En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

03.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

04.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

05.

Découvrez l'humour flamand : des Juifs représentés en cafards !

06.

"Le chemin de la Garenne" de Michel Onfray : pèlerinage lucide et sombre sur le chemin de l’enfance

07.

Quand une étude britannique révèle que 8 salariés sur 10 dans le monde de l’art et de la culture taisent leurs convictions par peur du "politiquement correct" qui y prévaut

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

03.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

04.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

06.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La mort n'est pas une solution, Asia Bibi condamnée à la pendaison pour blasphème" d'Anne-Isabelle Tollet : un récit poignant

il y a 2 heures 36 min
light > Culture
Réforme majeure
Académie des César : la productrice Margaret Menegoz est nommée présidente par intérim
il y a 3 heures 9 min
pépites > Education
Faits religieux à l'école
Mobilisation de soutien envers l'instituteur de Malicornay, Matthieu Faucher, suspendu pour prosélytisme après avoir utilisé des textes de la Bible
il y a 4 heures 34 min
décryptage > Religion
Moyens d'action

Lutte contre l’islam radical : comment le Maroc articule moyens sécuritaires et réponse "idéologique"

il y a 6 heures 6 min
décryptage > Environnement
WikiAgri

Salon de l'agriculture : ébauche d'un mouvement agricole de contestation contre les banques

il y a 6 heures 38 min
décryptage > Santé
Pandémie

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

il y a 7 heures 35 min
décryptage > Santé
Début du carême

Trop manger est mauvais pour la santé. Jeûner souvent aussi

il y a 8 heures 7 min
décryptage > France
Réalité derrière les chiffres

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

il y a 8 heures 50 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

L’opposition ne veut pas de fonds de pension français mais ne pipe mots sur ces fonds étrangers qui investissent lourdement dans l’Hexagone

il y a 9 heures 46 min
décryptage > Media
L’art de la punchline

Un 24 février en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 18 heures 53 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Dark Waters" de Todd Haynes : un homme seul contre une toute puissante industrie chimique...

il y a 2 heures 55 min
pépites > Santé
Médicaments efficaces ?
La chloroquine, un traitement contre le paludisme, pourrait-elle être efficace contre le coronavirus ?
il y a 3 heures 56 min
pépites > Santé
Endiguer l'épidémie
Coronavirus : le patient français décédé à Paris était un enseignant dans l'Oise
il y a 5 heures 6 min
décryptage > International
Echelle planétaire

Le Coronavirus redistribue les cartes mondiales

il y a 6 heures 23 min
pépite vidéo > Politique
"Peur comme fonds de commerce"
Gabriel Attal dénonce les critiques de Marine Le Pen sur la gestion du coronavirus par le gouvernement
il y a 6 heures 55 min
décryptage > Europe
Hi hi *

Découvrez l'humour flamand : des Juifs représentés en cafards !

il y a 7 heures 42 min
décryptage > Economie
Brouillard comptable

Ce rapport de la Cour des comptes à qui l’on fait trop souvent dire tout et n’importe quoi

il y a 8 heures 38 min
décryptage > Economie
Contamination de l'économie

Coronavirus : le COVID-19 va-t-il pousser la zone euro vers la récession ?

il y a 8 heures 54 min
décryptage > France
Question prioritaire

La sécurité, bien partie pour être la clé de 2022… et certains prennent une longueur d’avance

il y a 10 heures 1 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Fauda" : devant l’engouement pour la fiction israélienne sur la scène internationale, focus sur Fauda (= Le Chaos)

il y a 19 heures 49 min
info atlantico
© Reuters
8 Français sur 10 approuvent le démantèlement des camps illégaux de Roms.
© Reuters
8 Français sur 10 approuvent le démantèlement des camps illégaux de Roms.
Sondage Atlantico/Ifop

80% des Français favorables au démantèlement des camps illégaux de Roms... mais 73% jugent la mesure inefficace

Publié le 14 août 2012
SONDAGE ATLANTICO/IFOP - De la polémique de 2010 au démantèlement des camps de Roms la semaine dernière, comment l'opinion française a-t-elle évolué sur cette question ?
Rédaction Atlantico
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédaction Atlantico
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
SONDAGE ATLANTICO/IFOP - De la polémique de 2010 au démantèlement des camps de Roms la semaine dernière, comment l'opinion française a-t-elle évolué sur cette question ?

