En direct
Best of
Best of du 8 au 14 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Selon le JDD, Pavlenski aurait poignardé deux personnes au Nouvel An de Juan Branco

02.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

03.

Vanessa Paradis seule : son fils va quitter la maison, Samuel n’est pas là; Le nouveau mari de Pamela Anderson effrayé par ses dettes, le compagnon de Laeticia Hallyday pas troublé par ses problèmes financiers; Loana à nouveau dans une relation abusive

04.

Le coronavirus, danger massif pour la zone euro

05.

Démocratie représentative en danger : l’extrême gauche en passe de dépasser l’extrême droite

06.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

07.

Cette guerre mondiale qui pourrait voir le jour dans l’Arctique

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Mal nommer les choses : Emmanuel Macron en plein vertige camusien face aux députés LREM

03.

Ce que la peur du candidat surprise pour 2022 nous dit de l’état de LREM et de la France

04.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

05.

Dissolution de l’ordre public : le vrai procès du siècle que les Français devraient intenter à l’Etat

06.

Mais d’où vient ce mystérieux signal radio émis des profondeurs de l’espace à destination de la Terre ?

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Ce que la peur du candidat surprise pour 2022 nous dit de l’état de LREM et de la France

03.

Benjamin Griveaux retire sa candidature à la mairie de Paris après la diffusion de messages et de vidéos à caractère sexuel

04.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

05.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

06.

Panorama 2070 : ce qu’on sait faire, ce qu’on pourrait apprendre à faire et ce qu’on ne pourra pas faire pour gérer les impacts du dérèglement climatique

ça vient d'être publié
décryptage > International
Chiffre mensonger

Combien de contaminés par le Coronavirus, maintenant nommé : COVID-19 ? Des chiffres médicaux, politiques, économiques ou financiers ?

il y a 3 min 32 sec
décryptage > Politique
Rappel à l'ordre

Concurrence : quand Mario Monti rappelle sèchement aux Etats de l’UE leurs propres responsabilités dans l’absence de champions industriels européens

il y a 1 heure 14 min
décryptage > Economie
Disparition des classes moyennes ?

Daniel Markovits : “L’élitisme managérial a tué les classes moyennes.”

il y a 1 heure 56 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico Business

Mutuelles de santé : l‘UFC-Que choisir alerte sur la hausse des tarifs mais se garde d’en donner la raison

il y a 3 heures 6 min
pépites > Justice
Coupure de courant
Le PDG d'EDF annonce avoir déposé "entre 80 et 90" plaintes pour des coupures intempestives
il y a 19 heures 7 min
light > Sport
Biathlon
Emilien Jacaquelin champion du Monde de poursuite
il y a 19 heures 51 min
pépites > Faits divers
Déboires d'arrière cuisine
Selon le JDD, Pavlenski aurait poignardé deux personnes au Nouvel An de Juan Branco
il y a 20 heures 39 min
pépites > Justice
Conséquences
Affaire Griveaux : Piotr Pavlenski et sa compagne en garde à vue
il y a 22 heures 23 min
décryptage > Economie
Vidéo Betbeze

Bourse, le coronavirus est derrière nous

il y a 23 heures 4 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

Comment la guerre d’Algérie a fini par ruiner la politique de rayonnement de la France dans le monde arabe

il y a 23 heures 54 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Signal, enfin une messagerie réellement cryptée pour protéger vos messages ?
il y a 53 min 15 sec
décryptage > Politique
Dure traversée de l'hiver ?

L’hiver noir du macronisme : quels lendemains pour LREM ?

il y a 1 heure 30 min
décryptage > Politique
Discours présidentiel

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

il y a 2 heures 6 min
décryptage > Politique
Grève

Grève dans les transports : que reste-t-il vraiment sur la réforme des retraites ?

il y a 3 heures 28 min
pépites > Politique
Municipales
Agnès Buzyn sera la tête de liste LREM à Paris
il y a 19 heures 42 min
pépite vidéo > Sport
Système D
Confiné à cause du coronavirus, il court un marathon... dans son salon
il y a 20 heures 10 min
décryptage > Politique
Il a besoin d’une boussole...

