En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

03.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

04.

Voyeurisme, une addiction contemporaine : il y a ceux qui filment...et ceux qui regardent

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

"Mâles et blancs". Vous avez aimé la saison 1 ? Vous adorerez la saison 2 !

07.

Ces fautes de l’administration française

01.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

02.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

03.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

04.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Les gros salaires de plus en plus gros... Mais qu'est ce qui peut justifier de telles extravagances ?

01.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

02.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

03.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

04.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

ça vient d'être publié
pépites > France
Drame
Suicide des agriculteurs : un député LREM chargé de faire un état des lieux
il y a 6 heures 45 min
décryptage > Economie
Négociations

Brexit : vers une bataille de poissonniers

il y a 13 heures 6 min
décryptage > Media
En route vers les César de la connerie

"Mâles et blancs". Vous avez aimé la saison 1 ? Vous adorerez la saison 2 !

il y a 13 heures 36 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Pourquoi la pollution automobile aurait quand même baissé (et peut-être même plus) sans la politique anti-voitures d’Anne Hidalgo
il y a 14 heures 2 min
décryptage > International
Bonnes feuilles

La colère du peuple algérien face au règne d'Abdelaziz Bouteflika

il y a 14 heures 9 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

La philosophie : ce sentiment premier de l’existence

il y a 14 heures 10 min
décryptage > International
Un homme averti n’en vaut toujours pas deux

Nouvelles ingérences électorales (de Russie ou d'ailleurs) en vue : les démocraties occidentales toujours pas vaccinées

il y a 14 heures 28 min
décryptage > Société
M'as-tu vu

Voyeurisme, une addiction contemporaine : il y a ceux qui filment...et ceux qui regardent

il y a 14 heures 54 min
pépites > Société
Profilage
Le PDG de Rynair fait polémique en expliquant que les terroristes sont souvent des hommes seuls musulmans, pas des familles
il y a 1 jour 7 heures
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le Serpent et la Lance Acte 1" : Un thriller Aztèque comme vous n'en avez jamais vu !

il y a 1 jour 10 heures
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
L'Agence spatiale européenne vous propose de passer des mois dans un lit en apesanteur ; Seti met en ligne deux pétaoctets de données pour la recherche extraterrestre
il y a 12 heures 12 min
décryptage > France
Kafkaïen

Ces fautes de l’administration française

il y a 13 heures 23 min
décryptage > International
Désaveu

Elections législatives en Iran : une abstention record et un avenir inquiétant

il y a 13 heures 45 min
décryptage > Europe
Bonnes feuilles

L’Europe face aux défis migratoires

il y a 14 heures 9 min
décryptage > Environnement
Bonnes feuilles

Agriculture : l’élevage, l’allié de la planète

il y a 14 heures 10 min
décryptage > Education
Mal adaptés

Pourquoi les plus introvertis sont injustement traités par le système scolaire

il y a 14 heures 11 min
décryptage > High-tech
Menace

Ransomware : radioscopie d'un méga risque économique sous estimé en France

il y a 14 heures 41 min
light > People
Reconversion
L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)
il y a 1 jour 6 heures
pépites > International
Enquête
L’association L’Arche révèle des abus sexuels qu'aurait commis Jean Vanier, son fondateur
il y a 1 jour 8 heures
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Une histoire d’amour" : Intensité discutable

il y a 1 jour 10 heures
Nid à radicalisation ?

Musulmans radicaux : il ne faut pas généraliser l'endoctrinement en prison, l'essentiel se passe à l'extérieur

Publié le 09 octobre 2012
Samedi, Christiane Taubira déterrait un sondage selon lequel 77% des personnes interrogées considèrent que la prison ne permet pas de lutter contre la récidive. L'enfermement vient au centre du débat, alors que Jeremy Louis-Sidney, l'auteur de l'attaque à la grenade d'un supermarché casher de Sarcelles en septembre, semble s'être converti à l'islam radical suite à son séjour en prison.
Farhad Khosrokhavar est directeur d’études à l’EHESS. Il était directeur du Centre d’analyse et d’intervention sociologiques (CADIS, EHESS‑CNRS) de mai 2015 à août 2016. Il est également directeur de l’Observatoire de la radicalisation à la Maison des...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Farhad Khosrokhavar
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Farhad Khosrokhavar est directeur d’études à l’EHESS. Il était directeur du Centre d’analyse et d’intervention sociologiques (CADIS, EHESS‑CNRS) de mai 2015 à août 2016. Il est également directeur de l’Observatoire de la radicalisation à la Maison des...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Samedi, Christiane Taubira déterrait un sondage selon lequel 77% des personnes interrogées considèrent que la prison ne permet pas de lutter contre la récidive. L'enfermement vient au centre du débat, alors que Jeremy Louis-Sidney, l'auteur de l'attaque à la grenade d'un supermarché casher de Sarcelles en septembre, semble s'être converti à l'islam radical suite à son séjour en prison.

Jeremy Louis-Sidney, l'auteur de l'attaque à la grenade d'un supermarché casher de Sarcelles en septembre, semble s'être converti à l'islam radical suite à son séjour en prison. Parallèlement, Christiane Taubira a rendu public samedi un sondage selon lequel 77% des personnes interrogées considèrent que la prison ne permet pas de lutter contre la récidive.

