En direct
Best of
Best of du 28 novembre au 4 décembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

40 ans après son départ vers les profondeurs de l'espace, Voyager continue de découvrir des phénomènes inconnus

02.

Record de cagnotte pour l’EuroMillions : et au fait, voilà ce que font les vrais riches quand ils ont 200 millions devant eux

03.

Rihanna a un nouveau lover rappeur cogneur; Pas con(finé)s : Patrick Bruel & Ary Abittan sont allés à un dîner clandestin, George Clooney a un coiffeur du même genre dans sa vie; Elie Semoun est sûr qu’il n’y a rien entre François Hollande et son ex

04.

Macron en appelle à l’ONU. Et contre qui ? Contre Darmanin et Castex !

05.

Le magazine Time choisit son "enfant de l’année" mais réalise-t-il vraiment ce qu’il fait ?

06.

L'étrange fiasco de la stratégie gouvernementale sur la grippe

07.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

01.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

02.

Record de cagnotte pour l’EuroMillions : et au fait, voilà ce que font les vrais riches quand ils ont 200 millions devant eux

03.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

04.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

05.

Pour une Charte de l'Islam de France : la primauté des lois françaises sur la charia n'est pas négociable

06.

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

01.

Valéry Giscard d’Estaing, le plus grand président de la Ve République après De Gaulle

02.

Loi de Dieu ou loi de la République ? Ce que Jean-Luc Mélenchon feint de ne pas comprendre sur la différence entre l’islam politique et les autres religions

03.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

04.

Socle citoyen : l’Assemblée nationale vote pour l’exploration d’un revenu universel qui ne dit pas son nom mais demeure une très bonne idée

05.

Covid-19 : Et si la première cible à convaincre de l’efficacité du vaccin étaient les médecins et soignants eux-mêmes ?

06.

Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger

ça vient d'être publié
pépite vidéo > France
Les casseurs de sortie
Loi "sécurité globale" : 50.000 manifestants en France, des violences à Paris
il y a 6 heures 41 min
pépite vidéo > France
Vestiges
Sahara : des déchets français radioactifs enfouis sous le sable ?
il y a 13 heures 46 min
pépites > Société
Contrôles au faciès
Après des propos d'Emmanuel Macron, des syndicats de police appellent à l'arrêt des contrôles d'identité
il y a 14 heures 8 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Art Nouveau" : un architecte visionnaire à Budapest juste avant les heures sombres de la guerre de 1914. Un roman dense, bien écrit mais un peu décevant

il y a 14 heures 35 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le métier de mourir", Prix Renaudot des Lycéens 2020 : le roman inoubliable d'une histoire vraie

il y a 14 heures 41 min
pépites > International
Désengagement
Somalie : la "majorité" des troupes américaines vont se retirer, annonce le Pentagone
il y a 15 heures 13 min
pépites > Société
Droit à l'enfant
L'Assemblée nationale assouplit les conditions d'adoption
il y a 16 heures 16 min
décryptage > Media
L’innocence plus forte que la sagesse ?

Le magazine Time choisit son "enfant de l’année" mais réalise-t-il vraiment ce qu’il fait ?

il y a 17 heures 32 min
décryptage > Politique
Rien de nouveau

Emmanuel Macron chez Brut : le message, c’est le médium

il y a 17 heures 54 min
décryptage > High-tech
Deux poids, deux mesures

Des documents internes montrent que Facebook souhaite modérer les discours de haine contre les Noirs de manière plus agressive que les commentaires anti-blancs : gestion fine d'une réalité complexe ou délire d'apprentis-sorciers woke ?

il y a 18 heures 11 min
pépites > Justice
Justice
Attentat de la rue des Rosiers : le suspect extradé de Norvège mis en examen et écroué
il y a 12 heures 43 min
pépite vidéo > International
My heart will go on
Une entreprise américaine veut proposer des visites touristiques sous-marines du "Titanic"
il y a 13 heures 58 min
pépites > Politique
Elections
Régionales : la candidature de Jean-Michel Blanquer en Ile-de-France se précise
il y a 14 heures 17 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Retour à Martha’s Vineyard" : Trois vieux amis tentent de retrouver la magie du passé. Un beau récit romanesque et nostalgique

il y a 14 heures 39 min
light > Media
Sujet sensible
Royaume-Uni : Netflix accusé de "troller la famille royale" en promouvant un documentaire "mensonger" sur le mariage de Diana et Charles
il y a 14 heures 53 min
pépites > Europe
No deal
Brexit : "les conditions d'un accord ne sont pas réunies", notent les négociateurs
il y a 15 heures 36 min
décryptage > Science
La vérité est ailleurs

