En direct
Best of
Best of du 16 au 22 mai
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Onfray, Bigard, Zemmour et compagnie… La folle peur des bien-pensants

02.

L’Express voit Bertrand bien placé pour 2022, Wauquiez mieux placé qu’on ne croit, Retailleau trop critique; Didier Raoult est un libertaire élitiste; Marianne plonge dans la France qui rêve de coup d’Etat; Merkel achète son vin et son papier toilette

03.

Libye : la pâtée pour les mercenaires russes ?

04.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

05.

Changer de Premier ministre… ou supprimer la toute puissance du Président de la République ?

06.

Décentralisation : pour un redécoupage des départements français

07.

Trump et les conservateurs partent en guerre contre les réseaux sociaux… et ont de vraies raisons de le faire

01.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

02.

Covid-19 : l’outil de notification de l’exposition au virus d’Apple-Google ne semble pas parti pour un envol spectaculaire

03.

Coronavirus : Combien de temps faut-il vraiment aux malades pour s’en remettre ?

04.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

05.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

06.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

01.

Renault : sauver les entreprises en les accablant de contraintes nouvelles est-il vraiment le meilleur moyen de reconstruire une industrie française performante ?

02.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

03.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

04.

Chloroquine : Olivier Véran saisit le Haut conseil de la santé publique

05.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

06.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Indicateurs positifs
Edouard Philippe dévoile les nouvelles mesures pour la phase 2 du déconfinement
il y a 26 min 10 sec
pépites > Politique
Elections municipales
Gérard Collomb retire sa candidature pour la présidence de la métropole de Lyon dans le cadre d’une alliance avec le candidat LR François-Noël Buffet
il y a 1 heure 21 min
pépites > International
Emprise
Le Parlement chinois a adopté la mesure controversée sur la sécurité nationale à Hong Kong
il y a 2 heures 44 min
light > Science
Sage décision
Le premier lancement habité de SpaceX a été reporté à samedi en raison du mauvais temps
il y a 3 heures 50 min
pépites > Politique
Disparition
Claude Goasguen, député LR de Paris, est mort d'un arrêt cardiaque après avoir été atteint par le Covid-19
il y a 5 heures 12 min
décryptage > International
Tensions

Pourquoi Trump s’en prend à l’OMS ?

il y a 6 heures 4 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
L’Express voit Bertrand bien placé pour 2022, Wauquiez mieux placé qu’on ne croit, Retailleau trop critique; Didier Raoult est un libertaire élitiste; Marianne plonge dans la France qui rêve de coup d’Etat; Merkel achète son vin et son papier toilette
il y a 6 heures 42 min
décryptage > Défense
"Opération dignité"

Libye : la pâtée pour les mercenaires russes ?

il y a 7 heures 3 min
décryptage > Société
Vertige de l'amour

Si la Covid-19 a congelé votre libido, vous n’êtes pas le seul

il y a 7 heures 47 min
décryptage > Politique
Baudruche ?

Onfray, Bigard, Zemmour et compagnie… La folle peur des bien-pensants

il y a 8 heures 59 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La naissance du vaccin, entre utopie et rejets" de Yves-Marie Bercé : avant Pasteur, la vaccination préventive n'était pas un long chemin tranquille !

il y a 1 heure 5 min
pépites > High-tech
Portrait flatteur
Les administrateurs de Wikipédia traquent les contenus promotionnels publiés par des agences de communication
il y a 1 heure 56 min
pépites > Economie
Forte augmentation
Impact du coronavirus : le chômage atteint en France son plus haut niveau depuis 1996
il y a 3 heures 24 min
pépite vidéo > Santé
Assurance maladie
Brigades Covid-19 : les enquêteurs ont débuté leur mission pour retracer les cas contacts
il y a 4 heures 22 min
décryptage > Politique
Remaniement

Changer de Premier ministre… ou supprimer la toute puissance du Président de la République ?

il y a 5 heures 51 min
décryptage > International
Relations internationales

Coronavirus : deux leçons géopolitiques majeures

il y a 6 heures 18 min
décryptage > France
Elle est toujours vivante

Vous avez aimé la "France périphérique" de Christophe Guilluy. Raymond Depardon, le plus grand photographe français vivant, l’a mise en image

il y a 6 heures 49 min
décryptage > Europe
Prix de la pandémie

750 milliards d’euros pour la relance européenne : attention à ne pas oublier les PME

il y a 7 heures 14 min
décryptage > High-tech
Censure par algorithme

Trump et les conservateurs partent en guerre contre les réseaux sociaux… et ont de vraies raisons de le faire

il y a 8 heures 43 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Angela Merkel va réussir la fin de son mandat en déboulonnant les dogmes politiques auxquels les Allemands étaient si attachés

il y a 9 heures 12 min
Branding

Visibilité de l'islam et prosélytisme en ligne : comment l'islam est-il marketé sur Internet ?

