En direct
Best of
Best of du 28 novembre au 4 décembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

02.

Record de cagnotte pour l’EuroMillions : et au fait, voilà ce que font les vrais riches quand ils ont 200 millions devant eux

03.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

04.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

05.

Pour une Charte de l'Islam de France : la primauté des lois françaises sur la charia n'est pas négociable

06.

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

01.

Valéry Giscard d’Estaing, le plus grand président de la Ve République après De Gaulle

02.

Loi de Dieu ou loi de la République ? Ce que Jean-Luc Mélenchon feint de ne pas comprendre sur la différence entre l’islam politique et les autres religions

03.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

04.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

05.

Socle citoyen : l’Assemblée nationale vote pour l’exploration d’un revenu universel qui ne dit pas son nom mais demeure une très bonne idée

06.

Covid-19 : Et si la première cible à convaincre de l’efficacité du vaccin étaient les médecins et soignants eux-mêmes ?

ça vient d'être publié
pépite vidéo > France
Les casseurs de sortie
Loi "sécurité globale" : 50.000 manifestants en France, des violences à Paris
il y a 3 heures 13 min
pépite vidéo > France
Vestiges
Sahara : des déchets français radioactifs enfouis sous le sable ?
il y a 10 heures 18 min
pépites > Société
Contrôles au faciès
Après des propos d'Emmanuel Macron, des syndicats de police appellent à l'arrêt des contrôles d'identité
il y a 10 heures 40 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Art Nouveau" : un architecte visionnaire à Budapest juste avant les heures sombres de la guerre de 1914. Un roman dense, bien écrit mais un peu décevant

il y a 11 heures 8 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le métier de mourir", Prix Renaudot des Lycéens 2020 : le roman inoubliable d'une histoire vraie

il y a 11 heures 14 min
pépites > International
Désengagement
Somalie : la "majorité" des troupes américaines vont se retirer, annonce le Pentagone
il y a 11 heures 46 min
pépites > Société
Droit à l'enfant
L'Assemblée nationale assouplit les conditions d'adoption
il y a 12 heures 49 min
décryptage > Media
L’innocence plus forte que la sagesse ?

Le magazine Time choisit son "enfant de l’année" mais réalise-t-il vraiment ce qu’il fait ?

il y a 14 heures 5 min
décryptage > Politique
Rien de nouveau

Emmanuel Macron chez Brut : le message, c’est le médium

il y a 14 heures 27 min
décryptage > High-tech
Deux poids, deux mesures

Des documents internes montrent que Facebook souhaite modérer les discours de haine contre les Noirs de manière plus agressive que les commentaires anti-blancs : gestion fine d'une réalité complexe ou délire d'apprentis-sorciers woke ?

il y a 14 heures 43 min
pépites > Justice
Justice
Attentat de la rue des Rosiers : le suspect extradé de Norvège mis en examen et écroué
il y a 9 heures 15 min
pépite vidéo > International
My heart will go on
Une entreprise américaine veut proposer des visites touristiques sous-marines du "Titanic"
il y a 10 heures 30 min
pépites > Politique
Elections
Régionales : la candidature de Jean-Michel Blanquer en Ile-de-France se précise
il y a 10 heures 49 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Retour à Martha’s Vineyard" : Trois vieux amis tentent de retrouver la magie du passé. Un beau récit romanesque et nostalgique

il y a 11 heures 11 min
light > Media
Sujet sensible
Royaume-Uni : Netflix accusé de "troller la famille royale" en promouvant un documentaire "mensonger" sur le mariage de Diana et Charles
il y a 11 heures 26 min
pépites > Europe
No deal
Brexit : "les conditions d'un accord ne sont pas réunies", notent les négociateurs
il y a 12 heures 8 min
décryptage > Science
La vérité est ailleurs

40 ans après son départ vers les profondeurs de l'espace, Voyager continue de découvrir des phénomènes inconnus

il y a 13 heures 54 min
décryptage > Santé
Pénurie

L'étrange fiasco de la stratégie gouvernementale sur la grippe

il y a 14 heures 18 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Consommation, Black Friday : adieu le bio, local ou circuit court, 3 Français sur 4 vont regarder d’abord le prix

il y a 14 heures 36 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Rihanna a un nouveau lover rappeur cogneur; Pas con(finé)s : Patrick Bruel & Ary Abittan sont allés à un dîner clandestin, George Clooney a un coiffeur du même genre dans sa vie; Elie Semoun est sûr qu’il n’y a rien entre François Hollande et son ex
il y a 14 heures 50 min
Apocalyptiquement vôtre