40 ans après son départ vers les profondeurs de l'espace, Voyager continue de découvrir des phénomènes inconnus

il y a 17 heures 22 min
décryptage > Santé
Pénurie

L'étrange fiasco de la stratégie gouvernementale sur la grippe

il y a 17 heures 45 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Consommation, Black Friday : adieu le bio, local ou circuit court, 3 Français sur 4 vont regarder d’abord le prix

il y a 18 heures 4 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Rihanna a un nouveau lover rappeur cogneur; Pas con(finé)s : Patrick Bruel & Ary Abittan sont allés à un dîner clandestin, George Clooney a un coiffeur du même genre dans sa vie; Elie Semoun est sûr qu’il n’y a rien entre François Hollande et son ex
il y a 18 heures 17 min
© Reuters
De plus en plus d'Américains appartenant à des groupes néo-nazis rejoignent l'armée des Etats-Unis.
© Reuters
De plus en plus d'Américains appartenant à des groupes néo-nazis rejoignent l'armée des Etats-Unis.
Ennemi intérieur

L'armée américaine infiltrée par des néo-nazis et des membres de gangs

Publié le 05 janvier 2013
Le livre "Irregular Army" de Matt Kennard évoque une armée américaine dans laquelle les néo-nazis s'infiltrent sans difficulté depuis que le manque d'hommes a poussé les recruteurs à revoir à la baisse leurs critères de sélection.
Atlantico.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédaction Atlantico
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le livre "Irregular Army" de Matt Kennard évoque une armée américaine dans laquelle les néo-nazis s'infiltrent sans difficulté depuis que le manque d'hommes a poussé les recruteurs à revoir à la baisse leurs critères de sélection.

Des néo-nazis dans l’armée américaine ? Cela semble impossible… C’est pourtant bien le cas. D’ailleurs, si des néo-nazis ont intégré l’armée, les membres de gangs américains rejoignent également ses rangs. C’est en tout cas ce qu’affirme Matt Kennard dans son livre Irregular Army : How the US Military recruited Neo-Nazis, gang members, and criminals to fight the war on terror ("Comment l'armée américaine a recruté des néo-nazis, des membres de gangs, et des criminels pour combattre dans la guerre contre le terrorisme"). La présence de ces personnes pour le moins peu recommandables au sein des forces américaines s’explique par la difficulté des recruteurs à trouver de nouveaux soldats.

Depuis maintenant plus d’une dizaine d’années, les métiers de l’armée n’attirent plus les citoyens américains, et pour cause. La guerre contre le terrorisme n’a pas vraiment été soutenue par les Américains, puisque seul deux tiers des citoyens estiment en effet qu’elle était nécessaire. Or les guerres menées par l’Administration Bush en Afghanistan et en Irak ont été très demandeuses d’hommes. Le problème : seul un Américain sur trois satisfaisait aux critères physiques et mentaux de recrutement de l'armée selon les standards opérés avant les attentats du 11 septembre. Autant dire que les recruteurs ont dû baisser leurs critères de sélection. Et les néo-nazis de pouvoir venir grossir les rangs de l’armée américaine.

Les néo-nazis, qui aiment se battre et se plier à une discipline stricte, se fondent ainsi particulièrement bien au sein de l'armée comme l’explique Matt Kennard. Beaucoup de groupes néo-nazis encouragent d’ailleurs même leurs membres à s'engager afin d'améliorer leurs techniques de combat et le maniement d'armes avant une éventuelle "guerre raciale".

Et même une fois qu’ils ont intégré l’armée, ces soldats néo-nazis ne cachent pas leurs idées. C’est notamment le cas de Forrest Fogarty qui a assuré à l’écrivain américain se battre au moins deux fois par mois avec d’autres soldats rien que parce qu’il est nazi. "Je suis complètement ouvert là-dessus", explique-t-il ainsi, ajoutant que lorsqu’il servait à Bagdad, "les gens savaient [qu’il était nazi], même les personnes haut placées". L’ancienne petite amie de Forrest Fogarty avait d’ailleurs envoyé à l’armée des photos de lui à des réunions du groupe National Alliance, l’une des plus importantes organisations néo-nazies aux Etats-Unis. Et lors d’une de ses permissions, Forrest Fogarty s’est même rendu à Dresden en Allemagne pour donner un concert devant 2 500 skinheads, tous frais payés par l’armée donc. Mais rien, l’armée n’a rien fait si ce n’est convoquer le soldat Fogarty devant un comité où sa seule défense a été de dire que son ex-petite amie n’était qu’une "connasse rancunière". Cela a suffit à l’armée qui a laissé Forrest Fogarty continuer de servir. Son cas est loin d’être isolé.

