En direct
Best of
Best of du 12 au 18 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

02.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

03.

La politique est un sport à 28. Et à la fin, c’est la Grande-Bretagne qui gagne

04.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

05.

Eric Zemmour saisit la Cour Européenne des Droits de l'Homme

06.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

07.

Comment Poutine a réussi à subtiliser le Moyen-Orient au nez et à la barbe des Etats-Unis

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

05.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

05.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

06.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

ça vient d'être publié
pépites > Europe
Catalogne
Grève générale : très forte mobilisation des indépendantistes catalans dans les rues de Barcelone
il y a 3 heures 9 min
pépites > Justice
EI
La justice française a émis un mandat d'arrêt international contre Abou Bakr al-Baghdadi
il y a 4 heures 9 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Surface" d'Olivier Norek : la découverte d’un corps disparu depuis 25 ans relance "une affaire classée"

il y a 5 heures 11 min
pépite vidéo > International
Culiacan
L'arrestation du fils d'El Chapo entraîne des affrontements violents entre la police et le cartel de Sinaloa
il y a 6 heures 16 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand on fait mieux que le superlatif et quand on s’illumine comme une éclipse : c'est l’actualité des montres en veille de Brumaire
il y a 7 heures 23 min
pépites > France
Casse-tête budgétaire
L'Assemblée nationale valide la suppression de la taxe d'habitation
il y a 8 heures 8 min
pépites > France
TER
Un mouvement social "inopiné" à la SNCF perturbe la circulation
il y a 8 heures 33 min
décryptage > Société
Bonne gouvernance

Pour sortir (enfin) de la crise des services publics

il y a 11 heures 34 sec
rendez-vous > France
Géopolitico-scanner
Destin méditerranéen, immigration, communautarisme, délinquance : Marseille sans fatalisme mais sans langue de bois, entretien avec un homme politique qui monte, Bruno Gilles
il y a 11 heures 35 min
décryptage > Economie
Règle commune

Taxation des multinationales : l’OCDE fait un petit pas sur un très grand chemin

il y a 12 heures 4 min
pépite vidéo > International
Meilleur président ?
Donald Trump ironise sur le bilan d'Emmanuel Macron sur la question du chômage
il y a 3 heures 35 min
light > Politique
Lettre ouverte
Yassine Belattar décide de démissionner du Conseil présidentiel des villes
il y a 4 heures 43 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Avant que j'oublie" de Anne Pauly : un magnifique roman sur le deuil

il y a 6 heures 2 min
pépites > Justice
Blanchiment aggravé
Patrick Balkany condamné à 5 ans de prison et à 10 ans d'inéligibilité, 4 ans de prison ferme sans mandat de dépôt pour son épouse Isabelle
il y a 6 heures 50 min
pépites > Terrorisme
Lutte antiterroriste
Un projet d'attentat "inspiré du 11 septembre" a été déjoué en France
il y a 7 heures 39 min
décryptage > Société
Laïcité

Sur le voile, Jean-Michel Blanquer a dix longueurs d’avance sur Emmanuel Macron

il y a 8 heures 23 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 17 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 9 heures 32 min
décryptage > France
Effets

Loi alimentation : le gouvernement persiste malgré les effets pervers

il y a 11 heures 24 min
décryptage > Europe
Brexit

La politique est un sport à 28. Et à la fin, c’est la Grande-Bretagne qui gagne

il y a 11 heures 47 min
décryptage > Consommation
Non on ne vous parle pas d’Apple

Cosmic Crisp, la nouvelle pomme américaine qui part à l’assaut du monde

il y a 12 heures 34 min
La classe moyenne à la loupe

La classe moyenne face à la crise : "voir petit" une réalité déprimante mais bien installée

Publié le 12 octobre 2012
Pour beaucoup de Français appartenant à la classe moyenne, la crise a été synonyme de "petit". "Petits calculs" et "petites économies" font désormais partie de leur quotidien. Première partie de notre série consacrée à la classe moyenne (1/4).
Véronique Langlois et Xavier Charpentier ont créé en mars 2007 FreeThinking, laboratoire de recherche consommateur 2.0 de Publicis Groupe.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Véronique Langlois et Xavier Charpentier
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Véronique Langlois et Xavier Charpentier ont créé en mars 2007 FreeThinking, laboratoire de recherche consommateur 2.0 de Publicis Groupe.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pour beaucoup de Français appartenant à la classe moyenne, la crise a été synonyme de "petit". "Petits calculs" et "petites économies" font désormais partie de leur quotidien. Première partie de notre série consacrée à la classe moyenne (1/4).

Premier enseignement de cette plongée au cœur des classes moyennes : la baisse du pouvoir d’achat comme élément structurel de la vie de ces Français est une réalité, une réalité lourde, pesante, permanente, de longue durée. Une réalité à la fois mesurable, quantitative. Et sensible, qualitative, ce qui est peut-être pire.

Une réalité mesurable : quand les Français font de la micro-économie

C’est le premier constat : le pouvoir d’achat n’est plus le même qu’avant. Il s’est dégradé. Tous les débats qui pouvaient encore avoir lieu il y a 2 ou 3 ans sur la réalité statistique de la baisse du pouvoir d’achat des Français semblent aujourd’hui dérisoires, au regard de la réalité de vie qu’ils décrivent avec beaucoup de précisions. Parler du pouvoir d’achat, pour eux, c’est d’abord parler de faits vérifiés tous les jours. Et pour les plus âgés d’un changement dramatique.

"Je me souviens quand nous avons pris notre premier appartement avec mon futur mari, on allait faire les courses à Leclerc (les hard discounts n’existaient pas, je sais, ça fait un peu préhistoire) on remplissait le caddie pour 1 500 francs une fois par mois, il débordait, c’était le bon temps (je n’ai que 43 ans) j’ai l’impression que maintenant au lieu d’aller mieux, c’est de plus en plus la galère."

