En direct
Best of
Best of du 28 mars au 3 avril
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Alors que tout s’effondre, l’économie et le moral, une seule bonne nouvelle : les banques ne feront pas faillite

02.

Attaque à Romans-sur-Isère : mais que faisait Abdallah A. O. en France ?

03.

Chine : des marchés d’animaux sauvages auraient réouvert

04.

Derrière le cas Lallement, l’insupportable infantilisation des Français

05.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

06.

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

07.

"Ils enterrent des Pokémon" : un journaliste de BFMTV dérape pendant l'hommage aux victimes chinoises du Coronavirus

01.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

02.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

03.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

04.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

05.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

06.

Alors que tout s’effondre, l’économie et le moral, une seule bonne nouvelle : les banques ne feront pas faillite

01.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

02.

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

03.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

04.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

05.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

06.

Crise du coronavirus : Nicolas Sarkozy, le recours silencieux ?

ça vient d'être publié
pépite vidéo > France
Industrie
Plongée au coeur du premier fabricant français de gel hydroalcoolique, qui a multiplié sa production par neuf
il y a 12 min 6 sec
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
SpaceX vient de dévoiler le guide d'utilisation du Starship ; Mars Helicopter : la genèse du premier engin volant dans l'atmosphère de Mars
il y a 1 heure 41 min
décryptage > France
Libertés publiques

Pourquoi le préfet de police de Paris ferait mieux d’organiser les déplacements utiles plutôt que de menacer les Français

il y a 2 heures 15 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

​Voué aux chats

il y a 2 heures 34 min
décryptage > Economie
Ne rien cacher

La bourse ou la vie-rus ?

il y a 2 heures 49 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Le Coronavirus grippe (aussi) les énergies renouvelables
il y a 3 heures 10 min
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

Heurs et malheurs du guerrier au crépuscule du Moyen Age

il y a 3 heures 30 min
pépites > Sport
Machisme
Clémentine Sarlat dénonce le harcèlement moral et les remarques sexistes qu'elle a subies à "Stade 2"
il y a 19 heures 40 min
décryptage > Politique
La voix de son maître

Derrière le cas Lallement, l’insupportable infantilisation des Français

il y a 21 heures 14 min
light > Culture
Industrie à l'arrêt
Disney repousse une douzaine de films Marvel à cause de l'épidémie
il y a 22 heures 9 min
pépites > Terrorisme
Ennemi intérieur
Attaque à Romans-sur-Isère : trois Soudanais en garde à vue
il y a 46 min 33 sec
décryptage > Terrorisme
Opportunisme

Attaque islamiste de Romans-sur-Isère : la pandémie n'arrêtera pas les attentats... bien au contraire

il y a 1 heure 56 min
décryptage > France
C'est quand même bien loin du Soudan

Attaque à Romans-sur-Isère : mais que faisait Abdallah A. O. en France ?

il y a 2 heures 28 min
décryptage > International
Et pendant ce temps-là...

Syrie : Rapports conflictuels entre la Turquie et les rebelles à Idlib

il y a 2 heures 44 min
décryptage > International
L’étrange virus

Covid-19 : de la catastrophe à la crise

il y a 2 heures 58 min
décryptage > Société
Lourde casquette

Pourquoi qualifier les médecins et autres travailleurs du « front » de héros n’est pas forcément leur rendre service

il y a 3 heures 18 min
décryptage > Europe
Exemple historique

Eurobonds et survie de l’Europe : cette vieille histoire américaine que l’UE ferait bien de sérieusement méditer

il y a 3 heures 31 min
pépites > Politique
Défiance
Covid-19 : une majorité de Français jugent que le gouvernement gère mal l'épidémie
il y a 20 heures 35 min
light > Media
Solidarité
Le groupe Canal+ va reverser ses recettes publicitaires de 20h à la Fondation de France
il y a 21 heures 57 min
pépite vidéo > International
Le monde d'avant
Coronavirus : en Suède, sans confinement, la vie continue comme si de rien n'était
il y a 22 heures 28 min
info atlantico
© Reuters
8 Français sur 10 approuvent le démantèlement des camps illégaux de Roms.
© Reuters
8 Français sur 10 approuvent le démantèlement des camps illégaux de Roms.
Sondage Atlantico/Ifop

80% des Français favorables au démantèlement des camps illégaux de Roms... mais 73% jugent la mesure inefficace

Publié le 14 août 2012
SONDAGE ATLANTICO/IFOP - De la polémique de 2010 au démantèlement des camps de Roms la semaine dernière, comment l'opinion française a-t-elle évolué sur cette question ?
Rédaction Atlantico
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédaction Atlantico
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
SONDAGE ATLANTICO/IFOP - De la polémique de 2010 au démantèlement des camps de Roms la semaine dernière, comment l'opinion française a-t-elle évolué sur cette question ?

