En direct
Best of
Best of du samedi 9 au vendredi 15 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

02.

Capucine Anav & Alain-Fabien victimes de la santé d'Alain Delon, les hebdos people très inquiets pour celle de Catherine Deneuve. Et pour la sécurité du bébé de Nabilla (aux mains d'UN baby sitter sorti de prison); Kate & Meghan s'ignorent ouvertement

03.

Retraites : le modèle suédois ne va pas si mal que ça, merci

04.

Nintendo Switch : l'UFC-Que choisir dénonce "l'obsolescence programmée" des manettes

05.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

06.

Le surprenant silence du Hamas dans l’affrontement entre Israël et djihad islamique palestinien

07.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

03.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

04.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

05.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

06.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

ça vient d'être publié
light > High-tech
Jeu de vilains
Nintendo Switch : l'UFC-Que choisir dénonce "l'obsolescence programmée" des manettes
il y a 14 heures 42 min
light > Société
Transports
Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels
il y a 15 heures 15 min
pépites > France
Chaos
Gilets jaunes : en raison des violences, la préfecture a décidé d'interdire la manifestation prévue cet après-midi
il y a 16 heures 18 min
pépites > Environnement
Volte-face
Huile de palme : l'Assemblée vote finalement pour la suppression de l'avantage fiscal
il y a 16 heures 46 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

La Fabrique des salauds : Un livre-choc, un roman-fleuve aussi dérangeant qu’indispensable sur l’histoire allemande du XXe siècle

il y a 17 heures 59 min
décryptage > France
Censure

Alerte météo sur la liberté d’expression

il y a 20 heures 44 min
décryptage > Société
Polémique

Culture du viol, polémiques et gadgétisation du débat public

il y a 21 heures 8 min
décryptage > France
Crise de foi (en l’avenir)

Vague à l’âme démocratique : 30 ans après la chute du mur de Berlin, la France et l’Europe de l’Ouest en plein désenchantement

il y a 21 heures 32 min
décryptage > Science
Bonnes feuilles

Quand l'échange avec autri stimule notre cerveau : les atouts de l'intelligence collective décryptés

il y a 21 heures 54 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Les principaux outils et les solutions médicales de demain pour lutter efficacement contre les maladies cardio-vasculaires

il y a 21 heures 58 min
Pas bien
Un tiers des Français avoue avoir déjà fraudé son assurance
il y a 14 heures 57 min
pépites > France
Enquête
Projet d'attentat contre Emmanuel Macron : deux hommes mis en examen
il y a 15 heures 41 min
pépites > France
Prudence
Pluies et inondations : des départements du sud-ouest en vigilance orange
il y a 16 heures 35 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Orbital, tome 8 : contacts" : Orbital, une série qui tourne rond

il y a 17 heures 56 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 15 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 20 heures 5 min
décryptage > International
A l'écart

Le surprenant silence du Hamas dans l’affrontement entre Israël et djihad islamique palestinien

il y a 21 heures 2 min
décryptage > France
Soif de populisme

Mais que révèlent les attentes paradoxales des Français vis-à-vis des Gilets jaunes ?

il y a 21 heures 20 min
rendez-vous > Media
Revue de presse people
Capucine Anav & Alain-Fabien victimes de la santé d'Alain Delon, les hebdos people très inquiets pour celle de Catherine Deneuve. Et pour la sécurité du bébé de Nabilla (aux mains d'UN baby sitter sorti de prison); Kate & Meghan s'ignorent ouvertement
il y a 21 heures 39 min
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

Le jour où Howard Carter et Lord Carnarvon ont découvert les trésors cachés et les vestiges du tombeau de Toutankhamon

il y a 21 heures 57 min
décryptage > Economie
Bonnes feuilles

Un virage libéral sauvera-t-il la France d'Emmanuel Macron ?

il y a 21 heures 58 min
Salon de l'agriculture

2012 : et si les agriculteurs ne revotaient pas Sarkozy ?

Publié le 28 février 2011
Le salon de l’agriculture ferme ses portes ce dimanche 27 février. Traditionnellement acquis au candidat de droite, le « vote agricole » semble plus hésitant pour 2012.
Joël Gombin est doctorant en science politique au CURAPP (Université de Picardie-Jules Verne – CNRS).Ses travaux portent  notamment sur le vote en faveur du Front national et sur les comportements politiques des mondes agricoles.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Joël Gombin
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Joël Gombin est doctorant en science politique au CURAPP (Université de Picardie-Jules Verne – CNRS).Ses travaux portent  notamment sur le vote en faveur du Front national et sur les comportements politiques des mondes agricoles.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le salon de l’agriculture ferme ses portes ce dimanche 27 février. Traditionnellement acquis au candidat de droite, le « vote agricole » semble plus hésitant pour 2012.

