En direct
Best of
Best of du 30 novembre au 6 décembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Elections municipales à Paris : percée de Rachida Dati qui fait jeu égal avec Benjamin Griveaux et devance Cédric Villani

03.

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

04.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

05.

Emmanuel Macron sera-t-il le Gorbatchev du “cercle de la raison” ?

06.

Condamnation à la baisse : ce que la justice française semble ne pas comprendre du tout du djihadisme

07.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

03.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

04.

Retraite : la grève va tuer le projet du gouvernement mais faire la fortune des plans d’épargne par capitalisation

05.

Qwant : "Proie" de la Géopolitique de l’Internet

06.

Derrière la crispation sur les retraites, la génération la plus immature de l’histoire

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

03.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

04.

Grèves : où va le conflit ? Les clés pour se laisser aller à faire de petites prédictions

05.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

06.

Pourquoi la possibilité de baisser le point de retraite est en fait une mesure de justice sociale

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Politique
Déception
Réforme des retraites : Les syndicats très déçus par les annonces d'Edouard Philippe
il y a 3 heures 34 min
décryptage > Culture
Atlanti-culture

Film : "Docteur ?" : Un duo d'acteurs épatants pour une comédie de Noël, légère, mais pas seulement

il y a 6 heures 29 min
décryptage > Culture
Atlanti-culture

Livre : "Le ciel par-dessus le toit" de Natacha Appanah : Un roman familial, puissant et émouvant

il y a 6 heures 40 min
light > Insolite
Too bad!
Un artiste vend une banane scotchée au mur 12.000 dollars : un autre la décroche, la pèle et la mange
il y a 8 heures 55 min
pépite vidéo > Insolite
Goût de luxe
Un hôtel espagnol décore son hall d'entrée avec un sapin à 14 millions d'euros
il y a 9 heures 33 min
rendez-vous > Economie
Zone Franche
Retraites et consensus scientifique : peut-on vraiment prendre les retraito-sceptiques au sérieux ?
il y a 10 heures 45 min
décryptage > Europe
Surprises

Surprises à la carte : ce que la géographie de l’euroscepticisme nous apprend des racines du trouble politique qui ébranle l’Union

il y a 11 heures 12 min
décryptage > Terrorisme
Incompréhension

Condamnation à la baisse : ce que la justice française semble ne pas comprendre du tout du djihadisme

il y a 14 heures 33 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

Conflit sur les retraites : la France s’enfonce dans un chaos inextricable et contradictoire qui ressemble de plus en plus à ce que vivent les Britanniques avec le Brexit

il y a 14 heures 55 min
pépites > Religion
Solidarité et soutien
Attaque contre la mosquée de Bayonne : SOS Racisme lance un appel de soutien pour une marche solidaire ce dimanche 15 décembre
il y a 22 heures 5 min
pépites > Politique
Bad news ?
Réforme des retraites : les points principaux du discours d'Edouard Philippe
il y a 4 heures 47 min
décryptage > Culture
Atlanti-culture

Théâtre : "La vie est belle" : Conte de Noël anti-morosité....

il y a 6 heures 34 min
décryptage > Politique
Droit du sol ?

Esther Benbassa vous devriez lire François-René de Chateaubriand !

il y a 6 heures 57 min
décryptage > Santé
Petites vérités

Petites vérités utiles à rétablir sur l’espérance de vie en France

il y a 9 heures 26 min
décryptage > Europe
La juste mesure

Royaume-Uni : la lutte anticorruption cherche la juste mesure

il y a 10 heures 44 min
décryptage > Politique
Petites vérités

Humanisme, rémunérations et régimes spéciaux : le cas Delevoye

il y a 10 heures 53 min
décryptage > Science
Découverte

Quand le simulateur énergétique du MIT montre qu’il demeure possible de limiter à la hausse des températures à 1,1°C sans décroissance tout en se passant des énergies fossiles

il y a 11 heures 53 min
décryptage > Economie
Génération 1975

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

il y a 14 heures 41 min
décryptage > Politique
To Reforme or not To Reform

Emmanuel Macron sera-t-il le Gorbatchev du “cercle de la raison” ?

il y a 15 heures 21 sec
pépites > Politique
Sondages
Elections municipales à Paris : percée de Rachida Dati qui fait jeu égal avec Benjamin Griveaux et devance Cédric Villani
il y a 22 heures 55 min
Drame

Infanticide : ce qu’il se passe dans la tête des femmes qui tuent leurs enfants

Publié le 04 août 2012
Dominique Cottrez, soupçonnée d'avoir tué huit de ses nouveaux nés, a été libérée jeudi. Son histoire fait suite à celle de Véronique Courjault, qui avait défrayé la chronique après la découverte de ses bébés morts puis congelés à son domicile. L'infanticide reste un tabou qui traverse le temps et que la société s'explique encore mal.
Elle est psychologue clinicienne dans la ville de Fréjus (Var). Elle a publié une étude sur les différents types d'infanticide.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alexandra Moins
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Elle est psychologue clinicienne dans la ville de Fréjus (Var). Elle a publié une étude sur les différents types d'infanticide.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dominique Cottrez, soupçonnée d'avoir tué huit de ses nouveaux nés, a été libérée jeudi. Son histoire fait suite à celle de Véronique Courjault, qui avait défrayé la chronique après la découverte de ses bébés morts puis congelés à son domicile. L'infanticide reste un tabou qui traverse le temps et que la société s'explique encore mal.

