermination
Réforme des retraites : Edouard Philippe indique qu'il prendra ses "responsabilités" sur le recours au 49-3
il y a 5 heures 50 min
light > Culture
Les bons comptes font les bons amis
Les acteurs de la série Friends de retour dans un épisode spécial
il y a 6 heures 37 min
Symbole du Printemps arabe
L'ancien président égyptien Hosni Moubarak est mort à l'âge de 91 ans
il y a 8 heures 41 min
décryptage > Media
WikiLeaks

Julian Assange : l’héritage malgré les défauts

il y a 10 heures 26 min
décryptage > Politique
Laïcité à géométrie variable

Le parti communiste de Montpellier pris en flagrant délit de sexisme orientaliste ?

il y a 11 heures 17 min
décryptage > Politique
Elections municipales

Priorités… ou pas : ce que la bataille sur la propreté et la sécurité à Paris révèle de la nature profonde des candidats

il y a 13 heures 15 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Vie à vendre" de Yukio Mishima : un inédit jubilatoire de Mishima

il y a 1 heure 3 min
pépites > Economie
Reconversion
Dominique Strauss-Kahn aurait gagné 21 millions d’euros en cinq ans grâce à ses activités et son cabinet de conseil Parnasse International
il y a 1 heure 35 min
light > Culture
"Vol au-dessus d'un nid de coucou"
Bernard Tapie est contraint de reporter ses engagements au théâtre pour suivre un nouveau traitement
il y a 4 heures 5 min
pépites > Economie
Lourdes conséquences ?
Impact du Coronavirus: la Banque de France devrait réviser à la baisse sa prévision de croissance pour 2020
il y a 5 heures 12 min
pépites > Santé
Endiguer l'épidémie
Le Premier ministre italien Giuseppe Conte évoque la responsabilité d'un hôpital dans la propagation du coronavirus en Italie
il y a 6 heures 16 min
pépite vidéo > Sport
Vive émotion
L'hommage bouleversant de Vanessa Bryant et de Michael Jordan à Kobe Bryant
il y a 8 heures 17 min
pépites > Economie
Redressement des finances publiques
La Cour des comptes exhorte le gouvernement à accélérer la baisse des dépenses
il y a 9 heures 7 min
décryptage > Europe
Le point de vue de Dov Zerah

L'Europe post-Brexit

il y a 10 heures 56 min
décryptage > Société
Mais quel scandale…

Savez-vous ce qu'est "l'appropriation culturelle"? La poursuite de la colonisation par des moyens sournois et apparemment inoffensifs !

il y a 12 heures 27 min
décryptage > Environnement
Oscillation Arctique

Nous vivons un des hivers les moins froids jamais enregistrés et la cause nous vient droit du... Pôle Nord

il y a 13 heures 13 min
© DR
Le livret A a recueilli presque 44 milliards d'euros de collecte en 11 mois.
© DR
Le livret A a recueilli presque 44 milliards d'euros de collecte en 11 mois.
Epargne compliquée

L'assurance-vie victime de la hausse du livret A : le gouvernement va-t-il sacrifier le financement de l'économie au profit des logements sociaux ?

Publié le 26 décembre 2012
Le livret A - dont le plafond sera relevé de 25% au 1er janvier 2013 - a recueilli presque 44 milliards d'euros de collecte en 11 mois, là où l'assurance-vie en a perdu 3,6 milliards sur la même période.
Philippe Crevel est économiste, directeur du Cercle de l’Épargne et directeur associé de Lorello Ecodata, société d'études et de conseils en stratégies économiques.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Philippe Crevel
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Philippe Crevel est économiste, directeur du Cercle de l’Épargne et directeur associé de Lorello Ecodata, société d'études et de conseils en stratégies économiques.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le livret A - dont le plafond sera relevé de 25% au 1er janvier 2013 - a recueilli presque 44 milliards d'euros de collecte en 11 mois, là où l'assurance-vie en a perdu 3,6 milliards sur la même période.

Atlantico : Alors que le livret A a recueilli presque 44 milliards d'euros de collecte en onze mois, l'Assurance-vie a perdu 3,6 milliards d'euros de collecte. Les hausses successives du plafond du livret A opérées par le gouvernement - une première hausse de 25% en octobre, puis de nouveau 25% à partir du 1er janvier - sont-elles responsables de cette perte de vitesse de l'assurance-vie ?

Philippe Crevel : Les bons résultats du mois d'octobre et du mois de novembre pour le Livret A et le LDD s'expliquent, en grande partie, par l'effet d'aubaine constitué par le relèvement des plafonds.

Bien évidemment, le contexte économique et financier a également pesé sur les choix des ménages. La stagnation économique et la montée du chômage ont incité les Français à renforcer leur épargne de précaution, au détriment de l'épargne longue. Le rapprochement des taux de rendement des différents produits d'épargne en relation avec la baisse générale des taux d'intérêt sur le marché n'a fait qu'accentuer cette tendance. Enfin, les annonces de relèvements d'impôts se traduisent fréquemment par une augmentation de l'épargne de court terme. Il ne faut pas crier à la perte de vitesse de l'assurance-vie ; qui pèse plus de 1380 milliards d'euros quand l'encours du Livret A et du LDD est de 330 milliards d'euros.

