En direct
Best of
Best of du 5 au 11 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

02.

Hausse de la taxe foncière : l’étouffement progressif des petits propriétaires

03.

Esther Duflo : petites questions critiques sur un prix nobel très (trop ?) consensuel

04.

L'élu RN Julien Odoul crée la polémique en demandant à une femme d'ôter son voile au Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté

05.

Etats-Unis : une famille américaine rentre chez elle et se retrouve nez à nez avec trois ours

06.

Tout arrive : Trump veut mettre fin à la guerre commerciale avec la Chine et Boris Johnson propose un accord pour le Brexit.

07.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

02.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

03.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

04.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

05.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

06.

Voici comment Zemmour est devenu l’homme le plus célèbre de France…

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Religion
Polémique
Polémique sur le port du voile : doit-on l'interdire en sortie scolaire ?
il y a 12 heures 14 min
pépites > International
Changement de discours
Opération militaire turque en Syrie : la Chine appelle Ankara à mettre un terme à son intervention contre les kurdes syriens
il y a 13 heures 28 min
pépites > Economie
Taxes
Bruno Le Maire se dit favorable à l’instauration d'une taxe européenne sur les carburants des avions et bateaux
il y a 14 heures 36 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Rouge" de John Logan, mise en scène par Jérémie Lippmann : Ceci n’est pas un texte

il y a 16 heures 10 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le mystère Abd el-Kader" de Thierry Zacone : Un livre savant pour les spécialistes de l’Islam et de la Franc-maçonnerie

il y a 16 heures 32 min
décryptage > Terrorisme
Dysfonctionnement

Attaque à la Préfecture de police : critiquer les dérives de l'islam est une question de responsabilité pour les musulmans de France

il y a 19 heures 18 min
décryptage > Culture
Asia Now

La scène artistique asiatique en plein boom s’expose à Paris

il y a 19 heures 32 min
décryptage > Economie
Étouffement

Hausse de la taxe foncière : l’étouffement progressif des petits propriétaires

il y a 19 heures 44 min
décryptage > Economie
A rebours

Le nombre de catastrophes naturelles meurtrières n’a cessé de diminuer (et leur impact sur l’économie mondiale avec)

il y a 20 heures 27 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

Disney, Apple, Warner et Amazon partent à l’assaut de Netflix

il y a 21 heures 1 min
light > Insolite
Surprise !
Etats-Unis : une famille américaine rentre chez elle et se retrouve nez à nez avec trois ours
il y a 12 heures 50 min
light > Santé
En pleine forme
Le nouveau doyen des Français a 110 ans
il y a 14 heures 8 min
pépites > Europe
At last!
Brexit : Paris dit espérer un accord dès "ce soir"
il y a 15 heures 5 sec
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"La clé USB" de Jean-Philippe Toussaint : l’art de rendre romanesque l’univers de l’informatique

il y a 16 heures 24 min
décryptage > Religion
L'art de la punchline

Un 14 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 18 heures 57 min
décryptage > Société
Inutile

Scolarité obligatoire à trois ans : une réforme inutile et coûteuse

il y a 19 heures 26 min
décryptage > International
Game over

Kurdes : et comme dans Le Train sifflera trois fois, le shérif fatigué jeta son étoile...

il y a 19 heures 43 min
décryptage > Environnement
Clash

Vers un clash entre mesures environnementales et libertés individuelles

il y a 20 heures 15 min
décryptage > Santé
Remue-ménage constant

Comment le monde est devenu de plus en plus bruyant sans que notre corps ne sache s’y adapter

il y a 20 heures 36 min
décryptage > Religion
Quelques précisions...

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

il y a 21 heures 4 min
© Reuters
Selon Mario Draghi, l'Espagne et son ministre de l'Economie Luis de Guindos ne devraient pas avoir peur de demander de l'aide.
© Reuters
Selon Mario Draghi, l'Espagne et son ministre de l'Economie Luis de Guindos ne devraient pas avoir peur de demander de l'aide.
Help !

