En direct
Best of
Best of du 11 au 17 janvier
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

02.

Le taux du Livret A à 0,5% : une règle nouvelle sans « coup de pouce » ? Qu’aurait donné l’ancienne ?

03.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

04.

La bombe démographique européenne : à partir de 2021, la population diminuera

05.

Laeticia Hallyday agressée dans une rue de Paris parce que "trop riche" ; 150 000 € la semaine, Gims ne skie pas comme un pauvre ; Keanu Reeves montre ses fesses en Californie ; Adèle n'en a plus à montrer ; Céline Dion bénit la fiancée de René-Charles

06.

Quand les justiciers progressistes prennent leur propre caricature au sérieux : l’étude du cas Rokhaya Diallo

07.

Ce que “l’amitié” entre Donald Trump et Bernard Arnault révèle de la manière dont l’Europe a échappé au pire de la guerre commerciale. Sans que rien ne soit gagné...

01.

USA : première chasse au bison depuis 100 ans

01.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

02.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

03.

Arretmaladie.fr permet d’obtenir un arrêt maladie en 3 minutes sur internet mais déclenche la colère de la sécurité sociale. Sauf que...

04.

Epidémie de gastro-entérites : tout ce qu’il faut savoir pour éviter d’attraper le norovirus

05.

Chine : un virus mystérieux inquiète les autorités chinoises. Et désormais l'OMS

06.

La bombe démographique européenne : à partir de 2021, la population diminuera

01.

Ce boulevard qui devrait s’ouvrir au RN… mais ne s’ouvre pas tant que ça

02.

"Des profondeurs de nos cœurs" : un livre qui ébranle l'Eglise

03.

Jeanne Balibar (« Les Misérables ») veut qu'on enseigne les mathématiques en arabe !

04.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

05.

LR : le tigre de papier

06.

« Voulez-vous que l'air soit plus pur ? » : le référendum que Macron ne peut pas perdre !

ça vient d'être publié
light > Politique
Une nouvelle vie
Royaume-Uni : le prince Harry et son épouse Meghan Markle renoncent à leur titre d'altesse royale
il y a 1 heure 19 min
pépites > Politique
Numéro 1
Municipales 2020, Paris : Anne Hidalgo prend la première place
il y a 4 heures 43 min
décryptage > Tribunes
De nouveaux enjeux

Les étranges voeux d’Emmanuel Macron pour l’environnement en 2020

il y a 6 heures 53 min
décryptage > Economie
Un constructeur qui tient la route

Baisse des ventes mondiales d’automobiles : comment Renault est parvenu à limiter la casse même sans Carlos Ghosn

il y a 7 heures 37 min
décryptage > Politique
On a besoin de lui !

M'jid el Guerrab (plus connu sous le sobriquet de "l'homme au casque") va-t-il reprendre du service auprès de Ségolène Royal ?

il y a 7 heures 39 min
décryptage > International
Contre-intuitif

Pourquoi, contrairement aux apparences, l'Iran a gagné face aux Etats-Unis

il y a 7 heures 41 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Système de santé en France : les dérives de la gestion administrative et du manque d’engagement et de courage du pouvoir politique

il y a 7 heures 42 min
décryptage > Social
Bonnes feuilles

Paris brûle-t-il ? : les Gilets jaunes face au "mépris" d’Emmanuel Macron

il y a 7 heures 43 min
décryptage > Politique
Etre pris la main dans le sac

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

il y a 8 heures 23 min
décryptage > Politique
La factrice sonne toujours deux fois

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

il y a 9 heures 7 min
pépites > Politique
"10, 9, 8... boum"
Donald Trump raconte l'élimination du général Qassem Soleimani par les forces américaines
il y a 2 heures 14 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Proxima Centauri c : y a-t-il une superterre à 4,2 années-lumière du Soleil ? ; Bételgeuse : sa baisse de luminosité décryptée par Sylvie Vauclair
il y a 6 heures 10 min
décryptage > International
Fiche de lecture

Goliath : le livre choc sur la manière dont les citoyens occidentaux ont organisé la dangereuse impuissance des démocraties (et la surpuissance des géants du web)

il y a 7 heures 35 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Daniel Pennac, rêveur sacré

il y a 7 heures 38 min
décryptage > International
Disparition passée inaperçue

Avec la mort du sultan d'Oman, quel avenir pour la diplomatie conciliatrice au Moyen-Orient ?

il y a 7 heures 40 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Attentat de Charlie Hebdo, entraves à la laïcité : vers le rétablissement du délit de blasphème ?