Macron se plaît à déplorer « l'affaiblissement de l’Occident ». Mais connaît-il seulement le sens de ces mots?

il y a 21 heures 35 min
décryptage > International
Poker

Les Etats-Unis et "l'art" incertain de la dissuasion nucléaire

il y a 22 heures 49 min
rendez-vous > Culture
Atlantico Lettres
Soif de père
il y a 23 heures 40 min
décryptage > Environnement
Bonnes feuilles

Comment le mauvais traitement médiatique de l’information scientifique pollue le débat sur le glyphosate et menace l’avenir de l’agriculture

il y a 23 heures 55 min
La classe moyenne à la loupe

La classe moyenne face à la crise : "voir petit" une réalité déprimante mais bien installée

Publié le 12 octobre 2012
Pour beaucoup de Français appartenant à la classe moyenne, la crise a été synonyme de "petit". "Petits calculs" et "petites économies" font désormais partie de leur quotidien. Première partie de notre série consacrée à la classe moyenne (1/4).
Véronique Langlois et Xavier Charpentier ont créé en mars 2007 FreeThinking, laboratoire de recherche consommateur 2.0 de Publicis Groupe.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Véronique Langlois et Xavier Charpentier
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Véronique Langlois et Xavier Charpentier ont créé en mars 2007 FreeThinking, laboratoire de recherche consommateur 2.0 de Publicis Groupe.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pour beaucoup de Français appartenant à la classe moyenne, la crise a été synonyme de "petit". "Petits calculs" et "petites économies" font désormais partie de leur quotidien. Première partie de notre série consacrée à la classe moyenne (1/4).

Premier enseignement de cette plongée au cœur des classes moyennes : la baisse du pouvoir d’achat comme élément structurel de la vie de ces Français est une réalité, une réalité lourde, pesante, permanente, de longue durée. Une réalité à la fois mesurable, quantitative. Et sensible, qualitative, ce qui est peut-être pire.

Une réalité mesurable : quand les Français font de la micro-économie

C’est le premier constat : le pouvoir d’achat n’est plus le même qu’avant. Il s’est dégradé. Tous les débats qui pouvaient encore avoir lieu il y a 2 ou 3 ans sur la réalité statistique de la baisse du pouvoir d’achat des Français semblent aujourd’hui dérisoires, au regard de la réalité de vie qu’ils décrivent avec beaucoup de précisions. Parler du pouvoir d’achat, pour eux, c’est d’abord parler de faits vérifiés tous les jours. Et pour les plus âgés d’un changement dramatique.

"Je me souviens quand nous avons pris notre premier appartement avec mon futur mari, on allait faire les courses à Leclerc (les hard discounts n’existaient pas, je sais, ça fait un peu préhistoire) on remplissait le caddie pour 1 500 francs une fois par mois, il débordait, c’était le bon temps (je n’ai que 43 ans) j’ai l’impression que maintenant au lieu d’aller mieux, c’est de plus en plus la galère."

"Moi je mets 50 euros d’essence depuis des années rien n’a changé. Ah si, j’en ai deux fois moins qu’avant."

Au-delà du constat général, la baisse du pouvoir d’achat impacte leur façon de vivre de trois façons :

D’abord en envahissant tous les domaines de leur vie quotidienne. Rien n’échappe à cette paille de fer. Tous les aspects de la vie sont concernés : consommation courante, façon de s’alimenter, loisirs, vacances, temps libre, confort domestique…

"Je n’ai plus de budget loisir. Je suis allée une fois au ciné en 2 ans, nous ne partons plus aux sports d’hiver (une semaine par an auparavant) ni en week-end. Nous partons une seule fois en vacances, dans mon village familial où je peux profiter du prêt d’une maison (avant, nous louions toujours)."

Ensuite en faisant entrer le calcul dans la vie de tous les jours plus qu’il n’y est jamais entré. Ce qui envahit la vie, ce n’est pas seulement la pénurie c’est aussi la discipline qu’elle induit. Vivre, c’est calculer. La société de consommation devient une « société de calculation ». Le ticket de caisse devient un document précieux, que l’on conserve – plusieurs mois. Le calcul, la vérification en temps réel sont pratiqués de manière systématique.

"J’ai comparé mes tickets de caisse de l’année dernière et ceux de cette année (grande conservatrice lol) tout a augmenté. Comment ferons-nous dans 2 ans ou 5 ans. Cela me fait franchement peur."

"Nous avons économisé sur les courses : hard discount, promotion et calculette à la main pendant les courses."

"- Un truc qui est pratique pour être sûr en temps réel de ce qu’on met dans le caddie, c’est le système de self-scan mis en place par certains supermarchés !!! Tu connais ?
- Oui ça permet de savoir exactement combien y a dans le caddie… et surtout de vérifier les megasuper promos que fait le magasin en comparant les produits directement … Mais cela ne fait pas baisser le prix !!!"