Comment les prophéties de fin du monde permettent encore aux sectes d’avoir de nouvelles recrues

Publié le 24 novembre 2012
Les gourous se frottent les mains. La fin du monde annoncée le 21 décembre 2012 est particulièrement "prometteuse pour tous les prophètes de mauvais augure", d'après la mission publique chargée de lutter contre les dérives sectaires.
Georges Fenech
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Georges Fenech était député de la 11ème circonscription du Rhône et ancien juge d'instruction du procès lyonnais de l'Eglise de scientologie.Il est aussi l'auteur de plusieurs livres, dont "Face aux sectes : Politique, Justice, Etat" (1999)...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les gourous se frottent les mains. La fin du monde annoncée le 21 décembre 2012 est particulièrement "prometteuse pour tous les prophètes de mauvais augure", d'après la mission publique chargée de lutter contre les dérives sectaires.

Atlantico : Vous avez présidé la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (la Miviludes) de septembre 2008 à août 2012. Avez-vous observé une recrudescence des dérives sectaires ces dernières années ?

Georges Fenech : Effectivement,  les dérives sectaires, ou les mouvements à caractère sectaire (une dérive sectaire est caractérisée par la mise en oeuvre de pressions ou de techniques ayant pour but de créer, de maintenir ou d’exploiter chez une personne un état de sujétion psychologique ou physique selon la définition de la Miviludesndlr) ont connu un accroissement ces dernières années. On estime aujourd'hui qu'il y a 800 pratiques porteuses de dangers sectaires, et l'on peut comparer ce chiffre avec la commission d'enquête de 1995 qui recensait 172 mouvements du même type. Il faut mettre en perspective un sondage commandé de 2011, qui a montré que 20% des Français connaissaient au moins une personne victime de dérives sectaires, ou ayant été en contact avec un charlatan, un gourou thérapeutique, un escroc, etc.

On parle là d'un phénomène de masse qui peut toucher n'importe qui.

Le rapport 2010 de la Miviludes a été consacré au "millésime 2012 d’une fin du monde annoncée". D'après la mission, ce dernier se présente particulièrement "prometteur pour tous les prophètes de mauvais augure". La fin du monde annoncée pour le 21 décembre prochain permet-elle aux sectes d'attirer de nouvelles recrues ?  

Faire circuler des messages à caractère prophétique est très anxiogène, c'est effectivement un mode de recrutement. Cela incite les populations très vulnérables à se protéger, donc à intégrer une communauté et à obéir à un leader pour espérer un salut. C'est un phénomène très réel, et très répandu dans le monde entier.

Les groupes sectaires ont presque tous pris le train en marche. Dans les grandes structures (témoins de Jéhovah, mouvement raëlien, etc.) ou dans les petites, on retrouve chez tous ce discours sur la fin du monde. C'est un filon habituel, qui est exploité par les groupes. Dans presque toutes les sectes, on retrouve toujours cette dimension apocalyptique, celle qui prétend que lorsque la fin du monde arrivera, seuls les fidèles survivront. Elle est même devenue le principal moyen d'attirer des fidèles.

On voit fleurir dans notre pays des organisations, pour la plupart nord-américaines, mais pas seulement. Il existe des gourous hexagonaux, qui évoquent des prophéties sur la fin du monde prochaine, organisent des séminaires, vendent toutes sortes d'objets (DVD, etc.), font des conférences et amènent ces populations à tomber sous leur emprise. On joue sur des peurs, celle d'un dérèglement climatique, d'une crise environnementale, ou de catastrophes générales qui font que les individus peuvent commettre des passages à l'acte, comme l'a montré la tragédie de "l'Ordre du temple solaire" en 1995 : 16 personnes sont mortes, dont trois enfants. Les adultes étaient persuadés de l'approche de l'Apocalypse. Ce type de message peut provoquer des réactions extrêmes et désespérées.

Combien de personnes sont concernées par des dérives sectaires liées à la fin du monde ?

On se situe sur des ordres de grandeur de plusieurs centaines de mouvements, et des milliers de personnes peuvent être happées par ce genre de discours. C'est très difficile à déterminer, car il n'y a pas de plaintes. Cependant,  une surveillance a été mise en place, et le travail est aussi fait par les associations.

Néanmoins, il faut relativiser ce qui va se passer : on en est à notre 83ème annonce de la fin du monde depuis la chute de l'Empire romain. Il y a eu la crainte de la fin du monde lors du passage à l'an 1000, puis à l'an 2000. Cependant, ce n'est pas comparable avec ce qui se passe aujourd'hui, car depuis, il y a eu le développement considérable de l'Internet. Ce qui fait que les rumeurs sont amplifiées par les réseaux sociaux et Internet, et connaissent donc un écho considérable. L'explication principale est là. Il suffit d'aller sur la toile, trois millions de pages sont consacrées au phénomène 2012.

