En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Plus odieuse que les caricatures de Mahomet, la caricature d'Erdogan

02.

Pénuries de (re)confinement : voilà ce que vous devriez acheter pour affronter novembre (et non, on ne vous parle pas de papier toilette)

03.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

04.

Les investissements s’effondrent et signent la fin d’une mondialisation effrénée… Sauf pour la Chine, grande gagnante de la crise

05.

Parcs, plages et autres interdictions de promenade : ces mesures du premier confinement qu’aucune efficacité sanitaire ne justifie

06.

Une certaine gauche s’étrangle des accusations de complicité avec l’islamisme mais sera-t-elle capable d’en tirer des leçons sur ses propres chasses aux fachos imaginaires ?

07.

La phrase terrible du président du CFCM : "il faut savoir renoncer à certains droits"...

01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

04.

Une certaine gauche s’étrangle des accusations de complicité avec l’islamisme mais sera-t-elle capable d’en tirer des leçons sur ses propres chasses aux fachos imaginaires ?

05.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

06.

« Qu'est-ce que ce pays qui a perdu la tête ? » Clémentine Autain a fait mine d'oublier que c'est Samuel Paty qui avait perdu la sienne

01.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

02.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

03.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

04.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

05.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

06.

Voici comment et pourquoi Hollande et le CFCM sont bizarrement devenus islamophobes

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les Roses fauves" de Carole Martinez : les femmes attirent et piquent autant que les roses... un conte envoûtant, merveilleux et cruel

il y a 6 heures 54 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition "Aubrey Beardsley (1872-1898)" au Musée d'Orsay : 1re monographie en France de l’étrange et virtuose illustrateur

il y a 7 heures 17 min
pépites > Terrorisme
Enquête en cours
Attentat à Nice : l'assaillant serait un Tunisien de 21 ans arrivé par Lampedusa
il y a 10 heures 43 min
pépites > International
Multiples attaques
Arabie saoudite : un vigile du consulat français à été blessé au couteau à Djeddah
il y a 11 heures 38 min
pépites > France
Vigilance des forces de l'ordre
Un islamiste radical armé d'un couteau a été interpellé dans le centre de Lyon
il y a 12 heures 24 min
light > Religion
Vatican
Attentat à Nice : le pape François "prie pour les victimes et leurs proches"
il y a 13 heures 22 min
décryptage > Environnement
Plan vélo

Et pendant ce temps-là se poursuivait joyeusement la guerre absurde contre la voiture

il y a 15 heures 37 min
pépite vidéo > France
Pensées aux victimes
Attaque à Nice : l’Assemblée nationale observe une minute de silence
il y a 16 heures 24 min
décryptage > Société
Second Impact du Covid-19

Petits conseils pour gérer son anxiété face à une actualité déprimante et angoissante

il y a 17 heures 6 min
décryptage > Santé
Bis repetita

Isolement des cas positifs : le ratage massif qu’Emmanuel Macron feint de ne pas voir (et qui pourrait faire échouer le 2ème déconfinement)

il y a 18 heures 15 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Avant la retraite" de Thomas Bernhard : il est encore fécond le ventre…

il y a 7 heures 5 min
pépites > Politique
Réalité du confinement
Jean Castex et les ministres du gouvernement ont dévoilé les différentes mesures et aménagements liés au reconfinement
il y a 7 heures 41 min
pépite vidéo > Religion
Emotion
Attaque à Nice : le glas a résonné dans les églises de France en hommage aux victimes
il y a 11 heures 5 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Macron s’inquiète de l’affaiblissement de Castex, les islamo-gauchistes refusent d’assumer leurs responsabilités; Le juteux business des ex-politiques; Olivier Véran, l’homme qui dit qu’on n’a pas voulu l’écouter sur la gravité du Covid
il y a 11 heures 59 min
pépites > France
Opération Sentinelle
Attentat à Nice : Emmanuel Macron réhausse de "3.000 à 7.000" le nombre de militaires déployés sur le sol français
il y a 12 heures 38 min
pépites > Terrorisme
Menace terroriste
Attentat à Nice : Jean Castex indique que le plan vigipirate a été réhaussé au niveau "urgence attentat" partout en France
il y a 13 heures 44 min
décryptage > Sport
Moïse prophète en son Paris

Basaksehir/PSG : Paris, sauvé des eaux par Moïse

il y a 15 heures 59 min
décryptage > Consommation
Leçons du 1er confinement

Pénuries de (re)confinement : voilà ce que vous devriez acheter pour affronter novembre (et non, on ne vous parle pas de papier toilette)

il y a 16 heures 50 min
décryptage > France
Pression sur l'exécutif

Meurtre de Samuel Paty, islam et liberté d’expression : réseaux sociaux arabes, élites anglo-saxonnes, l’étau fatal qui étrangle la France

il y a 17 heures 45 min
décryptage > Economie
"Quoi qu'il en coûte"

Reconfinement : le prix que nous sommes prêts à payer pour sauver une vie est-il en train de flamber ?

il y a 18 heures 44 min
Paf !!

Web 2.0 : une bulle sur le point d'éclater ?

