En direct
Best of
Best of du 14 au 20 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

02.

La Chine s'est éveillée, le monde peut trembler

03.

Rachida Dati : "Nous sommes à deux doigts d'une explosion de notre pays"

04.

Trop polluant : le gouvernement veut faire disparaître le chauffage au gaz dans les constructions neuves

05.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

06.

Covid 19 : Macron n’avait pas d’autre choix que de mettre les Français en liberté provisoire

07.

Voilà les meilleurs gadgets à acheter pour se créer un home cinéma de compétition pour le confinement

01.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

02.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Carnage en vue sur les banques européennes ?

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

01.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

02.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

03.

Aucun lien entre le terrorisme et l'immigration !

04.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

05.

Martin Gurri : "Les vents de révolte ne sont pas prêts d’arrêter de souffler en Occident car nos élites et institutions ne sont plus adaptées au monde actuel"

06.

Projet de loi séparatisme : un arsenal qui alterne entre le trop et le trop peu

ça vient d'être publié
pépites > Economie
Changement de stratégie
IBM envisagerait la suppression de près d’un quart de ses effectifs en France
il y a 38 min 32 sec
Big Brother
Comment passer inaperçu sur l'avenue du Bonheur, truffée de caméras, à Pékin
il y a 2 heures 11 min
décryptage > Politique
Elus locaux

Radicalisation : pour un meilleur partage de l'information

il y a 3 heures 41 min
décryptage > France
Contradictions

Covid et terrorisme : deux poids, deux mesures. Pourquoi le Conseil constitutionnel s’est placé dans une contradiction qui risque de lui porter préjudice

il y a 3 heures 56 min
pépites > Politique
Désaveu
Loi sécurité globale : 30 abstentions, 10 votes contre chez LREM, la majorité envoie un avertissement à Gérald Darmanin
il y a 4 heures 19 min
décryptage > Consommation
Alimentation

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

il y a 4 heures 40 min
décryptage > International
Big Brother

Un QR code santé pour voyager : bienvenue dans le monde selon Xi Jinping

il y a 5 heures 13 min
pépite vidéo > Economie
"Quoi qu’il en coûte"
Bruno Le Maire : "Nous nous fixons 20 années pour rembourser cette dette Covid"
il y a 5 heures 37 min
décryptage > Economie
(R)évolution ?

Vers une ère d’efficacité turbo pour la politique monétaire ?

il y a 6 heures 5 min
pépites > Santé
Religion
Annoncée par le président, hier soir, la limite maximum de 30 fidèles par messe, va être augmentée selon les évêques de France
il y a 7 heures 8 sec
pépites > France
Séparatisme
Le Conseil d'Etat confirme la dissolution de l'association BarakaCity et la fermeture de la Grande mosquée de Pantin
il y a 1 heure 8 min
décryptage > France
Chantier titanesque

Notre-Dame de Paris : vers un divorce symbolique et économique ?

il y a 3 heures 30 min
Farce
Le Premier ministre canadien piégé par l'appel téléphonique d'une fausse Greta Thunberg
il y a 3 heures 51 min
décryptage > Sport
Bryson DeChambeau

Ces nouvelles techniques de swing qui révolutionnent le golf

il y a 4 heures 15 min
light > People
Santé
Dans une contribution publiée dans le New York Times, Meghan Markle raconte qu'elle a fait une fausse couche cet été
il y a 4 heures 38 min
décryptage > Sport
Ligue des Champions

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

il y a 4 heures 55 min
pépites > International
Avion
Vers un passeport sanitaire électronique sur téléphone mobile pour les passagers aériens
il y a 5 heures 16 min
pépites > Consommation
Energie
Trop polluant : le gouvernement veut faire disparaître le chauffage au gaz dans les constructions neuves
il y a 6 heures 2 min
décryptage > France
Forces de l'ordre

Le gouvernement en plein dérapage incontrôlé sur la sécurité et les libertés publiques ?

il y a 6 heures 43 min
rendez-vous > Société
Zone Franche
Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"
il y a 7 heures 6 min
© Reuters
Certains utilisateurs du réseau social Facebook ont vu à la suite d'un bug informatique, leurs conversations privées rendues publiques.
© Reuters
Certains utilisateurs du réseau social Facebook ont vu à la suite d'un bug informatique, leurs conversations privées rendues publiques.
Poke

Contenus privés dévoilés sur Facebook : "S'il y a eu un bug, il va falloir le prouver"

Publié le 25 septembre 2012
A la suite d'un bug informatique, le réseau social Facebook a divulgué des conversations privées de ses utilisateurs. Dos au mur, le géant américain a été écouté ce matin devant la CNIL (Commission National de l'Informatique et des Libertés).
Etienne Drouard
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Etienne Drouard est avocat spécialisé en droit de l’informatique et des réseaux de communication électronique. Ancien membre de la CNIL (Commission nationale de l'informatique et des libertés), ses activités portent sur l’ensemble des débats de...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
A la suite d'un bug informatique, le réseau social Facebook a divulgué des conversations privées de ses utilisateurs. Dos au mur, le géant américain a été écouté ce matin devant la CNIL (Commission National de l'Informatique et des Libertés).

Atlantico : Certains utilisateurs du réseau social Facebook ont vu à la suite d'un bug informatique, leurs conversations privées rendues publiques. Alors que le gouvernement a demandé à Facebook de s'expliquer devant la Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés (CNIL), est-ce la fin du réseau social ? 

Etienne Drouard :   Je ne crois pas, 26 millions de français sur quelques centaines d'utilisateurs "ce n'est pas la boutique" surtout si la faille de confidentialité qu'on nous annonce porte sur certains messages privés datant de 2007-2009 . Les questions de failles de sécurité sont néanmoins critiques pour la confiance des personnes et dépassent rapidement les frontières. Si l'information est avérée, Facebook risque de perdre un peu de son prestige.

