En direct
Best of
Best of du 20 au 26 juin
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Présidentielle 2022 : pourquoi le duel tant annoncé n’aura pas lieu

02.

Houria Bouteldja assassina la "gauche blanche"…

03.

Nouvelle explosion des cas de Coronavirus : mais que se passe-t-il aux Etats-Unis ?

04.

2020, fin de l’hégémonie occidentale et première victoire de la Chine dans la nouvelle guerre froide ?

05.

L'éolien peut-il être une alternative verte crédible au nucléaire ?

06.

Le journaliste Carl Bernstein révèle les édifiantes conversations privées de Donald Trump avec Vladimir Poutine, Recep Tayyip Erdogan, Emmanuel Macron ou bien encore Angela Merkel

07.

Le parti EELV va alerter le CSA après les propos d'Eric Zemmour sur CNEWS dans "Face à l'Info" sur la vague verte et l'islam

01.

Les Vikings nous ont envahis et colonisés au IXe siècle ! Nous exigeons donc que le Danemark, la Norvège, la Suède et l’Islande se repentent

02.

Qualité nutritionnelle : et voilà la liste des 100 meilleurs aliments au monde

03.

"Tuez Sarkozy !". On ignore encore qui a donné l’ordre mais le Parquet National Financier s’est chargé de son exécution

04.

Pas de démocratie sans droit à offenser : ce capitalisme qui prend le risque de précipiter la guerre civile à trop vouloir montrer patte progressiste

05.

L'éolien peut-il être une alternative verte crédible au nucléaire ?

06.

Cet espoir dans la lutte contre la Covid-19 qui se cache dans des études soviétiques vieilles de plusieurs décennies

01.

Municipales : mais que cache donc l’étonnante schizophrénie des Français entre élections locales et nationales ?

02.

Toutes ces erreurs que le Défenseur des droits commet dans son rapport sur la discrimination en France

03.

"Tuez Sarkozy !". On ignore encore qui a donné l’ordre mais le Parquet National Financier s’est chargé de son exécution

04.

Arsène Lupin était noir ! La preuve : il va être joué par Omar Sy

05.

Désordres publics : la lourde facture des dérives de la lutte contre le racisme et les violences dans la police

06.

Affaire Fillon : François Fillon est condamné à 5 ans de prison, dont 3 avec sursis, et Penelope Fillon à 3 ans de prison avec sursis

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Histoire du Consulat et de l’Empire" de Adolphe Thiers : le Consulat, le meilleur de Bonaparte ?

il y a 2 heures 45 min
light > Justice
Espoir pour les victimes
Affaire Jeffrey Epstein : Ghislaine Maxwell, sa complice présumée, a été enfin arrêtée par le FBI
il y a 3 heures 23 min
pépites > Media
Critiques
Le parti EELV va alerter le CSA après les propos d'Eric Zemmour sur CNEWS dans "Face à l'Info" sur la vague verte et l'islam
il y a 4 heures 36 min
pépites > Justice
Condamnation
Scandale de la Dépakine : la justice reconnaît la responsabilité de l'Etat
il y a 5 heures 22 min
décryptage > France
Bataille de chiffres

Pourquoi les comparaisons internationales sur la mortalité du Covid-19 sont moins fiables qu’on ne le pense

il y a 7 heures 23 min
décryptage > Société
Mobilisation planétaire

Antiracisme et environnement : l’été 2020 sera radicalement exigeant ou ne le sera pas

il y a 7 heures 51 min
décryptage > Politique
Macron - Le Pen

Présidentielle 2022 : pourquoi le duel tant annoncé n’aura pas lieu

il y a 8 heures 21 min
décryptage > France
Exercices de coloriage

Houria Bouteldja assassina la "gauche blanche"…

il y a 8 heures 54 min
décryptage > Consommation
Sucre caché ?

Eaux parfumées : comment repérer celles qui vous font grossir l’air de rien ?

il y a 9 heures 52 min
décryptage > Europe
Menace pour l'Etat allemand ?

L’Allemagne a-t-elle un problème d’infiltration de son extrême droite dans les rouages de l’Etat ?

il y a 11 heures 15 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le Cafard" de Ian McEwan : une fable mordante sur les politiciens britanniques et le Brexit, par un des maîtres du roman anglo-saxon contemporain

il y a 3 heures 1 min
pépites > Politique
Retrait stratégique
Municipales à Marseille : Martine Vassal se retire, Les Républicains vont présenter le député Guy Teissier pour la mairie
il y a 3 heures 48 min
pépites > Santé
Lourdes accusations
Covid-19 : le Conseil scientifique et la Haute autorité de santé dénoncent des propos "infamants" de Didier Raoult devant les députés
il y a 5 heures 4 min
pépite vidéo > International
Tragédie
Birmanie : un glissement de terrain provoque la mort d’une centaine de mineurs
il y a 6 heures 44 min
décryptage > Politique
Formation politique