L'assurance-vie est, aujourd'hui, un produit mature avec une montée en puissance des prestations. Il faut noter que le montant des cotisations reste élevé, autour de 10 milliards d'euros par mois.
 

Le livret A finance la construction de logements sociaux tandis que l'assurance-vie constitue une épargne de "longue durée". Quelles sont les conséquences et les risques pour le financement de l'économie ?

La forte collecte du Livret A et du Livret de Développement Durable détourne une partie de l'épargne des entreprises. L'économie française souffre d'un manque d'épargne longue qui contribue à accentuer l'insuffisance en fonds propres de nos entreprises, et en particulier de nos PME. Cette mauvaise allocation de l'épargne coûte cher au pays car nous sommes contraints de transformer de l'épargne court terme en investissements à long terme, qu'ils prennent la forme de logements sociaux ou de participations dans des entreprises.

La liquidité totale du Livret A avec sa garantie de capital a un coût souvent ignoré. Les placements en actions et en obligations d'entreprises devraient être d'autant plus encouragés que les banques réduisent leurs crédits aux entreprises pour des raisons prudentielles, et que les compagnies d'assurances pourraient limiter leur exposition en actions pour les mêmes raisons avec l'application éventuelle de Solvency II. 

La politique fiscale du gouvernement favorise-t-elle certains produits d'épargne plutôt que d'autres ?

Le gouvernement a, avec l'augmentation des plafonds du Livret A et du LDD, favorisé l'épargne réglementée tout en augmentant la fiscalité qui pèse sur les actions et les obligations avec la suppression du prélèvement libératoire pour les intérêts, les dividendes et les plus-values. Avec le passage du forfait social de 8 à 20 %, il a fortement pénalisé l'épargne salariale et certains produits d'épargne retraite comme le PERCO. En  revanche, le Gouvernement n'a pas pour le moment modifié le régime fiscal de l'assurance-vie, ni celui du Plan d’Épargne en Actions ou du Plan d’Épargne Retraite Populaire.
 
Dans un second temps, de manière un peu schizophrène, le gouvernement et le président de la République ont indiqué qu'ils entendaient, dans les prochains mois, favoriser l'épargne en actions dans le prolongement des recommandations du rapport Gallois sur la compétitivité. Il conviendra de suivre dans les prochaines semaines la présentation du rapport sur l'épargne longue de Karine Berger et Dominique Lefebvre.
 
Entre les premières mesures et les déclarations d'intentions, il en résulte, pour le moment, une politique peu lisible, fortement instable qui n'encourage pas les épargnants français à se porter vers des placements long-terme. De plus, les Français ont une aversion naturelle vis-à-vis de tous les placements à risques. Pour modifier réellement les comportements, il faudrait avant de la stabilité et de la simplicité, est-ce des vœux pieux ou des souhaits pour la nouvelle année 2013.
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

02.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

03.

Nous vivons un des hivers les moins froids jamais enregistrés et la cause nous vient droit du... Pôle Nord

04.

Quand une étude britannique révèle que 8 salariés sur 10 dans le monde de l’art et de la culture taisent leurs convictions par peur du "politiquement correct" qui y prévaut

05.

Voyeurisme, une addiction contemporaine : il y a ceux qui filment...et ceux qui regardent

06.

Mort de Kirk Douglas : son fils Michael Douglas sera privé d’héritage… pour la bonne cause

07.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

04.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

05.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

06.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
quesako
- 26/12/2012 - 21:07
Normal, on ne sait pas ce que la gauche réserve à l'As. Vie !
Si ils suppriment le prélèvement forfaitaire, ça peut nous faire basculer dans une tranche d'imposition supérieure. Et comme la rémunération de l'assurance-vie "pépère" n'est pas très élevé, autant financer les logements réservés à la diversité.
laïcité
- 26/12/2012 - 17:18
au profit des logements sociaux !
effectivement c'est la priorité de la gauche-bobo qui veut toujours accueillir toute la misère du monde car les nouveaux arrivants, vite naturalisés, voteront bien sûr socialo, c'est ainsi que les traîtres socialos vont détruire l'identité la culture et les valeurs millénaires de la France tout ça pour avoir plus de chance d'être réélus !
ACL
- 26/12/2012 - 14:11
@sicenetoi
Vous répondez vous même à votre objection : les HLM doivent permettre aux "smicards" d'être décemment logés grâce à la solidarité nationale.
Quant aux autres (et ils sont plus nombreux) les contraindre à demander un HLM, c'est la perversité que je dénonce : créer artificiellement une clientèle pour les politico-cumulards qui ont besoin de se faire réélire alors que leur bilan réel est minable.
Les études (rares et pour cause) réalisées sur la situation des "bailleurs sociaux " permettent d'observer des situations financières que l'on pourrait qualifier de brillante (sauf exception là où la gestion est calamiteuse) et des possibilités d'investissement dans de nouvelles constructions énormes.
Mais , c'est plus simple de gérer une large trésorerie et de se faire des amis dans les banques que de travailler à monter des opérations complexes.