En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Mort de Kirk Douglas : son fils Michael Douglas sera privé d’héritage… pour la bonne cause

02.

Voyeurisme, une addiction contemporaine : il y a ceux qui filment...et ceux qui regardent

03.

Yassine Belattar trouve que Jean Messiha a "une tête de chameau". Et SOS racisme applaudit !

04.

Vous pensiez Daesh battu ? Revoyez votre copie

05.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

06.

Coronavirus : Italie, Corée du Sud et contaminations non détectées, la France se prépare-t-elle assez à une potentielle pandémie ?

07.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

04.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Coronavirus : Italie, Corée du Sud et contaminations non détectées, la France se prépare-t-elle assez à une potentielle pandémie ?

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

06.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

ça vient d'être publié
light > Culture
Généreux donateurs
Mort de Kirk Douglas : son fils Michael Douglas sera privé d’héritage… pour la bonne cause
il y a 10 heures 23 min
light > Culture
"Lucky 7"
Justin Bieber a détrôné le record d'Elvis Presley sur le marché musical américain avec son septième album numéro un des charts
il y a 13 heures 37 min
pépites > Santé
Multiplication de cas
Selon l'OMS, le monde doit se préparer à une "éventuelle pandémie"
il y a 14 heures 50 min
pépites > Europe
Enquête en cours
Allemagne : une voiture fonce sur la foule lors d'un carnaval de la ville de Volkmarsen
il y a 16 heures 12 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le chemin de la Garenne" de Michel Onfray : pèlerinage lucide et sombre sur le chemin de l’enfance

il y a 17 heures 31 min
décryptage > International
Les entrepreneurs parlent aux Français

Le centre ? Quel centre ? Le socialisme gagne les USA et le centre quitte la vie politique mondiale. Pourquoi ?

il y a 19 heures 30 sec
pépite vidéo > Europe
Zones d'ombre
Inquiétudes en Europe : comment le coronavirus a-t-il pu arriver en Italie si rapidement ?
il y a 20 heures 32 min
décryptage > Politique
Qu'est-ce qu'on se marre avec lui…

Yassine Belattar trouve que Jean Messiha a "une tête de chameau". Et SOS racisme applaudit !

il y a 21 heures 38 min
décryptage > Santé
Lutte contre le Covid-19

Coronavirus : Italie, Corée du Sud et contaminations non détectées, la France se prépare-t-elle assez à une potentielle pandémie ?

il y a 22 heures 10 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Et si le principal obstacle sur la route des voitures autonomes était… la neige et la pluie ?
il y a 23 heures 55 sec
light > France
Liberté religieuse
Asia Bibi va être reçue par Emmanuel Macron vendredi 28 février dans le cadre de sa demande d'asile
il y a 11 heures 19 min
light > Justice
Conséquences judiciaires de la vague #MeToo
Harvey Weinstein a été reconnu coupable à New York d'agression sexuelle et de viol
il y a 14 heures 18 min
light > Media
Disparition d'une grande figure des médias
Mort d'Hervé Bourges à l'âge de 86 ans
il y a 15 heures 25 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Mégère apprivoisée" de William Shakespeare : féministe ou pas, telle est la question !

il y a 17 heures 21 min
pépites > Justice
Renvoi
Grève des avocats : le procès de François Fillon et de son épouse Penelope est renvoyé au mercredi 26 février
il y a 17 heures 48 min
pépites > Justice
Terrorisme
Nicole Belloubet révèle qu'une quarantaine de djihadistes vont sortir de prison en 2020 et près de 300 d'ici 2023
il y a 19 heures 15 min
décryptage > Economie
Diplomatie

L'euro au plus bas par rapport au dollar : pourquoi, jusqu’où ?

il y a 21 heures 22 min
décryptage > Economie
Disraeli Scanner

La République une et indivisible d’Emmanuel Todd

il y a 21 heures 55 min
décryptage > Terrorisme
Etat islamique

Vous pensiez Daesh battu ? Revoyez votre copie

il y a 22 heures 40 min
décryptage > Politique
Leçons

Le Fillonisme, ce deuil non accompli qui revient hanter la droite

il y a 23 heures 12 min
Consommation vs Finances publiques

Récession, et alors ? Concentrons-nous sur les vrais problèmes de l'économie française