Il est courant d’affirmer que les agriculteurs sont massivement conservateurs. Le propos est pourtant à nuancer. En effet, le vote de la population agricole (exploitants agricoles, mais aussi agriculteurs retraités et ouvriers agricoles), s’il est certes dominé par un fort tropisme à droite, est surtout très hétérogène. Le grand céréalier de la Beauce ne vote pas de la même manière que l’éleveur des Hautes-Alpes.

 

 Orientation électorale dominante des mondes agricoles lors de l'élection présidentielle de 2007
(Estimations de l'auteur d'après les résultats de l'élection présidentielle de 2007 (Ministère de l'Intérieur) et le recensement général de la population de 1999 (INSEE))

  1  Droite et extrême-droite dominantes
 Droite dominante
3   Pas de dominante claire
4
 Gauche dominante.

Comme le montre la carte ci-dessus, il existe quatre types de votes dominants de la population agricole, selon les départements : des segments significatifs des mondes agricoles votent donc majoritairement à gauche… Mais pour pouvoir l’apercevoir, encore faut-il ne pas se contenter de sondages réalisés à partir d’échantillons comportant une poignée d’agriculteurs seulement !

Pas « d’effet Sarkozy » chez les agriculteurs, en 2007

Pour l’élection présidentielle de 2007, nos estimations montrent que si environ 63 % de la population agricole a voté en faveur de Nicolas Sarkozy au second tour, il n’y a pas eu « d’effet Sarkozy » dans les mondes agricoles : au premier tour, un gros tiers seulement de la population agricole a porté ses votes sur le candidat de l’UMP, contre près de 50 % en 1988 pour le candidat Chirac (pourtant concurrencé par Raymond Barre).

Au-delà du vote de droite, le cliché du « paysan facho », prompt à voter pour l’extrême droite, a la vie dure. Et pourtant, cela n’a rien d’évident. Les recherches menées en la matière tendent plutôt à montrer que les succès de l’extrême droite chez les agriculteurs sont conjoncturels, et  touchent surtout certaines catégories des mondes agricoles (plutôt des gros exploitants, dans des régions déchristianisées).

La fin d’un cycle ?

Au fond, on peut se demander si un cycle mis en place lors de la deuxième moitié des années 1960, lorsque de Gaulle parvient à rallier les masses paysannes à son panache, ne s’est pas achevé. Jacques Chirac incarna pleinement l’alliance entre les mondes agricoles, et en particulier le syndicalisme majoritaire (FNSEA-CNJA), et la droite gaulliste.

Nicolas Sarkozy ne l’a-t-elle pas remise en cause ? Certes, il était difficile, pour n’importe quel homme politique, de rivaliser avec Jacques Chirac dans l’art de brosser les vaches - et les agriculteurs avec - dans le sens du poil au Salon de l’Agriculture. Mais Nicolas Sarkozy est le premier président de la République à ne pas avoir mis en scène un ancrage rural fort. A l’inverse, l’ancien maire de Neuilly s’affiche comme un urbain jusqu’au bout des doigts, refusant de boire du vin et ne daignant honorer sa promesse de visiter une exploitation agricole, pourtant faite devant plusieurs millions de téléspectateurs[1]. Pour qui veut accéder aux sommets de l’État, paraître avoir de la terre sur les semelles ne serait-il plus nécessaire, quoi qu’en dise Christian Jacob ?

2012 : l’heure du Front national ?

Difficile de savoir comment voteront en 2012 des mondes agricoles fragilisés par les évolutions des marchés agricoles et de leur encadrement. Difficile aussi de savoir quelles seront les stratégies électorales des principaux candidats en leur direction : la France ayant une marge de manœuvre en matière de politique agricole quasi-égale à zéro, il est tentant d’oublier une frange de la population au déclin numérique extrêmement rapide. Au final, le plus probable est que Nicolas Sarkozy perde de nombreux soutiens dans les mondes agricoles. Reste à souhaiter que ce ne soit pas au profit exclusif du Front national…


[1] Lors de l’émission Paroles de Français, sur TF1, 25 janvier 2010.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Mots-clés :
Nicolas Sarkozy
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

02.

Capucine Anav & Alain-Fabien victimes de la santé d'Alain Delon, les hebdos people très inquiets pour celle de Catherine Deneuve. Et pour la sécurité du bébé de Nabilla (aux mains d'UN baby sitter sorti de prison); Kate & Meghan s'ignorent ouvertement

03.

Retraites : le modèle suédois ne va pas si mal que ça, merci

04.

Nintendo Switch : l'UFC-Que choisir dénonce "l'obsolescence programmée" des manettes

05.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

06.

Le surprenant silence du Hamas dans l’affrontement entre Israël et djihad islamique palestinien

07.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

03.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

04.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

05.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

06.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi