En direct
Best of
Best of du 28 mars au 3 avril
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

02.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

03.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

04.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

05.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

06.

Alors que tout s’effondre, l’économie et le moral, une seule bonne nouvelle : les banques ne feront pas faillite

01.

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

02.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

03.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

04.

Crise sanitaire et manque de réactivité : la France est-elle dirigée par des fonctionnaires non élus ?

05.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

06.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

ça vient d'être publié
pépites > Europe
Histoire belge
Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants
il y a 8 heures 4 min
pépites > Politique
Précarité
Coronavirus : Jean-Luc Mélenchon demande la suspension des loyers pour les particuliers
il y a 9 heures 28 min
pépites > Europe
Pertes
Chaque mois de confinement fera perdre "entre 2,5 et 3% de PIB" à l'Europe, prédit Thierry Breton
il y a 10 heures 36 min
pépite vidéo > Culture
Vogue
Un live inédit de Madonna, filmé à Nice en 1990, a été dévoilé
il y a 11 heures 12 min
pépite vidéo > France
Industrie
Plongée au coeur du premier fabricant français de gel hydroalcoolique, qui a multiplié sa production par neuf
il y a 12 heures 39 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
SpaceX vient de dévoiler le guide d'utilisation du Starship ; Mars Helicopter : la genèse du premier engin volant dans l'atmosphère de Mars
il y a 14 heures 9 min
décryptage > France
Libertés publiques

Pourquoi le préfet de police de Paris ferait mieux d’organiser les déplacements utiles plutôt que de menacer les Français

il y a 14 heures 42 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

​Voué aux chats

il y a 15 heures 2 min
décryptage > Economie
Ne rien cacher

La bourse ou la vie-rus ?

il y a 15 heures 17 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Le Coronavirus grippe (aussi) les énergies renouvelables
il y a 15 heures 37 min
pépites > Consommation
Coincés en France
Les ventes de tabac en hausse de 30%... à cause des frontaliers qui ne peuvent plus se fournir à l'étranger
il y a 8 heures 47 min
pépites > Politique
Solidarité
Pour financer la santé et l'agriculture, Guillaume Peltier (LR) propose de supprimer des RTT
il y a 9 heures 56 min
pépite vidéo > Religion
Confiné
Le pape célèbre la messe des Rameaux sans fidèles, pour cause de Covid-19
il y a 10 heures 56 min
décryptage > Société
Nouveau monde

Vie par temps de pandémie : combien de temps mettons-nous à intégrer vraiment une nouvelle réalité ?

il y a 11 heures 22 min
pépites > Terrorisme
Ennemi intérieur
Attaque à Romans-sur-Isère : trois Soudanais en garde à vue
il y a 13 heures 14 min
décryptage > Terrorisme
Opportunisme

Attaque islamiste de Romans-sur-Isère : la pandémie n'arrêtera pas les attentats... bien au contraire

il y a 14 heures 24 min
décryptage > France
C'est quand même bien loin du Soudan

Attaque à Romans-sur-Isère : mais que faisait Abdallah A. O. en France ?

il y a 14 heures 56 min
décryptage > International
Et pendant ce temps-là...

Syrie : Rapports conflictuels entre la Turquie et les rebelles à Idlib

il y a 15 heures 12 min
décryptage > International
L’étrange virus

Covid-19 : de la catastrophe à la crise

il y a 15 heures 25 min
décryptage > Société
Lourde casquette

Pourquoi qualifier les médecins et autres travailleurs du « front » de héros n’est pas forcément leur rendre service

il y a 15 heures 46 min
© DR
La situation en Espagne a détourné pour un temps l'attention des médias de la Grèce. Pourtant, la crise continue et la tragédie grecque est loin d'être terminée.
© DR
La situation en Espagne a détourné pour un temps l'attention des médias de la Grèce. Pourtant, la crise continue et la tragédie grecque est loin d'être terminée.
A bout de forces

L’Espagne a peut-être remplacé la Grèce à la Une des médias, mais le peuple grec n’en a pas fini de sombrer

