En direct
Best of
Best of du 21 au 27 mars
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Crise du coronavirus : Nicolas Sarkozy, le recours silencieux ?

02.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

03.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

04.

Coronavirus : l’après crise sera violente

05.

Corona, le virus qui rendait les humoristes moins drôles et les célébrités lourdingues

06.

Chloroquine : Didier Raoult revient sur ses travaux, les prouesses réalisées en Chine et sur la situation de la crise sanitaire dans un entretien à Radio Classique

07.

Covid-19 : les images du pape François, seul au Vatican, pour une bénédiction "Urbi et Orbi"

01.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

02.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

03.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

04.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

05.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

06.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

01.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

02.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

03.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

04.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

05.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

06.

Et maintenant voici Emmanuel la - menace - : « on se souviendra de ceux qui n’auront pas été à la hauteur » !

ça vient d'être publié
décryptage > Media
L’art de la punchline

Un 1er avril en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 31 min 51 sec
light > Culture
Impact de l’affaire Matzneff
Jean-Marie Gustave Le Clézio décide de quitter le jury du Prix Renaudot
il y a 1 heure 58 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Boussole" de Mathias Enard : un livre d’une érudition éblouissante

il y a 3 heures 56 min
pépites > International
Bataille de chiffres
Coronavirus : les autorités américaines estiment que la Chine a menti sur le nombre de morts et falsifié les chiffres
il y a 4 heures 37 min
pépites > Economie
Nouvelles demandes
Les Etats-Unis comptabilisent désormais 6,6 millions de chômeurs de plus en une semaine
il y a 6 heures 22 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
La droite réfléchit à sa stratégie de rebond, Valeurs Actuelles l’enfonce (en même temps que les autres); Marine Le Pen surfe sur la colère des réseaux sociaux, le gouvernement balance sur elle; Tracer sans fliquer ?; Tensions sur l’approvisionnement
il y a 7 heures 47 min
pépite vidéo > Politique
Scénarios du déconfinement
Mission d’information : retrouvez l’intégralité de l’audition d’Edouard Philippe et d’Olivier Véran
il y a 8 heures 54 min
décryptage > Défense
Soutien

Covid-19 : la garde nationale aux abonnés absents

il y a 10 heures 21 min
décryptage > Media
Candidats

France Télévisions : la bataille pour la présidence de l’audiovisuel public se lance (timidement)

il y a 10 heures 59 min
décryptage > Economie
Cicatrices

Coronavirus : l’après crise sera violente

il y a 11 heures 31 min
pépites > Terrorisme
Rebondissement
Meurtre de Daniel Pearl : le Pakistan annule la peine de mort d’Omar Sheikh, le citoyen britannique condamné
il y a 1 heure 22 min
light > Science
Découvertes scientifiques
Selon des chercheurs allemands, l'Antarctique était recouvert d'une forêt luxuriante qui abritait des dinosaures
il y a 2 heures 31 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le grand écart, Chronique d’une démocratie fragmentée" de Pascal Perrineau : une analyse en profondeur des revendications et colères sociales

il y a 4 heures 11 min
pépites > Défense
Ennemi invisible
Opération Barkhane : quatre soldats français ont été contaminés par le coronavirus
il y a 5 heures 56 min
pépites > Europe
"Mea Culpa"
Coronavirus : la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, s'excuse auprès de l'Italie
il y a 7 heures 27 min
pépites > Santé
Chiffres inquiétants
Covid-19 : 570 décès auraient déjà été enregistrés dans les Ehpad depuis le début de l'épidémie dans le Grand Est
il y a 8 heures 19 min
décryptage > International
Cavalier seul ?

Pétrole : l’Arabie saoudite contribue à l’effondrement de l’économie mondiale

il y a 10 heures 6 min
décryptage > International
Cité de Dieu

Brésil : les gangs remplacent l’Etat

il y a 10 heures 46 min
décryptage > Société
Confinement

Inquiétudes sur le monde qui vient

il y a 11 heures 13 min
décryptage > Politique
Brouillage sur la ligne

Rhétorique officielle et officieuse au temps du corona

il y a 11 heures 54 min
Débat

La communauté LGBT pionnière du communautarisme

Publié le 22 décembre 2012
La communauté LGBT revendique une forte hétérogénéité, et certains militants affichent une plus grande spécificité identitaire : queer, BDSM, polyamoureux ou polysexuels, transgenres... L’hyper segmentation identitaire est poussée à l’extrême, en découpant, divisant, catégorisant, les individus.
Diplômé en science politique, en économie, finance et en théologie, Christophe Arvis est co-fondateur d’une société de conseil et d’innovation financière en matière de financement des entreprises.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Christophe Arvis
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Diplômé en science politique, en économie, finance et en théologie, Christophe Arvis est co-fondateur d’une société de conseil et d’innovation financière en matière de financement des entreprises.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La communauté LGBT revendique une forte hétérogénéité, et certains militants affichent une plus grande spécificité identitaire : queer, BDSM, polyamoureux ou polysexuels, transgenres... L’hyper segmentation identitaire est poussée à l’extrême, en découpant, divisant, catégorisant, les individus.

