En direct
Best of
Best of du 19 au 25 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Yannick Noah se fait plaquer; Julien Doré réfléchit à l'adoption d'un enfant avec Francis Cabrel, Jean Dujardin & Nathalie Péchalat en attendent un 2éme: Kanye West pense être le Moïse du peuple noir, Carla Bruni que Nicolas S. écrit comme Balzac

02.

Un rapport officiel allemand souligne que l’agriculture biologique n’est absolument pas plus durable que l’agriculture conventionnelle

03.

"Olivier véreux de mes c***lles" : Jean-Marie Bigard insulte le ministre de la Santé

04.

Les Suisses ont dit "non" à la fin de la libre circulation avec l'Union européenne

05.

Alerte aux grandes oreilles chinoises : voilà pourquoi vous devriez tourner 7 fois votre pouce avant de poster quelque chose sur les réseaux sociaux...

06.

Darmanin sait tout sur la taqiya. Et il n'aime pas du tout

07.

Nous aurons la Chine de nos mérites

01.

Un rapport officiel allemand souligne que l’agriculture biologique n’est absolument pas plus durable que l’agriculture conventionnelle

02.

Yannick Noah se fait plaquer; Julien Doré réfléchit à l'adoption d'un enfant avec Francis Cabrel, Jean Dujardin & Nathalie Péchalat en attendent un 2éme: Kanye West pense être le Moïse du peuple noir, Carla Bruni que Nicolas S. écrit comme Balzac

03.

Un militant communiste assassiné à Saint-Ouen *

04.

Santé mentale : ces millions de Français que la pandémie fait chanceler ou s’écrouler en silence

05.

Séparatisme : LREM pris dans les phares de la voiture de l’islam politique

06.

Emmanuel Macron s’est souvenu qu’il avait une mère et un père

01.

Édouard Philippe ou le vrai-faux espoir de la droite : radioscopie d’un malentendu idéologique

02.

Eric Zemmour condamné pour injure et provocation à la haine

03.

Nouvelles mesures face au Covid-19 : Gribouille gouvernemental à la barre

04.

J’aime les sapins de Noël : je suis un facho

05.

Plongée dans les coulisses de l’organisation de la Convention de la droite : l'engagement de Marion Maréchal et Eric Zemmour en faveur de l’union des droites

06.

Emmanuel Macron, le président sans parti : pas (nécessairement) de quoi perdre 2022 mais mauvais coup garanti pour la démocratie

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Défense
Tensions
L'Arménie et l'Azerbaïdjan instaurent la loi martiale
il y a 3 min 39 sec
décryptage > Economie
Evolution de la pandémie

COVID-19 : France, Royaume-Uni, Espagne, comment faire baisser la contamination ? Des "Gilets jaunes des bars" maintenant ?

il y a 35 min 14 sec
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Malaise au poignet ? Le nouvel bracelet connecté de santé d'Amazon analyse votre voix et vos émotions
il y a 1 heure 17 min
décryptage > Politique
Résultats

Sénatoriales : rien ne bouge vraiment (et ça n’est pas une bonne nouvelle pour Emmanuel Macron)

il y a 1 heure 23 min
décryptage > Terrorisme
LE BLOC-POL DE LAURENCE SAILLIET

Terrorisme : la coupable inertie d’Emmanuel Macron

il y a 1 heure 47 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Un budget 2021 déformé par le Covid et qui n’ose pas prévoir un emprunt national, mais ça va venir

il y a 1 heure 58 min
pépites > International
Poudrière
Violents affrontements au Haut-Karabakh : l'Arménie et l’Azerbaïdjan au bord de la guerre
il y a 18 heures 32 min
pépites > International
Etats-Unis
Cour suprême : Donald Trump nomme Amy Coney Barrett
il y a 19 heures 52 min
décryptage > International
Suprêmement explosif

Trump a nommé à la Cour suprême une juge extrêmement conservatrice : normal, les États-Unis sont le pays des extrêmes

il y a 22 heures 3 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Tel est sur toi le sceau de ma haine, ou les possédés

il y a 23 heures 30 min
décryptage > International
Disraeli Scanner

Donald Trump : comment le populiste s’est mué en conservateur

il y a 20 min 22 sec
décryptage > Santé
Confusion généralisée

Alerte au rhume : la maladie la plus répandue avait mystérieusement disparu depuis le confinement. Elle revient et ça va tout compliquer avec le Covid-19

il y a 51 min
décryptage > Sport
Une deux, une deux

Fermetures des salles de sport : à quelles activités physiques se mettre pour garder la forme face à un automne semi-confiné ?

il y a 1 heure 21 min
pépites > Politique
Election
La droite conserve la majorité au Sénat
il y a 1 heure 26 min
Presse
Une trentaine de kiosques à journaux cambriolés à Paris
il y a 1 heure 57 min
décryptage > High-tech
Espionnage