Publié le 26 octobre 2012
Les sites de conversions en ligne présentent généralement l'islam comme une religion universelle sans frontière et sans race, mais le processus de conversion relève de mécanismes plus complexes.
François-Bernard Huyghe est directeur de recherches à l’Iris. ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
François-Bernard Huyghe
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
François-Bernard Huyghe est directeur de recherches à l’Iris. ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les sites de conversions en ligne présentent généralement l'islam comme une religion universelle sans frontière et sans race, mais le processus de conversion relève de mécanismes plus complexes.

Atlantico : Parmi les jeunes islamistes radicaux pris dans le coup de filet de la police au début du mois d'octobre, certains avaient posté des vidéos ou des photos sur Internet relatant leur conversion. Les nouvelles technologies, et en particulier Internet, sont-elles devenues le premier biais par lequel les jeunes se convertissent à l'islam ?

François-Bernard Huyghe : Que des gens d'une génération habituée aux réseaux sociaux et à l'exhibition de soi sur le Web expriment leur fierté de néophytes en témoignant en ligne de leur conversion n'a rien d'étonnant. Même s'ils mélangent cela avec les codes du rap, par exemple, c'est pour rendre ce changement dans leur vie à la fois notoire et contagieux. Mais cela veut dire que l'usage du Net est un symptôme, pas forcément une cause.

Existe-t-il des sites exclusivement consacrés à la conversion à l'islam ? En comparaison, sont-ils plus nombreux que les sites consacrés à la conversion chrétienne ou juive ? Pourquoi ?

Il y a bien sûr des sites d'exégèse ou de commentaire religieux comme shiasource.com/al-Mizam ou masjidalislam.net

La conversion est le plus grand bouleversement qui puisse se produire dans une existence : l'adoption d'un code suprême qui régira désormais vos notions sur le but de la vie, le bien et du mal, votre alimentation, votre sexualité et votre socialité .. Cela ne se produit pas simplement parce que vous êtes exposé à certains mots ou à certaines images, en surfant par hasard. 

Mais la conversion relève de la contagion (rappelez vous que "propagande" est initialement un concept religieux qui désigne les méthodes pour répandre la foi) ; c'est donc un phénomène collectif qui suppose de s'intégrer dans une nouvelle communauté. Plutôt que de sites de conversion (au sens de : qui persuadent de la vérité doctrinale d'une foi), je parlerais plutôt de site d'intégration. Ceux qui sentent attirés par la nouvelle croyance rencontrent d'autres frères et se renforcent dans leur conviction. 

Il y en a davantage consacrés à l'islam dans la mesure où le besoin de se sentir rattaché à l'Ouma, la communauté des croyants, est plus fort chez des gens expatriés ou marginalisés, et vivant dans un milieu où l'islam ne prédomine pas : ils se tournent assez naturellement vers le Net pour maintenir le lien. Ils vont vers les réseaux sociaux, des forums comme ansar1.info ou http://dinhaqq.info, des plate-formes de type bab-ul-islam.net ou blogs de partisans (Par exemple : defendersoftheland.blogspot.com) pour se motiver et se rassurer en une incessante conversation avec les frères.

"L’Islam transcende toutes les barrières, les frontières, les nationalités, les couleurs de peau, les conditions de vie : en Islam, le riche prie à côté du pauvre, et peu importe leur richesse, ils jeûnent tous les deux", est le genre de phrases que l'on peut trouver sur ces sites. Est-ce représentatif de tous les sites spécialisés ? D'une manière générale, comment l'islam est-il markété sur la toile ?

 

Je pense qu’on aurait pu trouver le même type de phrases sur un site catholique. Il est évident que sur un site de conversion, on ne va pas écrire que l’islam est "une religion d’intolérance" et qu’"on veut convertir le monde entier par la force". L’une des surates du Coran qui est citée le plus souvent est "en matière de conversion, pas de contrainte…". L’islam est marqueté comme une religion universelle sans frontière et sans race. Ce discours ne m’étonne pas. C’est le discours type des sites de conversion.

L’argument qu’on trouve le plus souvent sur la toile est "nous sommes la troisième religion du Livre, la plus parachevée". Il y a aussi l’idée que plus d’un milliard de gens ne peuvent pas croire une chose pareille s’il n’y a pas un peu de vrai.  Ce qui fait l’attractivité de l’islam, plus que son corpus idéologique, c’est son aspect communautaire. C’est ce qu’explique Jérémy Bailly, jeune converti de la cellule terroriste de Cannes qui se voyait comme "un missionnaire". Le néophyte entre en religion, il entre dans une communauté avec de nouvelles valeurs, une nouvelle sexualité, de nouvelles coutumes alimentaires. Jérémy Bailly avait été marqué par le décès d’un proche. Il a sans doute trouvé une nouvelle famille dans cette religion. La plupart des convertis affirment éprouver un sentiment de "soulagement immédiat" lors de leur entrée en religion. Ils entrent dans un système d’interdits et de promesses qui les rassure. Il y a cette extraordinaire séduction de la simplicité et du fait que désormais la voie à emprunter est toute tracée.

Quelles sont les cibles privilégiées des sites de conversion ?

