En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© Reuters
Les motivations des parents à envoyer leurs enfants sont variées : acquisition de la langue arabe, apprentissage du Coran et des règles morales ou tout simplement garderie les mercredi après-midi et samedi.
Derrière les murs

Education religieuse : chez les musulmans comment ça se passe ?

Publié le 24 septembre 2012
Les enseignements sont très centrés sur ce que l’on appelle la Tarbiyya Islamiyya, la « morale islamique » qui recouvre l'ensemble des règles morales auxquelles doivent obéir l'enfant et pas seulement les devoirs religieux.
Bernard Godard a été fonctionnaire jusqu'en 2008 au ministère de l'intérieur : d'abord officier de police aux RGX jusqu'en 1997, puis chargé de mission en cabinet ministériel (1997-2002) puis au Bureau central des cultes en charge des...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bernard Godard
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bernard Godard a été fonctionnaire jusqu'en 2008 au ministère de l'intérieur : d'abord officier de police aux RGX jusqu'en 1997, puis chargé de mission en cabinet ministériel (1997-2002) puis au Bureau central des cultes en charge des...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les enseignements sont très centrés sur ce que l’on appelle la Tarbiyya Islamiyya, la « morale islamique » qui recouvre l'ensemble des règles morales auxquelles doivent obéir l'enfant et pas seulement les devoirs religieux.

A (re)lire, notre série consacrée à l'enseignement des religions : 

La rentrée du caté : qui y va, qui le fait ?

Entre écoles privées et cours du soir, l'enseignement de la religion juive attire toujours les jeunes

 

Atlantico : Qui envoie aujourd’hui son enfant dans une école coranique ?

Bernard Godard : Le nombre grandissant d’enfants inscrits dans les écoles dites « coraniques » correspond à l’ouverture de mosquées. Les motivations des parents à envoyer leurs enfants sont variées : acquisition de la langue arabe, apprentissage du Coran et des règles morales ou tout simplement garderie les mercredi après-midi et samedi.

Toutes les catégories sociales sont concernées. Les parents peuvent être de milieux très simples comme des cadres. Il est difficile d’établir un ratio précis, mais on peut dire que la présence d’une école « coranique » au sein d’une mosquée attire beaucoup de monde.

Les écoles coraniques sont-elle également réparties en France ?

La configuration des écoles coraniques est exactement la même que celle des mosquées. Toutefois, il faut une taille minimum, la présence d’une salle de classe correcte pour que le maître puisse assurer son cours. Aussi, la présence d’un lieu de culte ne signifie pas nécessairement la présence d’une école coranique qui lui est attaché. Le dynamisme des cadres religieux, l’organisation pédagogique jouent un rôle considérable. Dans les écoles coraniques des plus grandes mosquées d’Argenteuil, on peut avoir plus de 500 élèves (cela englobe les cours pour les enfants mais aussi des cours pour des adultes, les femmes, les convertis). A ce titre, on ne peut pas dire que ces écoles sont plus fréquentées dans telle ou telle région. Le dynamisme de ces enseignements se rencontre dans toute la France.

Qui dispense les cours et quel type d'enseignement y retrouve-t-on ?

Les enseignants sont d’origine variée et pas forcément des religieux, c’est à dire des imams qui auraient été formés pour assurer l’éducation religieuse. Il ne semble pas y avoir de problèmes pour trouver des enseignants volontaires. Ce peut être des étudiants qui donnent un coup de main à la mosquée le week-end, des mères de famille (on les trouve plus souvent dans l’apprentissage de la  langue arabe, un certain nombre étant diplômées des pays d’origine et ne trouvant pas d’emploi en France) ou des imams ou faisant fonction d’imams qui possèdent les connaissances de base en matière coranique. Mais il faut insister sur le fait que l’école coranique est le lieu où on s’initie à la langue arabe dans les pays musulmans. Ces écoles y sont des sortes de « maternelle ». Il est aussi important de savoir que les enseignements sont très centrés sur ce que l’on appelle la Tarbiyya Islamiyya, la « morale islamique » qui recouvre l’ensemble des règles morales auxquelles doivent obéir l’enfant et pas seulement les devoirs religieux. En cela, ça ne varie pas de la « morale » tout court telle que nous la concevons.

Des supports pédagogiques en langue française existent depuis quelques années. Une maison d’édition s’y consacre depuis plus de vingt ans. Etant donné le manque de postes d’enseignants en langue arabe dans les structures scolaires de l’école publique et le maintien de ceux qu’on désigne comme Enseignants en langue et culture d’origine (ELCO) dans la même structure scolaire (des enseignants détachés par le Maroc, l’Algérie et  le  Turquie), les parents n’ont parfois pas d’autre choix que d’inscrire leurs enfants à l’école de la mosquée. Cela n’incite pas à une « laïcisation » de la langue arabe mais bien au contraire oriente vers une sorte de « sacralisation » de cette langue.