En adoptant enfin un mot d’ordre déprimant : voir petit. Les calculs qui envahissent la vie, ce sont de « petits » calculs. Compter non seulement à l’euro près, mais aussi au centime près et souvent au demi-degré ou au jour près, le consommateur français est bel et bien engagé dans cette démarche.

"Pour le chauffage nous avons baissé le thermostat à 21° dans la journée plutôt que 21°5 (je travaille chez moi) ce qui fait encore quelques économies substantielles."

Une réalité sensible : quand les Français souffrent

Au-delà de la vie quotidienne dans ce qu’elle a de plus concret, la baisse du pouvoir d’achat, c’est une véritable souffrance. Des blessures d’autant plus vives qu’elles sont répétitives et ne peuvent jamais cicatriser. Prendre l’habitude de la restriction est par définition impossible dans une société qui reste en principe de consommation. Une réalité de perception qui s’exprime dans les récits de vie, les expériences partagées, et de façon plus globale dans le vocabulaire employé. A côté de celui de la débrouille, celui du sacrificiel émerge : « peser », « souffrir », « sacrifier », « en être à… ». Au fond c’est ça, voir son pouvoir d’achat baisser : « en être à… ».

"Notre pouvoir d’achat a fortement diminué nous obligeant à des sacrifices qui pèsent sur le quotidien et le moral (plus de ciné ni de restos…) les courses sont devenues un casse-tête pour pouvoir manger convenablement et équilibré avec un budget mini…"

"Mon dernier sacrifice était de partir en vacances en famille. Lors du mois d’avril, je suis descendue chez mes parents dans le Sud de la France et en raison des coûts du billet nous ne sommes pas partis à 3 mais seulement à deux avec mon fils."

"J’évite de rentrer dans un magasin de fringues si je sais que je ne peux rien y acheter, à quoi ça sert de regarder de toucher et de partir, aucun intérêt."

"Et oui je me souviens il y a 5 ans de cela le jour des courses était une fête, j’y allais en pensant avec quoi je pourrais composer des repas pour faire plaisir à chacun son tour. Aujourd’hui j’en suis à comment accommoder le riz et les pates de la meilleure façon ?"

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Selon le JDD, Pavlenski aurait poignardé deux personnes au Nouvel An de Juan Branco

02.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

03.

Vanessa Paradis seule : son fils va quitter la maison, Samuel n’est pas là; Le nouveau mari de Pamela Anderson effrayé par ses dettes, le compagnon de Laeticia Hallyday pas troublé par ses problèmes financiers; Loana à nouveau dans une relation abusive

04.

Le coronavirus, danger massif pour la zone euro

05.

Démocratie représentative en danger : l’extrême gauche en passe de dépasser l’extrême droite

06.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

07.

Cette guerre mondiale qui pourrait voir le jour dans l’Arctique

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Mal nommer les choses : Emmanuel Macron en plein vertige camusien face aux députés LREM

03.

Ce que la peur du candidat surprise pour 2022 nous dit de l’état de LREM et de la France

04.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

05.

Dissolution de l’ordre public : le vrai procès du siècle que les Français devraient intenter à l’Etat

06.

Mais d’où vient ce mystérieux signal radio émis des profondeurs de l’espace à destination de la Terre ?

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Ce que la peur du candidat surprise pour 2022 nous dit de l’état de LREM et de la France

03.

Benjamin Griveaux retire sa candidature à la mairie de Paris après la diffusion de messages et de vidéos à caractère sexuel

04.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

05.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

06.

Panorama 2070 : ce qu’on sait faire, ce qu’on pourrait apprendre à faire et ce qu’on ne pourra pas faire pour gérer les impacts du dérèglement climatique

Commentaires (21)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
kettle
- 08/10/2012 - 22:15
Fire
"Moi j'ai 38 ans au chomage, j'habite dans un ZUS de Paris 19 je n'appartient pas a la classe moyenne mais a la classe populaire.
Pourquoi les medias ne se parlent jamais de moi.
Moi quand je demande a un elu de gauche ps ou vert par exemple de quitter mon HLM pour e^tre dans un quartier ou on respecte ma culture, mes valeurs, mon histoire, mes codes de socialisation....."
---
Brule une voiture ! Les politiciens te mangeront dans la main.

kettle
- 08/10/2012 - 22:13
Parti de Gauche
"Alexis Corbiere (Parti de Gauche) a un logement social à Paris alors qu'il gagne 4000 euros par mois et que sa femme est avocate internationale."
--
Oui mais ca gagne peu un avocat intenationale. A peine 15 milles euro mensuel.


kettle
- 08/10/2012 - 22:11
Avec un billet de 100 Francs (15 euros)
Vous pouviez en acheter des choses !