Atlantico : Deux ans après la polémique qui a suivi le discours de Grenoble de Nicolas Sarkozy, deux camps de Roms ont été évacués près de Lille. Quelle est la perception des Français aujourd'hui sur cette question ?

Jérôme Fourquet (Directeur adjoint au département opinion publique à l'institut de sondage IFOP) : Les Français ont une attitude assez contrastée et pondérée sur la question du démantèlements des camps de Roms. Certains pourraient même dire qu’ils sont contradictoires. En effet, une écrasante majorité de Français, 8 sur 10, approuve le démantèlement. Mais, ils sont résignés sur sa portée et son efficacité. En effet, bien que favorables à ces opérations, ils pensent à 73 % que celles-ci ne font que déplacer le problème.

L’adhésion au démantèlement des camps illégaux de Roms

Etes-vous très favorable, plutôt favorable, plutôt opposé ou très opposé au démantèlement de camps illégaux de Roms actuellement réalisé par les forces de l’ordre ?

Si l'on regarde l'évolution de l'opinion des Français au cours du mois d'août 2010, on constate que leur adhésion au démantèlement des camps était plus grande au début de l’été qu’après les polémiques qui ont suivi le discours de Grenoble. Une telle évolution est-elle possible aujourd'hui ?

Nous sommes aujourd’hui au même niveau qu’au début de l’été 2010, avant toutes les polémiques qu’a entraîné le discours de Grenoble. La question est effectivement de savoir si l’adhésion du grand public va aussi diminuer cette année. Il faut toutefois souligner qu’après trois semaines de polémique en 2010, deux tiers des Français continuaient malgré tout à soutenir ces démantèlements, malgré une baisse de 14 points.

Pour répondre à votre question, il n’est pas impossible que le niveau d’adhésion s’érode. Cela s’explique par le fait que les arguments des opposants, notamment sur l’aspect humaniste, seront plus facilement entendus et compris puisqu'une telle action n’est pas perçue comme efficace.

Les sympathisants PS semblent avoir profondément changé d'opinion sur la question du démantèlement des camps illégaux de Roms : ils y étaient favorables à seulement 33% fin août 2010 et le défendent désormais à 71%...

En fait, début août 2010, au début de la polémique, 66 % des sympathisants étaient favorables au démantèlement. Leur soutien à cette mesure a été divisé par deux à cause de la polémique.

Aujourd’hui, la question est de savoir si l’adhésion qui est largement majoritaire au PS peut être érodée par les critiques mettant en cause ces pratiques. Mais le climat général n’est pas comparable à celui de 2010. On se souvient par exemple de la fameuse circulaire qui appelait à cibler spécifiquement les Roms.

(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

Par ailleurs, pour ce qui est des personnes "très favorables" au démantèlement, on peut signaler qu’il y a deux populations qui se distinguent, hormis les clivages politiques : les hommes y sont "très favorables" à 49 %, alors que les femmes y sont très favorables à 35 %.

Autre catégorie qui se distingue par une adhésion très franche et décomplexée : les ouvriers ("très favorables" à 53 %). Cela peut explique les chiffres élevés au sein des sympathisants FN : les hommes provenant d’un milieu populaire vont être beaucoup plus durs et tranchés sur ces questions.

(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

En outre, on constate qu’une majorité de catholiques pratiquants sont favorables aux démantèlements. Une partie de l’Eglise, au nom de ses convictions « humanistes » et de son interprétation de l’évangile, peut considérer que les Roms sont plus faibles et démunis et qu’il faut donc les protéger. Mais la grande majorité se rallie toutefois à l’opinion majoritaire.

 L’efficacité perçue du démantèlement des camps illégaux de Roms

Et diriez-vous que... ?

(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

Vous avez évoqué l'opinion des sympathisants FN. Comment expliquer qu'en 2010, 61 % d'entre eux jugeaient les mesures de démantèlement efficaces, alors qu'aujourd’hui, ils ne sont plus que 38 % ?

Deux ans ont passé et l’électorat FN se dit peut-être que rien ne change, que la droite ou la gauche au pouvoir, c'est la même chose. Tout cela ne serait donc selon eux que de la gesticulation.