Atlantico: Il y a eu Véronique Courjault par le passé... Voilà maintenant Dominique Cottrez, qui sort de prison, toujours soupçonnée du meurtre de huit de ses bébés. Pourquoi certaines femmes tuent-elles leurs enfants à la naissance ?

Alexandra Moins : Avant tout chose, il est important de parler du déni de grossesse, qui précède en général l’infanticide. C’est souvent la base. La femme n’a pas conscience d’être enceinte, elle l’apprend tard ou même au moment de l’accouchement. Du coup, elle n’est pas préparée, elle n’a pas eu le temps d’assimiler qu’un enfant arrivait. Donc il s’agit généralement d’un enfant non désiré.  Elle est alors victime d’un raptus anxieux, un état de panique intense, elle se retrouve perdue et c’est là qu’elle commet un acte d’infanticide.

L'infanticide peut-il prendre racine ailleurs ?

Outre le déni de grossesse, il y a aussi bien entendu des causes psychiques qui jouent un très grand rôle dans l’infanticide. Le profil de ces femmes est souvent le même. Elles sont fragiles, anxieuses, voire immatures. Elles cachent une grande pauvreté affective et elles ont peu d'estime d'elles-mêmes. Le contexte social joue aussi : précarité, chômage, difficultés économiques. Il ne faut pas non plus négliger la pression de l’entourage, de la famille. Elle a souvent un rôle très important. Des familles peuvent ne pas accepter que la femme soit enceinte et donc la pousser à tuer son enfant. Ça peut être le cas en Inde, par exemple quand on souhaite un garçon pour éviter de payer une dot, et que la femme accouche d’une fille.

On remarque que ces femmes sont souvent victimes d’agressions sexuelles ou d’inceste pendant leur adolescence. C’est le cas notamment de Dominique Cottrez, qui vient d’être libérée. Malgré ces antécédents tragiques, ces femmes ont-elle également des pulsions meurtrières ?

Oui, on peut parler de pulsions meurtrières, mais il faut faire attention : les infanticides ne sont pas des actes prémédités. Il y a une soudaineté d’apprendre qu’on est enceinte. Ces femmes ont le sentiment d’être au pied du mur, elles sont soumises à une très grosse angoisse et paniquent. C’est pour cela que l’acte va être soudain. Elles vont étouffer leur enfant ou l’abandonner dans une poubelle. C’est un acte passager, un moment de flottement sans conscience. L’après-infanticide permet de comprendre que ces femmes ne sont pas des criminelles au sens propre du terme. D’un coup, elles sont envahies par un fort sentiment de culpabilité par rapport à leur geste, elles éprouvent une réelle difficulté à mettre des mots sur ce qu’elles ont fait. Le retour à la réalité est brutal puisqu’elles se retrouvent face à  leur propre incompréhension face à leur acte et face aux interrogations de la société.

Outre l'atrocité des ces faits, qu'est ce qui choque la société dans l'infanticide?

C'est le lien de filiation, l'acte de mettre au monde un enfant, donc de donner la vie et de l’enlever rapidement avec brutalité. C’est ça qui crée une onde de choc chez les gens et notamment les parents, qui ne comprennent pas qu’on puisse aller si loin. A cela s’ajoute la place très spéciale que prend l’enfant. Il représente la fragilité, l’innocence et comme il dépend de l’adulte, on a du mal à accepter que ce même adulte - et qui plus est sa mère - lui retire la vie. Ceci étant dit, il faut noter que l’infanticide ne va pas avoir la même résonance et le même impact selon les sociétés. Les moins "éduquées" vont rationaliser l'infanticide, elles vont lui trouver des raisons concrètes et valables. On va comprendre que le contexte économique ou social n’est pas favorable à la naissance d’un enfant.

Quelle(s) solution(s) pour ces femmes ?

Bien sûr, il faut qu’il y ait une sanction mais elle doit s’accompagner d’un travail psychologique avec la femme. Elle doit comprendre pourquoi elle a tué son enfant. Elle doit impérativement mettre des mots dessus. La société et le corps médical doit lui aussi pouvoir en apprendre plus sur le mécanisme d’infanticide avant d’apporter les soins adéquates.

Propos recueillis par Valérie Meret

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Elections municipales à Paris : percée de Rachida Dati qui fait jeu égal avec Benjamin Griveaux et devance Cédric Villani

03.

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

04.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

05.

Emmanuel Macron sera-t-il le Gorbatchev du “cercle de la raison” ?

06.

Condamnation à la baisse : ce que la justice française semble ne pas comprendre du tout du djihadisme

07.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

03.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

04.

Retraite : la grève va tuer le projet du gouvernement mais faire la fortune des plans d’épargne par capitalisation

05.

Qwant : "Proie" de la Géopolitique de l’Internet

06.

Derrière la crispation sur les retraites, la génération la plus immature de l’histoire

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

03.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

04.

Grèves : où va le conflit ? Les clés pour se laisser aller à faire de petites prédictions

05.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

06.

Pourquoi la possibilité de baisser le point de retraite est en fait une mesure de justice sociale

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
VeLiVoS
- 04/08/2012 - 13:01
Ganesha - 04/08/2012 - 10:11
En effet, c'est sans doute ce qui se passe dans la tête de celle qui commet un infanticide, une différence de quelques heures …
et beaucoup en sont responsables ‼
Ganesha
- 04/08/2012 - 10:11
Compréhension
Il faut probablement ajouter quelques heures au droit à l'avortement (prolongé)... la femme resterait pour quelques instants seule propriétaire de ce qu'elle vient de produire !