"Moi je mets 50 euros d’essence depuis des années rien n’a changé. Ah si, j’en ai deux fois moins qu’avant."

Au-delà du constat général, la baisse du pouvoir d’achat impacte leur façon de vivre de trois façons :

D’abord en envahissant tous les domaines de leur vie quotidienne. Rien n’échappe à cette paille de fer. Tous les aspects de la vie sont concernés : consommation courante, façon de s’alimenter, loisirs, vacances, temps libre, confort domestique…

"Je n’ai plus de budget loisir. Je suis allée une fois au ciné en 2 ans, nous ne partons plus aux sports d’hiver (une semaine par an auparavant) ni en week-end. Nous partons une seule fois en vacances, dans mon village familial où je peux profiter du prêt d’une maison (avant, nous louions toujours)."

Ensuite en faisant entrer le calcul dans la vie de tous les jours plus qu’il n’y est jamais entré. Ce qui envahit la vie, ce n’est pas seulement la pénurie c’est aussi la discipline qu’elle induit. Vivre, c’est calculer. La société de consommation devient une « société de calculation ». Le ticket de caisse devient un document précieux, que l’on conserve – plusieurs mois. Le calcul, la vérification en temps réel sont pratiqués de manière systématique.

"J’ai comparé mes tickets de caisse de l’année dernière et ceux de cette année (grande conservatrice lol) tout a augmenté. Comment ferons-nous dans 2 ans ou 5 ans. Cela me fait franchement peur."

"Nous avons économisé sur les courses : hard discount, promotion et calculette à la main pendant les courses."

"- Un truc qui est pratique pour être sûr en temps réel de ce qu’on met dans le caddie, c’est le système de self-scan mis en place par certains supermarchés !!! Tu connais ?
- Oui ça permet de savoir exactement combien y a dans le caddie… et surtout de vérifier les megasuper promos que fait le magasin en comparant les produits directement … Mais cela ne fait pas baisser le prix !!!"

En adoptant enfin un mot d’ordre déprimant : voir petit. Les calculs qui envahissent la vie, ce sont de « petits » calculs. Compter non seulement à l’euro près, mais aussi au centime près et souvent au demi-degré ou au jour près, le consommateur français est bel et bien engagé dans cette démarche.

"Pour le chauffage nous avons baissé le thermostat à 21° dans la journée plutôt que 21°5 (je travaille chez moi) ce qui fait encore quelques économies substantielles."

Une réalité sensible : quand les Français souffrent

Au-delà de la vie quotidienne dans ce qu’elle a de plus concret, la baisse du pouvoir d’achat, c’est une véritable souffrance. Des blessures d’autant plus vives qu’elles sont répétitives et ne peuvent jamais cicatriser. Prendre l’habitude de la restriction est par définition impossible dans une société qui reste en principe de consommation. Une réalité de perception qui s’exprime dans les récits de vie, les expériences partagées, et de façon plus globale dans le vocabulaire employé. A côté de celui de la débrouille, celui du sacrificiel émerge : « peser », « souffrir », « sacrifier », « en être à… ». Au fond c’est ça, voir son pouvoir d’achat baisser : « en être à… ».

"Notre pouvoir d’achat a fortement diminué nous obligeant à des sacrifices qui pèsent sur le quotidien et le moral (plus de ciné ni de restos…) les courses sont devenues un casse-tête pour pouvoir manger convenablement et équilibré avec un budget mini…"

"Mon dernier sacrifice était de partir en vacances en famille. Lors du mois d’avril, je suis descendue chez mes parents dans le Sud de la France et en raison des coûts du billet nous ne sommes pas partis à 3 mais seulement à deux avec mon fils."

"J’évite de rentrer dans un magasin de fringues si je sais que je ne peux rien y acheter, à quoi ça sert de regarder de toucher et de partir, aucun intérêt."

"Et oui je me souviens il y a 5 ans de cela le jour des courses était une fête, j’y allais en pensant avec quoi je pourrais composer des repas pour faire plaisir à chacun son tour. Aujourd’hui j’en suis à comment accommoder le riz et les pates de la meilleure façon ?"

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

02.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

03.

La politique est un sport à 28. Et à la fin, c’est la Grande-Bretagne qui gagne

04.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

05.

Eric Zemmour saisit la Cour Européenne des Droits de l'Homme

06.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

07.

Comment Poutine a réussi à subtiliser le Moyen-Orient au nez et à la barbe des Etats-Unis

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

05.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

05.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

06.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

Commentaires (21)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
kettle
- 08/10/2012 - 22:15
Fire
"Moi j'ai 38 ans au chomage, j'habite dans un ZUS de Paris 19 je n'appartient pas a la classe moyenne mais a la classe populaire.
Pourquoi les medias ne se parlent jamais de moi.
Moi quand je demande a un elu de gauche ps ou vert par exemple de quitter mon HLM pour e^tre dans un quartier ou on respecte ma culture, mes valeurs, mon histoire, mes codes de socialisation....."
---
Brule une voiture ! Les politiciens te mangeront dans la main.

kettle
- 08/10/2012 - 22:13
Parti de Gauche
"Alexis Corbiere (Parti de Gauche) a un logement social à Paris alors qu'il gagne 4000 euros par mois et que sa femme est avocate internationale."
--
Oui mais ca gagne peu un avocat intenationale. A peine 15 milles euro mensuel.


kettle
- 08/10/2012 - 22:11
Avec un billet de 100 Francs (15 euros)
Vous pouviez en acheter des choses !