Il est évident que le type d’enseignement variera beaucoup en fonction de l’orientation de la mosquée. Pour l’heure beaucoup de dirigeants de mosquée se réfèrent à leur propre pays d’origine. Toutefois, des innovations sont apparues, en particulier dans l’approfondissement de l’enseignement en direction des adultes. Les cours pour femmes ou pour convertis ont beaucoup de succès. Certains imams dispensateurs de conférences le dimanche dans leur mosquée sont devenus de véritables « vedettes » du petit écran grâce à Youtube.

Existe-t-il des dérives ?

A côté de l’apprentissage plus ou bien contrôlé par les dirigeants de la mosquée et l’imam (quelquefois envoyé par les pays d’origine), il y a des lieux plus « sauvages ». Ainsi, les salafistes, même si certains arrivent à s’imposer au sein d’écoles coraniques face à des cadres de mosquées dépassés ou peu au fait de l’importance du rôle qui est dévolu à ces enseignants, cherchent à développer leurs propres lieux de vie où l’école revêt une importance déterminante. Ils peuvent avoir un dynamisme impressionnant servis par la connaissance qu’eux et leurs épouses ont de la société française (ils sont pour la plupart issus de l’immigration ou convertis). Il s’agit pour eux de créer une école bien distincte, l’école de la république étant à rejeter, une sorte de phalanstère où les enfants seraient protégés des bruits « impurs » de la société corruptrice.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

02.

Grand est le désespoir de Donald (Trump) : Greta (Thunberg) a été d’une cruauté sans pareille avec lui.

03.

Greta Thunberg : un voyage à New-York en bateau... mais six vols en avion pour l'organiser

04.

4 millions de dollars : c'est ce que gagne chaque heure la famille la plus riche du monde

05.

Miley Cyrus s’éclate avec une ex Kardashian, Claire Chazal se souvient de quand elle s’éclatait avec (un de) ses ex; Énième réconciliation pour Jamel & Melissa, 1ère grossesse pour Louane; Anouchka Delon pacifie sa famille, Brigitte Macron choie la sienne

06.

Comment St Gobain est devenu le Google français de la transition énergétique

07.

Hong Kong : ces nouvelles formes de censure très efficaces pour empêcher les mouvements sociaux

01.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

02.

Pour comprendre l’après Carlos Ghosn, l’affaire qui a terrassé l’année 2019 dans le monde des entreprises

03.

La saga du Club Med : comment le Club Med résiste à la crise chinoise

04.

Peugeot-Citroën : le lion résiste aux mutations mondiales

05.

En deux siècles, les forêts ont doublé en France et voici pourquoi

06.

Comment se fait-il qu'un pays aussi beau que la Pologne ait un gouvernement de m... ?

01.

M. Blanquer, pourquoi cachez-vous à nos enfants que les philosophes des Lumières étaient de sombres racistes ?

02.

"Une part d'Afrique en elle" : petit voyage dans les méandres de la conception macronienne de la nation

03.

Réorganisation de la droite : cette impasse idéologique et politique qui consiste à s'appuyer uniquement sur les élus locaux

04.

Quand le moisi (Jean-Michel Ribes) s'en prend à la pourriture (Matteo Salvini)

05.

Italie : quelles leçons pour la droite française ?

06.

Brexit / élections italiennes : l’automne à risque qui attend l’Europe

Commentaires (8)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
laurent379
- 19/09/2012 - 10:11
@Equilibre
encore heureux qu'elle aime le djihad !!!
tous les musulmans sont des djihadistes, tous les jours .. ils font le djihad .. partout .. c'est la base pour trouver la paix en Islam .. !!
lorsque je m'instruis je fais le djihad .. lorsque je refoule mes pulsions je fais le djihad ....

savez-vous ce qu'est le djihad en Islam ??!!(pas la vision des médias ou autre mais la réalité !!)
pfff .. votre pensée est dictée par votre ignorance .. !!
laurent379
- 19/09/2012 - 10:07
et chez les cathos ??
ca se passe comment ? à part les carresses intimes, actes de pédophilie, viols etc etc .. ??!!
Equilibre
- 18/09/2012 - 22:00
Sinon, en Australie, ça donna çà
http://www.ndf.fr/identite/18-09-2012/video-elle-a-8-ans-et-deja-elle-dit-son-amour-pour-le-djihad#.UFjRQobsJ-w
En france,...