En direct
Best of
Best of du 12 au 18 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Une France, deux sentiments nationaux concurrents ?

02.

Ce que François Hollande semble ne (toujours) pas comprendre à la nature de la crise de défiance qui déstabilise les démocraties occidentales

03.

Logement : il faut faire tout le contraire de la politique d’Anne Hidalgo !

04.

La haine des bien-pensants : ils voient tous ceux qui ne pensent pas comme eux comme des invalides !

05.

Attention à vos smartphones, les cas de piratage sont de plus en plus fréquents

06.

L’État décide de porter plainte après les accusations d'un homme qui prétendait que la France était "raciste"

07.

Le prince William est "inquiet" pour son frère

01.

2.700 salariés adoptent la même coupe de cheveux

01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Des slips sur des statues de nus à l'UNESCO ! Pour ne pas heurter "certaines sensibilités"…

04.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

05.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

06.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Une France, deux sentiments nationaux concurrents ?

03.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

04.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

05.

Pression islamiste : quelles leçons de la guerre froide et du "containment" de la menace intérieure communiste ?

06.

Plus urgent que le vote de l'interdiction du voile en sorties scolaires, le combat contre un anti-racisme dévoyé

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Polémique maltaise
Matignon : Sandro Gozi, le conseiller d'Edouard Philippe, annonce sa démission
il y a 45 min 20 sec
pépites > Faits divers
Enquête
L'homme arrêté au musée de Saint-Raphaël a été hospitalisé d'office
il y a 2 heures 56 min
pépites > Politique
Avenir de la droite
Christian Jacob dévoile le nouvel organigramme des Républicains
il y a 4 heures 1 min
pépite vidéo > Défense
Promesses tenues ?
Syrie : la Turquie et la Russie évoquent un "accord historique"
il y a 6 heures 12 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Oublier Klara" d'Isabelle Autissier : une saga familiale qui s’étire des goulags staliniens à la décomposition de l’URSS

il y a 6 heures 55 min
décryptage > Société
Conséquences bénéfiques ?

L'impact social de la flexibilité des horaires de travail

il y a 7 heures 40 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 22 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 8 heures 27 min
décryptage > Sport
Ligue des Champions

Bruges - PSG : 0-5, Avec un Mbappé fulgurant, le PSG caracole en tête de son groupe

il y a 9 heures 33 min
décryptage > Société
Il n'y a rien à voir...

La haine des bien-pensants : ils voient tous ceux qui ne pensent pas comme eux comme des invalides !

il y a 10 heures 32 sec
décryptage > Politique
Dilemme cornélien

To Be (un réformateur) or not to Be, That’s the Question pour Emmanuel Macron

il y a 10 heures 23 min
light > Science
Big One ?
Californie : une importante faille tectonique se réveille après 500 ans d'inactivité
il y a 2 heures 23 min
pépites > High-tech
Révolution ?
Google dévoile des progrès majeurs dans le calcul quantique
il y a 3 heures 25 min
pépites > Justice
"Diffamation publique"
L’État décide de porter plainte après les accusations d'un homme qui prétendait que la France était "raciste"
il y a 5 heures 1 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Unbelievable" : ... mais vrai !

il y a 6 heures 35 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Hors normes" d'Eric Tolédano et Olivier Nakache : les réalisateurs d'Intouchables nous embarquent dans un film irrésistible

il y a 7 heures 9 min
décryptage > Science
Espace

Les effets du voyage spatial sur le corps humain

il y a 8 heures 9 min
décryptage > France
Repli ?