 

Alors que les partisans de l’ouverture du mariage pour tous, quelle que soit l’orientation sexuelle, viennent d’arpenter les pavés parisiens, il convient de prendre quelques instants pour observer et analyser de plus près cette curiosité sociologique que représente la « communauté homosexuelle ». Le discours politiquement correct parlera plutôt de communauté LGBT (Lesbien, Gay, Bisexuel et Transsexuel).

 

Loin de rassembler une communauté homogène, la communauté LGBT assume et revendique une forte hétérogénéité des individus qui la composent. Certains militants de cette cause vont plus loin en affichant une plus grande spécificité identitaire : queer, BDSM (Bondage, Discipline, Domination, Sado-masochiste), polyamoureux ou polysexuels, transgenres, etc. On parlera alors de communauté LGBTQBDSMP…la liste peut être très longue. La multiplication des catégories vise en partie à dénoncer la norme sociale considérée comme hétérosexiste, issue d’une domination hétérosexuelle et masculine. Rien que ça.

 

L’hyper segmentation identitaire est poussée jusqu’à l’extrême, en découpant, divisant, catégorisant, les individus selon leurs origines ethniques, leurs pratiques sexuelles. On réduit l’individu à un acte en particulier, à une fraction de lui-même. Chaque particularisme pouvant se subdiviser lui-même en d’autres sous-particularismes.

 

Cette fracturation permet ensuite de construire une cartographie de micro comportements où chacun peut à loisir composer sa propre identité, avec toutes les combinaisons et croisements possibles. Il ne sera pas étonnant de voir demain – quitte à plonger encore davantage dans l’absurde- des groupes revendiqués ou des individus s’affichant comme « femmes lesbiennes noires » ou « hommes blancs polyamoureux fétichistes».

 

Cette mosaïque des micros identités révèle d’abord un culte porté à soi-même dans la moindre de ses spécificités. Le Moi est au centre de tout. Chaque singularité est sujet à glorification.

Dans cette centralité de Moi, peu de place pour l’autre. L’autre réduit à ses particularismes est un amplificateur de cette réduction de soi. L’autre, c’est celui qui découpé en microéléments, inspire selon ses propres particularismes, sympathie ou répulsion.

 

Le milieu LGBT n’est pas ici en cause. Notre société a laissé de côté la recherche du sens commun, des valeurs partagées, du regard sur le mystère et le sens profond de nos vies individuelles et communes, pour plonger à cœur meurtri dans un mirage matérialiste et hédoniste. L’idée selon laquelle l’homme peut se suffire à lui-même, replié sur lui-même, objet et fin de toute chose.

 

Loin d’être à la marge de notre société, la communauté LGBT en reprend tous les travers en les amplifiant. Elle est le miroir grossissant de nos propres comportements individuels, du culte de l’égo et des particularismes, de nos tentations communautaristes poussées à un stade supérieur. En cela, la communauté LGBT fait elle aussi parfois peur à la société, même tolérante, en raison de ce qu’elle révèle de chacun d’entre nous et de l’évolution des rapports sociaux. Elle inquiète par ce qu’elle a de précurseur dans les futurs cloisonnements communautaires, en fonction des origines, de la religion. Elle anticipe également un mode de relation social conflictuel par une forte segmentation culturelle qui augure d’une paix fragile – pour ne pas dire impossible - entre les citoyens.

 

Cette forme de construction sociale est révélatrice d’une marche lente mais certaine vers un communautarisme grandissant, sans complexe, où la moindre spécificité s’érige en socle identitaire. Chaque soubassement identitaire engendre à son tour des revendications, des luttes sociales et politiques pour obtenir des « droits à », des protections, des prébendes, des subventions. Le risque est de voir d’autres groupes sociaux, religieux, régionalistes, marcher sur les pas des militants LGBT, et pousser à l’extrême leurs propres cloisonnements et revendications communautaires.

 

Les pouvoirs politiques se font parfois les complices de cette désintégration sociale. Ainsi le Conseil de la ville de Paris a annoncé en septembre dernier son soutien à la candidature de Paris aux Gay Games (Jeux Olympiques gays) en 2018. Qu’est-ce qui empêchera demain les musulmans, juifs, chinois, africains, ou tout autre groupe ou communauté de créer leurs propres jeux olympiques, bien loin des idéaux originels de ce type d’évènement ?

 

A contre-courant de toutes ces évolutions, la recherche d’un sens commun apparaît comme la seule solution pour, au pire, nous supporter les uns les autres, au mieux chercher ce qui nous rapproche.

