En direct
Best of
Best of du 23 au 29 mai
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

02.

Confinement : le nombre d'arrêts cardiaques et le taux de mortalité ont explosé

03.

Alerte à l’épargne des ménages... mais certainement pas à l’euthanasie des épargnants

04.

Énergie renouvelable: la chute des prix dope (enfin) les espoirs de l’industrie du solaire

05.

Le chômage partiel est une réussite, les Français n’en ont guère conscience, sauf les râleurs et les voleurs. La fraude et les abus font tâche

06.

La NSA lance une alerte sur le piratage par les hackers russes de nos serveurs d’emails

07.

Nouvelle guerre froide avec la Chine : l’Occident affaibli par les combats progressistes radicaux

01.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

02.

Virus d’un nouveau type : toutes ces données sur le Coronavirus que nous ne maîtrisons toujours pas

03.

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

04.

Confinement : le nombre d'arrêts cardiaques et le taux de mortalité ont explosé

05.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

06.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

01.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

02.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

03.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

04.

Zemmour face à Onfray : pourfendeurs ET promoteurs de postures idéologiques

05.

Ce syndrome Camélia Jordana qui affaiblit la démocratie française

06.

Emmanuel Macron dévoile un plan de soutien "massif" envers le secteur automobile et annonce la hausse des primes à l'achat de voitures électriques

ça vient d'être publié
décryptage > Europe
Chancelière immuable

Angela Merkel, sainte patronne de l’Europe, vraiment ?

il y a 22 min 12 sec
décryptage > Economie
Atlantico Business

Le chômage partiel est une réussite, les Français n’en ont guère conscience, sauf les râleurs et les voleurs. La fraude et les abus font tâche

il y a 1 heure 15 min
décryptage > Economie
Taux d'épargne

Alerte à l’épargne des ménages... mais certainement pas à l’euthanasie des épargnants

il y a 1 heure 41 min
pépite vidéo > International
Mort de George Floyd
Etats-Unis : deux voitures de police foncent sur la foule à New York
il y a 17 heures 36 min
pépites > France
Déconfinement extrême
Plusieurs milliers de clandestins ont défilé à Paris malgré l'interdiction de la préfecture
il y a 18 heures 45 min
pépites > Politique
Nomination
L'ancien ministre socialiste Pierre Moscovici va prendre la tête de Cour des comptes
il y a 19 heures 52 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
SpaceX : revivez le lancement réussi du premier vol habité de Crew Dragon ; Proxima b est confirmée ! Il y a bien une exoterre dans la zone habitable de l’étoile la plus proche de nous
il y a 21 heures 20 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Le maître du « je »

il y a 22 heures 59 min
décryptage > France
État providence et modèle social français

1945 : l’héritage béni devenu largement toxique

il y a 23 heures 22 min
décryptage > International
Symptômes d’un nouveau conflit

Nouvelle guerre froide avec la Chine : l’Occident affaibli par les combats progressistes radicaux

il y a 1 jour 5 min
décryptage > High-tech
Promesse (ou caprice ?) de milliardaires

Dans les coulisses du plan de la Silicon Valley pour faire échouer l’élection de Donald Trump

il y a 42 min 21 sec
décryptage > International
George Floyd

Émeutes aux Etats-Unis : des émeutes sociales plus que raciales

il y a 1 heure 19 min
light > Culture
Une voix s'est tue
La cantatrice Mady Mesplé est décédée
il y a 16 heures 50 min
light > Science
Retour à l'envoyeur
Vol habité de SpaceX : Elon Musk répond à un tacle de l'agence spatiale russe, celle-ci réplique
il y a 18 heures 10 min
pépites > Société
Priorités
PMA pour toutes : des députés plaident l'urgence d'un retour du texte à l'Assemblée nationale
il y a 19 heures 25 min
light > Media
Accusé
Jean-Marc Morandini : un procès requis pour corruption de mineur
il y a 20 heures 2 min
pépite vidéo > Science
Starman
SpaceX : les meilleurs moments du lancement de la capsule habitée Crew Dragon
il y a 22 heures 21 min
décryptage > High-tech
Espionnage

La NSA lance une alerte sur le piratage par les hackers russes de nos serveurs d’emails

il y a 23 heures 9 min
décryptage > Science
Nouvelle donne

Vol habité de SpaceX : le retour de la conquête spatiale ?