Une France, deux sentiments nationaux concurrents ?

il y a 9 heures 7 min
décryptage > Société
Tout nouveau, tout beau

L'amour sur Instagram ? C'est de l'art !

il y a 9 heures 47 min
décryptage > Science
Quête des origines

Pourquoi les résultats des tests génétiques faits à distance doivent être traités avec la plus grande prudence

il y a 10 heures 10 min
décryptage > Social
Non-violence

"Résistance civile non-violente" et destruction de la démocratie

il y a 10 heures 33 min
Depuis le début du mandat de Barack Obama, la dette a augmenté de près de 4,8 milliards de dollars par jour, soit 3 millions de dollars par minute...
Depuis le début du mandat de Barack Obama, la dette a augmenté de près de 4,8 milliards de dollars par jour, soit 3 millions de dollars par minute...
Voracité budgétaire

Record battu : Barack Obama, président le plus dépensier de l'histoire des Etats-Unis

Publié le 09 septembre 2012
Guillaume Debré montre, chiffres à l'appui, que sous le mandat d'Obama, l'Amérique s'est endettée chaque année d'un montant égal ou supérieur... à la totalité de la dette publique de la France. Du jamais vu. Extraits de "Obama face au pouvoir" (2/2).
Guillaume Debré est correspondant de TF1 et LCI à Washington. Il a couvert la politique américaine pour CNN de 2000 à 2005. Il est l'auteur de "Obama, les secrets d'une victoire" (Fayard, 2008).
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Guillaume Debré
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Guillaume Debré est correspondant de TF1 et LCI à Washington. Il a couvert la politique américaine pour CNN de 2000 à 2005. Il est l'auteur de "Obama, les secrets d'une victoire" (Fayard, 2008).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Guillaume Debré montre, chiffres à l'appui, que sous le mandat d'Obama, l'Amérique s'est endettée chaque année d'un montant égal ou supérieur... à la totalité de la dette publique de la France. Du jamais vu. Extraits de "Obama face au pouvoir" (2/2).

3 552 000 000 000 dollars.

Trois mille cinq cent cinquante-deux milliards de dollars.

25 362 dollars par contribuable. 11 290 dollars par Américain.

Voilà ce que Barack Obama a dépensé au cours sa première année à la Maison-Blanche. Un record. Cette somme représente dix fois le budget de la France, pour un pays seulement cinq fois plus peuplé. En un an, le budget de l'Etat américain a augmenté de 15% par rapport à celui de son prédécesseur. Bien sûr, la crise économique a obligé Obama à sortir le chéquier, mais jamais au XXè siècle un président américain n'avait été aussi dispendieux en l'espace d'une seule année - pas même Franklin Delano Roosevelt.

3 834 000 000 000 dollars. C'est le deuxième budget que Barack Obama a proposé en février 2010, avec 282 milliards de dépenses supplémentaires. Un nouveau record. Cette frénésie dépensière va grever les finances du pays. Cette année-là, la quasi-totalité des postes de dépense augmentent, y compris celui de la défense, pourtant déjà gigantesque. Au prix d'un bras de fer d'une rare intensité, les républicains soutirent au président 38 milliards de dollars d'économie. une goutte d'eau dans un océan de dettes.

3 733 000 000 000 dollars. Ce troisième budget suffit à faire du (premier) mandat d'Obama le plus coûteux de l'histoire des Etats-Unis. Les déficits publics ont bien sûr explosé. En 2008, ils étaient de 458 milliards de dollars. En 2009, ils sont passés à 1 400 milliards, puis à 1 300 milliards en 2010 et 2011, et à 1 100 milliards en 2012. Soit près de 10% du PIB chaque année. Le déficit pour le seul mois de février 2011 - 223 milliards de dollars - est supérieur au déficit cumulé des douze mois de l'année 2007 - 161 milliards ! En 2011, le gouvernement américain a dû emprunter 42 cents pour chaque dollar qu'il a dépensé. L’Amérique sous Obama s'est endettée chaque année d'un montant égal ou supérieur... à la totalité de la dette publique de la France.

Et pourtant, voici ce que déclarait Barack Obama le plus sérieusement du monde le 23 février 2009, un mois après son investiture : "Aujourd'hui, je m'engage à réduire le déficit dont nous avons hérité de moitié à la fin de mon premier mandat. Ça ne sera pas facile. Nous allons devoir faire des choix difficiles et prendre enfin les décisions qui s'imposent. Car je refuse de laisser à nos enfants une dette qu'ils ne pourront pas rembourser - et cela exige que nous, que cette administration, prenions nos responsabilités maintenant et diminuions nos dépenses publiques."