Alerte aux grandes oreilles chinoises : voilà pourquoi vous devriez tourner 7 fois votre pouce avant de poster quelque chose sur les réseaux sociaux...

il y a 2 heures 15 min
pépites > Economie
Votation
Les Suisses ont dit "non" à la fin de la libre circulation avec l'Union européenne
il y a 19 heures 19 min
pépites > International
Crise
Bélarus : Loukachenko "doit partir", affirme Emmanuel Macron
il y a 20 heures 30 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Débris spatiaux : la Station spatiale a évité la catastrophe pour la 3e fois cette année ; Un détecteur de vie extraterrestre qui tient dans une boîte à chaussures !
il y a 22 heures 4 min
décryptage > Politique
Biographie

Louis Hausalter : "L'histoire de Marion Maréchal éclaire l’état de décomposition et de recomposition du paysage politique"

il y a 23 heures 40 min
Adroit, à droite

Nicolas Sarkozy "veut changer le terrain du débat"

Publié le 04 mars 2011
Le président de la République a célébré mercredi 3 mars au Puy-en-Velay le "magnifique héritage chrétien" de la France. L'occasion de se "repositionner bien à droite" pour Céline Bracq, Directrice adjointe de BVA Opinion.
Céline Bracq
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Céline Bracq est Directrice adjointe de BVA Opinion
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le président de la République a célébré mercredi 3 mars au Puy-en-Velay le "magnifique héritage chrétien" de la France. L'occasion de se "repositionner bien à droite" pour Céline Bracq, Directrice adjointe de BVA Opinion.

Atlantico : Nicolas Sarkozy en visite au Puy-en-Velay, a réaffirmé les racines chrétiennes de la France. Le fait-il a des fins électoralistes ?

Oui, évidemment. Pour le président de la République, il faut aller chercher des soutiens ailleurs. Il a essayé sur le domaine régalien, la défense la police et l’international et cela n’a pas très bien fonctionné ces derniers temps. Donc il lui faut s'emparer d’autres thématiques qui peuvent fonctionner à droite. En allant chercher du coté des valeurs, il se repositionne bien à droite dans l’optique de pouvoir récupérer cet électorat et en tout cas pour éviter qu’il aille au Front National.

La cote de popularité de Nicolas Sarkozy est extrêmement basse. Il a 30 % d’opinion positive dans le dernier baromètre Express-France Inter-Orange-BVA. Il bat son propre record d’impopularité : c’est le Président le plus impopulaire depuis 30 ans, depuis que BVA mesure les cotes de popularité de l’exécutif. Il y a urgence pour lui car depuis peu c’est le socle électoral de Nicolas Sarkozy qui vacille. Je veux parler de ceux qui jusque là étaient vraiment ses indéfectibles soutiens, à savoir les plus de 65 ans, les sympathisants de droite et dans une moindre mesure la France qui se lève tôt, c’est-à-dire les salariés les plus modestes. Ce sont eux qui sont en train de basculer et deviennent majoritairement négatifs.

Atlantico : Le vote catholique existe-t-il ? Combien pèse-t-il ?

Les Français se disent majoritairement proches des valeurs chrétiennes, donc c’est un discours qui parle aux pratiquants comme aux non pratiquants. Mais c’est extrêmement risqué cependant comme stratégie. Déjà dimanche soir, en évoquant les révolutions arabes et en parlant d’un possible affrontement, il a émis un signal.

Aujourd’hui avec ces déclarations sur les révolutions arabes, et maintenant sur les racines chrétiennes, il veut refaire ce qu’il avait su faire en 2007 : changer le terrain du débat. Les gens avaient une demande sur le social, la protection, et lui a proposé de parler du travail avec son "travailler plus pour gagner plus", une offre totalement différente qui a marché. Il réessaye maintenant de changer de terrain, mais c’est un terrain sur lequel il pourrait se faire rattraper par le Front National.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
tvargentine
- 04/03/2011 - 12:49
Regardez autour de vous Monsieur le Président
Nous sommes envahi par une immigration principalement économique qui est communautarisée et qui n'est pas ici pour s'intégrer.
Le travail clandestin envahi tout les secteurs d'activités économiques

Je crois qu'il est déjà trop tard et il ne sert à rien de nous sortir des phrases qui ne veulent plus rien dire

civelle
- 04/03/2011 - 08:34
lamentable
Il devient LAMENTABLE, le Sarko. Alors qu’un sondage vient de dire que seulement 30% des français se disent croyants, il nous ressort le passé chrétien de la France. Lui qui devrait être impartial et surtout neutre, va à la pêche aux voix catholiques. . On se croirait du temps des rois. Même Napoléon a voulu être au dessus de l’église