En direct
Best of
Best of du 4 au 10 mai 2019
En direct
© Reuters
La principale angoisse des hommes à l’idée d’être père c’est la perte de leur liberté.
Arheu arheu
Pourquoi les femmes veulent des enfants alors que les hommes hésitent
Publié le 14 août 2012
Le Dr Gérard Strouk et le Dr Guénolée de Blignières-Strouk expliquent pourquoi l'éducation donnée aux petits garçons fait rimer "bébé" avec "anxiété". Extraits de "Devenir papa pour les nuls" (1/2).
Gérard Strouk est gynécologue-obstétricien, ancien chef de service de la maternité des Lilas (Seine-Saint-Denis), maternité pilote dans laquelle il a créé des "groupes pères".Guénolée de Blignières-Strouk est pédiatre, formée à l'haptonomie. Elle...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Gérard Strouk et Guénolée de Blignières-Strouk
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Gérard Strouk est gynécologue-obstétricien, ancien chef de service de la maternité des Lilas (Seine-Saint-Denis), maternité pilote dans laquelle il a créé des "groupes pères".Guénolée de Blignières-Strouk est pédiatre, formée à l'haptonomie. Elle...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le Dr Gérard Strouk et le Dr Guénolée de Blignières-Strouk expliquent pourquoi l'éducation donnée aux petits garçons fait rimer "bébé" avec "anxiété". Extraits de "Devenir papa pour les nuls" (1/2).

Si vous êtes un couple amoureux, que vous êtes tous les deux bien portants et sains d’esprit (et en âge de procréer !), il n’est pas anormal qu’au bout de quelques mois ou de quelques années passés ensemble à batifoler vous décidiez de faire un bébé. L’avez-vous vraiment décidé ensemble ? Ça reste à prouver… Du calme, nous ne sommes pas en train d’accuser votre compagne de vous faire un enfant dans le dos ! Nous avons simplement compris en observant de plus près le désir d’enfant chez l’homme et la femme qu’il se construit tout simplement de manière… opposée !

Le désir d’enfant du côté de votre femme

Nous allons voir que l’envie impérieuse de votre femme d’avoir un bébé, là maintenant tout de suite, se fabrique en réalité depuis longtemps, discrètement mais sûrement. Et la source de ce désir si fort est multiple. Elle est à la fois culturelle et sociale. Ce sont les images vues et imprimées depuis l’enfance qui lui dictent qu’un jour elle aussi sera une maman : sa mère à elle, les publicités, les jouets qu’on lui a offerts, etc.

Ce désir « naturel » d’enfant est aussi physique, physiologique, inné. C’est le corps qui sait que c’est « l’heure ». 

[...]

C’est culturel

Vous avez remarqué (oui forcément vous avez remarqué) que contrairement à vous, depuis qu’elles sont petites, les filles jouent à la poupée. Dès leur plus jeune âge, elles adorent lui choisir un prénom (variable certes mais à leurs yeux adorable), la coiffer, la déshabiller, la décoiffer, la rhabiller, la redéshabiller et même lui changer sa couche ! En quoi est-ce si intéressant, vous demandez-vous ?

C’est tout simplement pour imiter leur maman à elles (comme vous votre papa), essayer d’être à sa hauteur en quelque sorte, de l’égaler. Et ce n’est pas facile ! Elles ont donc besoin de « s’entraîner » ! Ainsi depuis des générations, les poupons en plastique semblent s’adresser aux petites filles pour délivrer un message subliminal qui dirait en substance : « Prépare-toi, parce que dès que tu pourras tu en auras un en vrai, de bébé ! » Il faut dire qu’on leur en vend certaines qui disent « Maman », voire « Je t’aime Maman » ! Difficile de résister…

[...]