S’il est difficile de quantifier le nombre de néo-nazis au sein de l’armée américaine étant donné que les militaires les mettent dans le même sac que les membres de gangs, les associations pour la suprématie des blancs donnent leurs propres chiffres. Ainsi, le National Socialist Movement assure que 190 de ses membres ont intégré l’armée quand le groupe White Revolution en revendique 12. Quant au FBI, il a indiqué que 203 vétérans avaient provoqué des incidents liés à une idéologie néo-nazie. Les recruteurs font donc désormais preuve d’un vrai laxisme. Quand ils avaient pour ordre de refuser l'entrée à des Américains arborant par exemple le tatouage d'un groupe ou d'une association potentiellement dangereuse, les difficultés à trouver de nouveaux soldats pour la guerre en Irak les ont poussés à regarder de l'autre côté, à ignorer certains détails.

Matt Kennard  explique ainsi que les accusations contre les néo-nazis sont rarement prises au sérieux par le centre d'enquête de l'armée américaine. D'ailleurs, le nombre de renvois de soldats pour mauvaise conduite a baissé de façon considérable entre 1998 et 2006 de 2 560 à 1 435. Des normes laxistes qui ont également facilité l'entrée de personnes appartenant à divers gangs américains. Le sergent Jeffrey Stoleson, cite par Matt Kennard, estime même que les membres de gangs composent jusqu'à 10% du nombre total de soldats et se trouvent à tous les niveaux de l'armée. Et gare à ceux qui dénoncent des comportements douteux de ces nouveaux soldats, ils sont généralement mis de côté et qualifiés de "balance".

Matt Kennard explique par ailleurs que cette baisse des standards de recrutement de l'armée a exacerbé les défauts d'une institution pourtant déjà bien mise à mal. Ainsi, il n'y a que 500 psychologues pour une armée composée de plus d'un million de personnes. Or, selon les études, les soldats américains sont bien plus affectés par des troubles de stress post-traumatiques, qui désignent des troubles anxieux sévères qui se manifestent à la suite d'une expérience vécue comme traumatisante, que les soldats européens par exemple. Ainsi, le taux de soldats américains affectés par le syndrome de stress post-traumatique atteint 30% quand celui des Britanniques qui se sont battus en Irak s'élève à 4%, et celui des Allemands ayant servi en Afghanistan à 2%.

L'entrée de membres de gangs et de néo-nazis dans l'armée n'est pas le seul problème. Le taux de femmes soldats violées a grimpé en flèche. Une femme servant dans l'armée a en effet plus de chance d'être violée par un autre soldat que d'être tuée par un coup de feu ennemi comme l'a montré le film documentaire La Guerre invisible. Autant dire que l'armée américaine a une nouvelle guerre à mener. Cette fois, c'est un ennemi intérieur qu'elle doit combattre, un ennemi qu’elle a elle-même laissé entrer.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (38)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
eheime
- 06/01/2013 - 01:22
@ ntzsch
Des arguments ??
Non ?

Si c'est pour insulter sans justifier vos propos, retournez jouer aux billes
alsatian in oklahoma
- 05/01/2013 - 18:47
NTZSCH
dans Spirou mon pote!... Au lieu de se moquer par un semblant d'intelectuelism, peus-tu me montrer une contre-analyse?
perceval
- 05/01/2013 - 17:01
Article pour ceux qui ne savent pas lire!!
Est-ce que je sais lire? Si je ne me trompe pas et si j'ai bien lu, on y écrit (dans cet article) que 2 à 300 nazis et associés ont rejoint l'armée US. Plus loin on affirme que cette armée compte plus de 1 Million de personnes! Le rapprochement de ces 2 chiffres montre bien (je plaisante!) que cette armée est totalement, complètement, phagocytée par les nazis qui, probablement, y font la loi!! On peut sans risque penser que dans cette armée il y a, au moins, autant de soldats à tendance gauchiste, l'armée US une armée communiste??