En direct
Best of
Best of du 7 au 13 septembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

02.

Brexit : petit rappel des prédictions apocalyptiques prédites au Royaume-Uni lorsqu’il choisit de garder la Livre sterling plutôt que d’adopter l’Euro

03.

Un oiseau attaque et tue un cycliste

04.

Maladies cardio-vasculaires : l’étude scientifique qui a piégé une bonne partie de la presse

05.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

06.

Manuel Valls danse sur une chanson des Gipsy Kings à son mariage

07.

Un CRS frappe violemment un Gilet Jaune

01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

03.

Retraites : ces trois questions pièges souvent oubliées des grands discours

04.

Laeticia Hallyday aurait retrouvé l’amour

05.

Les avantages et les bienfaits d'une éducation conservatrice pour nos enfants face à la faillite éducative contemporaine

06.

Les gènes du gaucher ont été découverts et voilà pourquoi c’est une découverte aux conséquences pratiques importantes

01.

Patatras : l’étude phare qui niait l’existence de notre libre arbitre à son tour remise en question

02.

Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre

03.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

04.

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

05.

PMA / GPA : la guerre idéologique est-elle perdue ?

06.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

ça vient d'être publié
pépites > Europe
Brexit
Il pourrait y avoir une alternative au "backstop" pour Boris Johnson
il y a 3 heures 51 min
décryptage > International
élections israéliennes

Ces noeuds gordiens que devra trancher le système politique israélien après l’échec de Benjamin Netanyahu

il y a 4 heures 26 min
light > Justice
Mystérieuse affaire
Ils abandonnent leur fille adoptive et déménagent au Canada
il y a 4 heures 55 min
décryptage > Justice
Enquête virage

Viol des hommes : cette indéniable réalité, encore trop peu considérée

il y a 6 heures 18 min
décryptage > Economie
projet d'innovation

Les banques et les assurances vont dégager 5 milliards d'euros d’investissement pour les start-up

il y a 8 heures 5 min
pépites > France
Une nouvelle grogne des Gilets jaunes ?
Un possible retour de la taxe carbone est envisagé
il y a 10 heures 4 min
décryptage > Société
Tribune

Quelques bonnes raisons de promouvoir le travail post retraite

il y a 11 heures 43 min
décryptage > Politique
unification des forces ?

Rencontre Macron-Conte en Italie : mais à quoi peuvent aboutir les discussions entre partis attrape-tout ?

il y a 12 heures 2 min
décryptage > Economie
un non-dit dans ses déclarations

Politique fiscale : ce que la France pourrait faire pour répondre aux appels du pays de Mario Draghi

il y a 12 heures 29 min
décryptage > High-tech
navigateur internet

Faut-il faire confiance aux promesses de protection accrue de la vie privée faites par Firefox ?

il y a 12 heures 55 min
pépite vidéo > Insolite
record
Une américaine traverse la Manche à la nage quatre fois d'affilée
il y a 4 heures 9 min
light > Santé
santé publique
L'Etat de New York interdit les cigarettes électroniques aromatisées
il y a 4 heures 37 min
pépites > Religion
sondage
L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France
il y a 6 heures 18 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"LECTURES D'ETE": "Catamount, la Justice des Corbeaux" de Benjamin Blasco-Martinez

il y a 7 heures 55 min
chocs culturels
Une loi interdisant de manger des chiens est bloquée au Royaume-Uni
il y a 9 heures 45 min
pépite vidéo > Environnement
climat
Greta Thunberg rencontre Barack Obama
il y a 10 heures 41 min
décryptage > Style de vie
Wikiagri

Envie de vous calmer ? Après les bars à chat, la ferme aux chameaux

il y a 11 heures 54 min
décryptage > Société
immigration

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

il y a 12 heures 17 min
décryptage > Santé
mortalité

Maladies cardio-vasculaires : l’étude scientifique qui a piégé une bonne partie de la presse

il y a 12 heures 37 min
décryptage > Style de vie
C’est arrivé près de chez vous

Le pays champion du monde en termes de durabilité alimentaire est…

il y a 13 heures 16 min
Quitte ou double ?