Selon les sympathisants frontistes, il y avait une efficacité qui était relativement probable lorsque la droite menait ces actions. Aujourd’hui, le laxisme dont on accable la gauche laisse beaucoup plus dubitatif cet électorat sur l’efficacité de telles mesures.

Sur le traitement médiatique de l’époque : les images diffusées pouvaient certes révulser à gauche, mais l’électorat FN, adepte de la manière forte, y voyait peut-être une preuve de l’efficacité de telles actions.

Si l'on suit votre étude, les Français semblent majoritairement favorables aux démantèlements, mais également très sensibles à la communication sur ce sujet...

Tout à fait. Et c’est ce qu’a bien compris le ministre de l’intérieur, Manuel Valls. Il essaye de marquer une certaine fermeté doublée d’un discours plus humaniste et respectueux. Rétrospectivement, sur le fond, il y avait une adhésion des Français au démantèlement de camps illégaux de Roms y compris à l'été 2010. Mais la forme avait choqué.

Propos recueillis par Aymeric Goetschy

 

(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

 Méthodologie

Ce document présente les résultats d’une étude réalisée par l’Ifop. Elle respecte fidèlement les principes scientifiques et déontologiques de l’enquête par sondage. Les enseignements qu’elle indique reflètent un état de l’opinion à l’instant de sa réalisation et non pas une prédiction.

Aucune publication totale ou partielle ne peut être faite sans l’accord exprès de l’Ifop.

PRÉCISION RELATIVE AUX MARGES D’ERREUR

La théorie statistique permet de mesurer l’incertitude à attacher à chaque résultat d’une enquête. Cette incertitude s’exprime par un intervalle de confiance situé de part et d’autre de la valeur observée et dans lequel la vraie valeur a une probabilité déterminée de se trouver. Cette incertitude, communément appelée « marge d’erreur », varie en fonction de la taille de l’échantillon et du pourcentage observé comme le montre le tableau ci-dessous :

Exemple de lecture du tableau : dans le cas d’un échantillon de 1000 personnes, si le pourcentage mesuré est de 10%, la marge d’erreur est égale à 1,8. Le vrai pourcentage est donc compris entre 8,2% et 11,8%.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

03.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

04.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

05.

Découvrez l'humour flamand : des Juifs représentés en cafards !

06.

"Le chemin de la Garenne" de Michel Onfray : pèlerinage lucide et sombre sur le chemin de l’enfance

07.

Quand une étude britannique révèle que 8 salariés sur 10 dans le monde de l’art et de la culture taisent leurs convictions par peur du "politiquement correct" qui y prévaut

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

03.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

04.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

06.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

Commentaires (31)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
RiGeL
- 20/08/2012 - 08:42
de la façon d'orienter les réponses à un sondage.
Ce sondage est encore une caricature de manipulation de l'opinion ! pensez vous vraiment que les termes "démantelement" et "illégaux" soient présents dans la question juste pour la forme ?
ou comment fabriquer l'opinion pour qu'elle ressemble à ce qu'on en attend. Je gage que les réponse à une question telle que "êtes vous favorables au fait que les camps des roms soient rasés à coup de bulldozer au mépris des plus élémentaires droits de l'homme, au fait que l'Etat paie pour les renvoyer en Roumanie d'ou ils reviendront dans la foulée, au fait qu'aucune solution pérenne ne soit envisagés pour intégrer ces populations ?" auraient été toute autre.
Mais l'honnêteté, pour un journal ou un institut de sondage, c'est pas vraiment une priorité, n'est-ce-pas?
Kakou
- 16/08/2012 - 10:11
Hé oui..!
Les Roms et les Francs maçons ..ne font pas bon ménage ...trop Chrétiens les Roms.!
texarkana
- 15/08/2012 - 22:40
Le nomadisme dans une Europe...
urbanisée,bétonnée, industrialisée, surpeuplée, n'y aurait il pas un petit anachronisme dans le mode de vie des gens du voyage ? (qu'ils soient roms ou pas, du reste). Et pourtant ce mode de vie, synonyme d'une certaine liberté, attire de plus en plus : cf la mode des campings cars et autres motor homes, sans parler des jeunes marginaux qui vont planter leurs tipis dans le Sud de la France.