il y a 7 heures 41 min
décryptage > Religion
Bonnes feuilles

Comment le dieu social s’est installé dans l’inconscient des musulmans

il y a 7 heures 42 min
décryptage > Religion
Au nom de l'islam

Malik Bezouh : « Le fondamentalisme musulman ne sera pas défait à coups de proclamation de morale creuses »

il y a 8 heures 2 min
décryptage > Economie
Une bromance

Ce que “l’amitié” entre Donald Trump et Bernard Arnault révèle de la manière dont l’Europe a échappé au pire de la guerre commerciale. Sans que rien ne soit gagné...

il y a 8 heures 42 min
décryptage > Economie
La démocratie

Matt Stoller : « Nombre d’institutions mondiales, à commencer par l’Union européenne, sont dominées par des gens qui n’aiment pas la démocratie »

il y a 9 heures 11 min
Laxisme judiciaire

Politique pénale : "Christiane Taubira s'est engagée dans une voie dangereuse pour la sécurité des Français".

Publié le 17 décembre 2012
L'Institut pour la Justice organise un grand colloque international à la Sorbonne les 13 et 14 décembre sur le thème : "Une Justice pénale rénovée fondée sur la criminologie moderne". L'occasion pour Alexandre Giuglaris, délégué général adjoint de l'association de dresser un bilan des huit premiers mois de Christiane Taubira au ministère de la justice.
Alexandre Giuglaris est délégué-général de l’Institut pour la Justice. 
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alexandre Giuglaris
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alexandre Giuglaris est délégué-général de l’Institut pour la Justice. 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'Institut pour la Justice organise un grand colloque international à la Sorbonne les 13 et 14 décembre sur le thème : "Une Justice pénale rénovée fondée sur la criminologie moderne". L'occasion pour Alexandre Giuglaris, délégué général adjoint de l'association de dresser un bilan des huit premiers mois de Christiane Taubira au ministère de la justice.

L'Institut pour la Justice organise un grand colloque international à la Sorbonne les 13 et 14 décembre sur le thème, "Une Justice pénale rénovée fondée sur la criminologie moderne". Pourquoi avoir  organisé ce colloque ? Quels seront les principaux thèmes abordés durant les débats ?

Alexandre Giuglaris : Les questions de sécurité et de justice sont au cœur de l'actualité. Il est important de prendre du recul pour analyser avec sérénité les dysfonctionnement ou les problèmes de la justice. Tous les sujets seront ainsi abordés : application des peines,  procédure pénale, droit des victimes, évaluation de la dangerosité ou encore apport de la criminologie. C'est un peu aussi la contre-conférence de consensus qu'organise la Garde des Sceaux pour permettre à chacun de s'exprimer.

La justice pénale fonctionne-t-elle efficacement  aujourd’hui ? Est-elle trop indulgente vis-à-vis des récidivistes ?

Les difficultés de la justice pénale sont nombreuses et connues. Les récidivistes sont insuffisamment sanctionnés car la difficulté principale réside dans le manque de places de prison qui conduit tout le système pénal à des expédients ou des alternatives aux conséquences négatives.

Un durcissement des peines est-il nécessaire ?  

Mais que l'on applique déjà réellement les peines prononcées et l'on pourra alors s'intéresser à un durcissement des peines. 80 000 peines de prison ferme sont en attente d'exécution et ce stock n'est pas récent mais se renouvelle chaque année. La cause là encore est le déficit de places de prison qui ne permet pas l'exécution rapide et nécessaire des peines.

Mme Taubira a confirmé qu'elle allait restreindre l'usage "des peines planchers", instaurées en 2007 pour les récidivistes. Cette décision va-t-elle dans le bon sens ?

L'Institut pour la Justice regrette cette décision qui envoie un message de laxisme car il s agissait de punir plus sévèrement les délinquants récidivistes. Un récidiviste est un délinquant à qui la société a donné une deuxième chance et qui a à nouveau trahi cette confiance. Le droit à la sûreté reconnu constitutionnellement doit alors pleinement s appliquer.

Plus largement, comment jugez-vous les premiers pas de la nouvelle Garde des Sceaux Christiane Taubira ?  

Après plus de 8 mois de présence à la Chancellerie, nous regrettons que Mme Taubira se soit engagée dans une voie qui nous paraît dangereuse pour la sécurité des Français. Suppression des peines plancher, de la rétention de sûreté, des tribunaux correctionnels pour mineurs récidivistes et discours répétés sur les supposés effets négatifs de la prison. Tout cela crée un climat d'impunité et une politique pénale dont la priorité ne semble plus être la protection des citoyens.