Au pied du mur : mais qu'attend donc l'Espagne pour demander de l'aide à la BCE ?

Publié le 25 février 2013
Mario Draghi a incité jeudi dernier l'Espagne à demander de l'aide à l'Europe. Le président de la Banque centrale européenne a assuré que l'Espagne ne devait pas avoir peur des conditions qui lui seraient imposées en cas de demande d'assistance financière.
Jean-Paul Betbeze est président de Betbeze Conseil SAS. Il a également  été Chef économiste et directeur des études économiques de Crédit Agricole SA jusqu'en 2012.Il a notamment publié Crise une chance pour la France ; Crise : par ici la sortie ;...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Paul Betbeze
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Paul Betbeze est président de Betbeze Conseil SAS. Il a également  été Chef économiste et directeur des études économiques de Crédit Agricole SA jusqu'en 2012.Il a notamment publié Crise une chance pour la France ; Crise : par ici la sortie ;...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Mario Draghi a incité jeudi dernier l'Espagne à demander de l'aide à l'Europe. Le président de la Banque centrale européenne a assuré que l'Espagne ne devait pas avoir peur des conditions qui lui seraient imposées en cas de demande d'assistance financière.

Mario Draghi l’a dit : la structure qu’il a mise en place pour financer les pays qui le demandent est prête (OMT, Outright Monetary Transactions). Pas de nom de pays, mais tout le monde a compris qu’il s’agissait de l’Espagne. Une Espagne qui doit d’abord faire la demande à ses pairs au sein de la zone euro, puis, une fois acceptée, cette demande sera transmise à la Banque centrale européenne qui l’analyse puis, une fois acceptée, qui se met à acheter des bons du trésor espagnol à deux et trois ans, apportant ainsi à l’Espagne une aide indispensable. Mais une Espagne qui doit d’abord faire la demande officielle et qui hésite.

On peut la comprendre, mais le temps presse. L’Espagne cumule en effet quatre crises. Une crise bancaire d’abord, liée à l’éclatement de la bulle immobilière. Elle va nécessiter 50 milliards d’euros de soutien, déjà accordés par les pays de la zone euro, ce qui impliquera des fermetures de banques et des cessions d’actifs à bas prix, notamment dans l’immobilier. Une crise économique et sociale ensuite, avec une récession profonde, des licenciements, des fermetures d’usines, le tout donnant un taux de chômage officiel du quart de la population. Une crise budgétaire donc, avec des coupes dans les dépenses qui conduisent à des grèves à répétition, jusqu’à une grève générale qui se profile. Une crise régionale enfin, certaines régions étant en faillite, dont la Catalogne. Elle vient de demander une aide à Madrid, qui lui a été refusée. Celle-ci envisage donc un référendum sur l’indépendance, son leader politique, Artus Mas indiquant qu’une Catalogne indépendante serait un grand pays de la zone euro, et ajoutant que sans la Catalogne, l’Espagne est insolvable…

Il faut donc aller très vite, avant que l’irréparable ne soit accompli. D’où les pressions sur Mariano Rajoy, à la fois par l’intermédiaire de la BCE et par celle des autres responsables politiques, notamment du Sud. A Malte la semaine dernière, à l’occasion de la réunion « 5+5 » (5 pays des deux côtés de la Méditerranée), ce point a dû être abordé. Nous verrons, mais une issue de demande de l’Espagne est la plus probable.