Publié le 25 juillet 2012
Le Premier ministre grec a promis mardi de mettre en œuvre de nouvelles coupes dans les dépenses publiques, reprochant à certains responsables européens de saboter les efforts de son pays. Pourtant, aucun adoucissement des exigences européennes n'est en vue et la Troïka décidera en août du futur versement prévu.
Joëlle Dalègre est maître de conférences à l'INALCO, spécilisée en civilisation de la Grèce. Elle est notamment l'auteur de La Grèce inconnue d'aujourd'hui, de l'autre côté du miroir, l'Harmattan 2011, 252p. En collaboration avec 4 doctorants ou...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Joëlle Dalègre
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Joëlle Dalègre est maître de conférences à l'INALCO, spécilisée en civilisation de la Grèce. Elle est notamment l'auteur de La Grèce inconnue d'aujourd'hui, de l'autre côté du miroir, l'Harmattan 2011, 252p. En collaboration avec 4 doctorants ou...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le Premier ministre grec a promis mardi de mettre en œuvre de nouvelles coupes dans les dépenses publiques, reprochant à certains responsables européens de saboter les efforts de son pays. Pourtant, aucun adoucissement des exigences européennes n'est en vue et la Troïka décidera en août du futur versement prévu.

Depuis plus d'un mois, la Grèce a disparu des médias, même la persistance d'une canicule d'une durée jamais vue depuis des décennies n'apparaît nulle part, y compris chez les partisans de la théorie du réchauffement climatique. C'est que l'Espagne est à l'ordre du jour, une menace autrement plus sérieuse pour l'euro que le retour à la drachme, et que voir l'Allemagne et les « bons élèves » menacés de « mauvaise note », c'est découvrir la nullité ou la nocivité des mesures précédemment vantées...

Car l'Union européenne continue à conseiller à ses membres défaillants les mesures expérimentées depuis deux ans sur les Grecs. Une recette simple : à court terme diminuer les dépenses, augmenter les recettes ; à long terme, pimenter le tout de réformes de structures. Les « réformes », dont on ne dit mot, elles avancent en Grèce, même si elles se heurtent à des résistances très fortes : suppression de milliers de communes et transfert massif de compétences aux communes restantes, usage massif de l'informatique dans la gestion des affaires sociales et fiscales - repérage des fraudeurs aux cotisations impayées, des faux malades et invalides, des faux retraités, des professions libérales qui déclarent des revenus inférieurs au SMIG, ordonnances informatisées -, paiement des impôts annexés à la note d'électricité, ouverture d'une partie des professions « fermées » doit faire baisser les prix, mise sur pied des instruments techniques permettant les privatisations...

Mais les plans exigeaient des résultats immédiats. Donc, d'une part, baisse de salaires des fonctionnaires (30 à 40% en moyenne), gel des embauches (1 pour 5 retraités, et même en théorie pour 10), baisse des retraites et des retraites complémentaires (de 10 à 50% selon les cas), baisse du Smic (480 euros net/mois et 25% de moins pour les jeunes), gel des conventions collectives, conditions drastiques pour l'attribution des indemnités chômage (seuls 2/10 chômeurs y ont droit et pas plus d'un an), et d'autre part, augmentation de l'impôt sur le revenu (et baisse du revenu non imposable à 10 000 puis 5 000 euros par an), création d'un impôt foncier nouveau, hausse des TVA (aujourd'hui 21% à 23%) et des taxes sur tabac, alcools et produits pétroliers (essence plus chère qu'en France), forte hausse des tarifs publics ... sans oublier que l'État, paye souvent avec retard ses fonctionnaires, ses retraités (certains attendent depuis plus d'un an le règlement de leur dossier) et ses fournisseurs !

C'est ainsi que les hôpitaux n'ont plus de médicaments, les firmes pharmaceutiques exigeant d'être payées et l'indice des prix persiste à augmenter en raison de la hausse des tarifs publics. Les résultats ne se font pas attendre : baisse des revenus, des achats, fermeture des commerces, loyers en forte baisse, chômage en hausse (22,5% en avril 2012 et 51,5% pour les moins de 25 ans) et baisse du PNB continue depuis 2008 (- 6,5% en avril 2012 par rapport à l'année précédente).