Existe-t-il une différence de regard sur la politique pénale entre le ministre de l’Intérieur et la ministre de la Justice ?

C'est une question qui se pose face à la fermeté affichée par le ministre de l’Intérieur... Mais la politique pénale est du ressort de Mme Taubira donc c'est au président de la République de trancher. 

Certains observateurs reprochent à l’Institut pour la Justice de défendre une "idéologie sécuritaire". Que leur répondez-vous ?

C'est le type même de mots que l'on lance lorsque l'on a rien à répondre aux propositions qui sont celles de l’Institut pour la Justice. Comme avec ce colloque international, nous préférons nous concentrer sur le débat d’idées.

Propos recueillis par Alexandre Devecchio

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

02.

Le taux du Livret A à 0,5% : une règle nouvelle sans « coup de pouce » ? Qu’aurait donné l’ancienne ?

03.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

04.

La bombe démographique européenne : à partir de 2021, la population diminuera

05.

Laeticia Hallyday agressée dans une rue de Paris parce que "trop riche" ; 150 000 € la semaine, Gims ne skie pas comme un pauvre ; Keanu Reeves montre ses fesses en Californie ; Adèle n'en a plus à montrer ; Céline Dion bénit la fiancée de René-Charles

06.

Quand les justiciers progressistes prennent leur propre caricature au sérieux : l’étude du cas Rokhaya Diallo

07.

Ce que “l’amitié” entre Donald Trump et Bernard Arnault révèle de la manière dont l’Europe a échappé au pire de la guerre commerciale. Sans que rien ne soit gagné...

01.

USA : première chasse au bison depuis 100 ans

01.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

02.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

03.

Arretmaladie.fr permet d’obtenir un arrêt maladie en 3 minutes sur internet mais déclenche la colère de la sécurité sociale. Sauf que...

04.

Epidémie de gastro-entérites : tout ce qu’il faut savoir pour éviter d’attraper le norovirus

05.

Chine : un virus mystérieux inquiète les autorités chinoises. Et désormais l'OMS

06.

La bombe démographique européenne : à partir de 2021, la population diminuera

01.

Ce boulevard qui devrait s’ouvrir au RN… mais ne s’ouvre pas tant que ça

02.

"Des profondeurs de nos cœurs" : un livre qui ébranle l'Eglise

03.

Jeanne Balibar (« Les Misérables ») veut qu'on enseigne les mathématiques en arabe !

04.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

05.

LR : le tigre de papier

06.

« Voulez-vous que l'air soit plus pur ? » : le référendum que Macron ne peut pas perdre !

Commentaires (24)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Grwfsywash
- 15/12/2012 - 15:11
@ golvan - 15/12/2012 - 11:32
Je crois qu'il y a du vrai dans votre propos. Rendez-vous compte, aujourd'hui il y en a même qui se font élire députés, sénateurs, ou se retrouvent chefs de partis!
Grwfsywash
- 15/12/2012 - 15:08
Diagnostic
En ce qui concerne Laurentso, je ne détecte pas de parano, ni même de l'hystérie.
Personnellement, je le trouve affecté par un trouble bipolaire ou un syndrome de la Tourette...
golvan
- 15/12/2012 - 11:32
L'Histoire étant un éternel
L'Histoire étant un éternel recommencement, on va bientôt redécouvrir les raisons qui ont fait ouvrir des bagnes il y a bien longtemps.
Ils ont été traités d'inhumains dans les années 20, puis progressivement supprimés, et Jean Valjean leur avait fait beaucoup de tort. On sait pourtant qu'on y était pas envoyé pour avoir chipé un morceau de pain.
Le bannissement était considéré comme normal lorsque des criminels, par leur obstination à répéter leurs méfaits, apportaient la preuve qu'ils étaient incapables de partage le même espace que les gens qui respectaient la loi. On les expédiaient alors dans un bagne d'où ils ressortaient (ou pas) bien des années plus tard, en général détruits et complètement inoffensifs.
Ca présentait au moins l'avantage de l'efficacité. Actuellement, en France, l'espace public est saturé de délinquants à perpétuité, qui entrent et sortent de prison sans aucune possibilité ou volonté de rentrer dans l'économie légale.
Bien sûr évoquer l'avantage éventuel d'une formule à laquelle on a renoncé au nom de la dignité humaine ne peut être que mal vu même si la notion de dignité humaine est en totale régression dans nos sociétés.