En direct
Best of
Best of du 11 au 17 janvier
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

02.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

03.

La bombe démographique européenne : à partir de 2021, la population diminuera

04.

Europe post Brexit : et Angela Merkel mit (sans le vouloir) le doigt sur le vrai point de faiblesse de l’Union

05.

Quand les justiciers progressistes prennent leur propre caricature au sérieux : l’étude du cas Rokhaya Diallo

06.

Laeticia Hallyday agressée dans une rue de Paris parce que "trop riche" ; 150 000 € la semaine, Gims ne skie pas comme un pauvre ; Keanu Reeves montre ses fesses en Californie ; Adèle n'en a plus à montrer ; Céline Dion bénit la fiancée de René-Charles

07.

Vladimir Poutine entend rester au pouvoir ad vitam aeternam mais la population russe l’acceptera-t-elle ?

01.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

02.

Malgré les difficultés, la génération Y sera la plus riche de tous les temps

03.

Arretmaladie.fr permet d’obtenir un arrêt maladie en 3 minutes sur internet mais déclenche la colère de la sécurité sociale. Sauf que...

04.

Epidémie de gastro-entérites : tout ce qu’il faut savoir pour éviter d’attraper le norovirus

05.

La manifestation du 9 janvier a été beaucoup plus violente que les médias n’ont pu le raconter

06.

Chine : un virus mystérieux inquiète les autorités chinoises. Et désormais l'OMS

01.

Boeing ukrainien : c’est peut être un déséquilibré radicalisé qui a tiré le missile ?

02.

Ce boulevard qui devrait s’ouvrir au RN… mais ne s’ouvre pas tant que ça

03.

"Des profondeurs de nos cœurs" : un livre qui ébranle l'Eglise

04.

LR : le tigre de papier

05.

Jeanne Balibar (« Les Misérables ») veut qu'on enseigne les mathématiques en arabe !

06.

« Voulez-vous que l'air soit plus pur ? » : le référendum que Macron ne peut pas perdre !

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Maintien
Cote de confiance : lègere hausse pour Emmanuel Macron en janvier
il y a 22 min 41 sec
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Amazon, main basse sur le futur" : Amazon nous promet la lune mais à quel prix ? Enquête instructive sur un mastodonte.

il y a 57 min 27 sec
décryptage > France
Baisse

Le taux du Livret A à 0,5% : une règle nouvelle sans « coup de pouce » ? Qu’aurait donné l’ancienne ?

il y a 3 heures 4 min
décryptage > Politique
Ils ont le plus grand respect l’un pour l’autre

Pourquoi Pierre-Yves Bournazel a-t-il rallié Benjamin Griveaux ? Parce que l’autre le tient par les couilles !

il y a 3 heures 25 min
décryptage > Religion
Bonnes feuilles

Quand la religion sert de justification à la violence contre les femmes : pour en finir avec la gynépathie

il y a 3 heures 35 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Système de santé en France : la cruelle absence de vision et le manque de réel projet au sein du ministère de la Santé

il y a 3 heures 36 min
décryptage > Europe
Basculement

La bombe démographique européenne : à partir de 2021, la population diminuera

il y a 3 heures 59 min
décryptage > Politique
Alternative

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

il y a 4 heures 17 min
light > Culture
Slim shady
Eminen surprend tout le monde et sort un nouvel album
il y a 20 heures 42 min
pépites > Culture
Evènement chez Michelin
Le guide rétrograde le restaurant de Paul Bocuse
il y a 21 heures 38 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Amertume Apache, Une aventure du Lieutenant Blueberry" : Le renouvellement d’un mythe

il y a 54 min 9 sec
pépite vidéo > Politique
Soirée perturbée
Emmanuel Macron évacué d'un théâtre où tentaient d'entrer des manifestants
il y a 2 heures 11 min
décryptage > International
Régime autoritaire

Vladimir Poutine entend rester au pouvoir ad vitam aeternam mais la population russe l’acceptera-t-elle ?