En quatre ans, Obama a creusé la dette publique américaine de plus de 5 000 000 000 000 dollars - cinq mille milliards de dollars ! Depuis son investiture le 20 janvier 2009, la dette a crû de près de 4,8 milliards de dollars... par jour, soit 3 millions de dollars par minute... Sous Obama, le ratio dette/PIB va augmenter de 25% : c'est plus que sous aucun autre président dans l'histoire. La dette publique est aujourd'hui supérieure au PIB annuel de pays. Du jamais-vu.

L'impact de ces dépenses va continuer bien après la fin du premier mandat d'Obama, car le président démocrate a grevé les budgets à venir. Cette voracité budgétaire va plonger l'Amérique un peu plus dans le rouge. Selon le Congressional Budget Office, la Cour des comptes américaine, l'endettement du pays devrait augmenter de plus de 250% en dix ans. Au cours de ses quatre années à la Maison-Blanche, selon les mêmes prévisions, Obama a laissé une ardoise de près de dix mille milliards de dollars de déficit étalés sur dix ans. Une dette qu'il faudra bien payer un jour. Le premier mandat d'Obama a créé le plus important transfert intergénérationnel de richesse jamais opéré dans l’histoire des Etats-Unis.

____________________________________________

Extrait de "Obama face au pouvoir, Dans les coulisses de la Maison-Blanche", Fayard (5 septembre 2012)

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Une France, deux sentiments nationaux concurrents ?

02.

Ce que François Hollande semble ne (toujours) pas comprendre à la nature de la crise de défiance qui déstabilise les démocraties occidentales

03.

Logement : il faut faire tout le contraire de la politique d’Anne Hidalgo !

04.

La haine des bien-pensants : ils voient tous ceux qui ne pensent pas comme eux comme des invalides !

05.

Attention à vos smartphones, les cas de piratage sont de plus en plus fréquents

06.

L’État décide de porter plainte après les accusations d'un homme qui prétendait que la France était "raciste"

07.

Le prince William est "inquiet" pour son frère

01.

2.700 salariés adoptent la même coupe de cheveux

01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Des slips sur des statues de nus à l'UNESCO ! Pour ne pas heurter "certaines sensibilités"…

04.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

05.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

06.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Une France, deux sentiments nationaux concurrents ?

03.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

04.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

05.

Pression islamiste : quelles leçons de la guerre froide et du "containment" de la menace intérieure communiste ?

06.

Plus urgent que le vote de l'interdiction du voile en sorties scolaires, le combat contre un anti-racisme dévoyé

Commentaires (12)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Kakou
- 10/09/2012 - 19:51
héhalors ...!
La planche a billets c'est pas pour les Pédés.....les couilles molle sont en Fronce ...là il y a des pédés
-gentoo-
- 10/09/2012 - 16:20
@Satan
désolé par avance pour ce mini troll.
On ne peut plus dire que les Etats unis soit un pays libéral si on considére les milliers de milliards de dollars offerts aux banques (et assurances) sans aucune contrepartie. Ou alors libéral quand ça les arrange.
@Lepongiste
J'ai des doutes que GS soit seul à l'origine de la crise financiere. Ils en sont certes responsables, mais avec plein d'autres (banques, agences de notations, politiques....) qui n'ont pas fait (ou mal fait) leur travail.
Lepongiste
- 10/09/2012 - 14:13
Les Républicains n'ont pas imposé OBAMA pour rien !!!
C'était le seul démocrate à pouvoir faire passer la boîte entière de pilules aux yeux du monde.....
"Au cours de ses quatre années à la Maison-Blanche, selon les mêmes prévisions, Obama a laissé une ardoise de près de dix mille milliards de dollars de déficit étalés sur dix ans "