Atlantico : Les réseaux extrémistes semblent profiter de la détresse de certains détenus. Comment se déroule l'endoctrinement en prison ? Quel est le profil de l'"endoctriné" : son âge, sa condition sociale, sa fragilité psychologique éventuelle? Viennent-ils du grand banditisme ou s'agit-il de délinquants de droit commun ? Sont-ils en général déjà croyants et/ou pratiquants au préalable ? Ou au contraire s'agit-il de personnes récemment converties ?

Farhad Khosrokhavar : Il n'y a pas d'endoctrinement systématique en prison : s'il a lieu, le détenu est envoyé dans une autre prison ou d'autres mesures restrictives sont prises. Le problème est moins l'endoctrinement que les micro-relations entre les détenus qui nouent des contacts "invisibles", souvent en nombre très réduit, les uns avec les autres.

Il y a une forme de complicité liée à un profil psychologique souvent fragile en prison, entre un détenu "manipulateur" et un détenu "manipulé" : les enjeux intellectuels sont souvent très secondaires. La fragilité psychologique devient dès lors essentielle et la prison est devenu le plus grand hôpital psychiatrique de France ! Presque un tiers des détenus a des problèmes de cette nature !

Quel est le profil de l'endoctrineur ? Appartient-il a un réseau ?

L'endoctrineur est souvent un détenu "charismatique", la trentaine révolue, face à des détenus fragiles qui ont probablement une dizaine
d'années de moins.

Pourquoi la prison est-elle un foyer privilégié de recrutement ?

La prison n'est pas un foyer privilégié de recrutement, il est le lieu de surpeuplement, de manque de moyens et d'absence de perspectives ainsi que du contact facile entre déviants : très peu de cas de radicalisation effective peuvent y être relevés, contrairement aux assertions péremptoires de certains : mais dès qu'un cas se produit, au lieu de voir une exception (ce que ces cas sont), on les généralise à l'ensemble de l'institution. Comme si un cas d'échec scolaire signifiait que toute l'école avait échoué !

Difficile de mener une conversion religieuse "traditionnelle" au sein de la prison. Comment se déroulent les conversions en prison ?

Les conversions en prison relèvent des individus et souvent elles se produisent de manière très banale. Tous les convertis ne sont pas des radicaux, loin de là. Parmi eux, quelques uns se radicalisent, mais selon des procédures qui sont nouvelles : pas d'ostentation, pas de prosélytisme visible, bref, en catimini. Les prisons n'ont pas les moyens matériels de les contrôler, quand cela échappe au modèle général de la radicalisation basé sur le caractère ostentatoire de l'allégeance. Il y a par ailleurs fort peu de moyens de surveillance : contrairement aux promesses d'un ex-ministre, il n'y a pas un officier de surveillance anti-terroriste sur 600 détenus, mais pour plus de 2000 et plus, dans les cas que je connais.

Les "endoctrinés" espèrent-ils trouver des débouchés sociaux-professionnels qui leur manquent ? Perçoivent-ils cet endoctrinement comme une ascension sociale ?

Il y a une dimension instrumentale des musulmans convertis, qui bénéficient de protection dans un milieu souvent difficile, mais encore une fois, la position qui consiste à généraliser l'endoctrinement oublie que l'essentiel se passe hors de prison, pas en prison : le portrait des "robots" totalement endoctrinés qui sortiraient de prison et deviendraient des machines à tuer procède du mythe de la société moderne qui entend chercher un "coupable" ou une réponse simple à des questions complexes.

Une fois endoctriné et éventuellement converti, qu'advient-il du converti ? Est-il systématiquement intégré dans un réseau ou il est-il ensuite livré à lui-même ?

Souvent le converti extrémiste agit seul, il est soutenu par un groupe mais l'action finale du converti radicalisé relève de lui seul, les autres se contentant de lui apporter une assistance directe ou indirecte.

Propos recueillis par Julie Mangematin

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

03.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

04.

Voyeurisme, une addiction contemporaine : il y a ceux qui filment...et ceux qui regardent

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

"Mâles et blancs". Vous avez aimé la saison 1 ? Vous adorerez la saison 2 !

07.

Ces fautes de l’administration française

01.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

02.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

03.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

04.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Les gros salaires de plus en plus gros... Mais qu'est ce qui peut justifier de telles extravagances ?

01.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

02.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

03.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

04.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

Commentaires (21)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
vigil
- 11/10/2012 - 00:11
SUITE
Viendra-t-on ensuite nous suriner avec le fameux "islam de France" ?
Donc, si on accepte l'état actuel, nos "chers" convertis devront obligatoirement apprendre l'arabe pour suivre les les préchis préchas de l'iman.
Donc seuls les arabophones peuvent suivre et comprendre le contenu de ce qui est dit dans les mosquées.
Donc hors leur communauté, nul ne peut contrôler ce qui se passe dans le cadre de ce culte.
Accepter ce fait est tout simplement inadmissible comme l'est tout autant le fait que leur texte sont également écrits en arabe.
S'il doit y avoir un islam de France (ce que je crois pour ma part être une parfaire utopie), alors que l'on oblige cette réligion à adopter notre langue dans toutes ses pratiques.
On doit exiger de nos politiques ce minimum. S'ils s'en montrent incapables, alors ils se dévoilent eux-même (sans jeu de mot).
vigil
- 10/10/2012 - 23:58
oui cela se passe dans les mosquées
Question : comment tolère-t-on que le culte mulsulman se passe en langue arabe dans les mosquées de France ? V
troiscentsalheure
- 10/10/2012 - 15:13
A laurent379
D'ailleurs les deux derniers attentats en France étaient dirigés contre les musulmans. Vous serez une victime toute votre vie.