il y a 3 heures 14 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

La laïcité et le féminisme : les deux atouts de la société française pour lutter contre l'obscurantisme religieux

il y a 3 heures 35 min
décryptage > Social
Bonnes feuilles

Gilets jaunes : les perspectives concrètes pour le mouvement après la phase insurrectionnelle

il y a 3 heures 36 min
décryptage > France
La réalité dépasse la caricature

Quand les justiciers progressistes prennent leur propre caricature au sérieux : l’étude du cas Rokhaya Diallo

il y a 3 heures 48 min
décryptage > International
Retournement

Les trois locomotives de l’économie américaine qui avaient combattu Donald Trump s’allient désormais à lui pour sa réélection

il y a 4 heures 12 min
rendez-vous > Media
Revue de presse people
Laeticia Hallyday agressée dans une rue de Paris parce que "trop riche" ; 150 000 € la semaine, Gims ne skie pas comme un pauvre ; Keanu Reeves montre ses fesses en Californie ; Adèle n'en a plus à montrer ; Céline Dion bénit la fiancée de René-Charles
il y a 4 heures 25 min
L'assassin assassiné
En Inde, un homme arrêté pour le meurtre de son tueur à gages
il y a 20 heures 59 min
pépites > Social
Musée du Louvre
Une grève sauvage provoque la fermeture des portes
il y a 21 heures 44 min
© Reuters
Selon un sondage Ifop, Jean-Marc Ayrault est très populaire auprès des Français (67% d'opinions favorables).
© Reuters
Selon un sondage Ifop, Jean-Marc Ayrault est très populaire auprès des Français (67% d'opinions favorables).
Super Ayrault

Le paradoxe Ayrault : méprisé par la presse mais numéro 2 du baromètre des personnalités politiques préférées des Français

Publié le 16 septembre 2012
"Manque d'autorité", "accident industriel" ,"nul" : la presse se déchaîne contre le Premier ministre qui reste pourtant très populaire auprès des Français. Dans le tableau de bord politique Ifop pour Paris-Match, Jean-Marc Ayrault obtient 67% de bonnes opinions.
Alain Besson est le biographe de Jean-Marc Ayrault. Journaliste, il a effectué l'essentiel de son parcours professionnel au quotidien Ouest-France.Il est l'auteur de Jean-Marc Ayrault : une ambition raisonnée (Ed. Coiffard, 2012).
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alain Besson
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alain Besson est le biographe de Jean-Marc Ayrault. Journaliste, il a effectué l'essentiel de son parcours professionnel au quotidien Ouest-France.Il est l'auteur de Jean-Marc Ayrault : une ambition raisonnée (Ed. Coiffard, 2012).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
"Manque d'autorité", "accident industriel" ,"nul" : la presse se déchaîne contre le Premier ministre qui reste pourtant très populaire auprès des Français. Dans le tableau de bord politique Ifop pour Paris-Match, Jean-Marc Ayrault obtient 67% de bonnes opinions.

Atlantico : Dans la presse de gauche comme de droite, Jean-Marc Ayrault est sous le feu nourri des critiques. Le Figaro s'interroge sur le manque d'autorité supposé du Premier ministre tandis que Marianne évoque "un accident industriel". Pourtant, sa cote de popularité reste élevée auprès des Français (67% selon l'Ifop). Comment expliquez-vous ce paradoxe ?

Alain Besson : Une partie de la presse parisienne lui est hostile et le considère avec un certain mépris, notamment parce qu'il n'est pas théâtral et pas du genre à glisser des scoops à l’oreille des journalistes. C'est un provincial. Comme il l'a rappelé mercredi à Marseille, il ne faut pas compter sur lui pour jouer des claquettes ! 

Dans les jours qui précédaient sa nomination, on a eu le droit à tous les jeux de mots possibles : "Ayrault ordinaire" , "Ayrault malgré lui" ... Il y avait là, la marque d'une certaine condescendance de la part de certains journaux : Le JDD, Le Point, l'Express, Le Monde... 