Le désir d’enfant de votre côté

Assez parlé de votre compagne ! Et chez vous alors comment s’est manifesté ce fameux désir d’enfant ? Allez, autant être honnête avec vous-même, et malgré tout ce que vous avez bien voulu laisser croire (on n’a pas dit que vous aviez menti, hein… juste omis de préciser) à votre chère et tendre, vous ne vous êtes jamais levé un matin en vous disant « je veux un bébé ». Vous avez peur d’être anormal ? Eh non ! Vous êtes comme tous vos camarades mâles (si si, même vos copains qui soutiennent le contraire) incapable de désirer un enfant de la même façon que votre compagne le ressent.

Alors qu’elle en a un besoin impérieux, parce que son corps et son éducation le lui dictent, vous en avez – à peu près pour les raisons inverses – une peur panique.

Eh oui, c’est bête à dire mais la principale angoisse des hommes à l’idée d’être père c’est la perte de leur liberté. Liberté de mouvement, liberté de pensée. Et ils ont raison, par définition, un père a moins de temps pour lui qu’un homme sans enfant. Mais un papa n’est pas vissé à la maison, il pourra justement en sortir de ce foyer aussi rassurant qu’inquiétant pour montrer le monde à son petit et le lui faire découvrir main dans la main. Et ça, quel cadeau !

[...]

On signe à vie alors ?

La liberté sexuelle n’est pas plus remise en question à l’arrivée d’un bébé qu’à la signature (réelle ou symbolique) d’un contrat de mariage ! Vous vous êtes promis la fidélité ? Avoir un enfant ne rendra pas ce pacte plus difficile à tenir. Au contraire, vous aurez du respect et de l’amour en plus pour votre compagne avec qui vous avez conçu cet enfant, et qui l’aura porté et mis au monde.

__________________________________________

Extrait de "Devenir papa pour les nuls", First Editions (janvier 2012)

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
En savoir plus
Maman boulot, papa dodo ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
03.
Attention danger politique pour Emmanuel Macron : voilà pourquoi l’électorat en marche est à manier avec grande précaution
04.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
05.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
06.
Un bilan dont il “n’y a pas à rougir” : radioscopie des performances économiques de la France depuis l’élection d’Emmanuel Macron
07.
Cancer : Non, on ne peut pas affamer les cellules malades, mais il est possible d’optimiser son alimentation
01.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
02.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
03.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
04.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
05.
Le Monde a découvert une nouvelle et grave pathologie : la droitisation des ados !
06.
Ce que les experts de l’OMS recommandent pour réduire les risques de démence sénile
01.
Mondialisation, libre-échange et made in France : l’étrange confusion opérée par François-Xavier Bellamy
02.
Appel des personnes en situation de handicap ou familles concernées pour sauver Vincent Lambert d’une mort programmée
03.
Chômage historiquement bas mais travailleurs pauvres : le match Royaume-Uni / Allemagne
04.
De l'art d'utiliser les morts : et Nathalie Loiseau enrôla Simone Veil dans sa campagne
05.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
06.
Le glyphosate, le dernier débat hystérique de tous ceux qui se méfient de l’Europe et du progrès
Commentaires (7)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
sisyphe
- 15/08/2012 - 21:52
chéri faut que tu vende ton
chéri faut que tu vende ton coupé pour acheter un mono space,
fini les soirées à l'improviste
chéri tu peux prendre la poussette
fini les voyages au dernier moments
chéri tu peux lui changer la couche
tu peux rentrer plus tot
tu peux ramener plus de pognon
tu peux etre plus patient,plus doux, plus femme par moment
tu peux ,tu peux tu peux
résistez les mecs
soyez réacs
stop à la féminisation de la race



Manso
- 15/08/2012 - 12:42
Démographie Responsable
Un ou deux enfants, passe encore, mais au delà, il n'y a plus d'hésitation à avoir : la planète est déjà suffisamment surpeuplée !
http://www.demographie-responsable.org/
De France et de plus loin
- 15/08/2012 - 05:33
Les hommes n hésitent pas,
Les hommes n hésitent pas, seuls les hommes jeunes hésitent car ils peuvent se permettre d attendre . Les femmes se dépêchent davantage car elles ont moins de temps . CQFD