Publié le 08 août 2012
La Banque de France prévoit un recul du produit intérieur brut français de 0,1% au troisième trimestre 2012. Le pays entrerait donc en récession.
Jean-Marc Daniel est professeur à l'ESCP-Europe, et responsable de l’enseignement de l'économie aux élèves-ingénieurs du Corps des mines. Il est également directeur de la revue Sociétal, la revue de l’Institut de l’entreprise, et auteur de...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Daniel
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Daniel est professeur à l'ESCP-Europe, et responsable de l’enseignement de l'économie aux élèves-ingénieurs du Corps des mines. Il est également directeur de la revue Sociétal, la revue de l’Institut de l’entreprise, et auteur de...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La Banque de France prévoit un recul du produit intérieur brut français de 0,1% au troisième trimestre 2012. Le pays entrerait donc en récession.

Atlantico : La Banque de France s'attend à un recul de 0,1% du PIB de la France au troisième trimestre de cette année. Nous connaîtrons donc un recul du PIB sur deux trimestres, ce qui signifie que la France entre en récession. Doit-on s’inquiéter, même si cette récession est modérée ?

Jean-Marc Daniel : Non seulement il faut voir que la récession annoncée est modérée, mais aussi qu’il peut y avoir des erreurs statistiques. On pourra très bien annoncer qu’il y a eu non pas -0,1 % mais +0,1%.

Ce ne sont que des prévisions. Un point du PIB, c’est 20 milliards d’euros, donc 0,1 point de PIB, c’est 2 milliards d’euros. Aussi suffit-il qu’il y ait un grand contrat d’export ou un grand projet de l’Etat pour combler cet écart.

Ce qui est important, c’est que nous nous trouvons actuellement dans une phase du cycle économique où il devrait y avoir une croissance plus élevée, alors que la crise de 2008-2009 était dans une logique cyclique de l’économie mondiale qui était, sinon normale, du moins prévisible. Aujourd’hui, il s’agit d’un réel affaiblissement de l’économie française, qui est aberrant.

Comment expliquer cet affaissement ?

Il est essentiellement lié à la politique économique, c'est-à-dire à la remise en ordre des finances publiques dans la zone euro.

En France, on est persuadé que le moteur de la croissance est la consommation. Mais ce n’est pas le cas : la consommation est une conséquence de la croissance. Les trois moteurs de la croissance sont les exportations, la politique budgétaire et l’investissement privé.

Si l’on regarde les exportations, les principaux partenaires commerciaux de la France ne sont pas dans une situation économique très favorable, en Europe et aux Etats-Unis. L’une des déceptions du moment est la reprise tardive des Etats-Unis, pays qui reste une économie déterminante au niveau mondial, où il y a certes de la croissance, mais qui n’a pas retrouvé le niveau de croissance cyclique attendu.

Du côté de la politique budgétaire, c’est une politique restrictive qui ne soutient pas la croissance.

Reste l’investissement privé, qui ne répond pas à ces besoins. C’est d’ailleurs ce que la Banque de France a constaté, puisqu’elle consulte les entreprises afin d’obtenir des indicateurs de terrain, qui montrent que les entreprises n’investissent pas.

Vous l’avez dit, il ne s’agit que d’une estimation. Pourrait-elle s’avérer pessimiste ?

Compte tenu du contexte international, on peut s’attendre, hélas, à une confirmation de ces prévisions, voire à une légère dégradation de la situation. Les autres institutions, comme le FMI, revoient systématiquement leurs prévisions de croissance à la baisse pour la zone euro. La situation en Italie, avec les mesures prises par M. Monti, s’est beaucoup plus détériorée que ce qui avait été prévu initialement. L’Allemagne est aussi en situation de croissance quasiment nulle. Il n’y a pas, à l’heure actuelle, de raison objective de penser que cette prévision soit ultra-pessimiste. On ne s’attend pas à un changement dans les moteurs de croissance que j’ai cités.

Dans l’annonce d’une récession, les conséquences les plus importantes pour la France ne sont-elles pas surtout en termes d’image, à l’heure où on parle beaucoup de « l’opinion » des marchés ?

