En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© DR
La couverture du magazine Nouvel Observateur.
Propagandastaffel

Avec son dossier sur les "néo-fachos", le Nouvel obs fait-il preuve d'aveuglement ou de mauvaise foi ?

Publié le 24 septembre 2012
En stigmatisant les soi-disant "néo-fachos", Le Nouvel Observateur ne fait pas tant du journalisme que de la propagande que n'aurait pas reniée Mikhaïl Souslov, chargé de l'idéologie au Politburo.
Grand reporter, critique littéraire notamment pour le journal Service Littéraire, satiriste, Christian Millau est aussi écrivain.Parmi ses parutions les plus récentes : Au galop des hussards (Grand prix de l'Académie française de la biographie et prix...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Christian Millau
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Grand reporter, critique littéraire notamment pour le journal Service Littéraire, satiriste, Christian Millau est aussi écrivain.Parmi ses parutions les plus récentes : Au galop des hussards (Grand prix de l'Académie française de la biographie et prix...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
En stigmatisant les soi-disant "néo-fachos", Le Nouvel Observateur ne fait pas tant du journalisme que de la propagande que n'aurait pas reniée Mikhaïl Souslov, chargé de l'idéologie au Politburo.

Rien n’est pire qu’un homme intelligent qui se met à écrire des bêtises. Il fait tomber son lecteur de beaucoup plus haut que s’il était tout simplement un parfait crétin. Un garçon dont j’ai loué la finesse et la modération dans un de mes précédents livres m’en a apporté la démonstration en signant dans le Nouvel Observateur un dossier qui aurait pu être co-signé par Mikhaïl Souslov, chargé de l’idéologie au Politburo et, pour certains passages, par Joseph Goebbels. Je ne vais même pas le nommer. Cela me ferait de la peine.

Mais comment un des grands titres de la presse française, avec lequel je suis rarement d’accord mais dont j’admire le professionnalisme, peut-il en arriver là ? Profitant de l’"affaire Richard Millet", qui méritait en effet un débat, il nous apporte sur un plateau les têtes des Néo-Fachos et de leurs amis.

Sans s’attarder sur le contenu du mot "facho" au 21e siècle, utilisé à tort et à travers pour stigmatiser tous les individus qui ne plaisent pas à la gauche, il y a en effet à travers toute l’Europe de petits groupes d’abrutis potentiellement dangereux (quelquefois réellement) qui ont la nostalgie d’Auschwitz. Pour moi, ce ne sont pas des "fachos" mais des nazis, de vrais nazis.

J’aurais aimé ne  pas croire que, dans l’esprit du Nouvel Observateur, le palmarès dressé par ses soins, où se retrouvent côté-à-côte, en plus de Richard Millet et Renaud Camus, nos confrères Eric Zemmour, Elisabeth Lévy, Denis Tillinac ou Ivan Rioufol, entre dans la catégorie "tête de mort et croix gammée". Ah oui, j’allais l’oublier : Alain Finkelkraut fait lui aussi partie du convoi des "obsédés" de l’identitaire, de l’immigration, du multiculturalisme, de la pensée unique et autres diffuseurs des "idées rances".

Mais alors que signifie cette phrase en exergue et en gros caractères : "En France, l’affaire Millet révèle les contours d’une nébuleuse brune". Vous avez dit "brune" ? Comme le million de chemises des Congrès de Nuremberg, où un moustachu psychopathe éructait sa haine ? Et un peu plus loin, il est question de "toile d’araignée"... Cela me rappelle quelque chose... Ne serait-ce pas la "toile d’araignée" que, selon les services de la Propagandastaffel de M.Goebbels, le "complot judéo-maçonnique" étendait sur le monde ?

Quelle pitié de voir qu’au prétexte de dénoncer des propos d’une bêtise et d’une mauvaise foi, en effet, monumentales (Richard Millet, le coeur soulevé, se retrouvant soi-disant le seul Blanc à la station Châtelet, au milieu de la marée des djellabas et des boubous !) des journalistes de qualité tombent dans la marmite des sorcières !  Et quel aveuglement (ou quelle mauvaise foi) de touiller ainsi une soupe à la grimace où l’on glisse des personnalités parfaitement honorables, en même temps que des personnages douteux, passés du Parti communiste au Front national, avant de sombrer dans l‘anti-sionisme, aux côtés d’un allumé de la théorie du complot, grand admirateur de Khadafi, des mollahs iraniens et de Bachar El-Assad.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pourquoi vous devriez éviter le régime keto

02.

Services secrets turcs : les hommes des basses œuvres du président Erdogan

03.

Fleurs et vacheries au G7 : les avis surprenants des dirigeants étrangers sur Emmanuel Macron ; Notre-Dame, victime collatérale de négligence politique ; Julien Dray, mentor repenti d’Emmanuel Macron ; Panne sèche pour la voiture autonome

04.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

05.

La fin des Bisounours : les experts en marketing découvrent que plus d’un Français sur deux avoue une attirance pour « les méchants »

06.

Et si nous aussi on faisait nos camps décoloniaux ?

07.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

03.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

04.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

05.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

06.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

03.

Record de distribution des dividendes : ces grossières erreurs d'interprétation qui expliquent la levée de bouclier

04.

"Une part d'Afrique en elle" : petit voyage dans les méandres de la conception macronienne de la nation

05.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

06.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

Commentaires (45)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Satan
- 25/09/2012 - 22:07
reflex libéral conservateur
que de traiter de néo-facho ses opposants. Assez prévisible ces néo-cons.
vangog
- 24/09/2012 - 23:53
"Neo-fachos", un vieux réflexe de gauche pour se rassembler
Lorsque ses alliances contre-nature sont menacées, ou lorsque la popularité de ses membres s'effrite à une vitesse atomique! Beaucoup plus que ce fantasme inventé par les idéologues trotskistes et repris complaisamment par les "médias aux ordres", existent, à l'Est de l'Europe des régimes beaucoup plus proches de cette alliance sulfureuse du Socialisme avec le Nationalisme, chez les dirigeants Russes et Chinois. Mais chut! Impossible de dénoncer des idéologies qui beneficient de la complaisance coupable de la gauche et des médias, afin de ne pas briser les schémas uni-dimensionnels ( gentille gauche contre méchante droite alliée aux fachos...) qu'ils ont réussi à imprimer dans l'esprit des français les plus naïfs....
titine
- 24/09/2012 - 23:10
Il fut un jour
de 1939, où le jour vit un pacte qui changea le monde et la face du monde. Ce jour qui, apparemment, perdure jusqu'à nos jours... Historique évènement où le national socialisme fut le mâle ou le mal (c'est selon) dominant. Hitler et Staline pour ne pas les nommer, en furent les deux héros. Et pour finir en faisant très court la farce veut que l'un et la révolution par laquelle l'autre est arrivé fut financé par Wall Street. Le temps passe mais la pellicule ne change pas. Elle n'est pas belle la vie ?