Publié le 12 mars 2011
Toutes les entreprises ne jurent que par les blogs et les réseaux sociaux. Mais savent-elles seulement pourquoi ? Star des années 2000, le web 2.0 - qui englobe la façon dont les utilisateurs ont créé ou influé sur les contenus Internet - pourrait trouver ses limites dans les années 2010.
Alban Raïs
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Né le 10 mai 1976, Alban Raïs est avocat depuis 2002,  il est spécialisé dans le droit pénal des affaires, le droit de la responsabilité, et conseil d'entreprises.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Toutes les entreprises ne jurent que par les blogs et les réseaux sociaux. Mais savent-elles seulement pourquoi ? Star des années 2000, le web 2.0 - qui englobe la façon dont les utilisateurs ont créé ou influé sur les contenus Internet - pourrait trouver ses limites dans les années 2010.

C’est une guerre d’intelligence économique que se livrent actuellement éditeurs de logiciels et grands noms de la téléphonie mobile. En ligne de mire : les nouveaux systèmes d’exploitation, connectivité illimitée, navigation facilitée et applications en tous genres. En toile de fond : la richesse de l’expérience individuelle, la volonté de partage et l’échange des idées pour le bien-être collectif.

Le web 2.0 : une réalité économique…

Aucun doute, les usages du web 2.0 ou du web social sont désormais pleinement appréhendés par les opérateurs économiques qui voient dans ces regroupements d’utilisateurs par communauté d’intérêts l’émergence de clientèles spontanées immédiatement exploitables. Le web social obsède ainsi les entreprises soucieuses de rester compétitives. Et bon nombre de PME qui n’auraient pas encore pris le pas des nouvelles technologies et de l’e-commerce s’interrogent sur l’opportunité de créer quelques blogs, wiki ou espaces de travail en ligne et d’accéder ainsi au statut 2.0.

… Longue, coûteuse et douloureuse…

Mais s’approprier les fonctionnalités d’Internet n’est guère chose aisée. Le web social, basé sur le concept d’autorégulation dit de « la sagesse des foules », implique que les utilisateurs d’une nouvelle interface communiquent entre eux et enrichissent volontairement et quotidiennement les informations sur les produits mis en ligne.

Ce regroupement thématique en vue du partage, s’il n’impose que quelques aménagements de l’architecture logicielle d’un système d’information, nécessite cependant de s’engager dans un long et lourd processus, non plus seulement économique mais également sociologique (modification des pratiques habituelles, réactivité incessante, orientation participative, etc).

Le succès d’un passage de l’entreprise traditionnelle à l’entreprise 2.0 implique donc un chantier d’envergure, parfois coûteux, ainsi qu’une organisation particulièrement stricte et rigoureuse. Le temps faisant défaut et l’entreprise 2.0 devant, en principe, rester l’accessoire de l’activité économique primaire, le recours à quelques prestataires spécialisés est alors généralement de rigueur.

… Et qui pourrait être victime de son succès.

Cet investissement est-il encore aujourd’hui réellement nécessaire au maintien de la compétitivité sur la marché voire même seulement opportun ? A l’heure d’un web social saturé d’informations en tout genre – que résume assez bien le néologisme « infobésité » - mais également perturbée par la gouvernance émergente de petits groupes d’utilisateurs identifiés dont l’action tend à anéantir le principe même de sagesse des foules, on peut effectivement se demander si le web 2.0 n’aurait pas atteint son paroxysme et s’il ne pourrait pas finir par souffrir de dépréciation.

Souvenons-nous de la « bulle spéculative Internet » et du krach des années 2000, laquelle avait été précédée par une forte période d’euphorie… L’expérience non plus individuelle mais collective devrait donc conduire toute PME désireuse d’accéder au statut 2.0 par simple phénomène de mode, à murir plus avant sa réflexion avant de s’engager dans un pari qu’elle ne pourrait, par la suite, honorer.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Mots-clés :
bulle internet, web 2.0
Thématiques :
Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
fredjf
- 11/03/2011 - 08:35
Peut être pas
La bulle internet avait été lancé un peu trop tôt par rapport au nombre d'usager réel. Maintenant l'économie internet se confirme. Pour moi le web 2.0 est un outils de marketing fantastique, éficace et surtout accessible, chacun y passera à son rytme. Ce qui m'inquiéte c'est le CLOUD ! Personne ne s'oppose aux menaces que représente cette techno sur la vie privée et l'indépendance des entreprises
zeliclic
- 10/03/2011 - 16:32
VOIR FACEBOOK OU MOURIR
Un très bon article d'Olivier Itéanu (non ça n'est pas moi) de juin dernier.
http://blog.iteanu.com/index.php?post/2010/06/10/41-voir-facebook-ou-mourir

Disserter sur la bulle du web 2.0 me fait penser à mon arrière grand-mère qui au début du siècle dernier allait à confesse avant de prendre le train pour Versailles ... il y avait un tunnel entre paris et Versailles.
Rémi
- 10/03/2011 - 16:02
Probable
Ces réseaux ne fonctionnent qu'à partir de la confiance que les utilisateurs ont en eux. Le jour où les gens décident de ne plus leur faire confiance, la valeur de laboite s'effondre. Quand bien même la base de données de Facebook reste gigantesque, sans avenir, sans perspective, i n'y a plus de valeur