La vision que l’on a des marchés à l’heure actuelle réside essentiellement dans les taux d’intérêts auxquels les Etats empruntent. La France emprunte à des taux d’intérêt légèrement négatifs à court terme. La vision de ce qu’il se passe à court terme est donc plutôt favorable. Cela dit, compte tenu de la situation de l’économie française, les taux d’intérêts restent plutôt élevés à long terme. Nous n’avons pas de croissance, mais pas non plus d’inflation : les prévisions d’inflation avoisinent les 1,5%. Ainsi, les taux d’intérêt à 2% pénalisent l’activité économique. Les marchés sont donc assez dubitatifs sur le long terme, avec des taux à 10 ans qui ne sont pas aussi bas que les taux allemands, par exemple.

A court terme, la vision des marchés est au contraire celle d’une économie française importante, qui ne fait pas d’erreur majeure en politique économique, qui a du ressort.

Une France en récession se distingue-t-elle dans le paysage européen ?

Au contraire : la grande caractéristique de la zone euro, voire même du Royaume-Uni (encore que le Royaume-Uni commence à avoir des indicateurs plus positifs), est que les politiques restrictives qui ont été mises en place et qui sont extrêmement brutales pèsent objectivement sur la croissance. C’est pourquoi un certain nombre d’économistes les qualifient de contre-productives.

C’est un peu l’histoire d’Achille et de la tortue : on veut rattraper la tortue, mais lorsque l’objectif est atteint, la tortue a elle-même déjà avancé, et il faut donc recommencer la politique restrictive.

Vous pensez donc que ces politiques budgétaires, qualifiées d’austères, sont surtout délétères ?

Je pense que ces politiques restrictives font une erreur, celle de ne pas faire la distinction entre le déficit structurel des finances publiques et le déficit conjoncturel, c'est-à-dire celui qui est lié à la panne de croissance. Il faut se donner des objectifs à moyen terme, des objectifs calés sur le cycle économique. On voit à peu près comment celui-ci se déroule aux Etats-Unis, qui est l’économie qui nourrit ce cycle économique.

Au lieu de courir après des déficits indépendamment de la situation conjoncturelle, il faudrait définir de nouveaux termes pour lutter contre les déficits structurels. Par exemple décider qu’en 2017, le déficit structurel devra être nul ou inférieur à 0,5%, qui est l’engagement européen que les pays ont fixé au travers des nouveaux traités.

Propos recueillis par Ania Nussbaum.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Mort de Kirk Douglas : son fils Michael Douglas sera privé d’héritage… pour la bonne cause

02.

Voyeurisme, une addiction contemporaine : il y a ceux qui filment...et ceux qui regardent

03.

Yassine Belattar trouve que Jean Messiha a "une tête de chameau". Et SOS racisme applaudit !

04.

Vous pensiez Daesh battu ? Revoyez votre copie

05.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

06.

Coronavirus : Italie, Corée du Sud et contaminations non détectées, la France se prépare-t-elle assez à une potentielle pandémie ?

07.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

04.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Coronavirus : Italie, Corée du Sud et contaminations non détectées, la France se prépare-t-elle assez à une potentielle pandémie ?

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

06.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Gilles
- 09/08/2012 - 11:55
Toujours la même chanson
Jour après jour des spécialistes écrivent de longs éditoriaux en expliquant le pourquoi du comment. Pas besoin d'être Enarque pour comprendre que la France se croit encore à l’époque des 30 Glorieuses. Sarkozy avait 5 ans et tous les moyens pour réformer en profondeur le pays (code du travail, professions protégées, organisation administrative). Mais roi du clientélisme et du copinage, il na pratiquement rien fait. A Gauche mêmes causes mêmes effets. D'où viendra le salut ?
Ganesha
- 09/08/2012 - 03:12
Le Scoop du Super Expert
Tous les problèmes de la France se résument à une simple question de "croissance" ! Quel scoop !
Les nostalgiques de la présidentielle sont partis en vacances et nous n'avons pas à nous fatiguer les yeux à lire des commentaires débiles et répétitifs sur "Flanby 1er" et le "petit agité" : nous n'allons certainement pas nous en plaindre...
totor101
- 08/08/2012 - 22:58
ENCORE UNE FOIS
la GROSSE FINANCE frappe !
l'objectif casser l'euro et l’Europe .....
les USA n'aiment pas ces choses la ......
l’Europe fait de l'ombre et de toute façon il faut cacher leur déchéance !