Les 4 piliers : un parti libéral souverainiste se crée et recrute des candidats pour les régionales

il y a 7 heures 38 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Affaire Fillon : Hollande a envisagé de reporter la présidentielle; Dati a cherché le soutien de l'Elysée contre Hidalgo; Ecologie : truc de riches ou cauchemar vert ?; Cyberhaine sur les réseaux sociaux : le marché plus fort que la loi
il y a 8 heures 10 min
décryptage > International
Soft power

Comment les Émirats arabes unis sont devenus curieusement le partenaire économique et commercial incontournable de Damas

il y a 8 heures 33 min
décryptage > Histoire
Rivalité

Et si on s’était trompé de Voltaire ?

il y a 9 heures 29 min
décryptage > Santé
Vives inquiétudes

Nouvelle explosion des cas de Coronavirus : mais que se passe-t-il aux Etats-Unis ?

il y a 10 heures 26 min
décryptage > Europe
Présidence du Conseil de l'Union européenne

Angela Merkel peut-elle sortir de son coma l’Europe ?

il y a 11 heures 37 min
Simply the best

JO : Londres a remporté son pari olympique

Publié le 11 août 2012
Malgré la crise, la capitale anglaise est en train de remporter brillamment son pari olympique. Regard d'un témoin convaincu.
Richard Attias
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Richard Attias est un homme d'affaire et fondateur du New York Forum, un espace de rencontre et de débats dédié aux enjeux de l'économie globaleIl avait auparavant été l'organisateur du Forum mondial de Davos et de diverses rencontres internationales ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Malgré la crise, la capitale anglaise est en train de remporter brillamment son pari olympique. Regard d'un témoin convaincu.

Ceux qui pensaient que Londres offrirait des Jeux sans flamme à un monde en crise en sont pour leurs frais. La ville est en ébullition depuis le début de la compétition et la population s’est totalement mise au diapason de la fièvre olympique. Du chauffeur de taxi au commerçant, la ferveur est perceptible à tous les coins de rue.

Les Britanniques se sont appropriés cet évènement unique et participent, chacun à leur niveau, à la réussite de ces JO 2012. Mieux, Londres s’est transformée en véritable capitale du monde depuis la fin juillet, offrant un spectacle remarquable d’échange et de mélanges.

Les supporters brésiliens, chinois, français ou américains déambulent aux alentours de BigBen dans une ambiance joyeuse de partage et de rencontres. Les épreuves sportives rythment les journées dans un esprit de fairplay total.

Et le brassage formidable de ces jeux se fait également chaque soir dans les Maisons des pays, où les athlètes discutent en toute décontraction avec les partenaires de l’évènement (décideurs économiques et politiques pour la plupart) émerveillés comme des enfants devant les performances des champions.

J’ai eu le grand bonheur de pouvoir longuement discuter avec des athlètes de légende comme Carl Lewis, Marie-José Perec, Ian Thorpe ou Nasser Al Attiyah vainqueur du Paris-Dakar et médaillé olympique 2012 au tir à la carabine. Cela m'a permis de mieux comprendre à quel point ces champions d’excellence représentent des exemples dans notre société et commentleur dynamisme peut insuffler de l’énergie à toutes les générations.

Londres capitale festive certes, mais également capitale diplomatique. La magie des Jeux permet en effet de mêler avec bonheur la convivialité et l’esprit de fête aux problématiques politiques. Les JO de Londres ont ainsi permis d’aborder pour une fois les défis du moment dans une atmosphère apaisée.

C’est ainsi qu’une visite du président de la République française s’est transformée en rencontre informelle permettant de raffermir l’amitié franco-britannique, quand François Hollande, tout sourire, est allé assister à un match de handball en présence d’un David Cameron tout aussi détendu.

Mais l’impact diplomatique des JO ne peut pas se réduire à une visite d’Etat. Au cours des trois semaines de compétition, les hôtels de Londres bruissent de discussions informelles sur la crise de l’Euro, la crise malienne ou la situation en République démocratique du Congo.

Lors de mon passage à Londres, j’ai également été témoin de scènes qui démontrent si besoin est que l’impact des JO dépasse largement le simple cadre du sport. Des entrepreneurs, notamment fondateurs de start-ups, profitent de l’aubaine olympique pour venir à la rencontre d’investisseurs et pour lancer des levées de fonds qui n’auraient pas été possibles dans un autre cadre.

Sur tous les plans, la fête olympique organisée par Londres est un succès qui devrait servir de leçon aux décideurs politiques à l’heure de se porter candidat à l’organisation de grands évènements sportifs. Les Jeux en valent largement la chandelle.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Pas d'autres commentaires