il y a 23 heures 50 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Planter des arbres n’est pas toujours bon pour la planète
il y a 1 jour 30 min
Plaisir de conduire

Interdit aux pauvres ? Quand passer le permis en ville devient un luxe

Publié le 08 septembre 2012
Des écoles de conduite proposent des cours "en accéléré" pour les candidats de zones où les délais s'allongent. Un service qui a un prix : de 3000 à 5000 euros.
Patrice Bessone est président du Conseil national des professions de l'automobile (CNPA), branche formation des conducteurs.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Patrice Bessone
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Patrice Bessone est président du Conseil national des professions de l'automobile (CNPA), branche formation des conducteurs.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Des écoles de conduite proposent des cours "en accéléré" pour les candidats de zones où les délais s'allongent. Un service qui a un prix : de 3000 à 5000 euros.

Atlantico : Des écoles de conduite proposent désormais de passer le permis de conduire de manière « accélérée » pour 3000 à 5000 euros. Elles jouent ainsi sur le ras-le-bol de candidats au premier sésame, qui attendent parfois depuis des mois un créneau pour le passer. Pourquoi l'examen du permis de conduire est-il si long et compliqué à passer dans certaines régions ?

 

Patrice Bessone : Certaines régions souffrent d'une différence entre l'offre et la demande. De plus en plus de gens souhaitent obtenir le permis. Or, si certains secteurs disposent du nombre d'inspecteurs nécessaires pour organiser le nombre de journées d'examen qu'il faut, ce n'est pas le cas ailleurs. Tout le travail, qui se fait depuis des années, est donc de mettre l'offre et la demande en adéquation et de trouver des examinateurs supplémentaires.


Or, la crise systémique que nous vivons fait que les budgets sont mis ailleurs, ce qui ne permet pas d'embaucher un nombre suffisant d'examinateurs. Pour y remédier, on tâche de jouer sur ce maillage territorial et de rajouter des dates d'examen, par exemple le samedi, ce qui ne se faisait jamais avant. Cela ne suffit pas : il y a toujours des secteurs en pénurie par rapport à d'autres. On a donc mis en place un système de réserve : les départements qui ont beaucoup d'inspecteurs envoient des journées aux départements les plus pauvres, pour éviter qu'il y ait une escalade des prix et que certains surfent sur ce problème lié aux places d'examens.

 

Cette pénurie peut donc s'expliquer et n'est pas constante dans le temps, ni dans la durée. Souvent, elle intervient quand quelques inspecteurs partent en arrêt maladie ou en formation. Une des solutions pourrait donc être qu'en cas de pénurie, on puisse faire passer l'épreuve théorique générale – c'est-à-dire le code – par d'autres agents que les inspecteurs du permis de conduire, et qu'on concentre les inspecteurs sur l'épreuve pratique.

 

J'en souris parce que ça paraît simple, mais on n'arrive pas à le faire admettre ou le faire comprendre aux syndicats du permis de conduire, qui pensent qu'ils vont perdre la possibilité d'inspecter l'épreuve théorique. Mais ça ne serait mis en place que de manière ponctuelle, pour qu'il n'y ait plus besoin de 6, 7, 8 mois pour passer son permis de conduire. C'est pragmatique, et on sait que ça fonctionnerait.

 

Par ailleurs, on sait que les inspecteurs du permis de conduite passent beaucoup de temps à faire de la prévention, dans les collèges par exemple. Est-ce un problème ?

 

Oui, le CNPA œuvre depuis 2 ans sur le fait de recentrer l'inspecteur du permis de conduire sur l'examen en lui-même. Aujourd'hui, un inspecteur passe 50% de son temps de travail à faire passer des permis. Si on faisait passer ce chiffre à 70 ou 80%, cela réglerait le problème. Le système n'est pas malade, on a tout pour qu'il puisse fonctionner. Il suffit qu'il soit regardé avec une vue plus pragmatique.

 

On a parlé de durée, qu'en est-il du prix ? Est-il normal qu'une entreprise fasse payer 3000 euros le permis ?

 

Je ne pense pas que quelqu'un trouve cela normal. Comme vous me l'avez dit, cela fait suite à un dysfonctionnement dans d'autres départements. Cette auto-école surfe sur cette situation en disant qu'elle a la possibilité d'être rapide. Si on ne veut pas arriver, au fil du temps, à des exagérations, il faut qu'on règle la question de l'accès à l'examen, qui est le problème principal, l'accès à la formation se faisant simplement. Régler ce problème de durée réglera ce problème de coût.