Paradoxalement, le Premier ministre est moqué pour son côté élu de province alors que 80 % de nos hommes politiques viennent de province : François Fillon, Alain Juppé, Jean-Pierre Raffarin, Pierre Mauroy  ou Jacques Chaban-Delmas étaient tous des élus de province avant de devenir Premier ministre. La France ne se réduit pas à Paris. Pourtant lorsqu'un provincial arrive dans la capitale, certains parisiens écarquillent encore les yeux en se disant : " voilà un paysan !". Je caricature à peine...

Le public qui lit la presse politique commence à être choqué par la "peopolisation" de certains titre parisiens, y compris Le Nouvel Observateur. Sans compter les livres qui fleurissent sur la vie de couple du président. Il est donc possible que l'acharnement et la condescendance d'une certaine presse  finissent par rendre le Premier ministre sympathique aux yeux des Français, comme semblent le confirmer les sondages. 

Je crois aussi qu'il est aimé parce qu'il est naturel et sait faire preuve de discrétion. Il n'aime pas "l'épate". Paradoxalement sa sobriété oratoire séduit le public, même si elle ne permet pas aux journalistes de faire de bons mots dans leurs éditoriaux. Alors que François Hollande cherche une posture et s'est composé un personnage de président, Jean-Marc Ayrault est resté lui-même et les gens le sentent.

Certaines critiques de la presse parisienne sont peut-être légitimes... Jean-Marc Ayrault semble parfois réellement manquer d’autorité, notamment sur ses ministres qui s’expriment en ordre dispersé dans les médias... Comment expliquez-vous ses difficultés à se faire respecter par son gouvernement ? 

Il y a quelques jours, on lui reprochait effectivement son manque d'autorité. Aujourd'hui, j'ai l'impression que c'est plutôt l'inverse. On lui reproche de donner des coups de règle sur les ministres un peu trop bavards. Peut-être qu'entre les deux, Jean-Marc Ayrault a tout de même une certaine forme d'autorité.

Peut-être aussi que certains ministres, ayant parfaitement conscience que dans la Ve République le Premier ministre est un fusible, commencent déjà à se placer pour la succession. Je ne vous fait pas de dessin ! Même de gauche, les hommes sont ce qu'ils sont ! Ils peuvent avoir des ambitions. Lui qui n'a jamais été ministre doit faire face à d'anciens ministres.

Il n'est pas impossible non plus que dans la mesure où le président de la République est lui-même en difficulté dans les sondages, il désire refiler le bébé à Matignon !

Il est également peut-être juste de dire que Jean-Marc Ayrault et François Hollande ont raté leur été. Il n'était peut-être pas opportun que le Premier ministre et le Président de la République partent tous les deux en vacance en même temps. Au moment où le chômage bat des records,  il n'était peut-être pas non plus opportun pour le président de la République de se montrer en short serrant des louches.

Une partie des critiques ne sont donc pas totalement injustes et peuvent être en partie fondées. Mais j'ai tout de même l'impression que, ces derniers temps, Jean-Marc Ayrault était une cible facile. 

François Hollande comme Jean-Marc Ayrault ont des personnalités assez "sobre". Le couple Président/Premier ministre manque-t-il finalement de complémentarité ?

En matière de sobriété, François Hollande a peut-être exagéré sa posture de président normal. Il a voulu camper un personnage à l'opposé de Nicolas Sarkozy peut-être un peu trop caricatural.

En revanche, il me semble que Jean-Marc Ayrault est resté fidèle à lui-même. A Nantes, il passait pour un homme discret et bosseur qui connaissait bien ses dossiers. Sans doute est -il trop discret pour certains journalistes... Mais les Français n'ont pas besoin d'un Premier ministre théâtral. En revanche, ils ont besoin de savoir quels vont être les axes de la politique qui va être conduite dans les mois qui viennent. 

Jean-Marc Ayrault a peut-être aussi commis l'erreur de dire qu'il ne serait pas le Premier ministre de la rigueur. A l'évidence, crise oblige, il sera bien le Premier ministre de la rigueur !

François Hollande voulait rendre toute sa place à la fonction de Premier ministre. N’est-il pas en train de retomber dans les travers qu’il dénonçait chez Nicolas Sarkozy ? Est-ce lié à la logique du quinquennat ? 

