En direct
Best of
Best of du 14 au 20 septembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

02.

Jean-Michel Blanquer êtes-vous tombé sur la tête ? 250.000 "éco-délégués" dans les écoles dont vous avez la charge !

03.

Sous prétexte de soutenir la croissance, les taux d’intérêt négatifs reviennent à créer un impôt mondial perçu sur l’épargne des classes moyennes

04.

SDF : Ophélie Winter à la rue !; Laeticia Hallyday exhibe son nouvel homme à Paris, Valérie Trierweiler le sien dans Match; Rihanna d'humeur bébé, Liane Foly qu’on lui passe tous ses caprices; La reine bat froid à Meghan

05.

Serial killers : Pourquoi ils échappent de plus en plus aux radars des services de police

06.

Camille Beaurain : "Il n’y a pas un responsable mais plusieurs du suicide de mon mari agriculteur"

07.

Voici comment Lyon II est devenu le laboratoire de la haine décoloniale

01.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

02.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

03.

Jean-Michel Blanquer êtes-vous tombé sur la tête ? 250.000 "éco-délégués" dans les écoles dont vous avez la charge !

04.

SDF : Ophélie Winter à la rue !; Laeticia Hallyday exhibe son nouvel homme à Paris, Valérie Trierweiler le sien dans Match; Rihanna d'humeur bébé, Liane Foly qu’on lui passe tous ses caprices; La reine bat froid à Meghan

05.

L’imposture psychosomatique comme prétendu diagnostic (de secours) de maladies complexes

06.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

01.

Grève mondiale pour le climat : ces confusions qui polluent le débat public sur les défis environnementaux

02.

Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre

03.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

04.

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

05.

Le moment Xavier : quel logiciel pour construire le bertrandisme ?

06.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

ça vient d'être publié
pépites > International
Rapatriement
10 000 Français bloqués à l'étranger après la faillite de Thomas Cook
il y a 16 min 4 sec
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Théâtre : "Le cours classique" : L'éducation continue de faire parler ... au théâtre aussi

il y a 1 heure 19 min
light > Histoire
Fiesta loki
Comment les berserkers vikings entraient en transe avant le combat
il y a 3 heures 9 min
décryptage > Société
Blindhunter

Serial killers : Pourquoi ils échappent de plus en plus aux radars des services de police

il y a 5 heures 22 min
décryptage > Sport
Se queda

LYON/PSG: O/1 : Grâce à Neymar, les Parisiens s'imposent sans trembler et marquent les esprits

il y a 6 heures 8 min
décryptage > Finance
Ca va tweeter

Pour Trump, la Fed et Jerome Powell n’en font jamais assez… pour compenser les effets de sa politique !

il y a 6 heures 26 min
décryptage > Société
Profit

Comment les géants du porno en ligne profitent du "revenge porn" malgré leurs dénégations

il y a 6 heures 43 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

Sous prétexte de soutenir la croissance, les taux d’intérêt négatifs reviennent à créer un impôt mondial perçu sur l’épargne des classes moyennes

il y a 7 heures 6 min
décryptage > Economie
En même temps

Martin Wolf 1 - Thomas Piketty 0 : ou comment comprendre les dérives du capitalisme financier sans renoncer au libéralisme

il y a 7 heures 26 min
light > Culture
Chiffres pharaoniques
1,42 million de personnes ont visité l'exposition Toutânkhamon
il y a 20 heures 1 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Livre : "Contre l'écologisme" de Bruno Durieux : Contre l'écologisme, Pour une croissance au service de l'environnement

il y a 1 heure 12 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Théâtre : "L’homme à la tête de chou" : Un hommage à Gainsbourg proche de la perfection, mais qui pèche là où on ne s’y attendait pas...

il y a 1 heure 30 min
pépites > Politique
Immigration et personnes âgées
Sibeth Ndiaye : Le débat sur l'immigration souffre de "trop de passions"
il y a 4 heures 11 min
décryptage > Société
Les yeux ouverts

