En direct
Best of
Best of du 16 au 22 mai
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

02.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

03.

Ces technologies inquiétantes qui ont envahi le monde du travail depuis la pandémie

04.

Harry & Laeticia Hallyday ont le blues sous le soleil de LA, Vanessa Paradis l’a pour Johnny D.; Laura Smet enceinte; Stéphane Plaza ne sait pas faire sa toilette seul; Zahia milliardaire (vraiment ?); Olivier Sarkozy & Mary-Kate Olsen : sanglant divorce

05.

« L’islam est la religion la plus con » avait dit il y a quelques années Houellebecq. « L’islam est la religion la plus à craindre » déclare aujourd’hui Onfray

06.

Le camarade Darmanin réclame "une politique pour le peuple" ! Parce qu'avant c'était une politique pour les riches ?

07.

Philippe Juvin: "Si la France s’en sort aujourd’hui, c’est uniquement grâce aux Français, pas à l’État"

01.

Loi Avia : la mort d’une liberté

02.

« L’islam est la religion la plus con » avait dit il y a quelques années Houellebecq. « L’islam est la religion la plus à craindre » déclare aujourd’hui Onfray

03.

Covid-19 : l’outil de notification de l’exposition au virus d’Apple-Google ne semble pas parti pour un envol spectaculaire

04.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

05.

Coronavirus : Combien de temps faut-il vraiment aux malades pour s’en remettre ?

06.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

01.

« L’islam est la religion la plus con » avait dit il y a quelques années Houellebecq. « L’islam est la religion la plus à craindre » déclare aujourd’hui Onfray

02.

Renault : sauver les entreprises en les accablant de contraintes nouvelles est-il vraiment le meilleur moyen de reconstruire une industrie française performante ?

03.

Chloroquine : Olivier Véran saisit le Haut conseil de la santé publique

04.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

05.

Euro-miracle ? Comment ne pas louper le tournant historique que Macron et Merkel proposent à l’Europe

06.

Mais au fait, quel est le plan des « anti-mondialisation-libérale » pour empêcher des dizaines de millions de personnes dans le monde de retomber dans la grande pauvreté ?

ça vient d'être publié
light > Culture
Goût de la lecture
Les ventes de livres sont en forte hausse depuis la levée du confinement
il y a 8 heures 32 min
pépites > Santé
"Etude foireuse" ?
Covid-19 : l'OMS décide de suspendre temporairement les essais cliniques avec l'hydroxychloroquine
il y a 11 heures 24 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Killign Eve" de Phoebe Waller-Bridge (saison 1), Emerald Fennell (saison 2) et Suzanne Heathcote (saison3) : la série qui tue !

il y a 12 heures 44 min
pépites > Santé
Réforme
Plan Ségur de la santé : Edouard Philippe promet des changements rapides et annonce une hausse des salaires "significative"
il y a 13 heures 21 min
pépites > Justice
Colère des syndicats
Déclarations de Camélia Jordana : Christophe Castaner ne saisira pas la justice
il y a 15 heures 17 min
pépites > Santé
Bilan de la crise
François Hollande reconnaît une "part de responsabilité dans la situation de l’hôpital"
il y a 16 heures 35 min
décryptage > International
Vague épidémique

Le Brésil, nouvel épicentre du Covid-19 ?

il y a 18 heures 41 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Ces technologies inquiétantes qui ont envahi le monde du travail depuis la pandémie
il y a 19 heures 12 min
décryptage > Politique
Encore des mots, toujours des mots…

Les mots-clés du macronisme post-covid décrivent-ils sa réalité ?

il y a 19 heures 53 min
décryptage > Santé
Pandémie

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

il y a 20 heures 42 min
pépites > France
"Route Nationale 7"
Nicolas Dupont-Aignan réclame la gratuité des autoroutes pour cet été
il y a 8 heures 47 min
pépites > Economie
Soutien aux salariés
Coronavirus : les entreprises vont assumer 15% du coût du chômage partiel dès le 1er juin
il y a 11 heures 58 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Et passe le souffle des dieux, ainsi était l'An Mil" de Philippe Séguy : une épopée envoûtante, Bataille d'Hastings, Tapisserie de Bayeux, druides contre chrétiens et... amour toujours !