On peut imaginer que cela va avoir un impact sur l'image de la société Facebook mais aussi sur le cours de la bourse de la société
qui était évalué à 19 dollars lundi (pour mémoire, lors de son introduction en bourse, l'action était  évaluée à 38 dollars).

Je ne crois pas envisageable une hémorragie massive du réseau social sur cette seule "affaire" pour deux raisons :

  • Pour l'instant, on n'a pas de confirmation, de preuve, de page écran qui montrent la responsabilité de Facebook par la diffusion sur internet de messages confidentiels. La communication du réseau social va pouvoir gérer et dévoiler la réalité du problème, si problème il y a.

  • Les utilisateurs pour l'instant n'ont pas d'autres services ayant une renommée suffisante pour accueillir les déçus de Facebook. Le propre d'un réseau social, c'est de réunir une masse de personnes, réparties en communautés, en tribus, ça va créer une grande fidélité. Ce besoin de retrouver le plus grand nombre d'utilisateurs quand on se connecte crée une grande fidélité aux réseaux populaires.


Les réseaux sociaux ont tendance à exploser vite sur la toile et disparaitre encore plus rapidement, avez-vous des exemples de réseaux sociaux qui ont quasiment disparu ?

Je me souviens de services de chat  au début des années 2000, il en reste de beaux restes, notamment sur Skyrock, les skyblogs qui étaient le réseau social à la mode réunissant les jeunes autour de leurs musiques préférées, notamment.

La proportion des jeunes qui utilisaient les skyblogs en 2010 a considérablement baissé . Il y a eu certainement un report ou une duplication d'une partie d'entre eux vers Facebook grâce à toutes ses fonctionnalités déportées partout sur le web  (les boutons  " like" ou "connect" par exemple).

Les utilisateurs se sont sentis trahis par Facebook, la confidentialité est-elle possible sur les réseaux sociaux ?

Elle est possible, elle est dans les mains de l'utilisateur. Elle est régie par le contrat qui le lie à Facebook.

il y a trois grandes strates de confidentialité des contenus sur Facebook :

  • La correspondance privée, c'est à dire les messages qui s'adressent au "one to one".

  • Il y a un régime de diffusion à un public restreint déterminé par chaque utilisateur. Les contenus sont accessibles à vos amis. Ce n'est donc pas une communication publique, c'est le cercle de mes amis.

    • Enfin, il y a la communication en ligne publique qui suit approximativement le même régime juridique que la communication audiovisuelle (radio, télé). Cela consiste à publier aux amis des amis. Vous n'avez pas choisi qui était les amis de vos amis. Vous n'avez pas déterminé le cercle de personnes qui peut voir ce que vous publiez.. Ce type de diffusion n'a rien de privé, même si elle n'est pas "tous publics).

      En fonction des paramètres que vous choisissez pour votre compte Facebook qui sont de plus en plus diversifiés et précis, vous pouvez avoir un régime de confidentialité ou de publicité de vos messages.

 

Comment peut-on défendre la vie privée sur un réseau social ?

Il faut être conscient et éclairé en choisissant les paramètres de diffusion de vos diverses catégories de messages. C'est une manière à l'américaine de responsabilisation de l'utilisateur qui a tous les outils en main pour gérer sa sphère privée sur le réseau social en fonction des options qu'il détermine.

L'utilisateur a donc la nécessité de paramétrer ses réglages afin de mieux cacher sa vie privée, s'il le souhaite.

Le problème auquel vient d'être confronté Facebook est-elle un simple bug ou un complot ?

J'ai une opinion personnelle sur le sujet. Quand on voit Fleure Pellerin et Arnaud Montebourg convoquer Facebook à s'expliquer devant la CNIL, je me dis deux choses. Tout d'abord, il n'y a pas de fumée sans feu. Puis aucune preuve ni aucune accusation n'ont été rapportées à cette heure. Si des correspondances privées ont été publiées ou accessibles, il y a bien quelqu'un qui en a fait le constat.

Il s'est peut-être passé quelque chose, mais je pense qu'on n'en sait pas assez pour l'instant. Je suis très circonspect sur la réalité et la masse de ce prétendu phénomène.

S'il y a eu un bug, il va falloir le prouver. Cette tempête médiatique histoire peut satisfaire certains investisseurs qui veulent voir l'action Facebook à la baisse. Ou divertir l'opinion le jour où le président français s'adresse à la tribune des Nations-Unies sur des sujets de sécurité un peu plus sensible et réels.  

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
le Gône
- 25/09/2012 - 22:36
@kettle
il n'y a qu'une fonction qui "efface" c'est le formatage du support .il efface tout et laisse le support a nue !!..pour tous les autres cas on "efface" rien on supprime l'adressage...c'est plus simple ...et plus rapide. C'est bien pour ca que la police peut retrouver (avec diffuculté) des information "éffacées" d'un disque dur...A tous les espion a part le feux..il vous reste le formatage..mais vous perdez tout!
kettle
- 25/09/2012 - 17:29
Delete
"ce qui est publié, sur le net comme ailleurs, peut être republié."
-
Et fans le cas de FaceBook (Google aussi) rien n'est effacé, tout est stoké. Vous pensez effacer un messages mais en fait il vous est juste rendu invisible.



ghislfa
- 25/09/2012 - 17:07
Comment peut-on défendre la vie privée sur un réseau social ?
En m’adhérant à aucun réseau social.
Il y a eu, jusqu'à présent, assez de gags, çà devrait suffire pour vacciner le monde.