A la BCE, le travail d’analyse en faveur de l’OMT avance. L’idée est toujours la même : le programme d’achat de titres publics est destiné à permettre au système économique de fonctionner, et plus nettement encore aux banques du pays de faire crédit aux entreprises et aux ménages. C’est là tout le problème, car la chaîne est rompue entre baisse des taux de la banque centrale d’un côté et baisse des taux bancaires de l’autre. En effet, si le pays est en difficulté, ces bons du trésor voient monter leurs rémunérations, ce qui inquiète tous les acteurs économiques et vient en concurrence avec  la rémunération des dépôts bancaires, donc avec la capacité des banques de baisser leurs taux. L’OMT doit donc faire baisser les taux à moyen terme, « désinquiéter » les marchés et les acteurs internes, faire baisser les conditions de funding des banques et permettre ainsi aux taux d’intérêt de baisser, précondition pour faire repartir le crédit et la croissance. On voit le temps qui sera nécessaire : des trimestres. En même temps, la BCE poursuit son analyse par rapport à l’opposition de la Buba, en expliquant les conditions et modalités de son intervention, le fait que son intervention n’aura lieu que sur le marché secondaire et qu’elle sera stérilisée, autrement dit compensée, tout ceci afin de ne pas intenter de procès en inflation.

Encore une fois, tout est prêt pour l’Espagne, car le temps presse. Les marchés croient à cette solution, derrière la BCE, et le pire serait de les décevoir, pour l’Espagne bien sûr, pour le Sud ensuite, pour les voisins (dont nous), pour la zone euro.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

02.

Hausse de la taxe foncière : l’étouffement progressif des petits propriétaires

03.

Esther Duflo : petites questions critiques sur un prix nobel très (trop ?) consensuel

04.

L'élu RN Julien Odoul crée la polémique en demandant à une femme d'ôter son voile au Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté

05.

Etats-Unis : une famille américaine rentre chez elle et se retrouve nez à nez avec trois ours

06.

Tout arrive : Trump veut mettre fin à la guerre commerciale avec la Chine et Boris Johnson propose un accord pour le Brexit.

07.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

02.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

03.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

04.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

05.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

06.

Voici comment Zemmour est devenu l’homme le plus célèbre de France…

Commentaires (7)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
trapanel
- 08/10/2012 - 21:56
A HR
Eh bien voilà une intervention qui vaut la peine d'être lue....!
Je vis dans une démocratie aussi brillante que la française, au même titre que les britanniques, danois, suédois, norvégiens où allemands .etc ; Pour vous , cette Europe est anti-démocratique avec complot de la finance internationale, des sectes, plus certainement d'autres délires du même acabit...
Essayez une autre approche :Argumenter , étayer et ensuite donner son opinion ....cela lui donne de la valeur . Le" tous pourris" , même si c'est vrai, n'a jamais fait bouger les lignes.
vangog
- 08/10/2012 - 17:35
Cessons d'accuser "les marchés", cette nouvelle tarte à la créme
de Mélenchon and Co, car "les marchés", c'est vous, c'est moi, c'est les états prêteurs etc..., et, à moins que vous n'acceptiez d'abandonner votre assurance-vie ou vos retraites pour payer la social-démagogie Socialiste...
L’Espagne ne veut, tout simplement pas, que les fonds Européens servent à renflouer les provinces à qui Zapatéro a donné un blanc-sein pour dépenser l'argent qu'elles n'avaient pas, l'Andalousie, la Catalogne etc...
Et ces provinces font chanter le gouvernement, dans la grande tradition gauchiste: "vous nous renflouez, sinon on exige notre indépendance!...'. Ces régions peuvent faire ce minable chantage (que la Grèce ne se permet pas, comme par hasard), car elles veulent l'argent Européen pour elles avant tout, pour payer ces aérodromes qui n'ont ni avions, ni passagers, ce métro, luxe inutile mais dispendieux de Séville, et toutes ces petites ou grosses dépenses des élus-entrepreneurs Espagnols...
HR
- 08/10/2012 - 11:17
@ trapanel
- "L'Espagne n'est démocratique que depuis moins de 40 ans, "
L'Espagne est une Monarchie, donc elle ne peut pas mécaniquement être une démocratie.
Après des siècles de dictature, on ne devient pas une démocratie comme ça. Surtout dans une Europe, surtout dans une Union Européenne qui est un brillant exemple de la défaite de la démocratie en Europe.