Mais les ressources de l'État n'augmentent pas : l'impôt à la source sur des salaires en baisse ne rend pas, la TVA sur des achats en berne ne rend pas, le développement d'une économie de troc, d'échanges entre particuliers ne rend pas de TVA, et la découverte d'un emploi est souvent associée à un recours encore plus grand qu'auparavant au travail non déclaré. Enfin, à tous ces dégâts mathématiquement prévisibles s'ajoute l'accroissement des écarts entre salariés déclarés sur lesquels tombent toutes les charges et... les autres qui ont encore de larges solutions pour échapper aux mailles du filet, entre fonctionnaires en place encore protégés et salariés du privé, et la ruine des structures sociales en place.

La catégorie des nouveaux pauvres gonfle : développement des repas gratuits distribués par l'église orthodoxe, les ONG ou l'extrême-droite, recours à Médecins du Monde pour les soins de base qui ne sont plus gratuits comme avant, développement en flèche de la criminalité, de l'usage de la drogue ou du SIDA (lié à la fin de la distribution gratuite de seringues).

Alors la Grèce a disparu des médias... heureusement pour elle. La diminution des pressions, - menaces du style « si vous ne faites pas cela d'ici un mois, vous allez voir », qualificatifs désobligeants, futurs apocalyptiques promis aux dissidents de l'Europe protestante -, ne peut que détendre l'atmosphère. La tension et l'incertitude permanente (retour ou non à la drachme ?) ont découragé les possibles investisseurs (privatiser mais vendre à qui ?), les touristes, les Grecs eux-mêmes qui ont sorti leurs économies des banques, qui n'espèrent d'issue que dans l'illégalité, l'émigration ou le suicide.

L'extrême-droite ne fera plus ses choux gras des injures allemandes, l'esprit public soumis à de trop fortes tensions depuis deux ans respire un peu, les touristes rassurés (finalement que craignaient-ils ?) reviennent. La détente permettra peut-être au gouvernement de faire accepter à un peuple fatigué des changements qu'il refusait désespérément jusque-là. Mais il ne s'agit que d'un répit estival... le Premier ministre a bien été prévenu : aucun adoucissement des exigences européennes n'est en vue, les contrôleurs de la Troïka reviendront en août décider du futur versement prévu. Lui-même a également prévenu : il n'acceptera aucune mesure d'austérité supplémentaire !

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

02.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

03.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

04.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

05.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

06.

Alors que tout s’effondre, l’économie et le moral, une seule bonne nouvelle : les banques ne feront pas faillite

01.

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

02.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

03.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

04.

Crise sanitaire et manque de réactivité : la France est-elle dirigée par des fonctionnaires non élus ?

05.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

06.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

Commentaires (8)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Thomas Bishop-Garnier
- 26/07/2012 - 09:11
La Grece est le pays ... le plus faible de l'Union Européenne !
Il est vrai que ce pays n'aurait jamais du avoir la monnaie unique mais tous les gouvernements et les institutions européennes ont approuvé le choix d'accepter la Grece dans la zone-euro.

D'ailleurs aucun pays dans la zone-euro d'origine ... ne correspondaient aux fameux "critères de convergences", qui se sont transformés en "tendances" à mesure que s'approchaient l'echéance du passage à l'euro.

Mais pour en revenir à la situation de la Grece et du quotidien des Grecs, heureusement que ... Atlantico en parle parce que d'autres journeaux ou les "economistes" n'en parlent pas ou plus du tout.
Djib
- 26/07/2012 - 08:56
@ epsilon
"l'important, s'en mettre plein les poches sans réfléchir et penser à demain". C'est exactement ce qu'ont fait les Grecs, à tous les niveaux, en se goinfrant des subventions européennes, en trichant le fisc et en fraudant massivement les prestations sociales, en recrutant des fonctionnaires par copinage, en instaurant la retraite à 50 ans. Maintenant les plus sanctionnés ne sont peut-être pas les plus coupables, mais il y a bien une responsabilité collective, que les indignés de tout poil ne veulent pas voir.
Djib
- 26/07/2012 - 08:56
@ epsilon
"l'important, s'en mettre plein les poches sans réfléchir et penser à demain". C'est exactement ce qu'ont fait les Grecs, à tous les niveaux, en se goinfrant des subventions européennes, en trichant le fisc et en fraudant massivement les prestations sociales, en recrutant des fonctionnaires par copinage, en instaurant la retraite à 50 ans. Maintenant les plus sanctionnés ne sont peut-être pas les plus coupables, mais il y a bien une responsabilité collective, que les indignés de tout poil ne veulent pas voir.