il y a 12 heures 58 min
Vigilance
La Californie fait face à une importante vague de chaleur
il y a 14 heures 26 min
pépites > Justice
Moteurs truqués
Dieselgate : la justice condamne Volkswagen à rembourser partiellement un client
il y a 15 heures 56 min
pépite vidéo > Insolite
La grande évasion
Saturne, "l'alligator d'Hitler", est mort au zoo de Moscou à l'âge de 84 ans
il y a 17 heures 14 min
décryptage > Europe
Disraeli Scanner

La réindustrialisation de l’Europe suite au COvid-19. Sera-t-elle centrée sur l’Allemagne ou également répartie entre les nations d’Europe ?

il y a 18 heures 58 min
décryptage > France
Ils sont des dizaines de milliers à l’écouter

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

il y a 19 heures 27 min
décryptage > High-tech
Zoom

Voilà à quoi nous expose l’extension du domaine du virtuel pendant la pandémie

il y a 20 heures 14 min
décryptage > Politique
Prolétaires de Tourcoing, unissez-vous

Le camarade Darmanin réclame "une politique pour le peuple" ! Parce qu'avant c'était une politique pour les riches ?

il y a 21 heures 6 min
Zone franche

Encadrement des loyers : la démagogie en action

Publié le 05 mars 2011
Des loyers « encadrés », c'est effectivement le meilleur moyen de ne plus trouver aucun propriétaire à qui les verser.
Hugues Serraf est journaliste et écrivain. Son dernier roman : Deuxième mi-temps, Intervalles, 2019  
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hugues Serraf
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hugues Serraf est journaliste et écrivain. Son dernier roman : Deuxième mi-temps, Intervalles, 2019  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Des loyers « encadrés », c'est effectivement le meilleur moyen de ne plus trouver aucun propriétaire à qui les verser.

Les loyers augmentent (+2,5% en 2010) et je lis un peu partout que, même au ministère du Logement, on envisage sérieusement de les « encadrer ». C’est curieux parce que je lis aussi aux mêmes endroits que ce gouvernement est « libéral » ce qui, en français moderne, signifie plus ou moins « monstre sanguinaire vendu aux intérêts des spéculateurs et du capitalisme apatride ». Mais bon, le sens des mots évolue avec le temps et Voltaire, même s’il aimait bien faire du business, serait sans doute surpris d’être classé à la droite de la droite sur la nouvelle carte de Tendre des passions politiques.

Moi, je comprends assez bien les gens qui militent pour la mise en place d’une autorité qui dirait à quel niveau doivent se situer les loyers : les propriétaires sont des filous qui ne pensent qu’à s’enrichir sur le dos des braves gens et il serait temps qu’une institution publique (et bienveillante) impose quelques limites à leur cupidité.

De fait, je ne sais pas exactement ce que serait une hausse « raisonnable » des loyers, je l’avoue, mais je suis certain qu’une formule savante à base d’indice du prix des matières premières peut être élaborée qui satisfera les locataires. Le hic, c’est que si elle ne satisfait que ces derniers, les propriétaires, dont on vient de voir qu'ils étaient des filous amoureux du pognon, réfléchiront à deux fois avant de choisir l’immobilier comme mode d’accroissement de leur fortune inique.

Attention, je ne dis pas qu’ils auront raison, hein, comprenons-nous bien : je suis de tout cœur avec les locataires impécunieux, ayant moi-même démarré dans la vie sur ce registre. Je dis juste qu’une crapule assoiffée du sang des travailleurs, si une source de globules rouges se tarit, ben elle va voir ailleurs. Ils sont comme ça, les riches. C’est dans leur nature.