 

N’en déplaise aux militants communautaristes, je fais le vœu (pieux) que l’on puisse encore regarder quelqu’un autrement qu’à travers ses étiquettes de lesbienne, bisexuel, noir ou bouddhiste. Dans le cas contraire, notre société poursuivra sa lente décomposition, les liens sociaux seront plus distendus, notre nation deviendra un patchwork de groupes, de tribus antagonistes.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Crise du coronavirus : Nicolas Sarkozy, le recours silencieux ?

02.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

03.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

04.

Coronavirus : l’après crise sera violente

05.

Corona, le virus qui rendait les humoristes moins drôles et les célébrités lourdingues

06.

Chloroquine : Didier Raoult revient sur ses travaux, les prouesses réalisées en Chine et sur la situation de la crise sanitaire dans un entretien à Radio Classique

07.

Covid-19 : les images du pape François, seul au Vatican, pour une bénédiction "Urbi et Orbi"

01.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

02.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

03.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

04.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

05.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

06.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

01.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

02.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

03.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

04.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

05.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

06.

Et maintenant voici Emmanuel la - menace - : « on se souviendra de ceux qui n’auront pas été à la hauteur » !

Commentaires (80)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
VeLiVoS
- 28/12/2012 - 19:52
belou43 - Bouh le menteur, c'est un gros menteur ‼
Ce n'est pas la question que je vous ai posée. Cette question, je vous la répéte :
 
Comment pouvez-vous écrire (25/12/2012-07:03) :
“tu t'offusque contre "le_doux_reveur" qui mentionnerait le cas Outreau comme un "épiphénomènes". En effet, tu as raison, c'est loin d'être un épiphénomène. Ces affaires de pédophilie sont pourtant à mettre à l'actif de gens hétéros”
 
Et, quelques posts après (28/12/2012-11:14) :
“rien ne permet d'affirmer que les coupables sont les prévenus du premier procès, acquittés en appel.”
 
Ainsi, dans l'affaire Outreau, vous confirmez ne pas savoir qui sont les coupables mais il s'agit certainement d'hétérosexuels selon vous. Comprenez que je m'y perds face à tant de subtilité ☺☺ ‼
Ne pourriez-vous pas éclairer ma lanterne ? Quel est ce don d'extra-lucide qui vous permet d'affirmer avec certitude¹ qq-chose que vous ne savez pas².
Comprenez que je n'ai pas cette lucidité, ce don incroyable et que je m'interroge donc sur ce que tout policier scrupuleux pourrait vous envier ‼
 
¹ : "Ces affaires de pédophilie sont pourtant à mettre à l'actif de gens hétéros"
² : "rien ne permet d'affirmer que les coupables sont les prévenus du premier procès"
belou43
- 28/12/2012 - 12:01
@ VeLiVoS
Cette fois ci tu atteins des summums. Tes justifications-explications-démonstrations tournent en rond. Autant de mauvaise foi de ta part.!!!!
Tout ça pour dire: si on ne connait pas les coupables, pourquoi ne serait-ce pas des duos gays et lesbiens qui ont commis le crime?
C'est vrai. Et pourquoi pas le caniche à Tonton?
Si c'est la seule preuve que tu as trouvé pour impliquer des Homosexuels dans des actes de pédophilie...
VeLiVoS
- 28/12/2012 - 11:47
belou43 - Menteur, Bouh, bouh, pas beau, pas crédible du tout ‼
Autre question quoique vous ne répondez déjà clairement à aucune autre de mes questions mais je veux vous montrer le ridicule de vos pseudo "arguments". Vous en êtes arrivé, obligé par mes posts, à écrire que :
"rien ne permet d'affirmer que les coupables sont les prévenus du premier procès, acquittés en appel"
 
OK admettons même si tous vos écrits prouvaient le contraire. Cependant,¹ je ne comprends plus. Pourquoi vous servez-vous de cette affaire Outreau pour démontrer le vice des couples hétérosexuels ? En effet, nous en sommes arrivés à montrer que vous ne savez rien sur cette affaire? Selon vous, il pourrait bien y avoir eu qq-chose parce que les enfants, ça ment pas (merci Rousseau pour la démonstration) mais pourquoi pas, puisque vous en arrivez à dire que vous ne savez pas qui sont les COUPABLES, les actes sexuels ne se seraient pas passés avec des duos gays et lesbiens ?
 
Merci pour la démonstration du combien vous êtes INCROYABLEMENT RIDICULE dans vos raisonnements et finalement PEU FIABLE ‼
 
¹ : et c'était d'ailleurs bien le but de soulever l'affaire Outreau que de dire qu'il s'agissait de couples qui étaient les PRÉVENUS, heu, les COUPABLES pour vous