A priori des gens qui éprouvent un sentiment de frustration et de ressentiment. Et, pour la radicalisation, elle fonctionne largement sur le principe de ce que le philosophe Sloterdijk nomme les "banques de la colère", c'est-à-dire l'accumulation des griefs. Ces sites renforcent les participants dans leur paranoïa. Ils commencent à se persuader que les musulmans sont partout persécutés : ils ne cessent de leur rappeler les griefs et injustices que subit la communauté. Pour appeler au principe de vengeance et de compensation du sang versé. 

Une fois l'internaute converti, quel est le risque de radicalisation en surfant sur ce type de sites ? Une passerelle existe-t-elle entre les sites de conversion et les sites qui poussent à la radicalisation ?

Je dirais plutôt qu'il existe une structure hiérarchique de sites, forums et réseaux avec des passerelles et chicanes pour passer des plus ouverts à ceux pour initiés (avec identification, mot de passe). L'époque est révolue des sites "historiques" comme alneda.com ou azzam.com, aujourd'hui inaccessibles. Il y a désormais des forums primaires comme ansar-ahaqq.net ou de simples groupes Yahoo qui permettent de pénétrer dans un premier "tuyau". Puis ce sont des procédés de sélection que l'on nous excusera de ne pas détailler et qui permettent à l'impétrant de parvenir aux étages supérieurs ou de se rapprocher des éléments actifs. Vous n'entrez pas en contact avec des talibans en cinq minutes en tapant trois mots clefs sur Google...

Internet est-il l'un des premiers réseaux de recrutement pour les jihadistes ? De quelle manière les jeunes sont contactés ?

En fait ce sont souvent les jeunes qui vont sur la Toile rechercher à la fois cette fraternité et cette exaltation. S'il existe (et pas seulement chez les jihadistes) un phénomène de "loups solitaires", la règle générale dans l'histoire du terrorisme est que l'on passe à l'action avec des gens que l'on a connu tôt dans la même université, la même usine, le même quartier... La relation directe avec la fratrie des jeunes mâles impatients de se trouver des ennemis à combattre peut elle être remplacée uniquement par le lien des écrans interposés ? On peut en douter...

Propos recueillis par Alexandre Devecchio

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Onfray, Bigard, Zemmour et compagnie… La folle peur des bien-pensants

02.

L’Express voit Bertrand bien placé pour 2022, Wauquiez mieux placé qu’on ne croit, Retailleau trop critique; Didier Raoult est un libertaire élitiste; Marianne plonge dans la France qui rêve de coup d’Etat; Merkel achète son vin et son papier toilette

03.

Libye : la pâtée pour les mercenaires russes ?

04.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

05.

Changer de Premier ministre… ou supprimer la toute puissance du Président de la République ?

06.

Décentralisation : pour un redécoupage des départements français

07.

Trump et les conservateurs partent en guerre contre les réseaux sociaux… et ont de vraies raisons de le faire

01.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

02.

Covid-19 : l’outil de notification de l’exposition au virus d’Apple-Google ne semble pas parti pour un envol spectaculaire

03.

Coronavirus : Combien de temps faut-il vraiment aux malades pour s’en remettre ?

04.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

05.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

06.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

01.

Renault : sauver les entreprises en les accablant de contraintes nouvelles est-il vraiment le meilleur moyen de reconstruire une industrie française performante ?

02.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

03.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

04.

Chloroquine : Olivier Véran saisit le Haut conseil de la santé publique

05.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

06.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

Commentaires (18)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
kronfi
- 27/10/2012 - 06:07
@djanette
on se demande alors, si la violence ne doit etre utilise qu'en cas de defense... ce que foutaient les ommeyades en espagne et sont monte jusqu'a poitiers...

On se demande pourquoi les turcs sont monte jusqu'a vienne autriche.

on se demande pourquoi les califes successifs on envahi la perse et l'inde...au prix de massacres effarants qui ferait passer H...tler pour un amateur.... tu te convertis ou je te massacre...


la violence est au contraire l'essence de cette "religion"..



Djanette
- 27/10/2012 - 01:33
Les chiens aboient la caravane passe....
L'islam et une religion de paix et d'amour, la violence ne doit être utiliser qu'en cas de légitime défense contre un musulman ou un membre de sa communauté. Mais les attaques verbales ou taper derrière son écran de façon injustifié et lâche ne compte pas.
Monsieur le Professeur de " science " politique il faudrait peut être arrêter les amalgames entre l'islam et le terrorisme . D'ailleurs les plus grandes victimes de ce type de terrorisme de la part d'extrémiste fanatiques exclus de la communauté touche le plus souvent et le plus directement les musulmans eux mêmes malheureusement. Chacun est libre de se convertir à la religion qui lui plait , c'est le libre arbitre , la liberté de croyance, c'est toujours plus facile pour les simplets, plein de haine, sans argument de critiquer ce droit et ce choix, lorsqu'il s'agit d'une religion à laquelle on s'oppose.

mfy
- 26/10/2012 - 21:37
Islam - DEHORS
Islam - DEHORS