Non, la crapule investit alors dans, je ne sais pas moi, une entreprise de téléphonie chinoise, un développeur de logiciels indien, une compagnie aérienne irlandaise… Bref, dans n’importe quoi qui lui permette de continuer à nager le crawl dans sa piscine de pièces d’or comme Picsou dans celle de son coffre-fort géant. On voit donc assez bien où le bât blesse : soit le proprio (le filou !) pense que louer des appartements, ça rapporte, soit il pense que c’est sans intérêt et il n’en loue pas. Dans les deux cas, qui c’est qui trinque ? C’est le locataire impécunieux.

Mais alors, on ne peut rien faire ? Tout est foutu ? Mais si bien sûr, on peut faire. On peut construire de nouveaux immeubles, ce qui donne de l’emploi aux locataires impécunieux (qui du coup redeviennent, euh, pécunieux) et oblige les vilains marchands de sommeil à se concurrencer les uns les autres, voire à baisser carrément les loyers s’il devient possible d’arbitrer entre plusieurs loueurs.

On appelle ça « la loi de l'offre et de la demande ».

Paris intra-muros : cher parce que rare

« Construire, construire, c’est bien sympa… Mais allez construire à Paris, qui est plein comme un œuf. C’est n’importe quoi, votre truc ! » Objection retenue : à Paris, on ne peut pas construire, ou alors presque pas, ou alors en hauteur mais il paraît que c’est mal même si c'est une autre histoire… Non, à Paris, c’est cher parce que c’est un petit bout de terrain où il n’y a de la place que pour deux millions de veinards mais où les dix millions de personnes qui habitent autour rêvent de s'installer. C’est cher parce que c’est rare et désirable. Guéret, en revanche...

― Ah, c’est encore cette fichue loi de l'offre et de la demande ?
― Tout juste Auguste… Vous apprenez vite !
― Alors, il ne peut y avoir que des riches à Paris ?
Non, car on peut encore construire des logements sociaux ici ou là en plus des 16% qui existent déjà. Et éventuellement proposer un bonus fiscal aux propriétaires pour qu’ils acceptent de louer moins cher, mais en gagnant de l’argent quand même.
―  Mais ils vont continuer de s’enrichir !
― Oui. Mais c’est ça ou leur confisquer carrément leurs appartements, ce qui diminuerait assez largement l’attractivité de la capitale française si c’est le genre de système qui se met en place. Remarquez, pour le coup, ça ferait rapidement baisser les loyers. Peut-être jusqu’au niveau de Pyongyang, tiens, qui est une ville vraiment bon marché…
― Ah vous exagérez, là...

Mais oui, c'est pour rire. Bon, la semaine prochaine, nous verrons s’il est possible de créer une autorité pour encadrer le prix de la baguette. Dans mon quartier, la « tradition » aux six céréales est hors de prix.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (32)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Vincent_JCL
- 07/03/2011 - 07:55
Un problème sommairement résumé
Je gôute fort peu à la réflexion simpliste de M. Serraf. Son article manque singulièrement de références chiffrées. Il s'agit juste d'une tirade idéologique avec un certains mépris à peine dissimulé pour des citoyens voulant une réponse institutionnelle à un problème concret.
LemduNord
- 05/03/2011 - 12:57
Il y a des domaines où la
Il y a des domaines où la libertés des prix est inéficace: En général, les domaines où le client / demandeur NE peut PAS se passer du produit. Le logement en est un. Augmenter l'offre ne libère pas le demandeur de sa dépendance à un logement. Donc à terme, les prix augmenteront encore. Ex: le boom de la construction en Espagne depuis 20 ans et le prix toujours prohibitif des logements.
Gilles
- 05/03/2011 - 11:38
Comparaison
Il suffit de comparer l'état du parc immobilier privé entre la France et la RFA. Il y a un abîme entre les 2 pays. Il suffit de parcourir l'Alsace et le Pays de bade; tout est dit. Bien sûr c'est loin de Paris intra muros.