La démographie, ce facteur si souvent oublié : les pays en voie de développement, moteurs ou dangers pour la croissance mondiale ?

Publié le 17 décembre 2012
Si la démographie des pays du Sud favorise leur économie, à terme, avec l'arrivée de nombreux actifs à la retraite, cet avantage pourrait bien peser sur la croissance.
Gilles Pison est directeur de recherches à l’Institut national d’études démographiques. Il est notamment l'auteur d'Atlas de la population mondiale – Faut-il craindre la croissance démographique et le vieillissement ? (Éditions Autrement , 2009)
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Gilles Pison
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Gilles Pison est directeur de recherches à l’Institut national d’études démographiques. Il est notamment l'auteur d'Atlas de la population mondiale – Faut-il craindre la croissance démographique et le vieillissement ? (Éditions Autrement , 2009)
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Si la démographie des pays du Sud favorise leur économie, à terme, avec l'arrivée de nombreux actifs à la retraite, cet avantage pourrait bien peser sur la croissance.

Atlantico : Les pays du tiers-monde enregistrent un net progrès dans l'augmentation de l'espérance de vie. Comment cela s'explique t-il ?

La durée de vie s’allonge effectivement dans les pays du Sud. En 60 ans, entre 1950 et 2010, l’espérance de vie est passée d’environ 40 ans en Afrique et en Asie à 57 ans dans le premier continent et 70 ans dans le second. Au cours de la même période, elle est passée de 50 ans à près de 75 ans en Amérique latine.

L’allongement de la vie dans les pays du Sud a tenu jusqu’ici principalement à la baisse de la mortalité des enfants. Moins de cinq nouveau-nés sur cent meurent aujourd’hui avant d’atteindre leur cinquième anniversaire en Asie ou en Amérique latine, alors que c’était le cas de près de la moitié d’entre eux dans la première moitié du XXe siècle. Ce progrès tient au recul des maladies infectieuses principales causes de décès chez les enfants, grâce aux vaccinations et à un meilleur accès aux soins. Malgré des progrès récemment, l’Afrique sub-saharienne reste à la traîne avec encore un nouveau-né sur dix mourant avant d’atteindre l’âge de cinq ans, les enfants n’y étant notamment pas tous vaccinés.

Dans beaucoup de pays du Sud, la mortalité des enfants est suffisamment basse pour que son évolution future n’ait plus guère d’influence sur l’espérance de vie. Celle-ci ne pourra continuer à progresser que grâce à une baisse de la mortalité chez les adultes et les personnes âgées. Pour y arriver ces pays affrontent deux défis : le premier est la montée des maladies dites de «civilisation » chez les adultes - cancers, maladies vasculaires, diabète – liée à la diffusion de comportements nocifs pour la santé, comme le tabagisme, l’alcoolisme, la sédentarité, sans compter la hausse des accidents de la route. Les maladies infectieuses représentent un second défi : non seulement elles sont loin d’avoir totalement disparues dans ces pays, mais certaines, qui avaient régressé, ont repris de l’importance, comme le paludisme ou la tuberculose, tandis que d’autres sont nouvellement apparues, comme le sida.

Quelles évolutions économiques peuvent découler de ce phénomène ?

La première conséquence de la baisse de la mortalité est le plus que triplement de la population des pays du Sud depuis 60 ans, passée de 1,7 milliard d’habitants en 1950 à 5,7 milliards en 2010 (sur un total mondial de 7 milliards). Si leur population continue d’augmenter, la croissance démographique y décélère cependant : ayant atteint un maximum de plus de 2,6 % par an il y a cinquante ans, elle a diminué de moitié depuis (1,3 % en 2010) et devrait continuer de baisser. Cette décélération de la croissance tient à la diminution de la fécondité, 2,6 enfants en moyenne par femme aujourd’hui dans les pays du Sud, contre près de deux fois et demi plus (6 enfants) en 1950. La fécondité devrait continuer de baisser dans les prochaines années, la famille de petite taille étant en passe de devenir la norme partout.