 

 

Le prix des leçons, qui atteint maintenant 50€ de l'heure, est-il justifié ?

 

Ca dépend des secteurs. 50€, c'est sûrement pour la région parisienne, mais il n'y a pas que cela en France. Le prix varie en fonction des départements.


Mais ce prix me choque pas. Après tout, ce n'est pas comme apprendre à skier, où vous venez avec votre matériel ! Vous allez dans un établissement où un formateur – d'ailleurs, on ne l'appelle plus moniteur, car il enseigne – un véhicule, le matériel, les coûts induits, comme le carburant, qui a plutôt tendance à augmenter. Il a été prouvé qu'en France, le coût de la formation n'est pas le plus élevé d'Europe. On est loin d'avoir des marges importantes. Je répète, ce n'est pas un coût exagéré.

 

Pourquoi n'arrive-t-on pas à faire un coût plus abordable ? Il faut demander au ministre des Finances de détaxer les salaires, le véhicule, le carburant. Depuis des années, à chaque fois qu'il y a eu une augmentation du carburant et qu'on a demandé une détaxe pour les écoles de conduite, on nous a répondu « Messieurs, vous avez une tarification libre, vous êtes des chefs d'entreprise, vous n'avez qu'à répercuter les coûts ». On ne peut pas nous faire l’offense de nous demander de répercuter les coûts, et ensuite de se plaindre que nous sommes trop chers. Il faut être cohérent.

 

Dans certains pays, comme la Suisse, le coût du permis est bien moindre. Le système français, avec ses 20h de conduite obligatoire, est-il à blâmer ?

 

Il faut faire attention : le coût du premier accès au permis, en Suisse ou dans les pays scandinaves, est inférieur. Mais il ne faut pas oublier que dans tous ces pays, une formation post-permis est obligatoire. Il faut donc remettre la main à la poche. Au total, le coût est supérieur au coût français.

En France, on est même en dessous de l'Allemagne. Sachant qu'en plus, l'Allemagne a des charges salariales inférieurs à la France. Le gain productif est donc plus important pour eux qu'en France.

 

Propos recueillis par Morgan Bourven

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

02.

Confinement : le nombre d'arrêts cardiaques et le taux de mortalité ont explosé

03.

Alerte à l’épargne des ménages... mais certainement pas à l’euthanasie des épargnants

04.

Énergie renouvelable: la chute des prix dope (enfin) les espoirs de l’industrie du solaire

05.

Le chômage partiel est une réussite, les Français n’en ont guère conscience, sauf les râleurs et les voleurs. La fraude et les abus font tâche

06.

La NSA lance une alerte sur le piratage par les hackers russes de nos serveurs d’emails

07.

Nouvelle guerre froide avec la Chine : l’Occident affaibli par les combats progressistes radicaux

01.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

02.

Virus d’un nouveau type : toutes ces données sur le Coronavirus que nous ne maîtrisons toujours pas

03.

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

04.

Confinement : le nombre d'arrêts cardiaques et le taux de mortalité ont explosé

05.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

06.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

01.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

02.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

03.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

04.

Zemmour face à Onfray : pourfendeurs ET promoteurs de postures idéologiques

05.

Ce syndrome Camélia Jordana qui affaiblit la démocratie française

06.

Emmanuel Macron dévoile un plan de soutien "massif" envers le secteur automobile et annonce la hausse des primes à l'achat de voitures électriques

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
boblecler
- 08/09/2012 - 12:22
Il suffit à l'Etat de baisser
Il suffit à l'Etat de baisser les exigences du permis de conduire
thymthym711
- 08/09/2012 - 10:42
La bonne blague !
Les professionnels qui pratiquent des prix "qui appauvrissent" leurs contemporains ont toujours de "bonnes excuses".
Mon permis m'a coûté 500,00 francs (75,00 euros), c'est à dire même pas la moitié d'un mois de salaire d'une personne payée au smic de cette année-là. Aujourd'hui le permis coûte un mois et demi de salaire payé au smic et pour certaines personnes beaucoup plus, jusqu'à trois fois le smic mensuel.