Voici comment Lyon II est devenu le laboratoire de la haine décoloniale

il y a 6 heures 1 min
décryptage > Social
La chair est faible, l'esprit aussi

Etude sur les conditions de travail : pourquoi la pénibilité a changé de camp

il y a 6 heures 13 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Comment le nouvel Ipod touch réhabilite un support parfois jugé obsolète
il y a 6 heures 37 min
décryptage > Religion
Repentance

Abus sexuels dans l’Eglise : ce renouveau spirituel qui devrait accompagner l’appel au témoignage

il y a 6 heures 56 min
décryptage > Politique
Division des droites ?

LR face à la Convention de la droite : deux droites différentes ou deux générations ?

il y a 7 heures 12 min
light > Culture
Héritage
Plus de 12 millions de visiteurs ont participé aux Journées du patrimoine en France
il y a 19 heures 29 min
pépite vidéo > International
Epicentre
L'Albanie a été touchée par le séisme le plus fort depuis plus de 20 ans
il y a 21 heures 48 min
Angélisme

Contrairement à ce que pense Christiane Taubira, c'est l'absence de peine, pas les courtes peines, qui crée de la récidive

Publié le 08 août 2012
Interviewée par Libération, Christiane Taubira se prononce contre les peines planchers, contre les courtes peines, contre les centres éducatifs fermés... Ne devrait-elle pas d'abord faire en sorte que les peines prononcées par les magistrats soient appliquées ?
Xavier Bebin est secrétaire-général de l'Institut pour la Justice, juriste et criminologue. Il est l'auteur de Quand la Justice crée l'insécurité (Fayard)
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Xavier Bebin
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Xavier Bebin est secrétaire-général de l'Institut pour la Justice, juriste et criminologue. Il est l'auteur de Quand la Justice crée l'insécurité (Fayard)
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Interviewée par Libération, Christiane Taubira se prononce contre les peines planchers, contre les courtes peines, contre les centres éducatifs fermés... Ne devrait-elle pas d'abord faire en sorte que les peines prononcées par les magistrats soient appliquées ?

Atlantico : Christian Taubira, interrogée par Libération mardi, se prononce contre les peines planchers et les courtes peines de prison, qui selon elle créent de la récidive, en plus d'être en partie responsable de la surpopulation carcérale. Partagez-vous cette analyse ?

 Xavier Bebin : Christiane Taubira se trompe complètement de combat : ce qui produit la récidive, ce ne sont pas les courtes peines, ce sont les 80 000 peines de prison toujours en attente d'exécution, faute de places de prison. Cela devrait être sa priorité, surtout quand on sait que la France compte 88 places de prison pour 100 000 habitants, quand la moyenne européenne est de 144. Le problème est là, dans la capacité de nos prisons depuis des années à accueillir les personnes condamnées. Cela est criminel, et elle n'en dit pas un mot : c'est inquiétant.

D'autant que sur la question des courtes peines, le précédent gouvernement était déjà allé très loin – trop loin selon nous – dans la logique de les réduire, puisqu'il est allé jusqu'à imposer l'aménagement quasi-systématique des peines allant jusqu'à 2 ans de prison, dans la loi Dati de 2009. Elle dit que la peine de prison en matière correctionnelle doit être prise en dernier recours, dans le cas, je cite, où « toute autre sanction est manifestement inadéquate ». La loi demande donc au juge d'éviter la prison autant que possible et a mis en place une procédure qui fait en sorte que lorsqu'on est condamné à une peine allant jusqu'à deux ans de prison ferme, on est presque garanti de ne pas aller en prison. Aller aujourd'hui encore plus loin dans cette logique est incompréhensible, car la loi de 2009 allait déjà trop loin.

Aujourd'hui, il faut prévoir un nombre de place suffisant pour accueillir les personnes condamnées. C'est la crédibilité, la légitimité et l'indépendance de la justice qui est en jeu, car les peines de prison ferme sont bien prononcées par les magistrats. Tous les textes de loi les dissuadent d'en prononcer s'ils le font, c'est bien qu'ils sont face à des profils pour lesquels aucune autre solution n'est possible.