La Ve République a ses propres règles et l'opinion publique n'est pas dupe. Le Premier ministre travaille discrètement. Le vrai patron est à l’Élysée !

Propos recueillis par Alexandre Devecchio

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

02.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

03.

La bombe démographique européenne : à partir de 2021, la population diminuera

04.

Europe post Brexit : et Angela Merkel mit (sans le vouloir) le doigt sur le vrai point de faiblesse de l’Union

05.

Quand les justiciers progressistes prennent leur propre caricature au sérieux : l’étude du cas Rokhaya Diallo

06.

Laeticia Hallyday agressée dans une rue de Paris parce que "trop riche" ; 150 000 € la semaine, Gims ne skie pas comme un pauvre ; Keanu Reeves montre ses fesses en Californie ; Adèle n'en a plus à montrer ; Céline Dion bénit la fiancée de René-Charles

07.

Vladimir Poutine entend rester au pouvoir ad vitam aeternam mais la population russe l’acceptera-t-elle ?

01.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

02.

Malgré les difficultés, la génération Y sera la plus riche de tous les temps

03.

Arretmaladie.fr permet d’obtenir un arrêt maladie en 3 minutes sur internet mais déclenche la colère de la sécurité sociale. Sauf que...

04.

Epidémie de gastro-entérites : tout ce qu’il faut savoir pour éviter d’attraper le norovirus

05.

La manifestation du 9 janvier a été beaucoup plus violente que les médias n’ont pu le raconter

06.

Chine : un virus mystérieux inquiète les autorités chinoises. Et désormais l'OMS

01.

Boeing ukrainien : c’est peut être un déséquilibré radicalisé qui a tiré le missile ?

02.

Ce boulevard qui devrait s’ouvrir au RN… mais ne s’ouvre pas tant que ça

03.

"Des profondeurs de nos cœurs" : un livre qui ébranle l'Eglise

04.

LR : le tigre de papier

05.

Jeanne Balibar (« Les Misérables ») veut qu'on enseigne les mathématiques en arabe !

06.

« Voulez-vous que l'air soit plus pur ? » : le référendum que Macron ne peut pas perdre !

Commentaires (36)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
CFAN17
- 17/09/2012 - 13:07
Politiques et journalistes, ces couples qui font polémique
http://www.01men.com/editorial/411355/politiques-et-journalistes-ces-couples-qui-font-polemique/#diaporama

l existe en France une règle qui veut que ça soit toujours des consoeurs qui épousent des ministres, et jamais une ministre qui convoque à dîner, en tête à tête, une jeune recrue de la télé. Pour des raisons relatives à la longueur de l'article, nous ne rappellerons ici que les plus officiels des amours politico-médiatiques: François Mitterrand, Albin Chalandon, Alain Juppé, Jean-Louis Borloo, Bernard Kouchner, François Hollande, François Baroin, DSK, Christophe Caresche ou Nicolas Sarkozy ont aimé, un jour, une belle du PAF ou la créature cosmique d'un hebdomadaire.

Les auteurs de «Sexus Politicus» (Albin Michel/J'ai lu) ne voient que deux leaders ayant bravé la règle: Lionel Jospin, «l'un des seuls de sa génération à ne pas tromper sa femme» et Edouard Balladur, «qui ne mangeait pas de ce pain».

Les filles qui planchent dans les services politiques sont, en revanche, souvent jolies. Ce qui est d'ailleurs - un peu - fait exprès (non?) ne date pas d'hier. Les premières Mata Hari du journalisme politique s'appelaient Françoise Giroud, Michèle Cotta ou Catherine Nay.
Mani
- 17/09/2012 - 10:39
@Vincennes
Je l'ignorais totalement, merci de m'aiguiller sur cette lecture ! Nos médias n'ont décidément aucune honte...
CFAN17
- 17/09/2012 - 09:42
comment le prendre au
comment le prendre au serieux
, le PS sait que ses militants peuvent être capricieux et têtus. N’ont-ils pas élu Olivier Falorni en dépit des consignes de vote données par Martine Aubry et Jean-Marc Ayrault, les plus fervents soutiens de Ségolène Royal ? De là à ce que la "Falornite" soit contagieuse...