L’allongement de la vie et la diminution de la taille des familles, changements que les démographes appellent « transition démographique », ont pour conséquence un vieillissement de la population. Il s’est pour l’instant effectué « par le bas » : dans la plupart des pays du Sud, la chute de la fécondité a fortement réduit la part des jeunes sans que la part des personnes âgées n’ait pour l’instant beaucoup augmenté. La part de la population d’âge actif n’a par conséquent jamais été aussi élevée. En Chine par exemple, la tranche des 20-65 ans, qui ne représentait que 45 % de la population en 1970, a beaucoup augmenté depuis et en représente aujourd’hui plus de 65 %. Cette situation explique en partie la croissance économique très rapide d’un certain nombre de pays d’Asie, d’Amérique latine et d’Afrique du Nord au cours des dernières années, ceux-ci ayant saisi cette opportunité démographique pour se développer économiquement.

Le vieillissement démographique de ces pays n’est-il pas donc une menace à terme ?

Cette situation démographique favorable économiquement ne va effectivement pas durer. Le moment viendra où ces actifs très nombreux arriveront à la retraite, augmentant considérablement le poids de la population âgée. Certains pays concernés, où la fécondité a baissé nettement en dessous du seuil de remplacement des générations (2,1 enfants par femme), commencent d’ailleurs à réaliser l’ampleur des difficultés à venir et cherchent à relancer leur natalité. 

Le défi est d’autant plus grand pour les pays du Sud que le vieillissement démographique va s’y effectuer beaucoup plus rapidement qu’au Nord. En Chine, par exemple, la proportion de personnes âgées de 65 ans ou plus devrait mettre 25 ans pour passer de 7 % à 14 % alors que le même doublement a pris plus de cent ans en France. La transition démographique à l’origine du vieillissement y a en effet été beaucoup plus rapide. Il a fallu seulement 40 ans en Chine pour que la mortalité infantile passe de 200 pour mille à 30 pour mille (de 1950 à 1990), alors que la même diminution a pris plus de 150 ans en France (de 1800 à 1958). Il a fallu seulement 12 ans en Chine pour que la fécondité baisse de moitié, passant de 5 à 2,5 enfants par femme (de 1972 à 1984), alors que la même évolution a pris un siècle et demi en France (de 1760 à 1910). Le même phénomène de vieillissement rapide est en germe dans l’ensemble des pays du Sud pour les mêmes raisons, certains devant le connaître encore plus rapidement que la Chine : l’Iran, où la proportion des 65 ans ou plus devrait passer de 7 % à 14 % en 20 ans, le Vietnam et la Syrie, où elle devrait le faire en 17 ans.

La solidarité familiale s’érode dans ces pays sans qu’une solidarité collective sous forme de systèmes de retraite ne soit là pour prendre le relais. Elle reste à inventer si l’on veut éviter que les adultes d’aujourd’hui, qui sont appelés à vivre plus longtemps que leurs aînés, ne finissent leur vie dans la misère quand ils seront âgés. La question d’une solidarité entre les générations à l’échelle internationale devra sans doute être posée à terme.

Propos recueillis par Théophile Sourdille

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

02.

Brexit : petit rappel des prédictions apocalyptiques prédites au Royaume-Uni lorsqu’il choisit de garder la Livre sterling plutôt que d’adopter l’Euro

03.

Un oiseau attaque et tue un cycliste

04.

Maladies cardio-vasculaires : l’étude scientifique qui a piégé une bonne partie de la presse

05.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

06.

Manuel Valls danse sur une chanson des Gipsy Kings à son mariage

07.

Un CRS frappe violemment un Gilet Jaune

01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

03.

Retraites : ces trois questions pièges souvent oubliées des grands discours

04.

Laeticia Hallyday aurait retrouvé l’amour

05.

Les avantages et les bienfaits d'une éducation conservatrice pour nos enfants face à la faillite éducative contemporaine

06.

Les gènes du gaucher ont été découverts et voilà pourquoi c’est une découverte aux conséquences pratiques importantes

01.

Patatras : l’étude phare qui niait l’existence de notre libre arbitre à son tour remise en question

02.

Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre

03.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

04.

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

05.

PMA / GPA : la guerre idéologique est-elle perdue ?

06.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Pas d'autres commentaires