Ce manque de place dans les prisons est donc une sorte d'incitation pour les personnes condamnées à récidiver ?

Il n'y a rien de plus incitatif à récidiver que de se faire condamner par la justice à de la prison ferme et ne jamais voir sa peine exécutée ! Voilà qui encourage à la récidive, alors qu'il n'a jamais été prouvé que les courtes peines l'encouragent. L'absence de peine, ça oui, c'est certain.

Christiane Taubira revient aussi sur les Centres éducatifs fermés (CEF), dont François Hollande avait promis le doublement durant la campagne. La Garde des Sceaux se montre, elle, sceptique quant à leur efficacité...

Là aussi, la priorité de Christiane Taubira devrait être de dire qu'elle va faire reculer la délinquance des mineurs. D'après les chiffres du ministère de la Justice, les violences commises par les mineurs ont augmenté de 575% depuis 1990. C'est quand même un chiffre qui devrait nous interpeller. Les 14-18 ans représentent 5% de la population, mais 25% des viols et des agressions sexuelles, 34% des cambriolages et 45% des vols avec violence.

Ces chiffres ne montrent-ils pas justement que le tout répressif n'a pas fonctionné jusqu'ici ?

Non, cela veut dire qu'on n'est pas allé assez loin dans la logique. Il y a chez les mineurs, encore plus que chez les majeurs, une forme d'impunité qui est très importante, faute de structure pour les accueillir et pour les écarter de leur milieu le temps qu'ils se reforment et qu'on puisse leur donner des outils éducatifs.

Un seul exemple : en début d'année, trois mineurs ont été interpellés après avoir commis un viol collectif à la Part-Dieu à Lyon, en pleine journée. Ces mineurs ont été remis en liberté – le sont toujours – dans l'attente de leur procès. Ils n'ont même pas été placés dans un CEF. On voit avec un tel exemple qu'il y a des personnes accusées de crimes très graves qui ne sont même pas aujourd'hui placées dans des CEF. C'est pour cela qu'il était question d'en doubler le nombre, ce qui était une bonne mesure pour contenir des mineurs souvent multirécidivistes, ou ayant commis des crimes graves.

On revient aujourd'hui à cette lubie, qu'on croyait réservée aux années 70, qui est de dire que l'éducation n'est pas compatible avec la privation de liberté. C'est pour cela que l'aspect fermé des CEF rebute une partie de la magistrature pour enfants, qui est toujours sur des méthodes complètement dépassées. Or, l'éducation peut se concevoir dans des centres fermés, c'est même préférable lorsqu'on a affaire à des multirécidivistes.

Interrogée sur des propos du ministre de l'Intérieur Manuel Valls, Christiane Taubira botte en touche en répondant qu'elle est place Vendôme, pas place Beauvau. Les deux sont-elles étrangères l'une à l'autre ?

Dans une autre intervention, elle disait déjà qu'elle s'occupait de justice, et que pour les questions de sécurité il fallait voir avec Manuel Valls. Cela montre son inconscience de l'importance du pénal dans la lutte contre la criminalité. Nous disons depuis longtemps que pour faire reculer la criminalité, il ne faut pas se reposer seulement sur la police, les forces de l'ordre et la création de zones de sécurité prioritaires. Il faut aussi prendre en compte la réponse pénale : que les délinquants soient poursuivis, condamnés, et que leur peine soit exécutée. Christiane Taubira fait passer l'idée qu'il y a un partage des rôles entre la Justice qui serait là pour réparer les dommages, et l'Intérieur qui serait là pour faire reculer l'insécurité. C'est cela au fond le plus inquiétant, quand on connaît l'importance que représente la justice et son fonctionnement pour réduire l'insécurité.

Propos recueillis par Morgan Bourven

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

02.