Atlantico : Deux ans après la polémique qui a suivi le discours de Grenoble de Nicolas Sarkozy, deux camps de Roms ont été évacués près de Lille. Quelle est la perception des Français aujourd'hui sur cette question ?

Jérôme Fourquet (Directeur adjoint au département opinion publique à l'institut de sondage IFOP) : Les Français ont une attitude assez contrastée et pondérée sur la question du démantèlements des camps de Roms. Certains pourraient même dire qu’ils sont contradictoires. En effet, une écrasante majorité de Français, 8 sur 10, approuve le démantèlement. Mais, ils sont résignés sur sa portée et son efficacité. En effet, bien que favorables à ces opérations, ils pensent à 73 % que celles-ci ne font que déplacer le problème.

L’adhésion au démantèlement des camps illégaux de Roms

Etes-vous très favorable, plutôt favorable, plutôt opposé ou très opposé au démantèlement de camps illégaux de Roms actuellement réalisé par les forces de l’ordre ?

Si l'on regarde l'évolution de l'opinion des Français au cours du mois d'août 2010, on constate que leur adhésion au démantèlement des camps était plus grande au début de l’été qu’après les polémiques qui ont suivi le discours de Grenoble. Une telle évolution est-elle possible aujourd'hui ?

Nous sommes aujourd’hui au même niveau qu’au début de l’été 2010, avant toutes les polémiques qu’a entraîné le discours de Grenoble. La question est effectivement de savoir si l’adhésion du grand public va aussi diminuer cette année. Il faut toutefois souligner qu’après trois semaines de polémique en 2010, deux tiers des Français continuaient malgré tout à soutenir ces démantèlements, malgré une baisse de 14 points.

Pour répondre à votre question, il n’est pas impossible que le niveau d’adhésion s’érode. Cela s’explique par le fait que les arguments des opposants, notamment sur l’aspect humaniste, seront plus facilement entendus et compris puisqu'une telle action n’est pas perçue comme efficace.

Les sympathisants PS semblent avoir profondément changé d'opinion sur la question du démantèlement des camps illégaux de Roms : ils y étaient favorables à seulement 33% fin août 2010 et le défendent désormais à 71%...

En fait, début août 2010, au début de la polémique, 66 % des sympathisants étaient favorables au démantèlement. Leur soutien à cette mesure a été divisé par deux à cause de la polémique.

Aujourd’hui, la question est de savoir si l’adhésion qui est largement majoritaire au PS peut être érodée par les critiques mettant en cause ces pratiques. Mais le climat général n’est pas comparable à celui de 2010. On se souvient par exemple de la fameuse circulaire qui appelait à cibler spécifiquement les Roms.

(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

Par ailleurs, pour ce qui est des personnes "très favorables" au démantèlement, on peut signaler qu’il y a deux populations qui se distinguent, hormis les clivages politiques : les hommes y sont "très favorables" à 49 %, alors que les femmes y sont très favorables à 35 %.

Autre catégorie qui se distingue par une adhésion très franche et décomplexée : les ouvriers ("très favorables" à 53 %). Cela peut explique les chiffres élevés au sein des sympathisants FN : les hommes provenant d’un milieu populaire vont être beaucoup plus durs et tranchés sur ces questions.

(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

En outre, on constate qu’une majorité de catholiques pratiquants sont favorables aux démantèlements. Une partie de l’Eglise, au nom de ses convictions « humanistes » et de son interprétation de l’évangile, peut considérer que les Roms sont plus faibles et démunis et qu’il faut donc les protéger. Mais la grande majorité se rallie toutefois à l’opinion majoritaire.

 L’efficacité perçue du démantèlement des camps illégaux de Roms

Et diriez-vous que... ?

(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

Vous avez évoqué l'opinion des sympathisants FN. Comment expliquer qu'en 2010, 61 % d'entre eux jugeaient les mesures de démantèlement efficaces, alors qu'aujourd’hui, ils ne sont plus que 38 % ?

Deux ans ont passé et l’électorat FN se dit peut-être que rien ne change, que la droite ou la gauche au pouvoir, c'est la même chose. Tout cela ne serait donc selon eux que de la gesticulation.