Quelles sont les personnes les plus touchées par les dérives sectaires ?

Il n'y a pas qu'une catégorie de personnes. N'importe qui peut se retrouver en difficulté face à une perte de travail, au déclenchement d'une maladie grave, ou face à une rupture familiale. Lorsqu'une personne en état de fragilité rencontre un individu qui va lui promettre le salut, qui va répondre en apparence à ses angoisses existentielles, c'est à ce moment là que se fait la bascule. Cela ne dépend ni de l'âge, ni du niveau social, ni du niveau culturel. Des professions libérales sont concernées, il y a aussi des médecins qui tombent là-dedans. Le problème porte essentiellement sur les mineurs, qui se retrouvent embarqués par l'adhésion de leurs parents dans ces mouvements apocalyptiques, qui vont subir des conséquences lourdes, au niveau de l'éducation, de la santé : quel est l'intérêt de se soigner, ou d'être éduqué si la fin du monde est imminente?

A quel moment peut-on considérer ces prophéties comme dangereuses ?

La liberté d'expression n'est pas négligeable, ce n'est pas condamnable de penser que la fin du monde va arriver. Ce qui doit interpeller les pouvoirs publics, c'est le danger de certains de ces messages apocalyptiques qui fixent des dates précises, et qui entraînent des mouvements préjudiciables. Nous avons mis en place une surveillance sur la Toile, elle est effectuée par une équipe spécialisée dans la cyber-criminalité. Il y a aussi une surveillance sur le terrain suivant les endroits les plus sensibles, comme dans le département de l'Aude dans les Pyrénées, où le pic de Bugarach est censé échapper à la fin du monde. Il s'agit de mettre en place des mesures de précaution sur ces sites afin d'éviter des affluences de population qui pourraient causer des troubles à l'ordre public. Il y a encore un mois, on observait dans la région du pic la plantation de nouvelles populations, la construction de bunkers, etc. On voit bien que c'est un phénomène qui prend de l'ampleur.

Il y a des pays qui sont particulièrement touchés. Comme précisé auparavant, les Etats-Unis sont extrêmement concernés, avec le mouvement des "preppers", ces "survivalistes", qui organisent la vente de places dans des bunkers, qui se vendent jusqu'à 50 000 dollars. Une véritable industrie se développe autour de cela. Mais on trouve aussi ces mouvements apocalyptiques au Japon, en Russie, dans toute l'Europe, il n'y a pas un endroit de la planète qui échappe à ce phénomène complètement  irrationnel et qui prend une ampleur inégalée.

Des réactions sont-elles à craindre à l'approche du 21 décembre ?

On peut se demander : jusqu'où vont-ils aller ? Que va-t-il se passer le lendemain du 21 décembre ? Va-t-il y avoir une crise, vont-ils être amenés à commettre des actes autodestructeurs ? On n'en sait rien, ça s'est produit dans le passé, en France, aux Etats-Unis ou au Japon.

Propos recueillis par Ann-Laure Bourgeois

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (11)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
mariecl29
- 26/11/2012 - 20:46
Mais qui est M.Fenech?
Qui est M.Fenech et pourquoi Atlantico continue à prendre au sérieux ses élucubrations?
Voilà qui est M.Fenech quand on lui demande de prêter serment devant une commission d'enquête sénatoriale,ce qui en dit long sur le personnage !

http://www.coordiap.com/view9975-fenech-sectes-enfants.htm
mariecl29
- 26/11/2012 - 20:44
Mais qui est M.Fenech?
Qui est M.Fenech et pourquoi Atlantico continue à prendre au sérieux ses élucubrations?
Voilà qui est M.Fenech quand on lui demande de prêter serment devant une commission d'enquête sénatoriale,ce qui en dit long sur le personnage !

http://www.coordiap.com/view9975-fenech-sectes-enfants.htm
Jean-Thierry
- 26/11/2012 - 12:34
Les raëliens croient en l'avenir de l'humanité !
Les raëliens sont athées et pro-science, leur philosophie ne laisse aucune place au mysticisme et à l’irrationalité. Ils n’accordent aucun crédit aux croyances diverses et récurrentes sur la fin du monde.
Bien au contraire, ils pensent que l'humanité a un bel avenir si elle sait s'organiser sur les plans économiques, politique et humain, en supprimant les inégalités, la violence et l’intolérance. Un avenir tout à fait réalisable, que nos enfants connaîtrons un jour !