Jean-Michel Blanquer êtes-vous tombé sur la tête ? 250.000 "éco-délégués" dans les écoles dont vous avez la charge !

03.

Sous prétexte de soutenir la croissance, les taux d’intérêt négatifs reviennent à créer un impôt mondial perçu sur l’épargne des classes moyennes

04.

SDF : Ophélie Winter à la rue !; Laeticia Hallyday exhibe son nouvel homme à Paris, Valérie Trierweiler le sien dans Match; Rihanna d'humeur bébé, Liane Foly qu’on lui passe tous ses caprices; La reine bat froid à Meghan

05.

Serial killers : Pourquoi ils échappent de plus en plus aux radars des services de police

06.

Camille Beaurain : "Il n’y a pas un responsable mais plusieurs du suicide de mon mari agriculteur"

07.

Voici comment Lyon II est devenu le laboratoire de la haine décoloniale

01.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

02.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

03.

Jean-Michel Blanquer êtes-vous tombé sur la tête ? 250.000 "éco-délégués" dans les écoles dont vous avez la charge !

04.

SDF : Ophélie Winter à la rue !; Laeticia Hallyday exhibe son nouvel homme à Paris, Valérie Trierweiler le sien dans Match; Rihanna d'humeur bébé, Liane Foly qu’on lui passe tous ses caprices; La reine bat froid à Meghan

05.

L’imposture psychosomatique comme prétendu diagnostic (de secours) de maladies complexes

06.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

01.

Grève mondiale pour le climat : ces confusions qui polluent le débat public sur les défis environnementaux

02.

Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre

03.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

04.

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

05.

Le moment Xavier : quel logiciel pour construire le bertrandisme ?

06.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

Commentaires (34)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
ropib
- 10/08/2012 - 13:44
@LeGone + QuadPater
Ce n'est pas de ma faute si la solution de la force n'est pas toujours la meilleur. Le problème c'est la délinquance, oui, et il faut trouver des solutions plutôt que de se contenter d'avoir bonne conscience. Personnellement je serais favorable à quelque chose se rapprochant des travaux forcés, mais intelligemment pensés pour que les personnes une fois punies soient plus orientés pour avoir des comportements civilisés que pour avoir des comportements encore plus violents qu'entrée. Le laxisme c'est se laisser aller à perdre le contrôle en croyant que faire toujours la même chose apporte toujours les mêmes résultats. Nous pouvons agir sur la réalité, encore faut-il s'en donner les moyens plutôt que de fantasmer sur le 19è siècle. Oui la prison a été structurante, non elle ne l'est plus et c'est de la faute au temps qui passe, on ne va pas se suicider en refusant de trouver des solutions à la délinquance juste pour protéger votre foi en l'immuabilité des choses.
FIGAROCB
- 10/08/2012 - 11:59
Tu parles " d'un ministre"
Cette femme marxisante, gauchiste à bloc, qui a osé se mettre du côté des indépendantistes avec drapeau rouge etc.., criant sa haine envers la France et le Français, a été nommée 'ministre" de la République !
Honte à nos dirigeants actuels pour cette infamie,
Quant à son discours, il est toujours celui des parfaits petits gauchistes ! Il ne fallait pas s'attendre à autre chose de ce triste personnage !
Comme le dit si bien un des intervenants, la récidive ne se crée pas et ne s'engendre pas !, c'est la suite logique à un délit non sanctionné !
Notre Police fait bien son travail, mais pas notre Justice : elle ne juge plus "au nom du peuple Français" mais en fonction de ses idéaux politiques dont on sait bien qu'ils sont tous gauchistes !
LECANDIDE
- 09/08/2012 - 09:28
Le vrai responsable
Que Mme Taubira soit une erreur de casting majeure est une évidence.
Mais qui a nommé à ce poste une personne d'une telle incompétence? Ce n'est pas Mme Taubira qui s'est nommée elle-même...
Le vrai responsable: M. Hollande ou M. Ayrault? Si ce sont les deux ensemble, on tombe dans l'association de malfaiteurs!