Selon les sympathisants frontistes, il y avait une efficacité qui était relativement probable lorsque la droite menait ces actions. Aujourd’hui, le laxisme dont on accable la gauche laisse beaucoup plus dubitatif cet électorat sur l’efficacité de telles mesures.

Sur le traitement médiatique de l’époque : les images diffusées pouvaient certes révulser à gauche, mais l’électorat FN, adepte de la manière forte, y voyait peut-être une preuve de l’efficacité de telles actions.

Si l'on suit votre étude, les Français semblent majoritairement favorables aux démantèlements, mais également très sensibles à la communication sur ce sujet...

Tout à fait. Et c’est ce qu’a bien compris le ministre de l’intérieur, Manuel Valls. Il essaye de marquer une certaine fermeté doublée d’un discours plus humaniste et respectueux. Rétrospectivement, sur le fond, il y avait une adhésion des Français au démantèlement de camps illégaux de Roms y compris à l'été 2010. Mais la forme avait choqué.

Propos recueillis par Aymeric Goetschy

 

(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

 Méthodologie

Ce document présente les résultats d’une étude réalisée par l’Ifop. Elle respecte fidèlement les principes scientifiques et déontologiques de l’enquête par sondage. Les enseignements qu’elle indique reflètent un état de l’opinion à l’instant de sa réalisation et non pas une prédiction.

Aucune publication totale ou partielle ne peut être faite sans l’accord exprès de l’Ifop.

PRÉCISION RELATIVE AUX MARGES D’ERREUR

La théorie statistique permet de mesurer l’incertitude à attacher à chaque résultat d’une enquête. Cette incertitude s’exprime par un intervalle de confiance situé de part et d’autre de la valeur observée et dans lequel la vraie valeur a une probabilité déterminée de se trouver. Cette incertitude, communément appelée « marge d’erreur », varie en fonction de la taille de l’échantillon et du pourcentage observé comme le montre le tableau ci-dessous :

Exemple de lecture du tableau : dans le cas d’un échantillon de 1000 personnes, si le pourcentage mesuré est de 10%, la marge d’erreur est égale à 1,8. Le vrai pourcentage est donc compris entre 8,2% et 11,8%.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Alors que tout s’effondre, l’économie et le moral, une seule bonne nouvelle : les banques ne feront pas faillite

02.

Attaque à Romans-sur-Isère : mais que faisait Abdallah A. O. en France ?

03.

Chine : des marchés d’animaux sauvages auraient réouvert

04.

Derrière le cas Lallement, l’insupportable infantilisation des Français

05.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

06.

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

07.

"Ils enterrent des Pokémon" : un journaliste de BFMTV dérape pendant l'hommage aux victimes chinoises du Coronavirus

01.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

02.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

03.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

04.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

05.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

06.

Alors que tout s’effondre, l’économie et le moral, une seule bonne nouvelle : les banques ne feront pas faillite

01.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

02.

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

03.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

04.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

05.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

06.

Crise du coronavirus : Nicolas Sarkozy, le recours silencieux ?

Commentaires (31)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
RiGeL
- 20/08/2012 - 08:42
de la façon d'orienter les réponses à un sondage.
Ce sondage est encore une caricature de manipulation de l'opinion ! pensez vous vraiment que les termes "démantelement" et "illégaux" soient présents dans la question juste pour la forme ?
ou comment fabriquer l'opinion pour qu'elle ressemble à ce qu'on en attend. Je gage que les réponse à une question telle que "êtes vous favorables au fait que les camps des roms soient rasés à coup de bulldozer au mépris des plus élémentaires droits de l'homme, au fait que l'Etat paie pour les renvoyer en Roumanie d'ou ils reviendront dans la foulée, au fait qu'aucune solution pérenne ne soit envisagés pour intégrer ces populations ?" auraient été toute autre.
Mais l'honnêteté, pour un journal ou un institut de sondage, c'est pas vraiment une priorité, n'est-ce-pas?
Kakou
- 16/08/2012 - 10:11
Hé oui..!
Les Roms et les Francs maçons ..ne font pas bon ménage ...trop Chrétiens les Roms.!
texarkana
- 15/08/2012 - 22:40
Le nomadisme dans une Europe...
urbanisée,bétonnée, industrialisée, surpeuplée, n'y aurait il pas un petit anachronisme dans le mode de vie des gens du voyage ? (qu'ils soient roms ou pas, du reste). Et pourtant ce mode de vie, synonyme d'une certaine liberté, attire de plus en plus : cf la mode des campings cars et autres motor homes, sans parler des jeunes marginaux qui vont planter leurs tipis dans le Sud de la France.